AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Virtual Console Chapitre 13 : L'âge d'un ordinateur antique : Ploup Ploup et Bip Bip

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Virtual Console Chapitre 13 : L'âge d'un ordinateur antique : Ploup Ploup et Bip Bip   Lun 3 Jan - 18:25

ATTENTION

Cette review était à l'origine destiné pour le public de Nintendo Master. (Et ça a été écrit y'a un moment maintenant... )
Il s'agit d'ailleurs plus d'une présentation que d'une review à part entière car je n'ai que rarement fini un des jeux testé dans les Virtual Console
Je souhaitais juste les décrire et indiquer aux personnes si oui ou nonil fallait qu'ils investissent là dedans. (Plutôt en temps qu'autre chose)
C'est pourquoi à la fin de chaque review vous verrez un truc du style "Et mes Wii Points?" indiquant si oui faut y aller ou non.
Je précisais d'ailleurs à chaque fois dans les commentaires que je trouvais ça abusif comment les jeux étaient cher sur VC... (Au final, me demande si je devrais pas changer le nom de chaque conclusion
L'exercice était plus pour me permettre de jouer à des jeux auxquels je n'aurais jamais jouer sinon.

Virtual Console Chapitre 13 L'âge d'un ordinateur antique : Pouf pouf et Bip Bip


Le titre est très explicite (non? ), cette semaine est dédiée au plus grand micro-ordinateur des années 80 : J'ai nommé la Commodore 64!
...
Eh! Oh! Attendez! Vous barrez pas tous! C'est bien aussi la Commodore 64!
La plupart de ses jeux vous sont offerts pour la modique somme de 500 Points Wii... Outch!
Il est important de préciser que je ne tiendrais absolument pas compte de ce prix (abusif selon moi) durant mes présentations...
Nous avons donc Uridium, shmup multi-horizontal de son état (ça existe comme appellation ça?) et International Karaté, jeu de judo bien sûr.... (Ah ah...)

La Commodore n'est, toutefois, pas la seule en cette semaine.
Un jeu de 64 (euh Nintendo cette fois) s'est également dissimulé dans le tas.
Cruis'n USA jeu de course disponible à 1000 point Wii, tout droit sortis de sa borne arcade.


URIDIUM


Commençons par ce petit shmup des années 80.
Si je devais définir le shoot-em up, je dirais qu'il s'agit d'un jeu de shoot dans lequel un certain "scrolling" (défilement d'arrière plan) a été pré-établi à l'avance...
Voici un jeu qui va me faire revoir ma manière de définir ce genre puisqu'il offre au joueur la possibilité de se retourner!
Bon, dis comme ça, c'est pas folichon mais ça change vraiment tout.

Star Wars épisode 0

Le principe est simple... Vous êtes au-dessus d'une base et vous devrez détruire toutes les défenses ennemies (les avions et les petits machins qui traînent)
Une fois cela fait, vous recevrez un ordre d'atterrir... Le tout est de trouver où!
L'atterrissage se fait automatiquement... Si on trouve le bon emplacement ce qui est loin d'être toujours aisé!


Vaut mieux détruire même si cela ne sert peut être à rien que de ne pas le faire et prendre le risque que de savoir que c'était utile.
(Dérivé d'un proverbe Shadoks)



Grosse panique à bord! On a reçu l'ordre d'atterrir mais... Comment on fait?



Une fois que vous vous serez posé, on suppose que le pilote sort pour poser une bombe sur la base.
A la fin, y'a tout qui pête, youpi! ^^


Un shmup égale à lui-même

Les commandes sont assez simples. Les flèches de haut et de bas pour aller en haut et en bas.
Les flèches droite et gauche servent tour à tour à aller de plus en plus vite (ou ralentir c'est selon votre sens) et bien sûr à changer de sens.
Attention à ne pas rester appuyer sur ces flèches sinon, vous vous mettrez à accélérer à fond... Et c'est rarement bon...

Course-poursuite sur parallax scrolling

Le gros avantage du jeu est bien sûr l'originalité du demi-tour.
Loin d'être inutile il permet de rechercher toutes les cibles que vous avez à détruire.
Il permet également de battre en retraite lorsque des ennemis arrivent mais il est peut être trop lent pour éviter les différents obstacles de la base alors que vous êtes en pleine vitesse.
L'un des moment les plus excellents du jeu est sans conteste l'esquive des mines téléguidées qui sortent de temps en temps de la base.
Celles-ci sont à tête chercheuse et une grande maîtrise des demi-tour est nécessaire pour les éviter.
Cela donne court à des courses-poursuites qui mettent le joueur sur les nerfs... Du tout bon pour un shmup quoi! ^^


Course poursuite affolante avec deux mines enragées...


Un vieux de la vielle

Commodore 64 oblige, les graphismes sont très épurés.
Ceci dit, je ne les trouve pas foncièrement « moches », le jeu à assez bien vieilli. Ceci dit ils sont évidemment assez vides et plats.
D'autant que, si le jeu comprend 15 niveaux, ils se ressemblent, dans le fond comme dans la forme tous plus ou moins.


Oh, le fond est bleu! *_*
Le décor change, malgrès tout, assez peu souvent...


Ceci dit, rien de dramatique, le jeu reste amusant.
Un point franchement négatif dû aux graphismes par contre sont les obstacles disposés dans la base.
Il n'est pas toujours facile de distinguer ce qui est un obstacle de ce qui ne l'est pas. De nombreuses vies seront ainsi sacrifiées en tant qu'« essais » ce qui peut très facilement se révéler agaçant...


Ca fait la vingtième fois que JE ME PRENDS CETTE PUT* D'ANTENNE PARABOLIQUE DE M**** Ô_Ô


Sans compter que la difficulté est tel qu'il vaut mieux connaître un peu par cœur l'emplacement des obstacles si on veut avoir une chance de terminer le niveau. Car esquiver les ennemis, les tirs ennemis (qui sont d'une rapidité effrayante), les mines et les obstacles est loin d'être chose aisée!
Enfin, si l'on pouvait qualifier l'ambiance sonore du soft en deux mots : « piou-piou » serait ma réponse...


Nous étions encore au temps où le score seul était motivant pour recommencer le même jeu des centaines de fois...


500 Points Wii, ça fait cher le pixel!

Uridium est vraiment, même de nos jours, un jeu prenant et sympathique. Si Nintendo l'avait mis à 100 points Wii, je vous l'aurais même vivement conseillé!
Malheureusement, de nos jours, on a dû voir des jeux du même acabit en Flash... Dommage mais ne crachez pas dessus pour autant!


INTERNATIONAL KARATE


On continue dans notre folie retrogaming avec International Karate...
Considéré en son temps comme le « meilleur jeu de karate » ni plus ni moins, que vaut à présent ce jeu aujourd'hui?

Devenir Karatéka en 2 leçons et 5 pixels...

Le jeu n'est pas réellement un jeu de combat tel qu'on a l'habitude de le voir.
Le but n'est pas de faire descendre une jauge de vie comme on en a l'habitude mais bien de marquer des points. (Comme au vrai karaté en fait...)
Lorsqu'un coup est porté sur l'un des joueurs, l'arbitre « sépare » les combattants et donne un ou un demi-point (c'est selon) au vainqueur.
Le but étant de marquer deux points ou plus au final.
Cela donne un jeu plus technique où tout ce joue sur UN coup.
Bien sûr, il va falloir faire preuve de grande précision, il faut vraiment que le poing de votre personnage touche le torse de l'ennemi. Trop près ou trop loin, ça ne donnera rien.
Pour ce qui est du déroulement du jeu, il est assez classique avec des combats de plus en plus difficiles contre toujours le même personnage...


De temps en temps, vous aurez ce petit mini-jeu.
Le but? Se la jouer à la Sagata Sanshiro et détruire les briques avec la tête!



*Brouf*... T'as raison le blanc, la plage, c'est fait pour se reposer...
Et le repos, c'est sacré...


La maniabilité : un cas réussi. (Celui qui trouve le jeu de mot a l'esprit aussi tordu et nul que moi)

Comme beaucoup de jeu Commodore 64, il n'y a qu'un seul bouton utilisé ici (En plus des flèches), le bouton d'attaque.
Toutes les attaques et mouvements se font en combinaison du bouton et des flèches.
Bien sûr, il n'y a aucun quart de tour ou demi tour à la Street Fighter ici.
Tout est question de dosage, la même attaque n'est pas faite en restant appuyé longtemps sur un bouton qu'en tapotant dessus...
Ce gameplay un peu « antique » peut paraître un peu dérisoire lorsque l'on voit la complexité d'un Guilty Gear mais le jeu en reste très bon et agréable et avec une petite touche de subtilité dans le combat pas réellement décelable au premier coup d'œil mais bien réel...
Un seul soucis à déplorer cependant : Comment se retourner? J'avoue qu'après y avoir joué, je ne saurais vous le dire précisément.
J'ai un peu évité le problème en revenant devant l'ennemi via les sauts...


Restez appuyer sur le bouton action + une direction et vous esquiverez tout les coups en sautant partout!
Renversant...



Et YAAH! Big coup de pied! è_é ... Dans le mauvais sens moai1


Un modèle d'animation

Ce qui impressionnait à l'époque dans le jeu était l'animation très détaillée et très réaliste des différents personnages. Encore aujourd'hui, l'animation n'est certainement pas un point que l'on peut reprocher à ce jeu qui date pourtant d'il y'a 22 ans!
Les différents mouvements sont très fluides et cela en devient même très impressionnant par la suite, lors du International Karaté + sortis quelques temps après
Dommage que ce ne soit pas cette version qui soit sortie d'ailleurs, je la trouve mieux sur bien des points...
Pour ce qui est du reste, notons les décors qui, bien qu'étant d’une relative faible résolution, montre des endroits assez célèbres du monde... Enfin bon, dans le fond, quel importance...


You will see a lot of diffrents place isn't it?



On brade les anciennes références... Que faire avec mes WiiPoints?

Sans compter sur le prix, International Karaté reste encore aujourd'hui un jeu très amusant pour peu que l'on sait regarder ailleurs que les pixels ornant l'écran.
Ceci dit, même si vous étiez prêt à mettre 500 Points Wii pour ce jeu, je vous conseille d'attendre International Karaté + sorti en 1987(ou 8?) que je trouve encore plus fluide, intéressant et pouvant se jouer, lui, à trois en même temps.


CRUIS'N USA


Cruis'n USA était à l'origine un jeu d'arcade édité par Midway en 1994. Il s'agit d'un jeu de course Arcade (bien sûr) qui donne au joueur la possibilité de traversa toute l'Amérique.
Le jeu avait impressionné à l'époque pour ses graphismes 3D très bon.
La nouvelle de sa reconversion sur 64 aurait dû être une excellente nouvelle.... Mais...


Les développeurs ont manifestement beaucoup lorgné du coté des magasines traitant de voiture... Ils en ont même retiré l'élément qui intéresse même les gens qui n'aime pas les bagnoles plus que ça...


One-Bouton-Gameplay : On est Arcade ou on ne l'est pas...

Arcade oblige les commandes sont particulièrement simplistes.
Un seul bouton est réellement utilisé (Décidément, c'est la semaine... ), celui pour accélérer.
Assez curieusement d'ailleurs, il s'agit non pas du bouton A mais du bouton Z...
Bien sûr, vous pouvez toujours freiner... Personnellement cela ne m'est jamais arrivé... ^^'
Bon, et nous avons également le bouton pour passer les vitesses au cas où vous auriez pris une boite manuelle, un autre pour changer la vue et un autre pour changer la musique dans la voiture à la manière de GTA, comme quoi je suis bien médisant! ^^
Cela n'empêche le jeu de n'avoir pour ainsi dire rien de réellement novateur dans son déroulement...
Ceci dit, à l'époque, le simple fait d'être en 3D constituait une évolution intéressante...


Seulement 4 voitures seront disponible... J'ai pas vraiment remarqué de changement entre chacune d'entre elle...



Ce genre de vue offre toujours plus de sensation... Au détriment, comme toujours d'une bonne lisibilité de jeu...


Très joli pour de la PSX!... Ah, c'est de la 64?

Le jeu est l'un des premiers à être sortis sur Nintendo 64.
A l'époque, la Nintendo 64 était un peu comme la PS3 de nos jours.
Une console avec des capacités largement au-dessus de ses concurrentes dont les joueurs n'attendaient que de voir les capacités.
Cruis'n USA à l'origine, faisait partie de ces jeux qui devaient montrer à tous les vrais capacités de la console...
Malheureusement, il se trouva que l'architecture de la borne arcade Cruis'n USA et la Nintendo 64 était singulièrement différente! (D'autres sources disent juste que la N64 était bien inférieur aux caractéristiques qu'elle aurait dû avoir ce qui a posé des problèmes...)
Midway n'a pas su maîtriser cette architecture dans les temps et le jeu se trouva en grande partie de ses graphismes d'origine...
Encore, de nos jours, lorsqu'on passe en tête les différents jeux de 64 que l'on a pu voir, un seul constat peut être fait à Cruis'n USA : C'est moche.
A part la route et les voitures, fort peu de choses sont réellement en 3D dans ce jeu. Pratiquement tous les objets sont en 2D tels les réverbères, les arbres, les cailloux.
Sans ajouter que le fond à l'arrière est d'une très mauvaise résolution!


Outch! Cette foret est vraiment moche!
Vous pouvez y foncer tranquille vous allez "écraser" les arbres!



Les graphismes de ce jeu me donne parfois un arrière-gout de..........vide


Ceci dit, si on fait fi de cette pauvreté graphique, on s'aperçoit que le jeu propose tout de même au joueur un environnement assez varié au sein des Etats Unis. On regrette d'ailleurs de toujours buter sur ce fichu mur invisible lorsque l'on veut se balader un peu...
Du relief de San Fransisco à la « Death Valley », l'environnement sans jamais péter l'originalitomètre reste assez varié pour ne pas lasser le joueurs... Dans ce domaine tout du moins...



Ne jamais se laisser distraire par le décor...



San Fransisco et son relief très marqué a inspiré bien des jeux de voiture...


Où le mot "Arcade" prend toute son ampleur

Le jeu n'est, vous l'aurez compris, absolument pas une simulation de course! Le tout est de dépasser les concurrents et d'éviter de se prendre les voitures qui arrivent en face.
Cela est finalement assez amusant, l'irréalisme des crashs donne un cachet un peu particulier à cette production qui manque, à mon sens, de « personnalité » pour se démarquer des autres jeux du même genre...
De plus, vos adversaires sont programmés à la « Mario Kart ». C'est à dire qu'ils se laisseront dépasser sans trop rechigner mais sauront vous coller aux basques quelque soit votre vitesse si vous êtes devant eux!
Cette sorte d'Intelligence Artificiel a des avantages et des inconvénients, des adeptes et des réfractaires... A vous de voir de quel sorte vous êtes..


Rassurez-vous, vous ne serez jamais seul sur les routes.
Votre gentil rival sera là pour vous tenir compagnie à chaque instant avant de vous doubler à la dernière ligne droite... Elle est pas belle la vie? moai1

.
L'un des gros défaut de ce jeu, comme beaucoup des jeux d'arcades et sans doute que la lassitude vient vite au joueur qui esquive toujours plus ou moins la même chose.
Les différents obstacles posés sur ou à coté de la route (Plot, voire arbre) servent rarement à quelque chose puisqu'on peut les écraser sans ou presque sans ralentir.
Je n'ai vu qu'une seule exception : Les palmiers d'Hollywood sur lequel vous pouvez « buter »... (Enfin, faudrait vraiment être handicapé ou le vouloir vraiment pour buter là-dessus...)
A ce propos, l'un des aspects les plus amusants du jeu en version Arcade étaient le fait de pouvoir écraser des animaux sur la route... Cela a été supprimé par Nintendo ainsi que plusieurs autres scènes du même acabit. Midway n'a pas eu d'autres mots que "Ces gens n'ont vraiment aucun sens de l'humour!"
Enfin, pour en revenir à notre sujet, la difficulté du jeu dépend, bien sûr, du mode de jeu sélectionné.
Sachez tout de même qu'en mode Hard, le jeu à l'air d'offrir un challenge assez intéressant avec des ennemis toujours plus casse pied...
Les 14 circuits seront également assez nombreux pour pouvoir vous tenir en haleine un certain temps...


Casses-toi! Ô_Ô
Vous êtes dans un jeu Arcade, n'hésitez pas à foncer dans tout le monde, c'est marrant! <<



Vous avez du chemin à parcourir avant de voir le bout de la course... (Ou pas, c'est selon, le jeu n'a pas non plus l'air hyper long...)


Évidemment un mode 2 joueurs est disponible. Il est assez complet avec régulation du trafic, difficulté et autres choses paramétrables, le jeu n'a aucun défaut d'animation ni aucune chute de framerate pour ce que j'ai pu en voir...

Et donc? Pour les points Wii?

Personnellement, je trouve le jeu amusant mais j'accroche plus aux vieux jeux d'en haut! Comme quoi...
Après, c'est à vous de voir, si vous aimez ce genre de jeu où si vous y avez jouer avant et que vous l'avez aimé pourquoi pas...
Ceci dit, je conseillerai, même aux fans de ce genre de jeu d'attendre encore un peu... Cruis'n USA était un jeu raté par Midway. Victime de l'attrait des premières caractéristiques de la Nintendo 64 et de la censure de Nintendo, il eut, par la suite, une suite appelée Cruis'n World bien mieux sur tous les points et toujours sur 64.
Quitte à prendre un et un seul jeu, autant prendre le meilleur, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Virtual Console Chapitre 13 : L'âge d'un ordinateur antique : Ploup Ploup et Bip Bip
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virtual Console Chapitre 16 : Dossier imposant, l'alphabet entier en jouant!
» [WII] Virtual Console | La liste !
» Virtual Console
» Virtual Console Chapitre 9 : Suppositoire volant ou Robocop épatant, A la guerre comme à la guerre!
» Virtual Console Chapitre 15 : Dossier gargantuesque pour jeux romanesques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: