AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 IHZ Double Review: Castlevania: Dracula X/ Akumajou Dracula X: Chi no Rondo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
IHZ
Devil Z
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 28
Localisation : Castlevania

MessageSujet: IHZ Double Review: Castlevania: Dracula X/ Akumajou Dracula X: Chi no Rondo   Ven 31 Déc - 17:46


Bon, aujourd'hui, c'est un peu spécial, j'avais prévu de faire une Review de Dracula X seulement, mais au final, j'ai réalisé que l'un ne va pas sans l'autre. Assez discuté, plus de Review.

Nous allons commencer par un petit brin d'histoire avec des dates et des gens importanst. En 1993, le 29 Octobre pour être précis, Konami, la firme responsable pour Contra, Rocket Knight Adventure et Shake your Booty Revolution, sortirent leur nouveau Castlevania sur PC-Engine, connu sous le nom de Akumajou Dracula X: Rondo of Blood. Le jeu fût très bien reçu par les fans et les critiques. Cependant, le jeu ne fût jamais publié en dehors du Japon. Il fallut attendre plus d'une dizaine d'années avant de voir un remake se faire publier mondialement. En attendant, deux ans plus tard, un pseudo-remake a été produit sur SNES: Castlevania: Dracula X.

C'est en Septembre 1995 que Castlevania: Dracula X vit le jour sur la très populaire SNES, lui garantissant un succès instantané... right? Tout faux, au contraire, Castlevania: Dracula X fût très mal reçu par les fans et les critiques qui trouvaient les changements de Dracula X très décevants. Rondo of Blood fût alors considéré, jusqu'à aujourd'hui, comme un des piliers de la série et un de ses meilleurs cultes, surpassant même Super Castlevania 4 en popularité.

La vérité, c'est que Dracula X est un jeu très décent et Rondo of Blood est un autre jeu très décent qui est idolâtré par plusieurs. Ce n'est que mon opinion, mais selon moi, les deux jeux ont leur valeur, allons voir un peu plus loin.

Akumajou Dracula X:Rondo of Blood


Prenez note que j'ai joué à Rondo of Blood Original sur le Remake PSP


Sypnosis:



C'est l'année 1792. Les forces du mal ont commencé à gagner en force et Dracula fût invoqué à nouveau. Dracula, voulant vengeance sur le Clan Belmont qui l'avait constamment stoppé. En provocation, Dracula kidnappa de jeunes femmes, comprenant celle du plus jeune Belmont, qu'il garda emprisonnée. Richter Belmont, le dernier de la lignée de chasseurs de Vampires et héritier des Belmont, empoigna le fouet légendaire et partit en direction du tout nouvellement reconstruit Castlevania.


Donc le jeu commence sur cette ligne. On prend le contrôle de Richter Belmont. Un jeune, charismatique descendant de Simon Belmont. Toujours l'air un peu d'un barbare, mais beaucoup plus "à la mode" que Simon. L'influence des Anime et des années 90. Le visuel dans ce jeu est franchement agréable, mais beaucoup moins impressionnant que sur les consoles compétitrices tel que la SNES. Le jeu peut se vanter d'être le premier Castlevania sur CD. Le format CD offrant de magnifiques musiques en MP3 et une meilleurs qualité de son. Le PC-Engine offrait aussi une meilleure rapidité de jeu et permettait de gérer plusieurs sprites à l'écran sans ralentir.



Le village enflammé, premier niveau. Agréable, mais ordinaire comme effets. On peut voir la tour de Pise en background dans des jours plus heureux.

Le gameplay est un peu décevant, c'est un simple retour aux sources. Richter se contrôle comme sur Castlevania 3 avec quelques changements mineurs. En appuyant deux fois sur le bouton de saut, Richter peux faire un backflip qui est franchement utile dans certaines situations (à moins d'être un peu créatif). Richter peut frapper dans une seule direction, en avant, tout comme sur les Opus de la NES et il n'y a pas de bouton dédié aux armes secondaire, c'est le retour de haut+attaque. Cependant, Richter peut effectuer des attaques spéciales dépendantes de l'arme secondaire qu'il possède. Ces attaques consomment plus de cœurs, mais sont plus fortes et prennent souvent une grosse partie de l'écran, ce qui permet d'attaquer plusieurs ennemis à la fois. C'est quand même un bon compromis. Au final, le gameplay est basique, mais il marche. c'est un gameplay auquel tous les fans sont habitués et l'ajout des attaques spéciales se rend hyper utile dans plusieurs situations. Le tout est bien fluide et même si Richter ne peut pas contrôler ses sauts comme Simon dans le 4, les obstacles ne sont pas trop injustes pour cet handicap. Il y a quand même certains moments où y a des passages chiants, mais c'est acceptable.


Les Items Crashes (attaques spéciales) sont très utiles pour infliger beaucoup de dommages.

La difficulté est moyenne, je trouve. Assez rushant par moment, mais avec un peu de pratique, on finit toujours par l'avoir, y a pas vraiment d'endroit où j'ai été ralenti. Les boss sont assez simples en majorité, mais y a quand même quelques jeunes pédés qui arrivent à faire royalement chier. Les niveaux sont assez simples aussi, mais quand même originaux, y a quelques passages vraiment géniaux (le passage des cascades). Les ennemis sont très diversifiés. On revoit souvent plusieurs ennemis, mais la liste est quand même grande. Y a quelques ennemis qui arrivent à être très très frustrants. Les Lance Knights, les Axe Knights, les corbeaux, les Medusa Heads, les gros ennemis qui ont une énorme portée et qui prennent dix mille coups à tuer. Niveau visuel, les ennemis et les boss sont classe. Y a une grosse influence Anime dans les design et les styles de combat.


Le jeu comporte aussi des chemins qui se séparent. Chaque niveau a deux sorties et le choix de la sortie décidera les chemin sur lequel vous serez. Le jeu reste, par contre, un peu trop court et le replay value ne compense pas la longueur du jeu. Il y a 4 filles à libérer aussi, elles sont toutes éparpillées sur la carte et faut trouver sur quel chemin elles se trouvent. L'une d'elle devient jouable lorsqu'elle est libérée.
La fin de l'histoire est influencée par le nombre de filles que vous sauverez. Toutes les sauver donnera la meilleure fin du jeu. Ce jeu possède un système de Save qui permet d'enregistrer les progrès sur sa sauvegarde. Il y a aussi quelques goodies comme la possibilité d'acheter des vidéos de stratégie contre les boss avec l'argent que vous ramassez dans le jeu. La musique est sympa. Le format CD permet des tracks format MP3 très claires et de haute qualité. Y a aussi du dialogue enregistré dans le jeu et quelques cutscenes animées.


C'est dans cet Opus, justement, que le thème de Dracula, Dance of Illusions, fût popularisé.

Une des filles est jouable, Maria Renard, petite sœur de la copine de Richter, Anette Renard. Elle a genre 12 ans (les japonais disent 14, mais moi j'ai du mal à y croire) et... holy shit! Bordel de merde!

Note, possibilité de spoiler, à visionner à vos risques.


Elle est très forte, deux fois plus rapide que Richter, possède un double saut et attaque deux fois plus rapidement. Son seul défaut, c'est qu'elle a une défense de merde. Elle attaque avec deux colombes en succession qui font un effet de continuous damage. Ses armes secondaires sont aussi différentes, inspirées des Dieux des saisons Chinois et Japonais. Maria peut avoir un petit Chat Électrique, deux Cardinaux Rouges, un petit Dragon et une Tortue qui lui donne de la protection. Les Item Crashes permettent d'invoquer les esprits sacrés qu'ils représentent. Maria peut aussi glisser au sol, ce qui donne un boost de vitesse et lui permet d'accéder à des endroits que Richter ne peut pas atteindre.

En général, Rondo of Blood est un très bon Castlevania, mais j'ai connaissance de ce jeu depuis mes 13 ans et, depuis, je rêvais d'y jouer. Étant trop con pour réaliser que j'aurais simplement pu l'émuler, j'ai attendu jusqu'au remake PSP sorti en 2007. Disons simplement que je m'attendais à plus que ce que j'ai eu, cependant, il reste un excellent Castlevania et un must dans la série.



Castlevania: Dracula X

Synopsis:

C'est l'année 1792 en Transylvanie. Durant près d'un siècle, l'Europe était en paix, depuis que Simon Belmont avait accompli sa destiné. Cependant, les forces du mal ont commencé à gagner en force et Dracula fût invoqué à nouveau. Dracula, voulant vengeance sur le Clan Belmont qui l'avait constamment stoppé. En provocation, Dracula kidnappa la fiancée du plus jeune Belmont et la sœur de celle-ci, qu'il garda emprisonnée. Richter Belmont, le dernier de la lignée de chasseurs de Vampires et héritier des Belmont, empoigna le fouet légendaire et partit en direction du tout nouvellement reconstruit Castlevania.

Castlevania: Dracula X sur SNES. On remarque tout de suite la différence niveau Graphismes. Ceux de la SNES sont clairement supérieurs et offrent une palette de couleurs plus diversifiée ainsi que de magnifiques décors et niveaux. Le jeu réutilise tous les sprites de Rondo of Blood sauf pour Dracula, Anette et Maria.


Le village en flammes est maintenant magnifique et utilise le Mode 7 pour donner un très bel effet d'ondulation!

Richter se joue exactement comme dans Rondo. Cependant, les Attaques spéciales ont été quelque peu modifiées, surtout au niveau de la croix. Dans Rondo of Blood, l'Item Crash faisait apparaître d'énormes Crucifix à l'écran. Dracula X, étant sur SNES, eut a passer par une sévère censure pour l’Amérique du Nord et l'attaque fût modifiée. Richter lance maintenant plusieurs croix boomerang partout à l'écran.

Le style visuel et Artistique est génial, selon moi. Y a, par contre, plusieurs niveaux qui sont plutôt ternes, mais en majorité, les décors sont sublimes.


Niveau cutscenes, c'est décevant puisque rien n'est Animé, mais niveau design et artwork, je préfère Dracula X. J'apprécie beaucoup le style Anime des 90 de Rondo of Blood (j'adore les Animes des 90), mais le style de Dracula X est plus beau, plus travaillé.

Bien sûr, quand on compare avec Rondo qui, lui, est bien plus énergétique!

Le design de Dracula est, selon moi, bien plus classe que dans Rondo of Blood, le Sprite est un peu moche, mais l'Artwork pour Dracula X:


Holy Shit!


Goddamn!
Ça fait vraiment beaucoup mieux que:


slt je m'apelle Trunks, on sort ensemble?
Anette aussi a pris un putain de coup de "Holy Goddamn shit I'd do that hoe".


Holy Fucking Shit!
Quand on compare avec:


Hurrr Durrr
Par contre, Maria... pas fort.


mouais...
Dans Rondo of Blood, c'est plutôt...


Plus typique fille Kawaii
Richter, bah, Richter... J'adore Richter, son design est vraiment vraiment la classe là.


BG


Ryu Belmont


Goddamn!


Le man
Tout ça, c'est beaucoup mieux que celui de l'autre jeu...


slt, moi c'est Iwant
Niveau Difficulté, ce jeu sait en faire baver, y a beaucoup de passages injustes et frustrants tout comme dans les Opus NES, c'est moins rapide que Rondo et c'est pas balancé. les distances de saut sont ridicules et les ennemis ne laissent aucune pause. La quantité limitée de Rôtis dans les murs vous fera désespérer, les Boss ne sont pas trop pires. Beaucoup sont repris de Rondo of Blood et la stratégie reste la même. Encore, les même ennemis vous feront pleurer: Medusa Heads, Halebardiers, Axe Knights, les corbeaux, les chauves-souris, etc. Les niveaux sont parfois ridicules et ils sont très très courts. Rondo of Blood était déjà très court, Dracula X l'est encore plus, ce qui est décevant.


Les Medusa Heads vont vous en faire chier dans les escaliers, comme à l'habitude
Maria n'est plus jouable, mais il faut quand même la libérer, tout comme Anette. Cependant, y a que ces deux-là à libérer dans Dracula X. Comme dans l'autre, dépendant de qui on libère, la fin du jeu sera différente. Le jeu est beaucoup plus linéaire et n'offre que deux chemins aléatoires qui mènent à deux niveaux différents. C'est très peu comparé à Rondo qui en avait à tous les niveaux.

Dracula est très différent dans ce jeu, le combat s'effectue sur plateforme, ce qui hausse la difficulté et aussi surtout la frustration.


Niveau OST, tous les thèmes de Rondo furent repris avec quelques nouveaux. Opinion de Fanboy, mais j'adore vraiment la Sound Chip de la SNES et la version SNES de l'OST est, pour moi, supérieure.




Encore une fois, il ne s'agit que de mes goûts personnels, car les tracks MP3 de Rondo sont magnifiques et hyper bien travaillées!

Bref, au final, il reste aussi Castlevania: Dracula X Chronicles, il ne fait pas partie de la Review alors je ne vais pas m'attarder dessus.


Sorti en 2007, c'est un remake 2.5D de Rondo of Blood, il offre un Voice Acting révisé et plus complet, un changement de style artistique, jetant le style 90's Anime et adoptant le style classique de Ayami Kojima. Évidemment, le visuel est très beau, le 2.5D le fait très bien, y a quelques Bonus de plus tels que l'OST complète de Symphony of The Night, du Remake et de la version originale en Sound Mode mais qui demande que l'on trouve les CD cachés dans chaque niveau. Ce mode permet aussi de customiser la musique de chaque niveau. Alors, vous pouvez interchanger les musiques, remplacer l'OST par la classique ou même changer les thèmes par ceux de SotN de votre choix. La possibilité de jouer avec Maria et d'acheter des vidéos de stratégie est encore présente et ont peux unlocker la version originale du jeu ainsi qu'une version rééditée de Symphony of the Night, ce qui fait de ce jeu un super deal. L'OST, par exemple, ne me plait pas du tout, les remix version 2007 sont vraiment moches, selon moi. l'OST originale reste bien plus agréable à écouter.

Dernier mot: Castlevania Dracula X et Rondo of Blood sont des jeux que je considère comme étant très normaux. Perso, je n'ai pas apprécié Rondo plus que j'ai apprécié Castlevania 3 ou Castlevania 4 ou encore même Bloodlines qui est, lui aussi, un excellent Castlevania. Par contre, niveau contenu et travail, Rondo est clairement supérieur à Dracula X. La beauté visuelle de Dracula X n'est pas assez forte pour briller face à Rondo. Dracula X a fait beaucoup trop de sacrifices et a vraiment essayé trop fort de se distinguer de Rondo. Au final, les fans qui attendaient un truc égal ou mieux, se sont trouvés déçus. J'Adore Dracula X, mais je pourrais quand même comprendre pourquoi tout le monde le déteste. Par contre, Rondo reste un incontournable et un excellent Castlevania. Must Buy.

Une review par IHZ :relaxman:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: IHZ Double Review: Castlevania: Dracula X/ Akumajou Dracula X: Chi no Rondo   Sam 1 Jan - 20:08

Très bonne review. Tout s'enchaine avec brio et tu m'as fait découvrir qu'il existait un Dracula X et un Akumajou Dracula X:Rondo of Blood.
J'ai l'opus PSP et je n'ai jamais réussi à aller plus loin que le niveau 3 étant donné que le jeu me saoule très rapidement. Je déteste la 2.5D dans ce jeu et j'ai vraiment hâte de débloquer les autres jeux. Mais je le ferai un jour, rien que pour le découvrir et pouvoir profiter des bonus (deux jeux, ça c'est du bonus).
En tout cas, j'aime beaucoup comment tu exprimes ton fanboyisme pour la série et comment tu abordes les jeux. Y a deux, trois blagues vraiment amusantes et j'ai surtout beaucoup aimé le "slt je m'apelle Trunks, ont sort ensemble?" ou le "slt, moi c'est Iwant".

Par contre, tu connais autre chose que Castlevania CODY FUCKING TRAVERS ? Vivement tes prochaines reviews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
IHZ Double Review: Castlevania: Dracula X/ Akumajou Dracula X: Chi no Rondo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IHZ Double Review: Castlevania: Dracula X/ Akumajou Dracula X: Chi no Rondo
» Akumajou Dracula X68000 [X68000]
» [NES] Castlevania III: Dracula's Curse
» (est) kid dracula en loose sur GB, avant mise en vente sur le fofo
» La Fureur de Dracula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: