AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant
AuteurMessage
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Cinéma   Mar 28 Déc - 8:45

Parce qu'il le fallait. Voilà, ici on parle de tout ce qui concerne le Cinéma, des dernières sorties aux classiques indémodables.

Perso, je dois avouer que mon assiduité de cinéphile s'est un peu relâchée ces temps-ci ...  mais bon, j'ai pas loin de 100 films à mater, j'ai de quoi faire.  Bon après, dans les derniers films que j'ai vu ...

J'ai maté Coraline, d'Henry Selick.  Et c'était vraiment très bon !  Coraline est vraiment un personnage original et super attachant, ses mimiques sont géniales.  Bien évidemment, les décors ne sont pas en reste, et la qualité du stop-motion est bluffante.  Le scénario est pas mal non plus, le "merveilleux" et l'"horreur" se mélangent très bien ensemble et j'ai particulièrement apprécié la progression de l'histoire qui me faisait un peu penser à celle d'un JV.  Franchement, c'est à voir.

Dans un autre registre, j'ai regardé très récemment un documentaire du Collectif Panic!, Braves Gens n'Ayez Plus Peur, sur le sujet du "sentiment d'insécurité" et sur la façon dont le pouvoir instrumentalise ce facteur.  C'était très intéressant : Ça ne vire ni dans le catastrophisme, ni dans le gauchisme PCF, et les différents intervenants ont l'air de savoir de quoi ils parlent.  Si ça vous intéresse, le film est disponible gratos ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Cinéma   Mar 28 Déc - 13:15

Coraline est vachement bon. Il mélange l'esprit d'un conte pour enfant avec l'horreur et la peur enfantine ou le cauchemard. L'univers de la petite maison et de son univers parallèle cauchemardesque est un régal comme ses différents habitants. (j'ai adoré le représentant de cirque)


De mon côté, j'enchaîne des Cronenberg et c'est du régal.
J'ai regardé The Naked Lunch. Alors là, c'était du win. C'est fascinant, délirant, original, inventif et parfois dégoûtant. Le film nous plonge dans l'aventure parsemée d'hallucinations et d'insectes géants baveux d'un écrivain junkie en fuite sur Tanger après avoir tué sa femme dans un numéro douteux. Mais comment Cronenberg adore faire des allusions sexuelles dans ses films. Celui-là est énorme.
Entre le personnage qui dévoile peu à peu son attirance homosexuelle, les allusions un peu crado de consommation de "sperme" d'insecte par les antennes de la bestiole (voyez la référence), les machines à écrire sado... Franchement, c'est un voyage entre hallucinations et parfois de réalités. La mise en scène est excellente.
Et dire que le roman originel de Burrought est autobiographique sur sa vie passé d'écrivain junkie et sur la mort accidentelle de sa femme.
J'aime beaucoup Peter Weiller dans son rôle et on voit aussi Mr le policier de Jaws, Roy Schneider.

Hier, j'ai enchaîné avec Crash.
Déjà que The Naked Lunch est space, mais dans ce dernier film, j'ai eu encore plus de mal à comprendre.
On nous raconte l'histoire d'un opérateur de cinéma libertin qui a un accident de route. Il fera alors la rencontre d'un homme bizarre qui s'amuse à reproduire d'anciens accidents de voitures. Notre homme sera peu à peu attiré par la voie du danger, la mort (et le sexe).
J'ai trouvé le film bizarre car j'ai eu du mal à saisir l'évolution soudaine du personnage principal. Enfin, si c'est compréhensible, mais ça défraye la logique. CODY FUCKING TRAVERS
Sinon, j'ai bien aimé. Comme d'hab, c'est fascinant, mystérieux... On trouve encore des allusions sexuelles (décidément) avec entre les voitures, les cicatrices (zomg, la cicatrice d'une nana ressemble à un vagin et d'ailleurs...)... Bref, un bon film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Cinéma   Mar 4 Jan - 7:23

Je viens de voir All Quiet on the Western Front ... Mais euh, au fait, je viens de tilter que le film original est sorti en 1930, et que donc c'est pas ce que j'ai vu. Je sais pas comment je me suis pas rendu compte ... mais bon, c'est pas un drame ; ce remake était quand même pas mal, un film anti-guerre qui reste efficace. Faudra que je voie le "vrai" quand même, qui est sûrement meilleur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here
avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: Cinéma   Mar 4 Jan - 19:37

Film lui même tiré du roman A l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Renarque moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Cinéma   Dim 9 Jan - 3:24

J'suis allé voir Sound of Noise ce soir. Bref, j'en reviens et c'était bien sympa. Pour ceux qui ne seraient pas au courant du concept, faites quelques recherches, original, rafraichissant, pétillant, franchement cool. Je vais pas trop en parler mais j'hésite à en faire une review (si je l'a fais pas là je la ferais sur Widiopédia et je vous donnerais le lien), pour l'instant je vais aller dormir. Malgré cet enthousiasme, le film pointe pas mal de défauts dont on ne sait trop comment ils ont été appréhendés par les réalisateurs, parce qu'ils s'en sont surement rendus compte. Entre les passages neuneu à la fin digne des plus mauvaises comédies romantiques pleines de clichés et le message défendu plus qu'imprécis voir inexistant, tout n'est pas à garder, loin de là. En reste un film-concept plein d'énergie avec un BO qui pète, une trame principale qui, mis de côté les défauts cités plus haut, n'est pas si nulle que ce à quoi on m'avait préparé, et une mise en scène qui aurait surement mérité plus d'originalité pour suivre le mouvement mais qui ne fait pas tâche. A noter un humour omni-présent que j'étais loin d'imaginer si plaisant, des acteurs corrects, et un tel peps que je suis obligé, finalement, de m'avouer vaincu, et de faire l'impasse sur tous les défauts. Bien sympa. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Eatman

avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Cinéma   Lun 17 Jan - 0:13

Recemment j'ai vu The Man Who Stare at Goats. J'ai adoré, c'est complement délirant. Jeff Bridges toujours aussi bon. Quand je pense que c'est basé sur des faits réels ce film. ahdé
J'ai aussi vu Brothers. Beau film dramatique, ambiance assez pesante, c'est une bonne surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Cinéma   Lun 17 Jan - 0:57

Pour ma part j'vais vous parler de Notre Jour Viendra. Pour les retardataires, c'est sortie en salle obscure le 15 Septembre 2010 et ça sort en DVD/Blu-Ray dans trois jours...


Voilà donc le premier long métrage de Romain Gavras. Le casting a l'air consistant. Vincent Cassel, fidèle de Kourtrajmé, et Olivier Barthélémy. C'est pas la première fois que les deux se croisent, et de ce côté là, on ne risque pas d'être déçu. Mis à part si on est allergique à la gueule de V. Cassel, que personnellement j'adore, on ne peut que saluer une performance d'acteur vraiment bonne. L'histoire est assez compliqué à résumer. Les deux gars en question sont roux. L'un adolescent, l'autre psychologue. Le premier vit par procuration sur World of Warcraft faute de pouvoir s'offrir une vie sociale dans le monde réel. Le second grignote des chips et se fait inlassablement chier sur son bureau à écouter des patients mal dans leurs peaux. Ils se rencontrent par un hasard total. Et ils décident alors d'entamer une quête dont on ne comprendra réellement pas l'objectif concret, c'est bien là le défaut majeur du film.
Cette quête si l'on peut l'appeler ainsi, se révèle plutôt être un défoulement total, rejet d'une frustration hors-norme, un pétage de plomb comme on en a rarement vu, une autodestruction sans morale ni éthique, un assaut désespéré contre une société qui ne veut apparemment pas d'eux. Alors au réalisateur de laisser place à des images magnifiques et aux acteurs de nous montrer leurs puissances respectives. Concernant la photographie, elle sublime le Nord de la France, que je ne connais à vrai dire pas, et nous montre des paysages d'une beauté rarement filmée pour des décors réels français.

A travers un rythme étrange, le film prend l'allure d'un road movie. Au fil des étapes, nos deux comparses vont évoluer chacun de leurs côtés lors de ce voyage initiatique. Voyage d'ailleurs plus que mystérieux: le spectateur n'a aucun indice de temps, et on ne saura réellement jamais leur motivation. Et si le réalisateur nous propose une très belle photo, il n'oubliera pas son côté polémique qui l'a fait connaître du grand public avec les clips de MIA et de Justice.


Même si Notre Jour Viendra est un film qui n'est pas aussi violent que cela, du moins pas autant que la BA aurait pu le laisser présager, le spectateur n'en sera pas à la vision indifférent. Profitant de l'ambiance véhiculée par les images décrites plus haut, SebastiAn, DJ de chez Ed Banger ayant par ailleurs joué dans Steak, compose une BO accompagnant le tout avec réussite. Surprenant l'habitué à ses sons courts, brutaux et ravageurs qui se répétent, le musicien offre ici quelque chose de totalement différent comparé à ce qu'on a l'habitude qu'il fasse. Des pistes courtes souvent au piano dépeignant parfaitement la haine et le malaise constant présent dans le film. Oppressante et pesante, l'ambiance fait mouche. Un gros score.

Véritable parcours nihiliste et cynique, portrait d'une société en perdition rejetant tout ce qui n'entre pas dans la norme, le film parfois aux limites de l’absurde, intrigue et captive. Là est surement le point fort. La réalisation, la bande sonore, et les acteurs, réalisent quasiment un sans faute. Et même si la plupart des scènes du film sont carrément réussies, on se demande peut être un peu trop à la fin où Gavras a-t-il voulu nous emmener... Ces scènes chocs, en tête celle du jacuzzi de l’hôtel, faute d'être vraiment violente au sens premier du terme, aussi réussies soient-elles, ne servent finalement pas à grand chose... Peut être que seule la violence prouve encore aux protagonistes leur existence dans ce monde qui leur est étranger... ? Quête identitaire, surement, mais au final, le scénario, à trop se vouloir mystérieux et passionnant, rate peut être de peu le coche et ne propose qu'un défouloir jouissif, bien orchestré et interprété, mais dont on aurait aimé une finition plus poussée.


En tout cas, Gavras est quelqu'un à suivre sur les grands écrans. Le potentiel est là, le film est bon, franchement, il risque de pondre par la suite des grands trucs ! Le cinéma français a une relève qui annonce du lourd de chez lourd ! (Kourtrajmé, Ed Bandger, Noé, Kounen... Wink !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Cinéma   Lun 17 Jan - 3:39

J'en avais entendu parler par un pote et la bande annonce m'avait vraiment intrigué. Par contre j'ai pas réussi à mettre la main dessus et savoir qu'il va sortir dans 3 jours en DVD me fait bien plaisir.
En tout cas j'adore Vincent Cassel et je vais donc voir ce film avec plaisir. Enfin bon, ça fait plaisir de trouver ce genre de critique de films pas trop trop connu. Thx lapin malin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objected
bison
avatar

Messages : 969
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Cinéma   Lun 17 Jan - 10:20

J'ai vu pour ma part Notre Jour Viendra au cinéma et je voulais juste revenir sur un point de ton article avec lequel je suis en désaccord, c'est minime tkt et d'ailleurs tu as bien su vendre et décrire ce film aussi ambigu soit-il, donc déjà ça bg.

Citation :
Et même si la plupart des scènes du film sont carrément réussies, on se demande peut être un peu trop à la fin où Gavras a-t-il voulu nous emmener... Ces scènes chocs, en tête celle du jacuzzi de l’hôtel, faute d'être vraiment violente au sens premier du terme, aussi réussies soient-elles, ne servent finalement pas à grand chose... Peut être que seule la violence prouve encore aux protagonistes leur existence dans ce monde qui leur est étranger... ? Quête identitaire, surement, mais au final, le scénario, à trop se vouloir mystérieux et passionnant, rate peut être de peu le coche et ne propose qu'un défouloir jouissif, bien orchestré et interprété, mais dont on aurait aimé une finition plus poussée.

C'est justement le principe Kourtrajmé, c'est écrit dans leur manifeste, ne pas donner un sens à leurs films mais de faire des films pour les sens. Ni de justifier la gratuité de mes scènes gratuites : violence, sexe, drogue, racisme et animaux. J'avoue que c'est une excuse un peu facile, ça permet de tout faire puis de se cacher derrière le manifeste pour se justifier mais ça montre par conséquent à quel point Notre Jour Viendra est un film qui à l'âme Kourtrajmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Cinéma   Lun 17 Jan - 20:34

En partant de là je suis d'accord, mais, et je me suis surement mal exprimé, ce que j'ai trouvé ambigüe, c'est le fait qu'on ne sache au final rien de la motivation des héros. Pas forcément un défaut en soit, mais je préférais le signaler, histoire qu'on ne sorte pas de la vision en gueulant "y'a pas de scénario". Parce que même si les scènes de "violence" aurait été injustifié, une clarification un peu plus nette concernant les actes en général des personnages n'aurait pas été malvenue.

J'narrive pas très bien à m'exprimer sur ce point, mais en gros, je voulais avertir à l'avance de cette sensation sur le scénario qui peut sembler étrange, même en étant habitué de la patte Kourtrajmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 2 Fév - 0:48

Bon sinon y'a déjà une semaine et demi j'ai vu Les Mystères de Lisbonne. Pas le temps d'en dire beaucoup... et pas la motiv non plus.


Tout d'abord, un scénario somptueux, fait de flashs backs qui s'emmêlent, d'histoires qui s'entrecroisent, de trahisons, de passions, d'anecdotes en tout genre, d'histoire de familles, et de secrets, beaucoup de secrets. Un film passionnant de bout en bout, un travail narratif exceptionnel, on ne sent à aucun moment le temps passer. Sur 4h30. Jamais on ne se perd. C'est tout simplement superbe. Un film illustre, riche, en sentiments, en émotions, en dialogues, il a tout pour plaire.

La forme n'est pas en reste, très loin de là. Un des films les plus beaux de l'année. De majestueux tableaux toutes les vingts secondes, des mouvements de caméras bandants comme pas possible (plans séquences étincelants de beautés, un travail sur la lumière magnifique, des travellings époustouflants, et j'en passe).
La bande son et les costumes participent aussi activement à la réussite formelle en tout point du film.

Le film est certes destiné pour la télévision dans un second temps. Mais il est à voir au cinéma, en version de quatre heure et demi. Pour se rendre compte de la puissance de l'ensemble, narrative et autre, et pour se rendre compte que LMdL, c'est vraiment un chef d'œuvre.

Captivant, délicieux de bout en bout, beau et plus que ça, drôle parfois, émouvant tout le temps, maîtrisé et pas qu'un peu, raffiné, dense, éblouissant, éclatant, ... les superlatifs ne sont pas assez nombreux. Assurément le film de l'année. L'époque à laquelle il sort est d'autant plus impressionnante, à l'heure où les blockbusters règnent en maître, c'était osé de se remettre au film-fleuve romanesques comme on en fait plus. Un grand film.

PS: Il y a juste cette fin, que je n'ai pas vraiment comprise, et qu'est peut être un peu de trop. Mais bon, on va pas bouder notre plaisir, bordel ! Foncez-y !!!

PS2: Quand au fait que ce soit le film de l'année, j'hésite encore. En fait, j'ai vraiment adoré The Social Network, donc c'est chaud de me décider. De plus faudrait que je revois tout pour me refaire une mémoire, parce que les films sortis en janvier dernier et tout je suis pas sur d'avoir aujourd'hui le même avis... Et puis, je suis loin d'avoir tout vu aussi. Et pour finir, je déteste les classements de ce type: comparer un thriller avec une comédie, un film expérimental original et réussi avec un blockbuster maîtrisé, ou encore un roman fleuve avec un film de bourrin que j'ai aimé malgré tout, et même avec un dessin animé Disney/Pixar aussi bon soit-il... C'est jamais dans la même cours, et c'est vraiment trop dur de trancher, on sent qu'à chaque fois, on pourrait bouger d'une ou deux places chaque film ou presque... et ça, ça me frustre dur.
(j'en ai pas vu plein, Lenny and the Kid, Outrages, The housemaid, Copie conforme, Carlos -version longue-, Tournée, Le Quatro Volte, qui serait susceptible, d'après les retours entendus, de prendre aussi la première place)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 9 Fév - 2:45

Putain chaud j'avais même pas vu le post de lapin malin!
Les Mystères de Lisbonne... Mais c'est un film de quoi au juste?


Sinon moi de base j'étais juste venu balancer ce que je pensais de OSS117. Au début je croyais voir une mauvaise parodie de James Bond, mais au fait c'est une bonne parodie de James Bond. moai1

L'aspect "crétin" et "français" du héros (qui paraissait peu sympathique à mon sens avant de le connaitre) est vraiment bien rendu et voir cet espèce de looser triompher des situations sous des coups de chance extraordinaire est quand même assez grand.
Sinon le film est plus ou moins un grand mélange de situations parodiant les trucs d'agent secret avec des effets plus cheap (l'avion qui explose est une blague moai1 ) ce qui peut porter parfois à la lassitude. J'ai particulièrement aimé toute la partie de la jungle où le coté "tête de mule" du héros apparait dans toute sa splendeur.

Nan y'a quand même des fois où j'étais juste mort de rire devant mon écran, la maladresse et la stupidité du héros sont absolument énormes

-Une dictature c'est quand les gens sont communistes, qu'ils ont froid, qu'ils ont des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair!
-D'accord. Et comment vous appelez un pays qui a comme président un militaire avec les pleins pouvoirs, une police secrète et une seule chaîne de télévision dont toute l'information est contrôlée par l'État ?
-J'appelle ça la France, mademoiselle. Et pas n'importe laquelle, la France du général de Gaulle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 9 Fév - 18:04

Les Mystères de Lisbonne c'est... bah un gros c'est un "film fleuve" en costumes qui se passe au XIX siècle. Je classerais ça dans "Drames", mais après voilà quoi... (y'a de l'humour parfois, beaucoup d'émotions, un peu d'actions, etc). La BA donne pas trop envie, mais regardez le film sérieux. Long mais passionnant. En fait y'a plein de personnages liés dans l'histoire, ça change de nom, y' des trahisons, des passions, des vengeances, et beaucoup de coïncidences quand même, et au fur et à mesure on saura tout sur tout et sur chacun. A chaque fois un personnage va raconter son histoire, en rapport avec celle du perso principal, et hop flash-back, et ça part dans un truc à tiroirs assez énorme question narration. Une grande fresque, sérieux.

Pour Rio ne répond plus... pour moi un des meilleures comédies françaises. J'étais personnellement plié de bout en bout. Un humour soigné et qui me fait un putain d'effet, un aspect parodique auquel j'ai accroché, jamais trouvé ça trop lourd, un Dujardin en grande forme, des dialogues énormes, des jeux de mots bidons comme j'aime, et une esthétique assez léchée pour une comédie... Nan franchement j'lai trouvé génial quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Eatman

avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 9 Fév - 21:41

-Sinon y'a aussi les boules...
-De Noel ?



Ce film est parfait. génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Cinéma   Jeu 10 Fév - 1:11

OSS 117 ressemble plus à un ensemble de parodies de films d'espionnages des années 60/70 même si James Bond n'échappe pas. En fait, c'est surtout dans le premier OSS 117 qui a un côté parodie de James Bond, mais moins flagrant qu'un Austin Powers dans un autre genre.

Enfin, parodies de films d'espionnages pour les énormes clins d'oeils parodiques et hommages à cette période. Il suffit de voir la scène de la voiture où on voit de façon nette le montage. Les gars qui se sont tuer par balle et font une pause théâtrale exagérée quand ils tombent par terre. Le summum je trouve c'est quand il est prit dans une fusillade et qu'il se balade limite tranquillement et toutes les balles (pétards) font mouches... Et il y a une petite personnification du montage par moment avec le cadre qui se multiplie sur un seul écran...
Enfin, btw le personnage de OSS 117 est énorme. Représentation d'un français moyen, aveugle dans ses normes bien frenchies tournés à l'absurdité hilarante... ainsi que des valeurs morales et archétypes délirants. Sans oublier sa maladresse ou le fait qu'il prend des choses au sérieuse alors qu'elles sont inutiles ou obvious.

- Mais Bill, tu es américain, tu es contre les nazis !

- Hitler, je déteste ce type !

- Les nazis pourraient avoir un état à eux... comme... Israël !



Et ce qui est bon, pas de personnages valorisés dans le film. Tout le monde en prend plein la gueule, les nazis encore plus loufoques, les chinois, les français, les juifs et les hippies.

Et Iwant pourra s'y retrouver avec les hippies ou groupe pipi génial1

Bref, OSS 117 dernière comédie français qui m'a fait vraiment marrer ainsi que dans son politiquement incorrect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Cinéma   Sam 12 Fév - 16:16

Bon bah hier soir j'ai vu "Les chemins de la liberté" au cinéma. L'histoire d'un certain nombre de prsionnier s'évadant d'un goulag en 1941. Au fait y'a pas tant d'histoire que ça c'est plutôt le film d'un long calvaire et euh je me suis pas ennuyé une seule seconde malgré le fait que ça puisse paraitre long dis comme ça.

C'était très touchant et le contexte historique aide à en faire quelque chose d'assez intéressant. On a vraiment l'impression de voir ce que pouvait vivre les gens pris entre le communisme et le nazisme.

Un bon petit film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Cinéma   Mar 15 Fév - 13:34

Je comptais regarder Zerkalo, d'Andrei Tarkovsky, un classique du cinéma soviétique ... mais j'ai changé d'avis, et au final, j'ai regardé le troisième film Pokémon en VO. génial1

Gekijō-ban Pocket Monsters! Kesshōtō no Teiō Entei donc. Bon, y a Entei et des musiques sympas, mais c'est tout. J'ai donc vu les 7 premiers films Pokémon, et je confirme qu'il y a vraiment que le premier qui vaille le coup. Il avait du potentiel cet épisode pourtant, mais ça tourne vite au cliché (surtout vu les gros plot holes).
Voilà donc, le troisième film Pokémon n'est pas une masterpiece de l'animation japonaise, me voilà bien déçu. sadcat

Par contre euh, y a un passage je suis juste resté "wtf".

Spoiler:
 
????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3
avatar

Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Cinéma   Mar 15 Fév - 23:37

Moi j'ai vu Tron Legaçy est c'était bien cool. cui1 là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 0:34

Ce que j'aimais bien dans Tron, c'est l'aspect "putain les mecs ils parlent du futur et ils sont encore sous MS DOS"
Et puis aussi le fait que les jeux en 3D qu'on voit sont vraiment des jeux d'Atari quoi, rien à voir avec aujourd'hui. Le coté viellot des cinématiques donne un coté "vieux jeu" vraiment terrible.

Tron Legacy j'ai peur qu'il foute ça en l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 3:12

En tout cas l'ost est a chier
Revenir en haut Aller en bas
Objected
bison
avatar

Messages : 969
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 3:16

Sauf Derezzed qu'était cool en 2007 moai1

_________________











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 3:17

AHDE
Revenir en haut Aller en bas
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3
avatar

Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 16:13

Citation :
Ce que j'aimais bien dans Tron, c'est l'aspect "putain les mecs ils parlent du futur et ils sont encore sous MS DOS"

Ui bah, le film est sorti en 82. DOS en 81.
C'est un peu normal nan ? XD
C'est vraiment une réflexion pour ceux qui ont vu le film beaucoup plus tard quand MS DOS n'existait plus.
Donc bon, c'était pas spécialement le but de Tron premier du nom à provoquer ce genre de réflexion XD.
Mes parents avaient DOS dans les années 90, donc quand j'ai commencé à utiliser l'ordi, j'utilisais DOS, j'avais pas spécialement ce genre de réflexion du coup quand j'ai vu Tron quand j'étais gamine. Dos, c'était l'actualité pour moi (jusqu'à Win95 mais soit) XD

Après c'est toujours drole de revoir ce genre de film qui se base sur la technologie bien dépassé plus tard, c'est toujours marrant. On se marre bien avec retour dans le futur aussi ou on présente un baladeur cassette audio comme la monstre invention, alors que maintenant, on est aux baladeurs mp3 et que les jeunes de nos jours savent même plus ce que c'est un baladeur de k7 audio.

Tron Legacy du coup, est vraiment pour les gens qui ont apprécié Tron à son époque ou DOS était un miracle XD. C'est la même chose en plus beau, avec des références au premier épisodes, et la suite directe au niveau scénario.
Esthétiquement il est beau, ils ont pas touché au jeux, mais les ont rendu visuellement plus attirant. Et la bande-son colle bien au film, et c'tout ce qu'on demande d'une bande-son.
Après le film a quelques longueurs. Mais c'est bien agréable à regarder et on passe un bon moment. Et c'tout ce que je voulais du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 16:46

Non perso c'est pas du tout ce que je demande d'une bande son. Je suis tout sauf le mec qui va penser que la bande son d'un film est juste là pour accompagner parce qu'au final je trouve que ça sert pas a grand chose si ce n'est foutre des gros coups de violons pour bien préciser avec lourdeur au spectateur que c'est l'instant d'avoir peur, au cas où il serait trop con pour le comprendre. Et je suis un cinéphile, spécialement des films muets et je suis a chaque fois ultra frustré de voir à quel point la BO est a chier, car c'était encore pire à l'époque.

Il y a un potentiel monstre à faire pour relier la musique et l'image, et d'ailleurs je trouve que troller Requiem for a Dream en disant que c'est un clip comme beaucoup de critiques le font est vraiment stupide, car c'est l'exemple typique d'un film qui a une bande son intelligente à mes yeux (même si je peux plus entendre le main theme).

En dehors de ça, la Bande Son a été faites par Daft Punk, aka un peu beaucoup des dieux de la house. 1/ On aurait pu s'attendre à quelque chose de plus exceptionnel qu'une bande son de sous John Williams de leur part, 2/ quelle idée de foutre Daft Punk à une BO si c'est pour les cloisonner dans un style hollywoodien à l'encontre de leur esthétique musicale ? 3/ Daft Punk a toujours plus ou moins apporté quelque chose à la scène club en vigueur, c'était le cas en 1997 et en 2004 en tout cas, et voir que Derezzed est un truc pseudo techno ultra plat qu'aurait pu composer un mec random en 2007 est assez effrayant.

Sinon ça ne me tente pas, je trouve ça très laid.

Revenir en haut Aller en bas
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3
avatar

Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Cinéma   Mer 16 Fév - 18:51

Bah, sincèrement, je trouve la BO de Tron pas si mal que ça OO" Je trouve que ça colle bien, que ça souligne bien l'univers et tout, donc je trouve que c'est bien fait Oo"

Après c'est clair qu'il y a mieux, mais quand même... c'est mieux, voire largement que la bande-son d'autre film (celle d'avatar n'avait rien à faire avec l'univers, et était on ne peut plus déplacé et cliché à mon goût), mais sincèrement, là, j'trouve que ça le fait bien.

Je ne pense pas qu'une Bo ne sert à rien. Une BO faut que ça passe sans que ça gêne, sans que ça a l'air déplacé, mal collé aux images et toussa, et je trouve que Daft Punk l'a bien fait avec Tron et je trouve aussi que ça ressemble pas à du John Williams. (et la BO de Requiem for a Dream tue, j'suis d'accord).

Enfin voilà quoi, je te trouve un peu dur avec la BO de Tron. Elle accomplie bien son devoir en tant que BO, je trouve. Mais ui, il y a mieux, beaucoup mieux, mais il y a vraiment tellement pire que ça.

Après v'là, c'pas les meilleurs musiques de Daft Punk, mais on pouvait s'y attendre.

T'as plus l'air du gars qui s'attendait à une perle magnifique et qui se trouve avec la BO moyenne qui passe, sans être exceptionnel et qui en est frustré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 26Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quizz Cinéphile
» Vidéo : Power Gloves, Creatinator et caméras cinématiques
» Les Meilleurs cinématiques.
» [RESOLU]Caméra Cinématique
» les plus belles cinématiques de jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Général & Actualités-
Sauter vers: