AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sabre Wulf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Sabre Wulf   Sam 25 Déc - 4:07

Sabre Wulf


Comme le jeu, le boîtier est classique et nous annonce que le jeu sera linéaire. Au moins, on est prévenu.


Sabre Wulf était tout d'abord un jeu d'aventure, développé par Tim and Chris Stamper, sorti en 1984 sur ZX Spectrum, BBC Micro, Amstrad CPC et Commodore 64. Dans la peau de l'explorateur Sabreman le joueur devait ramasser les 4 parties de l'amulette perdue tout en combattant les monstres et en évitant l'horrible Sabre Wulf. Ce dangereux loup bleu invincible se balade dans la forêt et tentera par tous les moyens de vous empêchez de venir à bout de votre pénible quête. Le jeu a énormément vieillit et les graphismes ne sont pas sans rappeler le stéréotype du bad tripe. D'autres jeux ont mis en scène Sabreman, Underwurlde, Knight Lore, mais je n'en dirai rien étant donné que je n'en sais rien. 20 ans se sont écoulés, la compagnie Rare décide de redonner du travail à l'explorateur. Bah oui, Sabreman leur doit bien ça, il ne faut pas oublier sa décongélation par le personnage éponyme de Banjo-Tooie. Nous voici parti pour une longue et périlleuse aventure exotique.


C'est grâce à Banjo-Tooie que j'ai découvert la série Sabre Wufl, comme quoi les références humoristiques peuvent faire connaitre de nouvelles séries.

Scénario tout bidon :

Les jeux de plates-formes sont réputés pour avoir un scénario totalement bidon qui n'est qu'un prétexte pour faire sauter un personnage de plate-forme en plate-forme ; Sabre Wulf ne déroge pas à cette règle.
Un jour Sabreman se fait accoster par un maire et deux gardes. Ils se jettent à ses pieds et le supplient de bien vouloir les aider. Sabre Wulf, le terrible loup bleu qui détruisaient leurs village Blackwyche avait été enfermé dans une statue grâce à l'amulette perdue que Sabreman avait récupérée. Malheureusement un vilain petit scientifique de rien du tout, de rien du tout, enfin si un grand méchant scientifique du nom totalement naze Dolittle-Goode, qui a toujours voulu contrôler le village, a libéré le grand méchant loup. L'animal, en toute logique, est allé s'allier avec le vieille homme pour se venger et contrôler le village tout beau. Sabreman accepte cette lourde tâche comme si de rien n'était (bah ouais, jeu de plates-formes oblige ^^).

La fin est encore plus bidon que le scénario, mais je ne vais pas vous spoiler histoire de vous laisser quand même un minimum de suspense.
Durant votre périple, vous rencontrerez de "nombreux" habitants. Enfin non, il n'en existe quasiment pas. Contrairement aux autres jeux de plates-formes vous devrez vous balader, en vu de dessus, dans différents mondes. Ainsi vous pourrez parler à des passants, entrer dans un niveau, acheter des objets à un marchand et voyager entre les mondes. On aurait donc pu espérer une plus grande profondeur scénaristique, étant donné qu'il y a possibilité d'inclure des cinématiques et des dialogues entre chaque monde. Mais en fait non, le scénario n'avance pas du tout, les passants (quand il y en a) déblatèrent 2 lignes pour ne rien dire. Les "cinématiques" ne sont présentes que pour introduire le joueur dans un nouveau monde ou pour lui déblatérer quelques inintéressantes conneries. Après avoir quitté le très peuplé village (le premier monde), vous ne trouverez plus que 2/3 PNJ par monde plus le marchand et le téléporteur (ouais c'est un type). Ces phases se résumeront à un trajet entre deux niveaux (encore heureux, les trajets sont courts). J'aimerai aussi féliciter les développeurs pour le gros foutage de gueule dans le dernier village. Il pleut, il n'y a personne dehors, mais il y a tout de même un brouhaha comme si on se trouvait dans un village surpeuplé xD.


Le village en question. Avec le téléporteur dehors, sous la pluie, sans parapluie, normal.

Un univers et des personnages pas attachants :

En plus de posséder peu de personnages, ils ne sont pas attachants pour un sous. Le maire, Dolittle-Goode, Sabreman, Sabre Wulf sont les personnages les plus importants et présents dans tout le jeu. Les dialogues entre eux sont réduits au strict minimum, sans oublier la petite touche humoristique que l'on retrouve dans tous les jeux de plates-formes classique. Ainsi les jeux de mot et les blagues foireuses fusent dans tous les sens, malheureusement on a plus envie de pleurer que de rire dans la plupart des cas. Les personnages n'ont aucune âme et aucune personnalité, ce ne sont que des sprites qui s'animent pour donner un tout cohérent. Les répliques les plus importantes (que l'on retrouve à chaque fin de monde entre l'explorateur et le scientifique fou) se résument à :

Dolittle-Goode : Oula t'as détruit mon labo ! Mais ce n'est pas fini ! Je vais dans un autre village.
Sabreman : Oh non c'est pas cool, en plus je sais pas comment y aller...
Personnage.x : Merci d'avoir sauvé ces lieux, si tu me donnes ça tu peux passer.


/Alternative/

Dolittle-Goode : Oula t'as détruit mon labo ! Tu ne perds rien pour attendre ! Je vais dans un autre endroit !
Sabreman : Oh non c'est pas cool, en plus je sais pas comment y aller...
Personnage.x : Merci d'avoir sauvé notre village, je connais un passage, viens !


Pas besoin de le répéter, le scénario et les dialogues sont bidons et ne servent à rien. Pire encore, ils sont presque énervants et on finit par les zapper en moins de deux, comme dans tout jeu de plates-formes classique >>.


Comme vous pouvez le voir, son design n'est pas du tout stéréotypé. A chaque fois ils partent dans leur petite montgolfière.


Gameplay original... mais linéaire...

Si Sabre Wulf peut se vanter d'une chose, c'est bel et bien de son gameplay. Astucieux, sympa, intelligent, il fait vraiment preuve d'ingéniosité. Les phases d'actions sont en deux parties :

1) Puzzle/Plate-forme/stratégie :

La première phase est simple, vous devrez vous frayer un chemin à travers le niveau pour atteindre la demeure du grand méchant loup. Sabreman a la capacité de sauter, de se baisser, et puis c'est tout. Contrairement aux Mario Sabreman est totalement inoffensif. Par contre il n'en est rien de ses créatures, ainsi l'explorateur aura la possibilité de poser des créatures à n'importe quel moment et n'importe où. Bien entendu le jeu ne freeze pas, il faudra donc agir au bon moment. Au début vous commencez avec qu'une (ou deux ou trois, je sais plus) créatures, puis par la suite vous pourrez en trouver dans les niveaux ou en acheter. Bien entendu le nombre est limité par race et il faudra faire un choix minutieux dans les derniers niveaux. Il existe plusieurs types de créatures, bien sûr, chacune possède ses propres caractéristiques. Vous pourrez ainsi utiliser l'ours comme tremplin, le dragon comme plate-forme, le boomer comme explosif, le phoenix comme protection etc...
Durant cette phase vous pourrez trouver quelque bonus, des pièces, des nouvelles créatures, une clef qui donne un accès vers un niveau bonus et aussi un gilet (qui vous permettra de vous faire toucher une fois sans mourir, bah oui, Sabreman est un homme ordinaire et meurs une fois touché).
Un système de combo anecdotique a été ajouté, ainsi vous pourrez glaner plus de pièces si vous tuez plusieurs ennemis en une fois, mais aussi si vous faites plusieurs combos à la suite. Bien entendu ce système passe totalement inaperçu et on ne recherche pas vraiment à claquer des gros scores.
Le level design est pas mal, les niveaux sont variés et intéressants. On traverse des niveaux totalement plats et jonchés d'embûches, mais aussi des niveaux labyrinthiques (pas à la Castlevania quand même), des niveaux d'action pure, ou des niveaux d'endurance. Après avoir terminé le tableau vous vous retrouverez face à la tanière de l'horrible loup punk teint en bleu vous vous empressez de récupérer l'objet volé (Sabre Wulf vole des objets et des humains, il va donc falloir les récupérer dans chacun des niveaux) à ce moment l'animal se réveil et pousse un long hurlement, vous voilà parti pour une course poursuite effrénée.


Un petit dragon bien placé, ça fait la différence.

2) Cours Sabreman ! Cours !

Il est l'heure de prendre vos jambes à votre cou. Vous devez refaire le niveau à l'envers pour regagner votre tente tout en étant poursuivi par le loup. Plus vous avancerez dans votre périple, plus rapide sera l'animal, il faudra donc ruser ou connaitre parfaitement le niveau. Heureusement, lors du hurlement de la bête, les ennemis se changeront en pièce (logique >_>) ce qui vous permettra de vous consacrer totalement au design du niveau. Si vous vous faites toucher, vous mourrez, heureusement vous n'aurez pas à recommencer totalement le niveau et réapparaitrez directement devant sa grotte.
Un drapeau est placé à côté de chaque niveau, donnant votre grade de rapidité. Ainsi si vous faites un bon temps, un drapeau d'or sera hissé et ainsi de suite. C'est sympathique, mais je n'ai pas du tout adhéré à ce système.


Run like the wind ! Oula, là je suis bien placé pour mourir.

Même si le level design offre de nombreuses possibilités et variétés, le fait est que le jeu est bien trop répétitif. Cela est du par l'enchainement des niveaux, les uns après les autres, sans aucun passage de répit (si c'est pour parler au seul PNJ qui se trouve dans le monde c'est pas vraiment marrant). Après avoir terminé tous les niveaux d'une zone vous pourrez vous attaquer au laboratoire. Tel le château de Bowser, il marque la fin d'une zone et le passage à une autre.
Le but étant de grimper au sommet pour récupérer une des parties de l'amulette perdue qui vous permettra de neutraliser le laboratoire et le loup, une fois tous les morceaux récupérés. Lors de votre ascension vous devrez appuyer sur 3 boutons qui permettront de repousser la monté de lave (bah oui, c'est tout à fait logique qu'il y ait une monté de lave dans un laboratoire voyons). Ces phases, paradoxalement, deviennent de plus en plus faciles au fil du temps étant donné que vous aurez acquis plus de créatures et donc vous pourrez monter plus rapidement. Contrairement aux autres niveaux, une fois arrivé au bout vous n'aurez pas de course poursuite.

Le bestiaire le plus WTF jamais vu.

Franchement, j'ai jamais vu un bestiaire aussi naze et horrible de toute ma vie. Déjà rien que les créatures en notre possession sont incompatibles et d'un mauvais goût inexplicable. Comment peut-on allier, une sorcière, un ours violet, un dragon, une chèvre fantôme, un boomer, un bigfoot et une flaque collante ... Mais le pire provient tout de même des ennemis, d'un mauvais goût impensable. Comment peut-on allier un Kremling sur un pogo, un cochon qui vous tombe dessus lorsque vous l'approchez, un monstre difforme orange dans un tank, un ours tenant un ventilateur, une carapace piquante, une bombe etc... Non franchement, le bestiaire est atroce, sans âme et ne correspond aucunement à l'univers du jeu.


Non mais, c'est pas possible autant de mauvais goût quoi D:

Un voyage exotique, définitivement.

Graphiquement je n'ai pas grand chose à redire. Le style graphique est propre au jeu et se révèle être magnifique. Mise à part le bestiaire tout concorde et procure une harmonie au jeu. Les mondes sont exotiques et magnifiques, vous donnant l'impression de voyager. Les niveaux, déjà que bien structurés, sont beaux et les tiles sont bien utilisés. Les décors quant à eux sont aussi superbes et varient au fil du jeu. Les animations sont bonnes, rien à redire à ce niveau là.
En plus des superbes graphismes, la bande son est elle aussi géniale. Les petits bruitages sont sympathiques et les dialogues sont ponctués par des petits "cris" (à la Banjo-Kazooie) propres à chaque personnage. Mais le meilleur reste tout de même au niveau des musiques. Des musiques ambiants, des musiques épiques, il y en aura vraiment pour tout le monde. Leur qualité accentue l'immersion dans le jeu. Karnath Carnage est de loin ma musique préférée. Exotique, entrainante, avec un refrain totalement MA-GNI-FIQUE.


En conclusion :

Sabre Wulf est un jeu de plate-forme/reflexion/puzzle/course poursuite vraiment sympathique possédant une ambiance exotique rarement vue. Comme tout jeu de plates-formes classique, le jeu devient rapidement linéaire et le finir en plusieurs fois est franchement recommandé. Le gameplay est bon et pourra satisfaire un bon nombre de personne. Je conseille donc ce jeu aux fans de plates-formes, de jeux sympathiques et d'ambiance exotique. Les autres ne verront qu'un jeu de plates-formes supplémentaire, sans grande nouveauté et possédant de nombreux petits défauts. Le jeu se fini rapidement (je dois avoir passé 5 heures dessus, en rushant, bien entendu ^^) et les 64 niveaux ne possèdent pas une difficulté trop élevée. Il n'est donc pas très difficile et permettra à tous les joueurs d'y trouver son compte.
Ainsi Sabre Wulf est un jeu de plate-forme sympathique, possédant un gameplay plutôt original, un univers exotique intéressant, mais qui possède tout de même les défauts d'un jeu de plate-forme dit classique.
Encore un jeu de plate-forme au fort potentiel qui décolle mais n'atteint pas les cieux.


Espérons que tu fasses mieux la prochaine fois, sale loup bleu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sabre Wulf   Sam 18 Fév - 17:24

Oooossseeeffff.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Sabre Wulf   Sam 18 Fév - 17:26

.... What?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Sabre Wulf   Lun 20 Fév - 1:33

Putain je viens de relancer ce jeu aujourd'hui même, comment t'as fait Arc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Sabre Wulf   Lun 20 Fév - 3:51

Je n'ai qu'une chose à dire



kuso7

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabre Wulf   Aujourd'hui à 14:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabre Wulf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shubibiman sort son sabre
» Le Sabre et le Marteau.
» Muramasa: The Demon Blade [sabre et bouffe inside]
» Une sacoche, un six coup et un sabre.
» Dents de Sabre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: