AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 No One Lives Forever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: No One Lives Forever   Sam 25 Déc - 4:11

No One Lives Forever


Monolith Productions est un studio américain connu essentiellement pour ses FPS comme F.E.A.R. ou encore Condemned. Dans les années 90 les FPS sont en pleine expansion. Wolfenstein, Doom, Quake pour ne citer qu'eux, proposent un univers glauque et violent ainsi que des niveaux vastes et libres. Après l'arrivé de Half Life les FPS se sont tournés vers un style plus scripté et moins libre. Ils finirent par se ressembler et seul quelques-uns réussirent à sortir du lot. The Operative : No One Lives Forever est un de ceux-là. Sorti en 2000 sur PC, tout comme Deus Ex, le jeu proposait un monde à la James Bond avec un côté kitsch très prononcé. Deux ans plus tard le jeu ressort sur PS2 sous une version un peu modifiée (rajout de deux/trois missions) mais la version PS2 a du mal, les graphismes ont vieilli, la maniabilité est raide et le déroulement du jeu est bien plus lent. Après avoir débuté le jeu sur PS2 je me suis vite rendu compte que le déroulement était bien trop lourd. Au bout d'un moment je me suis lancé sur l'opus PC, et là tout à changé. Le jeu est bien plus fluide, beau et agréable à jouer. No One Lives Forever est un de mes jeux préférés et un des meilleurs FPS que j'ai pu voir ou jouer (bon, j'avoue que j'en ai pas fait des masses, mais tout de même). Je remercie donc Alias Conrad Coldwood de m'avoir fait découvrir ce superbe jeu. Mais qu'est ce qui le rend si génial, nous allons le découvrir tout de suite !


Cate Archer, James Bond Girl :

Vous êtes Cate Archer une ancienne cambrioleuse, qui s'est reconvertie en agent secret de l'U.N.I.O.N., un service top secret Britannique. De nombreux agents ont été assassinés par une organisation terroriste le C.R.I.M.E. Votre mission sera de percer le mystère de ce complot. Un scénario plutôt classique à première vue qui se complexifie et s'améliore au file de l'aventure. Trahison, meurtre, complot, attentat, tous les ingrédients des films d'infiltration sont présents. Les personnages sont très charismatiques et les bad guys possèdent une prestance digne des meilleurs ennemis de James Bond. No One Lives Forever c'est une sorte de James Bond avec un personnage féminin et une ambiance plus groovie et déjantée. Tous les ingrédients qui ont fait le charme de la série sont présents. Comme dans 007 vous aurez la possibilité d'utiliser différents gadgets plus loufoques les uns que les autres. Un rouge à lèvres explosif, un parfum neutralisant ou encore une broche permettant de crocheter les serrures. La musique, les dialogues, les situations, les décors rappellent sans arrêt l'agent secret. L'immersion est totale et on a réellement l'impression de jouer un James Bond avec un côté parodique en plus.


L'opening se la joue opening à la James Bond, avec bien entendu la musique qui va avec. Votre pince à cheveux vous permettra de crocheter les cadenas.

Un scénario et des dialogues géniaux :

Le scénario est très présent dans le jeu. De nombreuses cinématiques à dialogues ponctuent l'aventure pour le mettre en place. Certains pourront trouver les cinématiques plutôt longuettes voire ennuyantes, personnellement j'ai adoré. Que ce soit dans l'U.N.I.O.N. ou dans le C.R.I.M.E., les protagonistes possèdent leur propre mentalité et caractère. Il s'en suit des dialogues piquants, insolites et amusants. Mr.Smith est un personnage des services secrets britanniques plutôt antipathique qui se prendra la tête avec la plupart des autres membres. Bruno, un des premiers compagnons de Cate Archer, le blâme "Je ne vous en veux pas, Smith. Simplement, je ne vous aime pas. Je vous comprends, mais c'est vous qui êtes trop vieux pour le terrain, pas moi. Je ferai de mon mieux jusqu'à ce qu'on me déclare inapte au service.". Par moment il vous sera possible de choisir la réplique de Cate Archer, dans les deux cas la réponse sera amusante ^^. Aussi, durant toute votre aventure vous pourrez écouter les conversations entre les gardes, ennemis et civils. Là aussi les répliques sont plutôt insolites et donnent une réelle dimension au jeu. Vous croiserez un soldat se lamentant de la venue de sa belle mère pour le week-end (mais bien entendu vous allez lui éviter ce désastre en lui flanquant une balle entre les deux yeux). L'ambiance du jeu ce veut à la fois réaliste, drôle et sérieuse donnant un résultat totalement original et quasi jamais vu.


Ce scientifique que vous aurez sauvé vous donnera quelque indices sur les plans du C.R.I.M.E. Bruno est un ami et votre premier coéquipier.

Des missions variées :

Cate Archer est avant tout un agent secret, et un agent secret sait se faire discret. Vous possèderez de nombreux objets vous permettant d'attirer l'attention d'un garde (une pièce de monnaie), d'aveugler et de neutraliser un ennemi (un flacon empoisonné) ou encore de le tuer (magnum, fusil de chasse, mitraillette :ahdéSmile. Pour finir une mission sans se faire repérer il faudra vraiment y aller avec des gants étant donné que les ennemis réagissent au quart de tour et que de nombreuses caméras et projecteurs sont répartis dans les niveaux. Certaines missions vous obligeront à passer inaperçu, mais fort heureusement pour un noob en infiltration comme moi, elles sont plutôt rares. Durant toutes les autres missions vous pourrez soit passer inaperçu soit y aller comme un fou de la gâchette. Par contre si vous y allez à la méthode bourrine il faudra accepter de subir l'alarme qui fini rapidement par devenir insupportable xD. Tout le monde y trouvera son compte. Le level design, excellent et cohérent, changera radicalement les missions. Les objectifs des missions changent radicalement durant le jeu. Certaines vous demanderont de trouver un homme pour le sauver tout en le gardant en vie, heureusement le personnage n'est pas un boulet et n'ira pas courir sous les balles. Certaines missions vous demanderont de n'utiliser aucune arme, étant donné que ce ne sera pas nécessaire. Il existe aussi des missions très originales qui vous rappelleront sans aucun doute les passages les plus épiques des James Bond. No One Lives Forever n'est pas un FPS pur et dur étant donné qu'il propose de nombreuses phases différentes voir opposées à ce style. Les niveaux comportent de nombreux documents top secrets que vous pourrez dénicher un peu partout. Si vous comptez tous les trouver il faudra retourner les niveaux dans tous les sens mais aussi compter passer de nombreuses heures en plus tellement certains sont difficiles à trouver. Une autre finesse du gameplay vient du système de visé. Si vous êtes en déplacement vos balles auront peu de chance de toucher votre ennemi, au contraire si vous restez sur place votre tir devient parfaitement précis.


En Turquie vous devrez escorter un président sourd et gâteux sans qu'il le sache. En Allemagne vous devrez récolter des informations pour savoir où aller.
Un jeu qui fait voir du pays :

Si le gameplay est si varié et implanté d'une façon totalement cohérente c'est parce que le jeu propose de nombreux lieux différents à visiter. La quasi totalité des environnements traversés par James Bond sont repris dans No One Lives Forever. Bien entendu ils possèdent un style propre au jeu lui même étant donné que l'histoire se passe dans les années 60. Durant une mission vous devrez faire la connaissance de votre coéquipier dans une discothèque. Les tapisseries, la décoration et les accoutrements des personnages sont flashys et bien kitschs. Cate Archer devra énormément voyager et visitera plusieurs pays comme la Turquie ou l'Allemagne. Les lieux varient eux aussi : une base militaire remplie de soldats Allemands prêts à en découvre ou encore un bureau d'un homme riche qu'il vous faudra infiltrer sans vous faire repérer. Les graphismes ont vieilli et pourront repousser les plus intransigeants. Personnellement je les ai trouvés tout à fait convenable. La diversité des environnements pardonnent à eux seuls certaines mauvaises structures. Le design des personnages pardonnent leur modélisation vieillissante. J'ai même trouvé que les vieux graphismes augmentaient l'impression de se trouver dans un univers kitsch et dépassé des années 60. De toute façon, le jeu ne se base aucunement sur ses graphismes et tout le reste sauve la mise.


Chaque habitant possède l'accent de son propre pays. Les voix collent parfaitement aux personnages. Les discussions sont diverses et drôles.

Bande son excellente :

Celle-ci est totalement excellente. Les doublages anglais de la version PC sont vraiment divins et accentuent le charisme des personnages (les sous-titres sont en Français, fort heureusement). Le doublage français que l'on retrouve dans la version PS2 est pas mal mais bien inférieur au doublage PC. Les bruitages sont dans l'esprit des anciens films d'action. Les balles, les cris des personnages, les coups et tout le reste nous plongent à cette époque. Les musiques quant à elles sont formidables et agréables. Les thèmes retranscrivent parfaitement l'ambiance des vieux films d'infiltration. Tout comme Yoshi's Story, No One Lives Forever possède un thème principal repris de nombreuses fois de façons différentes. Bien entendu de nombreux autres thèmes sont présents et permettent ainsi une grande diversité. Le fait que la musique change en fonction que vous êtes repéré ou non est un aspect superbe. On commence par le main theme et ses différentes versions. Pas besoin de le dire une xième fois, le thème est kitsch, old, excellent, rythmé et magnifique. BaDeDum 2 est un thème d'infiltration. Il vous donnera la réelle impression de vous faufiler tel un chat derrière les soldats pour ensuite les immobiliser et les empêcher de sonner l'alarme. A partir de 2:24 vous aurez la version repérée. Le ton, le rythme ainsi que les instruments changent. Il faudra vous mettre à l'abri rapidement. 3:19 vous avez le thème si vous allez vous faire repérer. Excellente et variée, la bande son est géniale et permet une totale immersion dans le jeu.


La discothèque est un lieu raffiné et propre mais vous vous retrouverez aussi dans des milieux peu recommandables.

Un jeu accessible même pour les novices du genre :

Sans aucun doute je vous proposerai de vous essayer à la version PC. La version PS2 possède de nombreux défauts, une maniabilité largement moins instinctive, des graphismes moins bons, des voix françaises inférieures et un déroulement un chouilla plus mou. La maniabilité souris/clavier du PC est excellente. Quatre modes de difficulté vous seront proposés permettant aux débutants et aux joueurs confirmés de trouver leur bonheur. Les énigmes ne sont pas très difficiles et les différents niveaux se traversent sans grand problèmes, par contre j'ai de nombreuses fois tournés sur moi-même, mais ça c'est parce que j'ai aucun sens de l'orientation et que je ne faisais pas assez attention aux lieux et aux missions ^^". Les 60 longues missions vous occuperont un bon bout de temps et encore plus si vous comptez trouver tous les bonus ou refaire les niveaux avec d'autres objets ou modes de difficulté. Aussi, le jeu est tellement sympa qu'on y reviendra sûrement s'y essayer une seconde fois, en speed-run ou pour découvrir tous les secrets et dialogues du jeu. No One Lives Forever est un FPS à la fois classique et original. Il propose un déroulement plutôt banal mais des missions, un univers et un gameplay beaucoup plus originaux.


Dimitri Volkov est le bad guy le plus froid et le plus classe du jeu. Vous aurez le choix entre la discrétion et le bourrinage ou les deux.

En conclusion :

No One Lives Forever est un hit incontestable. A la fois décalé et sérieux, il propose une aventure variée et pleine de rebondissements. Sa durée de vie plus que remarquable et sa variété de gameplay permettent au joueur de passer un agréable et long moment sur le jeu tout en ne se lassant pas. Les graphismes datent un peu et le déroulement reste un peu mou. Pourtant le scénario est vraiment agréable et intéressant et les différents protagonistes possèdent une réelle dimension ainsi qu'un charisme indéniable. La bande son géniale s'accorde avec l'univers du jeu ainsi que la façon dont vous jouez. No One Lives Forever est un FPS pas comme les autres qui parodie un peu James Bond tout en restant sérieux. Bien maitrisé et pas trop mal programmé, cette aventure plaira aux nombreux fans de FPS tout autant qu'aux néophytes du genre rejetant le combo clavier/souris. Génial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
No One Lives Forever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mario Forever
» Fortress Forever
» Duke Nukem Forever
» Duke Nukem Forever, on me voit, on me voit plus...
» Premier aperçu du multi de Duke Nukem Forever par jv.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: