AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Majin and the forsaken kingdom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gordon Blake



Messages : 179
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Majin and the forsaken kingdom   Jeu 3 Mar - 1:10

Majin and the forsaken kingdom



Majin and the forsaken kingdom est un jeu d'aventure et d'énigmes sorti fin 2010 sur Xbox 360 et PS3, développé par Game Republic, un studio pas très connu auquel on doit entre autre l'adaptation du Choc des Titans et des jeux de combat Dragon Ball sur DS. Ainsi, de prime abord, il paraît assez naturel de se méfier de la qualité éventuelle de Majin and the forsaken kingdom. Et pourtant, ce jeu déjà injustement oublié malgré sa sortie récente, est d'une très grande qualité et démontre une grande ingéniosité, tout particulièrement dans son level design qui parvient à créer des énigmes et autres puzzles très astucieux et intelligents, tout en ayant un certain cachet poétique et féérique et je pense que la jaquette du jeu vous donnera déjà une bonne idée de l'ambiance globale du jeu.


Ceci décrit parfaitement l'ambiance qui règne dans le jeu

Il était une fois un jeune voleur et son ami le Majin

L'histoire de Majin est très semblable à celle d'un conte. Plusieurs royaumes se sont jadis unifié pour n'en former qu'un et la prospérité régnait sur le royaume jusqu'à ce que les Ténèbres surgissent soudainement et le fassent sombrer il y a de cela un siècle, leur origine étant inconnue et teintée de mystère. Le royaume n'est plus alors qu'un amas de ruines où règnent en maîtres absolus les Ténèbres. Un jeune voleur, guidé par des oiseaux migrateurs, est mené aux portes de ce royaume, en son cœur même, le château d'Arkela. Celui-ci, autrefois resplendissant, n'est plus désormais qu'un château en ruines où des créatures maléfiques formées d'une matière visqueuse, les Soldats des Ténèbres, errent. Doté de la faculté de parler aux animaux, le jeune voleur s'infiltra dans le château et libéra le Majin, l'ancien Gardien du royaume, une sorte de gros ours gardien de la nature un peu bête et vorace emprisonné au cœur du château. Le Majin, autrefois incroyablement puissant, est désormais amnésique et dépossédé de ses pouvoirs face aux Ténèbres qui ravagent le royaume et vous allez malgré tout devoir vaincre les Ténèbres et restaurer les pouvoirs du Majin afin de peut-être avoir une chance de rendre sa beauté d'antan au royaume de Q'umarkaj.

Autant le dire de suite, le scénario est simplement bon, il ne promet pas de superbe twist plot et se contente de satisfaire par sa simplicité, évoquant parfaitement le merveilleux d'un conte. Malgré la simplicité du scénario, l'ambiance merveilleuse et féérique est très agréable et les environnements font d'autant plus ressortir cette ambiance de par leurs couleurs chatoyantes et cette beauté qui émane des paysages et l'on se fait rapidement aux personnalités un peu stéréotypées du Majin et de notre héros Tepeu et finalement on s'intègre bien à l'histoire et on se laisse emporter et émerveiller comme face à l'un de ces anciens contes qui alimentaient les rêves de nos enfances. On notera également ce côté très artistique qui apparaît lorsque les souvenirs du Majin refont surface et les montrant en 2D avec les personnages représentés en noir, tout en révélant des éléments clefs du scénario.


Les premiers environnements sont des paysages resplendissant de verdure, comme ce champ de fleurs

A deux, tout va mieux

La principale caractéristique de Majin et son principal intérêt est l'importance et l'omniprésence de la coopération. Vous avez besoin du Majin pour avancer et le Majin a besoin de vous. Sans le Majin, les Ténèbres pourront aisément vous annihiler, et sans vous le Majin risque également sa vie face aux hordes des soldats des ténèbres. Le Majin soignera vos blessures, représentées par une progressive corruption de votre corps par la visqueuse matière sombre qui forme les ténèbres, jusqu'à l'assimilation en cas de mort, même si une intervention rapide du Majin lorsque vous tomberez à terre pourra vous sauver de justesse. De même, vous pourrez soigner le Majin grâce à de petits fruits bleus poussant dans des fleurs que vous trouverez çà et là au fur et à mesure de vos pérégrinations.

En appuyant sur la gâchette droite, vous pourrez donner certains ordres au Majin, comme le fait de vous suivre, d'attendre, d'attaquer/d'agir et encore d'utiliser ces fruits bleus pour soigner le Majin sans compter tous les pouvoirs utilisables une fois acquis. Vous pourrez également ordonner au Majin de s'accroupir, vous permettant de marcher sur son dos et d'atteindre ainsi des endroits hors d'atteinte auparavant. La base du jeu est la coopération à travers diverses zones, celles-ci étant en réalité des puzzles et énigmes renfermant des trésors, des fruits pour augmenter la puissance, la vie et les pouvoirs du Majin ainsi que des fragments de la mémoire perdue du Majin. On notera qu'obtenir tous les fruits et tous ces morceaux de mémoire vous permettront d'obtenir la véritable fin. Ces zones indépendantes les unes des autres sont ainsi de véritables puzzles géants, et obtenir chacun des éléments de chaque zone sera une tâche ardue mais très plaisante, tant le level design est absolument splendide, soigné et recherché, ne se répétant quasiment jamais. Des catapultes au milieu d'une zone aux ruines labyrinthiques en passant par des leviers à actionner et autres, on est constamment surpris et émerveillé par le génie des développeurs et au renouveau incessant des situations, la coopération entre Tepeu et le Majin étant vraiment parfaitement exploitée. La recherche assidue des coffres et des fruits sera récompensée par une augmentation significative des pouvoirs du Majin, qui gagnera en puissance lui permettant des attaques plus complexes, en santé et en puissance lors de l'utilisation de ses pouvoirs, sans compter les costumes augmentant vous octroyant divers bonus face à certains types de soldats des ténèbres et autres.


Oui, à deux, tout va vraiment mieux

Ragin' Majin


Enfin, mis à part le côté énigmes qui est malgré tout omniprésent, vient le côté action du jeu. Celui-ci se base donc sur les combats contre les soldats des ténèbres. Il convient tout d'abord cependant de dire que ceux-ci sont très variés et vous croiserez jusqu'à la fin du jeu d'autres "espèces" de soldats, du soldat de base armé d'un bouclier au singe à l'ouïe fine qui vous entendra venir et pourra grimper sur le dos du Majin pour l'immobiliser en passant par le très énervant archer ou encore les yeux immobiles qui se contenteront de vous tirer des lasers de manière soutenue dès que vous passerez dans leur champ de vision. Cette variété est elle-même l'un des artifices de la diversité et de la complexité du level design. Des yeux tirant des lasers bien placés pourraient bloquer tout moyen d'accéder à un certain point de la zone avant de trouver le moyen de parvenir à eux et de les anéantir, et de même, cette capacité à tirer des lasers permettra peut-être lors de certains passages à débloquer certains endroits inaccessibles.

Ensuite, la manière d'éliminer ces soldats est elle-même très variée. Vous pourrez les éliminer discrètement en passant dans leur dos et en les poignardant avec une animation digne d'Assassin's Creed, activer des pièges sur eux (c'est toujours très drôle de voir un rocher rouler vers une dizaine de soldats) ou les combattre "à la loyal". Pour se faire, vous disposez de votre arme, le pieu d'entrave qui retenait le Majin bloqué dans sa cage, et ainsi vous pouvez utiliser une attaque normale ou une attaque longue qui pourra projeter certains ennemis à terre. Mais vous disposez également et surtout du Majin, qui pourra effectuer diverses attaques selon sa puissance, c'est à dire le nombre de fruits de force qu'il a avalé. Suite à ces attaques ou à l'utilisation de ses pouvoirs (qui sont le vent, la foudre, le feu et un autre que je ne divulguerai pas) certains soldats pourront se retrouver immobilisés à terre ou paralysés, ce qui sera le moment parfait pour les massacrer en bonne et due forme et effectuer alors une attaque combinée avec le Majin, dont l'efficacité et la complexité dépendront du niveau d'amitié entre Tepeu et le Majin, ce niveau augmentant après la mort de soldats suite à des attaques combinées. Plusieurs attaques combinées de suite augmenteront votre jauge de fatalité jusqu'à ce que vous la remplissiez entièrement et que vous lanciez alors une attaque d'une puissance phénoménale, dont l'ampleur de la puissance sera d'autant plus amplifiée si il s'agit d'une fatalité élémentaire, donc d'une suite d'attaques combinées permises grâce à l'utilisation d'un pouvoir. Ca sonne compliqué dit comme ça mais c'est très intuitif en réalité.


Kill it with FIRE !

Enfin, le jeu souffre malgré tout de quelques défauts. Les boss, s'ils sont classes et bien mis en scène, sont en revanche extrêmement simples à vaincre et ne sont que de ridicules formalités, disposant en général de deux formes qui finissent par périr en très peu de temps, ceci étant vaguement compensé par le fait qu'ils infligent d'assez lourds dégâts, mais ils restent malgré tout chétifs. Et enfin, le principal défaut du jeu selon moi : les bribes de mémoire. Au nombre de 35, dans chacune des zones du jeu excepté le donjon final, celles-ci sont en général aussi dures à trouver que les fruits ou les coffres et sont généralement placés dans des endroits symboliques dans l'architecture du niveau et dans des endroits difficiles d'accès, bien que bon nombre d'entre elles soient très rapidement repérables. Mais le problème n'est pas là : il réside dans le fait que ces bribes de mémoire n'apparaissent que la nuit. Le passage de jour à nuit dure environ un peu plus de 20 minutes, et il n'est que frustrant de se rendre compte qu'on vient de louper la bribe de mémoire recherchée d'une minute près et qu'on va devoir attendre 20 longues minutes pour que la nuit réapparaisse. Malgré ça, rien de réellement notable, j'ai eu quelques soucis avec les rares passages de plate-forme car je trouvais que Tepeu avait quelques soucis à répondre à la commande de saut, mais rien de bien grave, surtout par rapport aux bribes de mémoire. Ainsi, vous n'aurez d'autre choix la nuit tombée que de partir à une véritable chasse pour débusquer ces bribes et les trouver dans le maximum de zones avant que le jour ne se lève, et je vous recommande de chercher régulièrement tous les trésors et fruits que vous n'auriez pas trouvé lors de votre premier passage.


You sirs, have been owned

Une OST digne d'un conte

Pour finir et comme d'habitude, je vais parler de l'OST du jeu. Celle-ci est à mon goût très bonne, s'accordant très bien avec l'ambiance et renforçant d'autant plus l'impression de conte merveilleux et ayant de très beaux thèmes, je pense surtout au thème après les boss fights et à celui qui joue lors des souvenirs du Majin. Je n'ai pas réussi en revanche à trouver l'OST du jeu et je n'ai donc que ceci à vous faire écouter :

Le Main Theme du jeu

En espérant vous avoir donné envie de jouer à cette perle déjà injustement oubliée après sa sortie.


Dernière édition par Gordon Blake le Jeu 3 Mar - 4:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Majin and the forsaken kingdom   Jeu 3 Mar - 4:00

Je n'ai absolument jamais entendu parler de ce jeu et je l'ai acheté dernièrement sans savoir du tout ce que c'était, simplement à la pochette...

Ouais, je fais des folies des fois. moai1

J'ai toujours pas eu le temps de le tester au final et je suis bien content de voir qu'il soit aussi bon, le seul défaut que tu cites au final (pour les bribes) concerne plus ceux qui vont finir le jeu à 100%... Et ça sera pas mon cas...

Très bonne review!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3


Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Majin and the forsaken kingdom   Jeu 3 Mar - 11:43

Ah bah mince, je me suis dit que j'allais faire découvrir ce jeu aux gens ici, tu m'as dévancé ^^

en tout cas, je suis contente de savoir que le jeu semble être bien ^^ Je suis pas encore très loin, m'occupant d'abord à finir ce que j'ai commencé avant.

Je suis toujours contente de voir une review de toi : tu as vraiment de bon goût (ou en tout cas un goût qui me correspand) en matière jeux-vidéo et si tu aime, je peux presque être sûre d'aimer aussi ^^ Sans oublier que c'est plaisant de te lire ^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Majin and the forsaken kingdom   Sam 5 Mar - 13:42

*rajoute un nom à sa liste de jeux à acheter*

Bonne review, ça me donne envie tout ça.
J'en avais entendu parler, maintenant j'ai encore plus envie d'y jouer, si le level design est varié ça ne peut que me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrion
fou malade


Messages : 1116
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Majin and the forsaken kingdom   Sam 5 Mar - 18:42

J'en avais déjà entendu parlé à sa sortie et je m'étais dit que je le prendrais un jour.
Ta review m'a pas mal donné envie d'y jouer, je l'achèterais sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Majin and the forsaken kingdom   Aujourd'hui à 21:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Majin and the forsaken kingdom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PS3] Majin and the forsaken kingdom
» Majin and the forsaken kingdom
» [PS3/360] Majin and the forsaken kingdom
» [Brutalpolo] Majin and the Forsaken Kingdom
» Vos OST préférées...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: