AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petits Crimes contre l'Humanité #2 : La Suppression de la Révolte de Kronstadt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Petits Crimes contre l'Humanité #2 : La Suppression de la Révolte de Kronstadt   Lun 27 Déc - 22:52

Petits Crimes contre l'Humanité #2

La Suppression de la Révolte de Kronstadt

Petits Crimes contre l'Humanité est une série d'articles informatifs sur les atrocités perpétrées
par les États et autres institutions d'autorité à travers le monde entier aux alentours du XXème siècle.
De la répression policière aux génocides, ces petits dossiers parleront surtout des violations de droits fondamentaux
et autres catastrophes sociales qui ont été oubliées ou dont on n'a pas assez parlé malgré leur importance historique.
« Les décorations c'est comme les bombes, ça tombe bien souvent sur quelqu'un qui ne les mérite pas. » - Pierre Desproges

Contexte
C'est la Révolution en Russie. La Douma d'État instaurée par le Tsar Nicolas II suite à la Révolution de 1905 ne tient pas ses promesses démocratiques vu la vaste majorité de conservateurs qui ignorent les revendications de l'opposition, et ce au mécontentement général : Cette absence de changement réel provoque une multiplication des révoltes et des grèves ... Et en 1917, c'est la Révolution de Février, le Tsar décide d'abdiquer devant la force des révolutionnaires et le gouvernement provisoire passe au pouvoir. Cependant, lui non plus ne satisfait pas toutes les attentes et de nombreux conflits se créent entre lui et les mouvements socialistes radicaux représentés par les Soviets (Conseils ouvriers) et les Gardes Rouges (Milices communistes qui deviendront l'Armée Rouge en URSS). Encore une fois, les révoltes et les grèves reprennent, évènements qui finiront par aboutir à la Révolution la plus célèbre du XXème siècle : La Révolution d'Octobre ! Menés par Vladimir Lénine, les révolutionnaires de l'aile Bolshevik du Parti Social-Démocrate Russe ainsi que de nombreux civils issus de Soviets ou déjà inscrits dans les Gardes Rouges renversent le gouvernement provisoire pour instaurer le leur. Le pouvoir est rapidement conquis par les Bolsheviks et une Police Secrète, la Cheka, est fondée pour écraser les forces contre-révolutionnaires. Ils décident aussi de signer le Traité de Brest-Litovsk avec l'Allemagne, traité par lequel ils cèdent des terres leur appartenant mais qui leur permet de se retirer de la Première Guerre Mondiale. Mais alors qu'ils sortent de ce conflit mondial, les Bolsheviks ont affaire à un autre conflit, local cette fois-ci, et les affrontements qui partent un peu dans tous les sens finissent par dégénérer en Guerre Civile ! Les Bolsheviks remportent toutefois la victoire vers 1920, avec une forte aide apportée par les anarchistes (Notamment par l'Armée Insurrectionnelle d'Ukraine de Nestor Makhno), mais le pays est laissé en ruines ... Et c'est là qu'un virage décisif est pris : Le pouvoir des Bolsheviks s'intensifie au point d'en devenir clairement autoritaire et l'opposition de gauche n'est plus tolérée. Les premières briques de l'URSS sont posées et le tout se dirige vers un pouvoir unique impitoyable et dogmatique. Cependant, de nombreux révolutionnaires ayant combattu aux côtés de Lénine, dont un grand nombre d'anarchistes et de communistes-de-gauche, s'opposent à ce tournant des choses : Ils en ont assez que, malgré la catastrophe de la Guerre Civile, tout soit régulé et sous contrôle du Parti et appellent à former des conseils ouvriers libres de toute influence Bolshevik. Parmi ces groupes dissidents, les marins de la ville de Kronstadt, située sur l'île de Kotline à l'Ouest de Petrograd, reçoivent l'attention des anarchistes qui considèrent leur révolte comme faisant preuve d'une véritable démocratie directe; mais ils reçoivent aussi l'attention des Bolsheviks, pour une toute autre raison qu'on devine facilement ...

Évènement
Les Bolsheviks commencent par procéder à des arrestations : Beaucoup de soldats sous les ordres du Parti sont présents à Kronstadt lorsque les résolutions de la réunion de la marine du Petropavlovsk sont adoptées (Liberté de presse totale, indépendance du Parti pour les Soviets, égalité des salaires, suppression des organes de contrôle de la population, etc) et, ironiquement, ceux-ci sympathisent avec leur cause et seront les premiers à être jetés en prison. Lénine, et surtout Trotsky (Pour qui ils ne sont que des "racailles"), qualifient les marins de Kronstadt de "bourgeois" et les soupçonnent même de faire partie de la Chornaya Sotnya (Un groupe proto-fasciste s'étant entre autre illustré par ses pogroms et ses assassinats de révolutionnaires) ... Le 2 mars 1921, la Révolte de Kronstadt commence vraiment, mais les Bolsheviks ne tardent pas à répliquer : Ils s'arrangent pour maintenir le secteur dans la famine et à bloquer ses habitants à l'intérieur via des déploiements militaires. Ils préparent même des armes chimiques au cas où la révolte se généraliserait ! 5 jours plus tard, des troupes sont envoyées à Kronstadt, malgré les tentatives de négociations d'Emma Goldman (Anarchiste née en Russie qui a vécu aux USA, mais qui est revenue exceptionnellement dans son pays natal pour participer aux activités révolutionnaires) avec Lénine lui-même. Cependant, il s'agit d'un échec pour l'Armée Rouge, voire même d'une hécatombe : les soldats Bolsheviks meurent noyés, devant combattre sur de grandes étendues d'eau glacées instables et percées par les balles des marins de Kronstadt qui tentent tout ce qui est en leur pouvoir pour résister. 10 jours plus tard, une deuxième vague est envoyée avec l'ordre de "venger leurs camarades" (Alors que ces "camarades" ont été envoyés à la mort part les Bolsheviks eux-mêmes) : Plus de 100 révolutionnaires sont arrêtés et près de trois-quart d'entre-eux sont exécutés publiquement ! Mais la répression ne s'arrête pas là : Des milliers d'autres marins sont faits prisonniers et une bonne partie de ceux-là seront soit exécutés par la Cheka à Petrograd (Et ce souvent de manière cruelle) soit déportés dans des goulags sous ordre de Lénine. Les seuls révolutionnaires qui arrivent à s'échapper doivent rejoindre la Finlande à ... la marche (Je rappelle que la mer est presque entièrement glacée, malgré l'instabilité de la couche de glace). Les familles des révolutionnaires de Kronstadt seront, elles, arrêtées et envoyées en Sibérie sans autre raison apparente que celle de la pure vengeance. La révolte est définitivement écrasée quelques jours avant la fin du mois de mars.

Conséquences
Les affrontements entre les marins de Kronstadt et les troupes de l'Armée Rouge, qui auront été actifs surtout pendant deux semaines, auront fait plus de 2,000 morts du côté des dissidents ; Plus de 6,000 seront arrêtés et près de 2,000 seront envoyés dans les camps de travail. Une fois la rébellion anéantie, toute trace de révolte est effacée (La place et les navires sont renommés !) et l'autorité Bolshevik y est rétablie, conformément aux ordres du Parti. Malgré tout, la Révolte de Kronstadt renforça le sentiment de ras-le-bol face à la famine dans une grande partie du pays, poussant Lénine à lancer la NEP (Novaya Ekonomicheskaya Politika ou "Nouvelle Politique Économique", retour temporaire et partiel au capitalisme), mesure qui sera vivement critiquée au sein même du Parti pour son caractère justement "bourgeois". Lorsque Staline succède à Lénine en 1928, la NEP est abandonnée, l'économie planifiée et la collectivisation sont imposées et toute opposition interne est purgée. La Rébellion de Kronstadt en est pour ainsi dire complètement oubliée et ne sera jamais mise en lumière, même après la chute de l'Union Soviétique en 1991. Malgré qu'il incarne l'opposition concrète face à (ce qui deviendra) l'URSS, l'évènement n'est véritablement connu que des milieux d'ultra-gauche et pour le reste du monde, la Rébellion de Kronstadt n'a virtuellement jamais existé.


Un rassemblement de marins à Kronstadt // L'Armée Rouge débarque sur la mer glacée

Des soldats Bolsheviks tirant à la mitrailleuse sur les révoltés // Un tag anarchiste contemporain, "N'oublions pas Kronstadt"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petits Crimes contre l'Humanité #2 : La Suppression de la Révolte de Kronstadt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petits Crimes contre l'Humanité #2 : La Suppression de la Révolte de Kronstadt
» Petits Crimes contre l'Humanité #4 : Le Massacre de Mỹ Lai
» Crimes de guerre et crimes contre l'humanité
» Petits Crimes contre l'Humanité #1 : Le Massacre de Nankin
» Petits Crimes contre l'Humanité #3 : L'Opération Vent Printanier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: