AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PC] Yume Nikki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1776
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: [PC] Yume Nikki   Mar 28 Déc - 7:14


C'est quoi comme jeu ?
Yume Nikki ("Journal de Rêve") est un jeu PC amateur que l'on peut globalement qualifier de "jeu d'aventure" et qui a été entièrement développé par une seule personne, Kikiyama, à l'aide de RPG Maker 2003. Sorti en 2005 et rapidement populaire sur 2ch, il finira par attirer l'attention des gamers occidentaux et par bénéficier d'une traduction en anglais pas très longtemps après ... et même depuis peu d'une traduction en français, réalisée par un certain eXaHeVa, qui aurait découvert ce jeu grâce à mon article dessus ! Si ça c'est pas du style ... Enfin hum, bref. Ce jeu est donc une o- NO WAIT. Je dis "jeu", mais peut-on vraiment parler de jeu ? Parce que ... Dans un jeu, on essaye de mener à bien une quête, de survivre et d'arriver à la fin, généralement, pas vrai ? Mais dans Yume Nikki, on ne peut pas mourir, on ne fait que récolter des objets et, s'il y a une fin, c'est plus par principe qu'autre chose ... Alors, quel intérêt me direz-vous ? Et bien, disons que Yume Nikki est ce qu'on peut appeler un jeu contemplatif. Tout l'intérêt réside dans l'ambiance, les décors et l'environnement. Et à ce niveau-là, Yume Nikki est sans pareil. Parce que Yume Nikki, c'est un peu comme Pyramid Head qui viole votre hamster.

Euh ... Pardon ?
Yume Nikki possède un style vraiment particulier. Le jeu fait penser à un mix de MOTHER et de Silent Hill : Bizarre, glauque, silencieux, déprimant, ... et pourtant, vous ne le lâcherez pas. Ce jeu est un périple surréaliste que vous ne serez pas prêt d'oublier. Vous prenez le contrôle d'une jeune hikikomori, Madotsuki, qui vit seule dans son appartement et refuse de quitter sa chambre. Tout ce que vous pouvez faire, c'est jouer à la console, aller sur le balcon, écrire dans votre Journal de Rêve pour sauvegarder ou vous coucher dans votre lit. Ça n'a pas l'air très palpitant comme ça, mais ... S'il y a un Journal de RÊVE, ce n'est pas pour rien : Effectivement, lorsque vous allez dans votre lit, vous vous endormez et atterrissez dans un nouveau monde : Le Monde du Rêve. Et là, vous pouvez sortir de votre piaule. Sauf que vous arrivez dans un endroit inattendu : Nexus, une immense pièce noire, antichambre vers d'autres mondes dans lesquels vous vous rendez au moyen d'une porte. Ces mondes, au nombre de 12, sont variés et tous plus bizarres les uns que les autres : Le Number World, le Eyeball World, le Candle World, ... Concrètement, vous pouvez aller où vous voulez, et vous êtes presque entièrement libre. Disséminés à travers ces mondes se cachent des "Effects", à savoir des objets qui vous confèrent certaines caractéristiques ; et si certains sont nécessaires pour pouvoir "progresser" dans le jeu, d'autres sont purement esthétiques. Le Parapluie, par exemple, fait tomber la pluie et vous permettra d'éteindre un feu pour libérer l'entrée d'une pièce inaccessible autrement. La Serviette, elle, vous enveloppera dans un grand essuie beige et ... c'est tout. Il y en a beaucoup d'autres, 25 en tout. Et lorsque vous voudrez revenir au Monde Réel pour sauvegarder, il vous suffira de vous pincer, et vous vous réveillerez. Voilà à quoi vous devrez vous attendre lorsque vous lancerez Yume Nikki. Tout du moins, jusqu'à ce que vous décidiez d'aller plus loin ...

...? Il se passe quoi ?
Il est temps d'approfondir ce qui fait tout la force de Yume Nikki : Son ambiance. Ce n'est "que" de la 2D, mais elle est pourtant terriblement perturbante. Le jeu n'a pas besoin de screamer ou de gore à outrance pour vous mettre mal à l'aise : Parcourant différents styles graphiques, de l'oekaki au sprite Famicom, le jeu combine une imagerie sombre et inquiétante avec une atmosphère mystérieuse et passive si chère aux histoires d'épouvante japonaises ... Un fond sonore venteux, un cadavre au beau milieu d'une route barrée. Une femme au visage déformé vous poursuit à travers un dédale de chiffres lorsque vous lui donnez un coup de couteau. Vous vous jetez délibérément dans la gueule menaçante d'un immense monstre d'égouts rougeâtre. Ce sont des exemples parmi tant d'autres bien plus dérangeants ... Mais quelle est la signification de tout ceci ? Y a-t-il une symbolique derrière ces visions d'horreur ? Comme pour toute œuvre surréaliste, il est impossible d'imposer une explication, la vérité ne se cache que dans votre tête. Toutes les possibilités sont imaginables. Viol, suicide, avortement, traumatisme, dépression, folie, drogue, phobie, ... ou est-ce un conte initiatique ? une subtile métaphore qui nous serait adressée ? À vous de voir. À quoi peuvent bien vous faire penser un mur décoré sur tout son long de menaçantes formes phalliques ou un rassemblement de silencieuses femmes sans visage ?

Comment on s'y retrouve ?
Dans Yume Nikki, rien n'est guidé : À vous de vous débrouiller. Pas d'indice, pas de carte, tout ce que vous pouvez faire est errer à travers les différents mondes pour contempler leur beauté morbide et trouver des Effects pour ouvrir la voie vers de nouvelles zones. Cela dit, tout trouver et accéder à tous les endroits et tous les évènements du jeu sans walkthrough relève presque de l'impossible : Le mieux à faire reste donc d'utiliser le walkthrough que je vais vous donner lorsque vous êtes vraiment bloqués et ne savez plus progresser, mais évitez le reste du temps de le lire : Cela gâcherait toutes les surprises que le jeu vous réserve. Gardez en tête que c'est de la contemplation, pas du challenge : Vous finirez bien par faire une étrange rencontre au détour d'un sombre couloir. Oh, et un petit conseil, si vous tombez dans une maison avec un interrupteur, éteignez-le. Et s'il ne se passe rien de spécial, sortez, revenez, et rééteignez-le jusqu'à ce que ça faaaAAAAAAAAAAあああああああああ-----

...

Bref, ceci clôt mon article sur Yume Nikki. Pour télécharger le jeu, c'est par ici (56Mo) et pour le walkthrough, c'est par là. Enfin, ça c'est les versions anglophones : Si vous voulez le tout en français, jetez donc un œil ici. Et si jamais vous devenez fanboy, rejoignez la communauté Yume Nikki sur Uboachan ou apprenez-en plus sur le jeu sur le Yume Nikki Wiki ! Voilà, en espérant vous avoir donné envie de ... "contempler" ce jeu.



Dernière édition par Iwant le Dim 13 Fév - 12:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [PC] Yume Nikki   Mar 28 Déc - 15:10

Faut quand même reconnaitre que sans le gif... Bah ça le fait beaucoup moins...
Je dis ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1776
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: [PC] Yume Nikki   Mar 28 Déc - 20:49

Faut la lire sur le site. moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [PC] Yume Nikki   Mer 29 Déc - 2:32

Aaaah oui, là c'est cool! (Met un peu de temps à charger ceci dit, j'ai cru que les bizarreries démarreraient jamais) Cool alors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PC] Yume Nikki   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
[PC] Yume Nikki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PC] Yume Nikki
» Yume Nikki, le journal des rêves
» [Vidéo]Monster Hunter Nikki : PokaPoka Airu Village
» [RadioFlyff] Présentation de la Guilde Yume !
» [Manga]Mirai Nikki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: