AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Onani Master Kurosawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 0:29

Onani Master Kurosawa
(Onanisme ; Ensemble des pratiques, notamment des pratiques auto-érotiques, utilisées pour parvenir à l'orgasme en dehors du coït normal.)

Ceci tient normalement sur deux page, mais bon, j'aime tellement le contraste entre la case du haut et celle du bas...

Voilà, en vous résumant avec cette image les 3 premières pages du manga, je crois que vous avez du comprendre le trip. Kurosawa (me demandez pas les prénoms) est un collégien lambda comme vous et moi. Il est asocial et reste à l'écart des autres qu'il considère généralement comme stupides. Sa narration détachée avec des commentaires pour lui-même peut rappeler Kyon (Haruhi), mais là ou Kyon semble blazé, lui est hautain et méprisant. Vous le verrez souvent en classe, la tête dans la main, en train de regarder autour de lui combien ses camarades sont débiles de se réjouir pour telles ou telles futilités.
Bon, ça pourrait s'arrêter à ça. Un héros méprisant, mais qui reste encore dans les standards. S'il sort de celui "Je suis cool et je vis ma vie" ou "le raté a qui tout réussi", il est encore dans le "bad boy ténébreux", plus ou moins. Alors allons plus loin. La particularité de Kurosawa? Son "devoir journalier", ainsi qu'il le nomme. À savoir, après les cours, et ce systématiquement, monter dans les toilettes des filles inutilisés du 3eme étage, et se masturber... Voilà, c'est dit. Kurosawa ne manque jamais à son devoir. Et tout est parfaitement orchestré pour que personne ne le pince.

Seulement voilà. Fin d'année, il se fait pincer. Et là, même si vous ne vous en rendez compte que quelques chapitres plus tard, l'histoire démarre vraiment.

Kitahara, celle qui était dans le couloir au moment ou Kurosawa s'en allait après son devoir journalier.

Sauf que pour le moment, fin de l'année, vacances, etc etc. Nouvelle année commence. Kurosawa ne prête pas attention à celle qui l'a eut, l'urgence la plus vitale (on est ici au chap 2) est de "savoir la qualité des nanas de cette classe". Et de la qualité, il va y en avoir. Surtout qu'il se trouvera assis juste derrière... Kitahara! Et là, il va se souvenir, et elle aussi, même si elle ne sait pas encore ce qu'il fait dans les WC. Suite à quelques séquences de vie de classe, Kurosawa va se rendre compte que Kitahara est martyrisée par d'autre filles qui pètent plus haut que leur cul. Dans une pulsion de justicier sadique, il va donc les punir "à sa manière". Et sa manière...

Ça doit sacrément dégouter, ça.

Voilà, le décor est planté. Maintenant, je vous rassure, l'histoire ne parle pas que de branlette, loin de là, ça m'aurait pas marqué sinon. Ho, il y aura d'autres punitions, Kurosawa va beaucoup fantasmer dans ces toilettes, et il va aussi se lier d'amitié avec quelques personne de sa classe.

Même si c'est pas de gaieté de cœur...

D'ailleurs, je veux pas vous spoiler, mais vous assisterez à une véritable métamorphose du héros qui se laisse totalement envahir par des sentiments nouveaux et inconnus qu'il ne maitrise évidemment pas. L'amour, la jalousie, la colère, l'absence totale d'émotion, la peine et le regret... Bref, le personnage vous semblera pendant un moment hautain et méprisant, détestable et invincible avant d'être vulnérable et touchant et finalement carrément appréciable. Une courbe qui va malgré tout assez vite, l'histoire tenant quand même sur seulement 31 chapitres.
Maintenant, encore 2 détails. On a beau parler d'un branleur, il n'y a aucune scène de sexe. Vous ne verrez jamais un sein ou un sexe ou quoi que ce soit d'autre. C'est très très suggestif, mais ça reste parfaitement licite.

Très suggestif vous dis-je!

En outre, n'oubliez pas que l'on parle d'un manga amateur, qui ne sera donc probablement jamais édité. (Et par rapport à certains trucs, Onani le mériterait amplement). Notre cher mangaka ne se soucie d'aucun copyright et place des références grosses comme des avions. Déjà dans la première image, vous avez du voir la ressemblance avec Kira, et cette ressemblance reviendra très souvent. En voici deux autres, vous en verrez ptêt d'autres qui m'ont échappées.

Quelle bande d'otakus...

Avec cette pose, j'aurai bien surnommé ce mec Le louche... *sort*

Et enfin, je termine sur un personnage extrêmement attachant (qui fait pour le moment l'unanimité dans mes connaissances ayant lu Onani, d'ailleurs).

Takigawa Magister, ou la fille parfaite.

Takigawa est une fille enjouée, très sociable, belle et surtout qui ne fait aucune distinction entre les personnes auxquelles elle s'adresse. Les "loosers" ou les "BG" d'une classe? Elle n'en a cure et s'entend bien avec tout le monde, ce qui la rend unanimement populaire. Elle aussi, vous la verrez passer par bien des émotions et vous l'entendrez même raconter des confidences sur un passé plus sombre qu'il n'y parait. Et pour peu que vous soyez un peu émotif, vous vous sentirez mal pour elle, à quelques moments.

Ah, et bien sûr, pour finir, voilà un lien pour dl tout ça en français.

Pour finir je tiens à remercier Objected pour m'avoir fait découvrir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 0:55

Euh bon bah j'ai tout lu et euh... Même si tu dis que ça ne parle pas que de branlette, le simple fait que ça en parle de façon aussi outrancière me rebute mais alors COMPLETEMENT.... ><

A ce propos tu ne te gênes absolument pas pour spoiler les deux premiers chapitres qui traite donc de cette fameuse branlette et tu balances en un coup de vent que au fait, il n'y a pas que ça!... Bien sûr c'est pour éviter de spoiler le reste du manga (je t'en remercie) mais le fait que tu ais autant détaillé les deux premiers qui me porte personnellement franchement au dégout me donne une très mauvaise impression de ce manga... ><

Pour pas arranger le tout, on ne peut le lire qu'en scan et tu sais que j'ai jamais aimé ça... ><

Enfin bref, pour toutes ces raisons euh, peu probable que je lise le manga un jour, désolé ><
Sinon euh, le dessin a l'air franchement inégal non? Enfin bon je m'en serais contenté de toute façon...
Dernier détail et non des moindres, tu as mis deux fois la même image. (Les trois zigomars qui font une danse...)

Et euuh sinon bah euh bon article en soi on sait à quoi s'attendre et y'a pas de spoil ce qui est un exploit chez toi ! moai1
Great great
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrion
fou malade


Messages : 1116
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 1:10

Wow, ça a l'air très... kuso7
Je dl le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming


Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 1:47

Franchement Haga c'est dommage que le coup de la branlette te rebute car finalement l'histoire parle vraiment pas de ça, c'est même dailleurs une putain d'histoire sur les rapports humains qui est profonde et qui m'a fait chialer comme une merde.

Comme tu l'as dis Ice le héros subit une véritable métamorphose qui est extrêment interessante ! Là ou ce Manga réussi très bien c'est dans l'illustration des sentiments du personnage principal, si bien qu'on est vraiment dans le "mood" du héros, pour le meilleur et surtout pour le pire.
Spoiler:
 

Putain et Kitahara quoi best perso ever. La voir se faire martyriser fait vraiment quelque au lecteur. (franchement putain j'étais VNR dad1 )
Spoiler:
 



Et puis elle est si cute.


Sinon pour le dessin, il devient de mieux en mieux au fil des chapitres, y'a même 20 milliards de référence à des trucs "connus" genre Code Geass, Death Note, Haruhi, ect...

Non franchement Haga lis le tu rate un truc de fou CODY FUCKING TRAVERS même si c'est évident que le trip branlette peu rebuter, mais ça transcende tellement ce délire bizarre par la suite qu'on l'oublie quasiment.

Et puis en plus maintenant il est trad en français alors que moi j'avais du me le faire en anglais >_<


Je vais me le relire dans la langue de Patrick Sebastien illico ! prin2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 9:50

Super article. Je le trouve très bien amené et bien structuré. Par contre tu spoiles un peu trop les lignes principales, voir tu spoiles carrément, mais d'un autre côté osef, même Haga est passé à côté, c'est dire. Y a une image qui revient deux fois (le clin d'oeil gros comme un camion à Haruhi).
Perso, je l'ai lu quasiment d'une traite après que Ice en ait parlé sur l'autre forum. Ca se lit vite et ça se lit avec grand plaisir. Y a pas de longueur et le dessin est plutôt pas mal. Perso, j'ai adoré.
Sinon l'histoire est vachement cool et même si le synopsic principal fait franchement pitié (lolololol fap fap) bah ça dévie rapidement de sa trajectoire pour nous proposer une histoire humaine intéressante et prenante. Comme l'a dit Wen, le dessinateur retranscrit parfaitement les sentiments du perso, tu prends cher par moment.
En tout cas Haga, ne t'arrêtes pas aux premiers aprioris. Je pensais aussi me retrouver face à un manga amateur de pusso frustré mais en fin de compte c'est pas du tout ça. Descend dans la grotte du didactitiel qui te permettra de récupérer l'épée du héros et va partir à l'aventure de Onani Master Kurosawa !!! serdog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 10:58

Et oui Haga, il y a des trucs que je ne spoile pas totalement. En l'occurrence, si j'ai spoilé le début du manga c'est pour ne pas qu'il soit assimilé à une banale histoire de branlette, ce qui serait faux et réducteur. Personne ou presque ne s'y intéresserait alors que ce manga devrait être lu par tout le monde tellement il est génial. Y'a vraiment une évolution psychologique du héros frappante que tu vis avec lui. Et plusieurs personnes ont d'ailleurs dis ressentir beaucoup de compassion pour le personnage, s'étant déjà retrouvé dans des situations similaire.

Pour le coup des images Beeeen, désolé ><. j'ai placé une image pour montrer la considération qu'il porte a ses amis, et une autre pour marquer la référence. C'est ta petite vengeance pour toute celles que j'ai relevé dans le dossier KoF Haga? x)

Merci pour les commentaires sinon. Je spoile si je dis que l'image qu'a mît Wen est un moment fort en émotion, justement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming


Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 11:59

Je pense que c'est plutot obvious. ahdé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 12:12

Ice a écrit:
Et oui Haga, il y a des trucs que je ne spoile pas totalement. En l'occurrence, si j'ai spoilé le début du manga c'est pour ne pas qu'il soit assimilé à une banale histoire de branlette, ce qui serait faux et réducteur.

Ben au fait le défaut selon moi c'est que c'est le fait que tu ais tant détaillé le début qui fait en sorte que c'est moins attirant à mon sens... Vu que le début reste manifestement "sur cette histoire de branlette". Si tu avais tout simplement dit qu'il avait été pris en train de se masturber et qu'à partir de là s'enchaine tout un tas de situation étonnamment touchante. Ca m'aurait peut être moins dégouté. (Même si euh... Au final... Si je lis pas c'est plus parce que c'est des scans qu'autre chose)
Donc au fait, c'est le fait que tu détailles autant le début qui fait qu'on l'assimile à mon sens à une banale histoire de branlette... Dommage quoi...

Ice a écrit:
Pour le coup des images Beeeen, désolé ><. j'ai placé une image pour montrer la considération qu'il porte a ses amis, et une autre pour marquer la référence. C'est ta petite vengeance pour toute celles que j'ai relevé dans le dossier KoF Haga? x)

Ah c'était fait exprès?
Alors en ce cas pas de problème.

Ice a écrit:
Merci pour les commentaires sinon. Je spoile si je dis que l'image qu'a mît Wen est un moment fort en émotion, justement?

Oui moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 16:39

Wow, j'en avais déjà entendu parler, mais là ça a vraiment l'air énorme. Puis c'est super bien dessiné, je trouve. Faut que je chope ça tout de suite. CAT PLANET!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PowerSlave



Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 24
Localisation : IDF (91)

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mar 1 Fév - 20:56

Perso le jour où je l'ai découvert j'ai tout lu d'une traite, en 3 ou 4h, sans m'en rendre compte. Oui j'ai aimé à ce point-là.

L'histoire peut paraître vulgaire et stupide mais on est bien plus proche d'un manga style Death Note qu'autre chose (sauf qu'ici le personnage évolue, alors que Light reste toujours plus ou moins le même). L'accent est mis sur la psychologie des personnages et traite de sujets comme la vengeance, la jalousie, le rejet, etc.

Le scénario est vraiment bien fait, bien pensé et si bien établi que je me suis vite retrouvé à me projeter dans le héros, partageant sa joie sadique lorsqu'il se venge, son indifférence face à la quasi-intégralité du monde, et vivant les rebondissements dans sa peau.

J'ajoute ma voix à celle de ceux qui sont fans de Takigawa. C'est un personnage assez magnifique de sensibilité et de gentillesse.
Spoiler:
 

A lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mer 2 Fév - 1:18

Bon je me suis DL le premier chapitre, z'avez intérêt à ce que d'ici la fin de la semaine j'ai chialé comme une merde. génial1
Revenir en haut Aller en bas
Capt C.



Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Lun 27 Juin - 3:03

Ok alors mon internet était coupé et j'avais rien a foutre du coup j'ai réussis a finir le Manga (Pas le Chapitre 31, si j'ai bien compris c'est qu'un bonus). Franchement il est très bien ce manga! L'histoire est vachement bien faite et pars d'un truc qui aurait put partir dans le lourdingue à fini par se détacher le l'image branlette (notamment au scène érotique censuré et loin d'être explicite). Les sentiments qu'on a vis a vis des personnages changent régulièrement (Genre le héros qui passe du connard hautain -ahem- au type bourré de sentiment humain...Ouais bon ok les changements brutaux de sentiments par rapports un personnage bah ça s'applique pas à Takigawa qui est juste le personnage le plus attachant clairement -et dans une moindre mesure pas non plus à Nagaoka-). Des moments parfois prévisibles (Fin du SPOIL SPOIL SPOIL chapitre 21 par exemple) mais franchement rien de bien grave!

Les dessins sont bons, ils illustrent bien l'histoire et conviennent parfaitement t sont pas moches (Ouais par contre les trucs en couleurs qu'il y a quelques fois dans les chapitres font perdre toutes les qualités d'expression et sont assez laids, je préfère nettement ceux en noirs et blancs).

J'ai vraiment passez un putain de bon moment! Merci Ice!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warabii



Messages : 10
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 24
Localisation : Pas loin d'un lac.

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Ven 2 Sep - 23:29

Au début, j'ai atterri sur ce sujet parce que "Kurosawa" ressemble énormément à "Kurokawa" et que je suis fan de cette maison d'édition. Mais ce manga me semble bien loin des FullMetal, Ace Attorney, Yotsuba ou autres Magi qu'ils publient. [/osef]

En voyant les quelques images de présention et en lisant les premières lignes du topic, j'ai tout de suite eu envie de lire ce manga. Pourquoi ? La façon de penser du personnage principal m'a tout de suite plu. Son regard et son "sourire" aussi.

Une fois ma lecture terminée, j'ai lu vos avis. Perso, je ne suis pas non plus hyper fan des scans, mais bon, 31 chapitres c'est pas la mer à boire. En plus ils sont en français. (Dommage néanmoins de la qualité de l'orthographe, m'enfin, l'auteur du manga n'y peut rien.)
Je m'attendais à un genre un peu plus hentai, mais au final j'ai eu une agréable surprise de me trouver face à un manga plus sobre. Du moins au niveau des dessins. Le langage plus ou moins cru ne me dérange pas tant que ça : ça fait partie des personnages.

Le fait que les personnages évoluent au fur et à mesure du manga aide le lecteur à s'y attacher, les trouvant plus humains, malgré la manière dont certains agissent. Puisqu'ils sont humains, puisque ce sont des ados, comme nous, on a envie de leur pardonner, malgré les atrocités qui peuvent se produire. Je me suis tellement prise à l'histoire que j'avais envie d'y entrer pour gueuler un bon coup "Bon, ça suffit maintenant !?", ce que personne ne semble capable de faire. Enfin, je dis ça, mais IRL, si une situation pareille se produirait, j'en mènerais pas large.

Certains personnages sont attachants, d'autres mériteraient des baffes. Et pourtant, s'il manquait ne serait-ce qu'un personnage l'histoire évoluerait totalement différemment et ce serait bien dommage.
Concernant Takigawa, je reste un peu perplexe.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiraboshi
Normie, clinse
Normie, clinse


Messages : 467
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Sam 3 Sep - 0:17

Ice a écrit:
vous avez du voir la ressemblance avec Kira

CODY FUCKING TRAVERS

Bon je trouve ta review très bien écrite, tu expliques bien le manga tout en insistant bien sur le fait que NON, il ne s'agit pas d'une simple histoire de branlette (ce que je pense tout le monde pensait au début de la review). Le dessin crayonné me botte carrément, les personnages étant vraiment super expressifs. Je saute dessus DIRECT, je ferai un bilan après la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Shinji



Messages : 7
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Dim 4 Sep - 15:06

Quand je l'avais lu, ce manga m'avait énormément plu au début. Sur le net, on en disait que du bien, mais plus j'avançais, plus j'ai fini par trouver le manga un peu tiré par les cheveux.

C'est vrai que ça prend aux tripes, qu'on a envie de savoir la suite. Mais je ne me suis pas spécialement attaché aux personnages, même si, et ça c'est un truc que j'ai carrément adoré et pour moi le gros point fort de ce manga, ce sont les pensées du héro, tellement vrais et attachés à la réalité. On a l'habitude de toujours voir des héros hyper neutres, limite cons, mais toujours avec les pensées clichés des héros. Et j'ai trouvé que les pensées de Kurosawa reflétait énormément les pensées d'un homme de base. (Notamment, par les nombreux tabous dont traitent ce manga)

Néanmoins, on passe quand même d'un héro très renfermé à un mec qui comprend toutes les valeurs de la vie. Ou à peu près, mais le changement reste hyper flagrant. Ça, j'ai dû mal à y croire même si, comme il est dit dans ce dossier, la courbe de l'évolution monte relativement vite vu le peu de chapitres. Ça n'empêche qu'à la fin, j'y croyais plus. Peut être parce que ça va très vite, ou je ne sais pas, mais j'ai trouvé que ça montait trop en puissance à partir d'un certain moment. Par "montait en puissance", j'entends les passages où on dirait qu'il ne pense qu'avec sa bite, mise en avant un peu caricaturalement.

Bref, pour moi, ça a été surtout un bon divertissement plutôt qu'une oeuvre marquante. Ça change de ce qu'on a l'habitude de voir dans le milieu Japonisant. Dans un sens, ça m'a un peu fait penser à "My Balls". L'histoire n'a rien à voir, c'est une comédie, mais comme pour Kurosawa, l'auteur ne s'embête pas avec les tabous. Synopsis pour ceux que ça intéresse :

Spoiler:
 

Comme pour Kurosawa, on reste dans le "gentil". On est encore loin du Hentai, pourtant, l'histoire ne tourne qu'autour du sexe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornemuse
Crazy like a creepy horse


Messages : 155
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 30
Localisation : France, Nîmes

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mer 7 Sep - 19:27

J'ai téléchargé par curiosité, notamment parce que j'ai reconnu là la source du célébrissime "Litteraly... buckets of cum". J'ai été complètement scotché, finalement.

Parmi les défauts, je citerais sa courte durée. La même chose en au moins deux fois plus long, ça aurait été bien. Comme dit Hiro Shinji, l'évolution du héros est un peu trop rapide, on aurait aimé des étapes intermédiaires. Sinon - mais ce n'est pas un défaut du manga lui-même - il y a l'affreuse traduction française, avec des phrases moches qui parfois ne peuvent simplement pas exister grammaticalement, ou encore les innombrables fautes de concordance des temps et modes (subjonctif...). J'aurais dû lire la version anglaise.

Parmi les qualités : un scénario très bien construit, des personnages attachants, des dessins aux style crayonné sympa. Un humour que je qualifierais d'humour 4chan, avec quelques répliques anthologiques, et des fantasmes bien marrants. C'est une belle prouesse d'avoir réussi à mélanger ces passages outranciers et crades avec une histoire finalement touchante et très morale. La morale reste cela dit un peu limite et me rappelle celle des séries américaines : ce postulat comme quoi il suffit de mettre tous les moyens pour réussir à ce que les autres, ou soi-même, changent, c'est un peu réducteur. Mais c'est mimi et ça fait du bien à lire, dans le manga.

Je ne saurais dire quelle est la fille que je préfère dans le harem, par contre. Elles ont toutes leur charme et apportent toutes leur lot de frustrations oui5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Sam 17 Sep - 4:20

Bon, j'avais DL le premier chapitre y a longtemps et j'avais trouvé ce chapitre tellement naze que j'ai pas voulu continuer, mais là je m'emmerdais alors j'ai DL la suite et je viens de finir.

Spoiler:
 

En gros une très bonne surprise, bien que le synopsis laisse envisager la pire merde possible.
Revenir en haut Aller en bas
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mer 21 Sep - 14:01

Ah qu'ils me font plaisir, tous ces petits commentaires (j'ai l'onglet ouvert depuis el 2 septembre pour répondre donc il serait temps. J'ai besoin de place dans ma barre d'onglet en plus...)

Warabii a écrit:
Enfin, je dis ça, mais IRL, si une situation pareille se produirait, j'en mènerais pas large.
Idée à retenir, je sais pas pourquoi

Hiro Shinji a écrit:
Bref, pour moi, ça a été surtout un bon divertissement plutôt qu'une oeuvre marquante. Ça change de ce qu'on a l'habitude de voir dans le milieu Japonisant. Dans un sens, ça m'a un peu fait penser à "My Balls". L'histoire n'a rien à voir, c'est une comédie, mais comme pour Kurosawa, l'auteur ne s'embête pas avec les tabous.
Hmm, je considère quand même ça comme marquant dans son genre, personnellement. Pas en tant que manga pro, mais en tant que truc amateur, je trouve ça quand même génial (bon après je m'y connais pas spécialement). Ton petit synopsis de "My balls" m'a fait sourire, je pense que je vais m'intéresser à ce truc.
Corn a écrit:

Parmi les défauts, je citerais sa courte durée. La même chose en au moins deux fois plus long, ça aurait été bien.
Deux fois plus long? Non quand même pas. Enfin, disons que je ne sais pas combien de temps aurait idéalement duré l'évolution de Kurosawa, mais pas si longtemps non plus. Justement, quelque part, le fait de savoir que c'était un fan manga court m'encourageait à lire toujours tout d'une traite, parce que chaque chapitre pouvait être la fin, et en même temps je voulais pas voir la fin et... et... et voilà quoi, c'était un sentiment assez paradoxal très jouissif.

Corn a encore a écrit:
Je ne saurais dire quelle est la fille que je préfère dans le harem, par contre. Elles ont toutes leur charme et apportent toutes leur lot de frustrations oui5
Ça par contre je sais très bien le dire pour ma part

Et je suis ravi que ça t'ait plu Sia :woé:

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joki
capmaster
capmaster


Messages : 295
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 19
Localisation : Avignooooon

MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Mer 21 Sep - 14:23

Je lis pas de manga. Ca doit être le seul que je lis depuis 3 ans et j'en suis au chap 16. Je trouve ça trop génial et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Onani Master Kurosawa   Aujourd'hui à 12:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Onani Master Kurosawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [360] Big Master Clash Tournoi 128j Ven27 août - 21h30
» Mes mods sur autre chose que sur Master System ^^
» -Sky-Master-
» Ce que Master Chief aurait dû faire depuis le début...
» Database master system

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: