AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Virtual Console Chapitre 8 : L'âge d'une console grise, la dure loi de la nature et de la rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Virtual Console Chapitre 8 : L'âge d'une console grise, la dure loi de la nature et de la rue   Mer 19 Jan - 17:26

ATTENTION

Cette review était à l'origine destiné pour le public de Nintendo Master. (Et ça a été écrit y'a un moment maintenant... )
Il s'agit d'ailleurs plus d'une présentation que d'une review à part entière car je n'ai que rarement fini un des jeux testé dans les Virtual Console
Je souhaitais juste les décrire et indiquer aux personnes si oui ou nonil fallait qu'ils investissent là dedans. (Plutôt en temps qu'autre chose)
C'est pourquoi à la fin de chaque review vous verrez un truc du style "Et mes Wii Points?" indiquant si oui faut y aller ou non.
Je précisais d'ailleurs à chaque fois dans les commentaires que je trouvais ça abusif comment les jeux étaient cher sur VC... (Au final, me demande si je devrais pas changer le nom de chaque conclusion
L'exercice était plus pour me permettre de jouer à des jeux auxquels je n'aurais jamais jouer sinon.

Virtual Console Chapitre 8 :
L'âge d'une console grise, la dure loi de la nature et de la rue


Après avoir eu une semaine sous le signe de SEGA, Nintendo reprend ses droits avec deux jeux au rapport.
-Adventure Island
-Street Gangs
Le tout pour la modique somme de 5€ chacun, la vie est dure...


Adventure Island


Venant à la toute origine d'un jeu de SEGA (si si), Adventure Island est un jeu de plateforme venant de Hudson.
Il part d'une idée fort simple, il s'agit d'un jeu à la Robinson Crusoé dans lequel le joueur va devoir subvenir à ses besoins et se défendre contre les bêtes sauvages tout en explorant l'île pour trouver un moyen de s'enfuir.
Ceci dit, avec les limitations de l'époque, cela s'est changé en un 'bête' jeu de plateforme avec ceci dit quelques originalités qui le rendent tout de même intéressant



Plus charismatique que Dante
Plus sexy que Lara Croft
Voici : Master Higgins! Ô_Ô


La sortie? Tout droit m'sieur!

Le but n'est pas bien difficile à comprendre, vous êtes à gauche, faut aller à droite. Pour atteindre la fin du jeu, il faut aller tout droit!
Sauf que voilà, un sadique s'est arrangé pour que ce soit pas simple. Il a mis pas mal d'ennemis et des trous juste sur votre route rien que pour vous embêter.
La 3D n'existant pas à l'époque, on peut même pas les contourner, pas cool!
Bien sûr différents bonus vous attendent sur votre route. Ils sont ici généralement contenus dans des œufs.
Bon, c'est bien beau tout ça, mais c'est un peu le principe de tout jeu de plateforme. En quoi celui-ci se démarque?
Le jeu présente déjà la particularité de ne pas autoriser le joueur à revenir sur ses pas! Une décision de gameplay qui a une grande incidence dans le jeu!
La maniabilité, elle, semble assez identique à Mario, un bouton pour courir (qui peut servir à tirer des trucs, nous y reviendrons), un bouton pour sauter, évidemment, plus on court, plus le saut est beau...
Il s'agit somme toute d'un jeu banal limite old-school, ce qui n'empêche pas la qualité!

Alone in the Island

Comme je l'ai dit précédemment, le principe est de survivre sur l'île, cela veut dire qu'il ne faut pas mourir de faim! (Pour la soif, ça va, notre héros a bien bu avant de commencer l'aventure apparemment...)
Et il a vite la dalle le bougre! Cette jauge vous semblera bien lente à descendre au début, d'autant qu'on peut facilement la remonter en prenant des fruits. (Plutôt abondants)
Mais après, c'est une autre paire de manche que de concilier les trous, les ennemis et la faim!


Bon, c'est bien beau de voir le poulpe entrer et sortir de l'eau mais va tout de même falloir que j'ose traverser... C'est qu'il commence à faire faim dans le coin...


L'île en elle-même est assez variée, les développeurs ont su donner pas mal d'environnements avec les moyens du bord et pas mal d'ennemis différents vous attendent.
Petit moins ceci dit pour les boss, il s'agit toujours plus ou moins du même personnage en plus dur... (Avec toujours une petite différence à un endroit précis que je vous laisse le plaisir de trouver tout seul.)


Mon dieu quelle horreur! Mais quel vilain monstre! Ô_Ô
La tête du héros est garantie sans modification extérieure ! <<


Enfin, autre point positif, l'île regorge de secrets !
En effet, chaque niveau est truffé d'œufs cachés. Pour les faire apparaître, il suffit d'aller là où ils sont et de sauter!, ils apparaîtront instantanément!
D'ailleurs, il peut arriver que vous les fassiez apparaître sans le faire exprès!
Mais comment reconnaître ces endroits?
Facile, lancer une projectile dessus, s'il disparaît avant d'atteindre le sol, c'est qu'il y a un truc! (J'avoue avoir d'abord cru à un bug)


On peut aussi trouver ce genre de passage secret. En insistant sur ce point, un nuage vient vous chercher pour vous emmener à un niveau bonus.


De la pierre au skate, une île de tous les temps

Ce qui est assez amusant dans ce jeu, ce sont les paradoxes temporels qui s'y promènent. En voyant ce bonhomme en tenu de bête qui balance des pierres, on pourrait être tenté de dire qu'il s'agit d'un jeu plutôt 'préhistorique', c'est sans compter la casquette du héros et son plus amusant objet : Le skateboard.
Le skateboard ne peut s'obtenir que lorsque l'on a la pierre (bon, ok, c'est plus qu'une pierre, elle est taillée et formée pour que cela soit une arme, pour simplifier je dirais la pierre.), c'est à dire : imaginons un œuf, si vous avez un pierre, elle vous donne un skate.
Si vous avez rien, elle vous donne une pierre. (Un peu comme Mario et la fleur de feu quoi...).
Et lorsque vous avez le skate, c'est la rigolade!
Car ce truc là est impossible à arrêter! Il ne peut en effet que ralentir et accélérer!
Quel intérêt? Déjà parce que ça offre une protection! En effet, avec ce truc là, dès que l'on se prend un coup, le skate se contente de disparaître... (Et c'est pas toujours plus mal.)
Et en plus parce que c'est drôle! On SAIT que notre maman nous a dit et répété qu'il était dangereux de faire du skateboard sur les nuages au-dessus d'une mer infesté de poulpes mutants qui sautent à tout instant... Mais que voulez-vous, on tente! ^^


Croyez-le ou non, les pots magique ont l'étonnante propriété de doubler les points bonus à la fin de chaque monde. Ils ne sont bien sûr pas toujours très accessibles. Essayez de tous les trouver! ^^



Il n'est pas bon de casser tout les œufs sur son passage!
En témoigne cette horreur tout droit sortie d'Ice Climber!
Ce malus a la propriété de faire abaisser votre jauge de faim plus vite!
C'est TRÈS stressant... Ô_Ô


Il est aussi possible de voir d'autres objets sortir d'un œuf, notamment l'uppgrade 'flamme' qui permet de balancer des flammes sur les ennemis. C'est plus puissant et ça brise même les rochers, trop fort.


15 ans avant Tony Hawk Pro Skater! Le lift sur chauve-souris !


Une variété qui maintient l'île-usion.

D'un point de vue technique, il faut reconnaître que le titre d'Hudson n'est pas bien relevé.
Il avait des excuses à l'époque, certes, il s'agissait des premiers jeux.
Ceci dit, il ne tient plus la comparaison notamment avec ses suites bien plus travaillées de ce point de vue!
Plus grave! Dans certain cas (rares, je vous rassure), les couleurs sont assez mal choisies et on voit assez mal les différents éléments. (Tout du moins, ça pique les yeux quoi)



Dans le feu de l'action de ce niveau bonus, distinguer les trampolines du décor donne mal aux yeux! Ca scintille! X_X


Ceci dit, le titre reste plaisant à jouer, le design des ennemis est amusant sans être follement original, reste assez varié pour qu'il soit apprécié.
Le jeu propose également de visiter pas mal d'endroits très différents avec parfois de bonnes atmosphères instaurées par des mélodies très sympathiques (Je pense à la jungle, aux araignées notamment ).


Attention! Entrée dans le temple maudit!



Et il a pas froid habillé comme ça?
En tout cas, si vous croyiez que le jeu ne se déroulait qu'avec le décor d'une simple île, vous vous êtes bien heureusement trompé! ^^


Un jeu loin d'être infant-île!

Encore une fois pour l'époque, ne vous fiez pas à l'aspect résolument 'mignon' du soft.
Le jeu propose un challenge tout ce qu'il y a de plus correct!
Pensez-vous, 8 mondes divisés en 4 niveaux chacun avec bien sûr, au dernier niveau de chaque monde, un boss!
Les niveaux eux-mêmes son divisés en 5. A chaque parties de niveau se trouvent un checkpoint sous la forme d'un panneau. Si vous mourrez, vous reprenez bien sur depuis ce checkpoint.
Et maintenant, la grande blague est que vous n'aurez que 3 vies pour finir tout le jeu! ^^
Ah ah ah!
En gros, vous êtes partis pour le recommencer encore, encore et encore...


Et oui, juste ça pour finir le jeu... Va falloir s'accrocher à son pant... Euh son pagne!


Mon Dieu, mes points Wii valent-ils cela?

A vous de voir... ^^'
Ceci dit, je ne vous cacherai pas que bien que j'ai beaucoup aimé ce jeu, il est clair que ces suites, tout en gardant l'ambiance si caractéristique de la série, ont su donner une évolution. Evolution qui empêche d'apprécier ce jeu à sa valeur d'antan!
Je conseillerai donc l'attente d'Adventure Island 2 et 3 (C'est bête que le 4 soit pas sorti ailleurs qu'au Japon... Il était assez particulier et c'était pas plus mal... )
Ceci dit, il reste clair qu'Adventure Island est un jeu de qualité. Trop dur peut être? Vous verrez bien pire sur NES!


Street Gangs


Rien à voir! (Pour changer)
Sortez de votre tête les petits palmiers et les nuages qui vous ont pollués l'esprit!
Vous êtes un dur, un caïd banlieusard! Et le gang d'à coté à fait un sale coup. Un coup horrible que seuls les plus horribles méchants de l'histoire du jeux vidéo a jamais osé faire : Il a enlevé votre copine...

Et c'est parti mon kiki!

Le jeu est un pur beat-em all! Et oui, encore un! Comme tout beat-em all classique qui se respecte, on peut aller derrière et devant en plus de la droite et de la gauche!
Une touche pour les coups de poing. *Pom* *Pom*
Une touche pour les coups de pied. *Bam* *Bam*
Et si on appuie sur les deux en même temps on saute!
C'est tout pour les prises. Pas trente-six combos qui se déclenchent à la chaîne lorsqu'on a un ennemi, un petit uppercut de temps en temps et puis c'est tout!
Plus technique, appuyer sur le bouton au moment où quelqu'un nous frappe permet de se protéger... Généralement, on le fait sans faire gaffe! ^^


GROUPF! è_é
C'est toujours aussi marrant de chopper l'ennemi à terre!


Et pis d'abord le beat-em all c'est trop pourri, c'est toujours pareil...

Pas cette fois! Et oui, ce beat-em all n'a absolument rien à voir avec ceux que j'ai pu tester jusqu'à présent! (De mémoire RiotZone et AlienStorm)
Déjà, gros plus, on peut prendre les armes au sol! Ca n'a l'air de rien mais on peut dire que ça permet plus de possibilités ! Avec l'un des bouton on utilise l'arme. Avec l'autre on la balance! (Même si c'est chaud de viser!)
Attention à ne pas se prendre l'arme dans la figure si elle rebondit sur un mur!


C'est sur des phases de plateforme de ce genre que le gameplay montre ses limites... Monter ces reliefs est loin d'être aussi aisé que dans un jeu de plateforme!



Le scénario a beau être basique, le jeu présente même des petites phases narrative de ce genre. Amusant, ça rend le tout plus vivant et c'est surtout très rare non seulement pour l'époque mais aussi pour le genre en général!


Et alors, c'est tout, c'est pour ça que le jeu n'est pas répétitif?
Pas seulement!

Pour survivre dans la rue, il faut savoir évoluer!

Le jeu propose en effet une évolution des caractéristiques! Et oui! Comme un RPG!
Celles-ci sont très complètes, en témoigne l'image du dessous!



Il s'agit au fait de deux feuilles de caractéristiques pour les deux joueurs jouables... Ça reste tout de même très détaillé


Ces caractéristiques, étrangement, n'évoluent pas en fonction des combats mais en mangeant! Ce qui amène un autre point très original du jeu, les magasins.

Vous serez amenés à traverser des quartiers remplis de jeunes délinquants qui manifestement ne vous veulent pas du bien. Ceci dit, entre ces quartiers, il y'a des zones 'libres' (pardonnez l'expression) dans lequel des personnes normales peuvent circuler. C'est également un endroit rempli de magasins.
Les gangs se sont manifestement mis d'accord sur ce point, pas de grabuge dans ces quartiers!
Vous pourrez donc acheter des trucs à emporter ou manger là-bas pour reprendre de la vie et augmenter vos caractéristiques!
C'est là que l'on se rend compte que vos grosses brutes ont au fait bon fond en témoigne le formidable sourire qu'ils font à tous les commerçants!


Regardez moi cette adorable sourire que fait le personnage à la vendeuse! Si c'est pas trognon ça!
Un caïd au cœur d'or!



Rien de tel qu'un bon Sauna pour se détendre! Non?
Etonnant que cette scène ne soit pas passé à la moulinette anti-censure de l'époque!


A noter que l'on me souffle dans les com's qu'il existe aussi des librairies dans lequel on peut acheter des livres! Ces derniers vous permettraient d'apprendre de nouveaux coups!
Très intéressant...

Tout cela devant être payé bien sûr. L'argent se trouve sur le corps des gens que vous massacrez dans la rue.
Immoral? C'est la dure loi du jeu! ^^

Une patte graphique irrésistible.

Franchement, le jeu possède des graphismes réellement marrants ! ^^
Déjà, il est bien plus lent que les autres beat-em all que j'ai pu tester. Certes, la plateforme doit jouer. Mais je dois dire que c'est pas plus mal, lorsque le personnage donne un coup de poing, on le voit bien prendre son élan pour donner le coup de poing.
Alors que maintenant ça fait *shlaf* et on a vu le poing bouger pendant une demi seconde!
Les combats sont donc plus décomposés ce qui n'est pas non plus synonyme d'ennui comme je l'ai dit précédemment.
Les paysages traversés sont très urbains et on se retrouve des fois avec exactement le même décor qu' auparavant.
Ceci dit, étant donné le nombre d'endroit à traverser, on peut pardonner cela.
Et la musique? Très drôle aussi, un espèce de vieux rock tout pourri (Enfin, j'y connais rien) qui ressemble à un air connu et tout cela sur processeur sonore de NES. Un vrai plaisir!
Cela contribue à nous plonger encore plus fort dans une ambiance de jeunes délinquant! ^^

Des ennemis coriaces

Un truc particulièrement rigolo du jeu est l'Intelligence Artificielle des ennemis qui pourront de temps à autre vous faire sourire!
Ils sont très humains vous savez! Si il y a un truc par terre, ils se précipiteront dessus pour se sentir plus fort!
Vous pouvez également les impressionner ! En tapant leurs potes, les ennemis se sentiront des fois tellement démoralisés que certains ne pourront pas s'empêcher de s'enfuir en criant 'Maman!' pour certains ! ^^
Excellent!


BOUH! Ô_Ô
Dans la vie faut savoir s'imposer!



L'IA n'est pas non plus toujours au top.
Par exemple, tant que vous restez en haut, personne viendra vous gonfler, vous pouvez limite faire une sieste les gars en bas se contenteront de vous regarder comme des abrutis! ô_ô


Un moment qui m'avait particulièrement marqué est celui du combat contre les jumeaux ! Sachez que la bataille se déroule près de la rivière. Ainsi, alors que je me faisais rétamé, l'un des Jumeaux m'a soulevé (Ca arrive des fois) mais au lieu de me balancer tout de suite comme j'ai pu le voir, des fois, il se retourne, s'avance vers l'eau et me balance à la flotte!
Mon perso étant une véritable enclume, je crève! Ô_Ô
C'est des idées toutes bêtes comme ça qui rend le jeu très vivant malgré le poids des âges... (N'allez pas non plus imaginez une IA super développée. Les ennemis ont souvent des comportements pas vraiment naturels, rassurez-vous ! ^^ )

Le pouvoir de l'amitié! *_*

Si vous avez un pote ou un petit(e) frère / sœur momentanément coopératif vous pouvez réaliser tout le fun que peut procurer ce soft!
On en choppe un pour taper sur l'autre, on encercle les ennemis, on se les partage, on se tape entre nous (Ca fait mal), on fait la course pour chopper les pièces en bref, on se marre!
C'est là que le jeu passe de 'bon petit jeu' à 'très bon jeu'!
A noter cependant qu'à deux, la console à un peu de mal à afficher tout les sprites ce qui fait qu'ils ont une certaine tendance à "clignoter". Rien de grave mais ça devait être dit...


A deux tout de suite, on a plus d'animation! ^^



Arf! Vous pouvez pas imaginer la démarche stupides qu'ils peuvent avoir ces deux abrutis ! XD
En tout cas, vous pouvez remarquer que des objets très différents peuvent être pris pour être balancer sans vergogne vers les ennemis! ^^


La dure loi de la rue.

Le jeu peut en effet paraître difficile. D'autant que les ennemis grimpent très vite en force! Il faut vraiment bouffer pour avoir une chance au bout d'un moment! Tout du moins... Lorsqu'on joue tout seul...


Oh non! J'ai losté all my power! Ô_Ô
Tomber signifie immédiatement mort! Fini de rire!


A deux, tout à coup, tout est plus simple!
Déjà, parce qu'on est deux pour s'occuper du même nombre d'ennemis.
Et en plus, parce si on crève alors qu'on est tout seul. On retourne au dernier quartier commerçant visité avec moins de sou.
A deux, il faut que les DEUX soient morts pour retourner au dernier quartier.
Or, si il y'en a un qui meurt lors d'un jeu à deux. L'autre continue tout seul et lorsqu'il changera de zone, le personnage mort réapparaîtra! (Bien sûr, amputé de son argent, faut pas rêver! )
Cela fait illusion d'être invincible pendant un temps mais on finit par se heurter à plus fort que nous tôt ou tard... D'autant qu'à force de ce faire prendre de l'argent à chaque mort on est un peu ruiné... Pas cool....


A deux contre un, ça va plus vite! Attention à ne pas frapper votre ami durant la baston! Selon le caractère de la personne, elle pourrait bien vous le rendre!


A propos de la durée de vie, j'avoue ne pas avoir une traître idée de la longueur du jeu.
A vue de nez, ça m'a l'air raisonnable sans aller très loin non plus. (Ce genre de jeu étant rarement très long)
Ceci dit, les développeurs ont eu la gentillesse de proposer un moyen de sauvegarde par code...
Détail amusant, les codes de ce jeu sont connus pour être de ceux qui sont les plus difficiles à retenir, à réécrire. On doit se planter 1 fois sur 4 en les recopiant tellement y a de trucs !


Je pensais pas qu'on pouvait faire pire que Metroid! >>


Yo! Alors mecton, mes WiiPoints, j'en fais quoi?

Le jeu étant sur NES, il a les défauts propres à la NES qui peut rebuter le joueur d'aujourd'hui (Graphismes trop simples, musique en boucle, genre passé de mode)
Si vous comptez prendre le jeu sur VC, le prix peut être repoussant aussi.
Ceci dit, il s'agit incontestablement d'un jeu qui vous fera passer de très bons moments à deux. (Puisque c'est là qu'il prend toute sa saveur !)
A vous de voir...

Approuvé par le label Sayen Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choses
MARIOS DE FEUE
MARIOS DE FEUE


Messages : 289
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 25
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Virtual Console Chapitre 8 : L'âge d'une console grise, la dure loi de la nature et de la rue   Mer 19 Jan - 22:27

Que de nostalgie, j'ai joué à Adventure Island pendant toute mon enfance. Je l'ai jamais terminé, il me semble que c'était pas mal hardcore, ou alors j'étais simplement nul à l'époque. C'était un jeu bien amusant. hope hope gabrielole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Virtual Console Chapitre 8 : L'âge d'une console grise, la dure loi de la nature et de la rue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virtual Console Chapitre 16 : Dossier imposant, l'alphabet entier en jouant!
» Virtual Console Chapitre 9 : Suppositoire volant ou Robocop épatant, A la guerre comme à la guerre!
» Virtual Console Chapitre 15 : Dossier gargantuesque pour jeux romanesques
» Virtual Console Chapitre 2 : Oxymore Parfait, Guerre et Rêve
» Virtual Console Chapitre 14 : Poisson persistant et Dino Gateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: