AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Witcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gordon Blake



Messages : 179
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 21

MessageSujet: The Witcher   Ven 11 Mar - 6:58

The Witcher



The Witcher est un RPG sorti en 2007 sur PC et développé par le studio polonais CD Projekt, qui a édité Baldur's Gate et Planescape : Torment en Pologne, le tout intégralement traduit en polonais. The Witcher est néanmoins le premier jeu vidéo développé par ce studio, mais son succès a été tel qu'il a connu une réédition sortie en septembre 2008, sous le nom de The Witcher : Enhanced Edition qui est personnellement la version que je possède et que je vous recommande puisqu'elle corrige la grosse majorité des bugs du jeu et offre quelques aventures annexes intéressantes. Le jeu se déroule dans l'univers inventé par l'écrivain de fantasy polonais Andrzej Sapkowski dans sa Saga du Sorceleur, racontant les aventures de Geralt de Riv dans diverses nouvelles et histoires courtes, bien que le jeu se déroule après toutes les histoires d'Andrzej. The Witcher a la particularité de ressembler fortement à un W-RPG tout en ayant un héros défini incarnant la classe même, Geralt de Riv, aussi connu sous le nom de Loup Blanc ; et de ne pas être un simulateur de randonnée comme le sont la plupart des W-RPG comme Morrowind ou Oblivion, pour citer les plus fameux, car The Witcher se déroule en 5 chapitres, à la manière d'un livre, avec un prologue et un épilogue et ne vous permettra pas d'aller où bon vous semble visiter 30 villes sans âme se ressemblant toutes comme dans tant de RPGs occidentaux. Une version 360/PS3 était censée voir le jour mais a été annulée.


Geralt de Riv, le Loup Blanc

Rise of the White Wolf

Vous incarnez Geralt de Riv, un sorceleur célèbre également connu sous le nom de Loup Blanc. Un sorceleur (ou Witcher en anglais) est un tueur de monstres ayant eu une certaine formation entraînant diverses mutations afin d'être plus résistant, plus rapide et plus puissant que les humains normaux et de ce fait, les sorceleurs sont considérés comme des mutants et rejetés de la société, une sorte de mercenaire qui vend ses services pour débarrasser les humains des monstres. Geralt se réveille blessé et amnésique tandis que ses anciens amis le ramènent à la forteresse de Kaer Morhen où sont entraînés les sorceleurs. Parmi ses amis, la magicienne Triss Merigold, très puissante et reconnue, une amie de longue date de Geralt bien qu'il ne s'en souvienne pas ; le vieux Vesemir, le plus vieux sorceleur de Kaer Morhen, excellent guerrier malgré son âge, très sage et ayant survécu à de nombreux conflits mortels ; ainsi que d'autres sorceleurs que connaissait autrefois Geralt.

Mais à peine Geralt de Riv retourne-t-il à la forteresse et commence à redécouvrir ce qu'il a oublié que des bandits d'une organisation criminelle appelée La Salamandre, menés par un criminel très recherché appelé le Professeur et un autre mage mystérieux doté d'un incroyable pouvoir, attaquent Kaer Morhen. Que recherchent les Salamandres ? Qui sont-ils ? Qui est ce mage ? Vous devrez mettre un terme à leurs agissements et trouver les réponses à ces questions.
Le scénario est relativement classique mais est servi par une excellente ambiance et mise en scène, sans compter sur la classe de Geralt de Riv et l'incroyable fin.


Wyzima, la capitale du royaume de Temeria

L'Effet Papillon

Dans The Witcher, vous serez constamment confronté à des choix. Même dans les quêtes annexes qui à priori ne mangent pas de pain, vous aurez des choix à faire, qu'ils soient réellement décisifs pour les évènements à suivre ou qu'ils aient un impact pratiquement nul. Vous évoluez dans un monde au bord de la guerre, où une guerre est sur le point d'éclater tant les tensions sont fortes. Choisirez-vous d'entrer dans un camp, dans l'autre, ou vous conformerez vous à la célèbre neutralité des sorceleurs, qui sont supposés ne pas s'impliquer ? Resterez vous neutre, même si cela signifie fermer les yeux sur des massacres se déroulant devant vos yeux ? Au contraire, vous impliquerez vous férocement dans un camp, même si celui-ci n'agit pas de la manière la plus juste qui soit ?

Vous aurez donc sans arrêt de tels choix à prendre, qu'ils soient aussi importants ou plutôt insignifiants, comme de laisser en vie un tueur en échange d'informations, sachant que de telles informations pourraient vous être utiles, mais que le tueur recommencera à tuer. Vous aurez également les conséquences de vos choix à assumer. Un choix à priori anodin pourrait conduire à des conséquences inattendues et tragiques. Je laisse ici un exemple à ceux qui souhaiteraient voir où je veux précisément en venir, il ne s'agit pas d'un spoiler particulièrement gros et c'est l'une des premières conséquences auxquelles vous aurez à faire face :

Spoiler:
 

Sachez aussi que quoi que vous fassiez, des gens mourront. Il pourra s'agir de plus ou moins de monde, de différentes personnes, mais au final, la mort sera dans vos pas, que vous choisissiez une option, une autre ou que vous restiez impassible, quoi que vous fassiez, vous avez les conséquences de vos choix à assumer et celles-ci seront bien souvent et cruellement la mort. Vous n'avez pas de choix vous permettant de sauver tout le monde ou à l'inverse de tuer pratiquement tout le monde. Même avec les meilleures intentions du monde, les gens meurent. C'est la dure réalité du monde, celle des choix et de leurs conséquences, celle du monde dans lequel même l'inaction est un choix qui mène à ses conséquences.

Enfin, j'en ai presque trop dit. Ce que vous avez à en retenir, c'est que vous aurez des choix à faire, amenant leurs conséquences et que cela aura un impact plus ou moins fort sur la suite des évènements, sans toutefois proposer des tonnes de fin. Vous aurez 3 fins différentes selon des choix principaux particulièrement importants mais également un grand nombre de petits choix bien moins cruciaux mais dont peuvent dépendre des vies. On notera que les conséquences de vos choix, pour les plus importants, seront montrés par de splendides artworks dessinés et colorés démontrant avec puissance ce que vous avez causé, ce qui ne signifie pas forcément quelque chose de profondément mauvais, ne vous inquiétez pas. Pour vos choix, laissez-vous guider par vos idéaux et votre manière de voir le monde, du moins c'est ce que je recommande pour un premier playthrough.

Vous me faites peur, monsieur


Un univers sombre, violent et non-manichéen

L'un des principaux points forts du jeu est d'avoir un univers très sombre et violent. Celui-ci reprend les bases de la fantasy : on a donc des elfes, des nains, des humains, des gnomes (on en voit jamais, on ne fait qu'en entendre parler pour eux), de la magie, etc, de gros classiques. Là où l'univers de The Witcher parvient à être original, c'est dans son côté sombre et violent. Le racisme y est omniprésent et absolument toléré, que ce soit envers tous les non-humains, c'est à dire les elfes et les nains, ou contre les sorceleurs. En effet, ceux-ci sont considérés comme des mutants et sont méprisés par la population, au point que vous entendrez souvent des remarques méprisantes comme "Un sorceleur, tout ce qu'il manquait pour compléter le tableau." ou autres.
Le racisme envers les non-humains est tel qu'il est dit que des fanatiques assassinent les non-humains à la nuit tombée et vous verrez parfois des scènes comme un nain sur le point de se faire tuer par une bande de malfrats. Les non-humains, quant à eux, haïssent profondément les humains pour leur racisme et les persécutions qu'ils endurent.

On notera que le monde est lui-même très vivant et réagit face aux actions qui se déroulent. Je prends un simple exemple : la pluie. Lorsqu'il pleut, les PNJs cherchent un abri ou un toit et font divers commentaires par rapport à la pluie, allant du simple gueux pauvre se plaignant de la pluie aux elfes souhaitant que la pluie engloutisse la cité pour punir les humains. Et bien entendu, les choix particulièrement importants auront une grande incidence sur la manière dont les gens vous voient, et leurs réactions dépendront du camp auquel ils appartiennent. D'ailleurs la ville de Wyzima, capitale du royaume de Temeria, reflète ce monde sombre et violent : les bas-fonds de la ville ne sont qu'un quartier de débauche où les pauvres crèvent dans les rues, où un hôpital entasse les morts en tas dans une fosse derrière, où les gardes sont eux-mêmes corrompus et liés à des organisations criminelles et où les bordels côtoient les tavernes mal-famées. Le quartier riche de la ville est quant à lui préservé de la plupart de ces fléaux : seuls les riches nobles s'y trouvent, ce qui n'empêche pas la présence de courtisanes de luxe dont les tarifs sont largement plus élevés que les prostituées lambdas. Les égoûts en eux-mêmes sont infestés de noyeurs, d'anciens morts noyés qui se relèvent la nuit sous la forme de charognards immondes et tuent les passants.

L'univers en lui-même est très développé et cohérent, à travers les différents livres que vous trouverez et pourrez lire, vous pourrez constater des évènements tels que la Conjonction des Sphères qui aurait fait apparaître les goules et autres charognards dans le monde ou encore la Prophétie d'Ithlinne, une prophétie elfique qui annonce la fin du monde de cette manière :

"Le Blizzard du loup approche, l'ère de l'épée et de la hache, le temps de la Lumière Immaculée, le Temps du froid immaculé, le temps de la Folie, le temps du Mépris. Tedd Deireadh, l'Age Ultime. Le monde périra dans la glace et renaîtra sous un nouveau soleil. Né à nouveau du Sang Ancien, d'hen Ichaer, d'une graine plantée.. Une plante qui ne poussera pas : elle prendra feu !"

C'est par ailleurs sur cette prophétie que se base l'Ordre de la Rose Ardente, la branche militante de la religion (c'est davantage une secte en fait) du Feu Eternel, la religion principale du royaume de Temeria où se déroulent les aventures de Geralt. On note également que certains non-humains organisent une résistance armée et violente face à leurs persécutions par les humains et sont regroupés sous le nom d'une organisation appelée la Scoia'tael.

Enfin, chaque monstre que vous croiserez à son origine et vous pourrez trouver des informations à leur sujet en lisant des livres que vous trouverez chez des marchands ou dans des conteneurs comme des armoires. Le bestiaire est très bien fourni à mon goût, du barghest, une sorte d'esprit de chien fantômatique au kikimohrre, une sorte d'araignée géante hideuse hérissée d'immondes pics en passant par les goules qui dévorent les cadavres dans les cimetières, sans oublier toute une ribambelle de vampires plus ou moins évolués. On notera même un monstre connu sous le nom de Dagon, décrit notamment par la phrase "That is not dead which can eternal lie, and with strange aeons even death may die." et qui serait une espèce de dieu immortel qui apporterait la mort et la folie une fois qu'il foulerait la terre. Il s'agit bien évidemment d'une énorme référence à H.P. Lovecraft, Dagon étant le nom d'un de ses romans et la phrase étant tiré de L'Appel de Cthulhu. Ce genre de références est toujours appréciable et je dois dire que ça m'a vraiment marqué.

Chaque personnage important ou classe sociale de personnage a également sa propre fiche regroupant les informations connues à son sujet, que vous auriez pu apprendre sur lui ou que les livres vous l'aient appris. Le glossaire quant à lui recoupe toutes les informations connues sur l'univers en lui-même, comme sur la Prophétie d'Ithlinne, toutes les informations qui ne sont ni liées à des personnages précis, au bestiaire ou aux plantes, tout ce qui fait le fondement du monde dans lequel vous vous trouvez.


Même dans les égoûts, Geralt a la classe

Loup enragé

Armé de deux glaives, un en acier pour les humains et un en argent pour les monstres, croisés dans le dos, d'une dague d'un côté et d'une hache de l'autre, d'un médaillon en forme de tête de loup l'avertissant des dangers alentours ; paré d'une veste en cuir comme armure et de divers élixirs (je reviendrais sur ce point plus tard), Geralt de Riv est prêt à combattre.

Tout d'abord, vous disposez de trois vues différentes, mais vous n'utiliserez très probablement que la dernière. Une vue d'ensemble où vous voyez Geralt de loin, une où vous voyez Geralt de plus près et la dernière, celle qu'on aura toujours car les deux autres ne servent à rien : la caméra à l'épaule, en sachant que vous vous déplacez avec les touches fléchées ou la combinaison ZQSD. Ensuite, les deux dagues se basent sur le même système de combat : vous disposez de trois styles : le style Puissant, assigné à la touche W, que vous utiliserez face aux grands ennemis ; le style Rapide assigné à la touche X, pour les ennemis agiles ; et le style de groupe (touche C) pour plusieurs ennemis en même temps. Quant aux autres armes, honnêtement je n'y ai jamais touché et je n'en ai jamais eu besoin, mais ça fait toujours classe de les avoir sur soi. Les combats en eux-mêmes ont lieu tandis que vous frappez d'un clic gauche votre ennemi, provoquant un enchaînement d'attaques de votre part, avec la possibilité d'augmenter la puissance et la vitesse de cet enchaînement en faisant un clic gauche lorsque vous voyez un sillon orange dans le mouvement de votre lame. Des attaques plus rapides et plus puissantes ont plus de chances de provoquer un effet de douleur chez l'ennemi, le paralysant quelques instants.

Vous disposez également de quelques sorts, appelés Signes, que vous obtiendrez au fil de l'aventure. Le premier, le signe d'Aard, envoie une puissante poussée en face de vous, utilise pour défoncer un mur ou renverser un ennemi, sachant que vous pourrez éliminer votre ennemi renversé ou assommé de diverses manières, toutes sanglantes, comme en bondissant sur lui pour lui planter votre lame dans le crâne ou en effectuant une petite toupie avec votre glaive qui vous permettra de décapiter l'ennemi. Divers autres Signes sont disponibles, comme le signe d'Igni qui, bien évidemment, projette des flammes, pouvant entraîner l'incinération de l'ennemi ou encore le signe d'Axii permettant de manipuler mentalement un ennemi afin de le faire changer de camp pendant quelques instants. Ces Signes consomment de l'endurance, représentée sous la forme d'une jauge jaune en-dessous de la barre de vie de Geralt, endurance qui se régénère progressivement et dont la vitesse de régénération peut être améliorée en buvant certains élixirs. On notera aussi la présence de Sites de magie représentés par des sortes de portails bleuâtres s'ouvrant soudainement à certains endroits de la carte et vous permettant d'accomplir divers rituels, dont celui de Magie, doublant la puissance de vos signes pour un temps.

Tandis que vous gagnez de l'expérience via des quêtes et en tuant des monstres, qu'ils soient humains ou plus bestiaux, vous gagnerez des niveaux, vous octroyant des points de talent divisés en trois classes : Bronze, Argent et Or, à répartir dans votre arbre de talents. Les talents bronze vous permettront d'acquérir des capacités sommaires, assez basiques, dans les différentes compétences, comme par exemple en Force un bonus lors des combats à mains nues. Les talents argent vous donnent des capacités supérieures, et les talents or vous donnent les meilleures capacités dans le domaine sélectionné, sachant qu'il vous faudra certains talents bronze et argent avant de pouvoir dépenser vos talents or dans un certain domaine et qu'au départ vous n'obtiendrez que des talents bronze. (ce qui ne signifie pas que vous n'aurez que des talents or à la fin de l'aventure, hein)
Il est impossible de tout débloquer et vous devrez faire des choix dans vos capacités. On notera aussi que certaines capacités ne sont déblocables qu'après avoir bu un élixir très rare et dur à fabriquer. (en général avec des éléments de boss)


L'arbre des talents

Des élixirs pour occire

Une grande originalité du titre réside dans son système d'Alchimie. Lorsque vous méditez près d'un feu de camp (parce que Geralt ne dort pas, il médite durant des heures), vous pourrez préparer divers élixirs à partir d'éléments ramassés sur les cadavres de vos ennemis. L'inventaire d'alchimie représente d'ailleurs une partie à part entière de l'inventaire, et c'est bien nécessaire vu le nombre étonnant de composants que vous pourrez ramasser sur ces chères bestioles répugnantes que vous enverrez ad patres, allant de la poussière de mort récoltée sur des fantômes aux plantes que vous trouverez lors de vos excursions. Par ailleurs, il est nécessaire de lire des livres (achetés ou trouvés dans des étagères et autres chez les gens, que ça ne dérange absolument pas d'ailleurs) de botanique et sur les créatures que vous affronterez pour débloquer la page du bestiaire les concernant qui listera également tous les éléments trouvables sur leurs cadavres, en défaut de quoi vous n'obtiendrez pas systématiquement tout. Quant aux plantes, si vous ne lisez rien à propos d'elles, impossible d'en tirer quoi que ce soit : elles resteront des plantes inconnues. Vous aurez également besoin de formules afin de concocter élixirs, bombes et autres huiles pour enduire vos glaives, formules que vous trouverez lors de vos quêtes et chez divers marchands.

Bien. Une fois vos ingrédients et formules récupérés et la méditation commencée (celle-ci vous servant également à vous reposer et à attribuer vos points de talent), vous pourrez ouvrir le menu d'Alchimie. Un élixir est toujours créé à partir d'alcool, les alcools pouvant servir de base pour élixir ayant cette mention spécifique. Plus l'alcool est de grande qualité, plus vous pourrez créer d'élixirs rares de qualité, car on ne fait pas les meilleurs élixirs du jeu avec de la piquette, bon sang. A l'alcool vous ajouterez les ingrédients récupérés sur les cadavres, des ingrédients précis n'étant pas réellement nécessaires étant donné qu'ils sont tous formés d'une ou deux bases alchimiques comme le vitriol ou le rubedo et que vos ingrédients seront automatiquement choisis lorsque vous choisirez un tel élixir à préparer. Heureusement, d'ailleurs.

Enfin, les élixirs sont eux-mêmes très diversifiés et absolument indispensables. L'élixir d'Hirondelle vous donnera une légère régénération de santé chaque seconde pendant quelques heures, l'élixir de Chat vous sera indispensable pour voir dans l'obscurité, l'élixir de Blizzard vous permettra de mieux parer et esquiver les attaques tout en donnant une impression de gros ralenti où les images mettent quelques secondes à disparaître tandis que les ennemis et vous bougez au ralenti, sans oublier l'élixir de Sang Noir qui empoisonne votre sang, tuant ainsi instantanément tout vampire qui vous mordrait, etc. Diverses huiles existent, augmentant sensiblement les chances d'infliger de la douleur aux ennemis, infligeant des dommages accrus aux spectres ou aux charognards comme les goules ... Vous pourrez également fabriquer des explosifs et bombes, diffusant un gaz empoisonné ou aveuglant les ennemis. Vous avez l'embarras du choix quant à vos moyens d'éliminer les ennemis et vos préparations alchimiques vous aideront à survivre. Enfin, sachez que vous pourrez également tenter de créer vos élixirs par vous-même si ça vous chante de jouer à l'apprenti sorcier. On notera aussi que l'abus d'élixirs n'est pas bon pour la santé : chaque élixir a une certaine toxicité qui fait que vous ne pourrez pas abuser d'élixirs pour devenir invincible, une toxicité trop élevée vous menant tout simplement à la mort. Eh oui, c'est dommage.


L'alchimie : une science, un art, une passion

Alcool, combats à mains nues, jeu, femmes


Il ne s'agit pas de GTA, mais bien de The Witcher. Vous saouler la gueule ne paie pas de mine, c'est même particulièrement utile pour soutirer des informations à quelqu'un de peu bavard. Il suffit de le convaincre de boire et après avoir éclusé quelques godets, les langues se délient. On notera d'ailleurs un splendide effet de flou et de double vision lorsque vous êtes saoul, tandis que vous titubez et qu'il vous est donc très pénible de vous déplacer. Mais le jeu n'est pas cruel : un élixir Larmes d'épouse vous sauvera de la gueule de bois et vous fera décuver en un instant.

Ensuite, les combats à mains nues sont une discipline ayant lieu dans chaque taverne, chacune ayant une sorte de champion en titre de plus en plus dur à battre (du moins en théorie, pour la pratique ...) et les victoires vous permettant d'amasser une coquette somme, bien que les combats soient plus ou moins buggés : il suffit de cliquer à certains moments pour tout simplement empêcher l'adversaire d'attaquer, même si son animation semble indiquer qu'il est sur le point de frapper. C'est dommage ...

Vient alors la meilleure quête annexe du jeu selon moi, qui nécessitera de la patience et une certaine addiction pour le jeu, en l'occurence, le poker. Enfin, le poker aux dés. C'est comme le poker, mais avec des dés, et sans bluff du coup, vu qu'on ne peut pas cacher ses dés. Et là véritablement on sent la difficulté progressive : les derniers adversaires sont tenaces et je tiens à dire que cette quête annexe vaut particulièrement le coup pour la surprise amusante qu'elle offre à celui qui la mènera à son terme, ce qui n'est pas trop aisé étant donné qu'on peut louper certains joueurs définitivement et bloquer la quête. Quant à celui qui me rétorquera que c'est de la pure chance, qu'il sorte de ma vue. Ça exige du doigté et de l'adresse d'être le meilleur joueur de poker aux dés de toute la Temeria, et vous n'y connaissez rien, d'abord.

Et enfin, ce n'est pas tellement une quête annexe mais c'est bien une quête en soi : les femmes. Geralt de Riv est une sorte de Don Juan, mais en largement mieux. Les femmes ne lui résistent pas et de nombreuses femmes n'hésiteront pas à ouvertement vous proposer de coucher avec elles, bien que les sorceleurs soient inféconds (enfin, là, c'est plutôt utile). Chaque femme séduite qui vous aura fait profiter de ses charmes sera représentée sous la forme d'une carte très suggestive que l'on peut revoir après avoir cliqué sur un petit cœur près de la fiche du personnage. Par ailleurs, c'est assez diversifié pour séduire ces dames, étant donné qu'on aura parfois diverses tâches à accomplir avant de pouvoir profiter de sa voluptueuse "récompense". Il s'agit d'un des aspects du jeu et je ne vois pas qui ça peut rebuter étant donné que c'est purement optionnel, mis à part certains cas où ça sert l'histoire, et enfin, c'est toujours une quête annexe intéressante à poursuivre en plus, même si le jeu n'en a pas réellement besoin étant donné qu'il dure bien aisément 50 à 60 heures et qu'on le refera bien encore une ou deux fois afin de profiter des autres choix.


Toi qui me lis, parie sur moi, je vais gagner

Quelques menus problèmes

Enfin, le jeu, bien que je l'adore profondément, n'est pas exempt de défauts. Parmi eux, je noterais principalement le manque de différents modèles de personnages : on croise très souvent des types très semblables et c'est un peu regrettable. Egalement, le système de combat est particulièrement rigide et je ne sais pas si c'est dû au fait que je jouais en difficile mais personnellement je gagnais bien plus aisément mes combats en fuyant et en tournant en rond en attendant que mon endurance se recharge qu'en attaquant directement avec mes glaives, pour la bonne raison qu'on se prend pas mal de coups quand on reste statique. Parmi ce défaut du système de combat, on notera également ce bug regrettable lors des combats à mains nues qui les rend trop simples même si quand on se fait toucher on a mal. On notera aussi que Geralt ne sait ni sauter ni nager et qu'il est donc parfois bloqué par des obstacles risibles le forçant à faire de longs détours pour une petite barrière en bois. A priori la plupart de ces défauts seront corrigés dans l'épisode 2 qui devrait sortir prochainement. On pourrait également reprocher au jeu le fait que l'on ne voit pas beaucoup d'environnements différents et qu'on revisite parfois les mêmes lieux, même si chaque chapitre a sa propre ambiance bien définie même lorsque le chapitre se déroule dans des lieux déjà autrefois visités.


Qu'est-ce que je vous disais ...

Wiedźmin OST jest doskonały

L'OST de The Witcher est une merveille. Sérieusement. Elle traduit parfaitement toute l'ambiance qui se dégage du jeu et des lieux que l'on visite et renforce énormément cette ambiance, donnant même à certains passages des airs profondément mélancoliques et tristes et j'insiste pour dire qu'elle joue énormément sur l'ambiance, on aurait vraiment envie de danser dans les tavernes. Une de mes OSTs favorites, et je tiens à dire que c'est de composition polonaise, ce qui me donne tout d'un coup un gain surprenant d'intérêt pour la culture de la Pologne. Assez parlé, écoutez et ressentez ce que je veux dire.

Dusk of a Northern Kingdom
River of Life
The Dike
Last Battle
The Lesser of Two Evils
Les divers thèmes de tavernes du jeu

L'univers de The Witcher (que ce soit le jeu ou les histoires) et son OST ont également inspiré de nombreux groupes de musique polonais, dont Beltaine, un excellent groupe polonais de musique celtique, qui s'est inspiré de l'univers du jeu et des nouvelles et a composé Bring to the Boil ou encore le groupe de brutal death metal polonais Vader qui a fait une chanson intitulée Sword of the Witcher.


Dernière édition par Gordon Blake le Sam 19 Mar - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: The Witcher   Sam 12 Mar - 1:41

Ouah, de tout les articles que tu as fait, celui ci doit être le plus long et le plus complet. J'ai sauté un peu le paragraphe expliquant l'univers parce que... Bah spoil et j'ai pas besoin de ça pour savoir si je vais jouer au jeu ou non.

C'est à ce genre de petite chose que l'on voit que tu as particulièrement aimé le jeu.

Ta review est donc archi complète et il me semble que tout est dit.

Bon, tu connais mon avis après les discussions sur MSN ceci dit, The Witcher m'intéressait vraiment beaucoup pour la simple et bonne raison qu'il avait l'air plus linéaire que le W RPG traditionnel et j'aime pas la liberté abusive que l'on donne dans les W RPG traditionnels.

Cependant, le fait de faire des choix... Bah ça m'agace, j'ai pas envie de me taper 150 heures de jeu pour voir tout les choix mais quand je les vois pas ça me frustre énormément... Tiens, les minables choix que l'on a dans Riviera, bah je reprends toujours de ma save pour tout voir et voir ce qui change dans les dialogues! Oui c'est à ce point!

Sinon le jeu a quand même une belle trogne de W RPG bien médiéval comme il faut ce qui n'est pas fait pour me plaire particulièrement... Encore moins le réalisme, qui a besoin de réalisme dans un jeu? Sérieusement?

Mais bon, l'ambiance m'intéresse, le scénar m'intéresse, le système d'alchimie m'intéresse (Après Atelier Marie, Atelier Iris, Atelier Annie et Atelier Rorona voici : Atelier Geralt ) et il faut que je fasse un W RPG pour ma culture et je pense bien qu'il s'agira de celui ci...

Tout ça pour dire : Superbe review
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here


Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: The Witcher   Dim 13 Mar - 14:52

Tres bon article pour un de mes jeux préférés moai1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: The Witcher   Mer 16 Mar - 13:13

Très bonne review et je vais sans doute faire perroquet, archi complète.

The Witcher est un des jeux que je souhaite faire. Je pense que j'aurais l'occasion de faire un petit investissement durant les grandes vacances.
Je suis pas très fana du W-RPG et des spécificités qu'il contient, mais comme tu le dit (et Kanedo d'une autre mesure) le jeu demeure un peu plus "linéaire" que la moyenne du genre. Qui plus est, le scénario serait intéressant, donc je suis intéressé sur ce point.
L'univers me paraît très classique dans le heroic fantasy de base, mais si le scénario sauve les meubles. J'ai bien aimé en outre le thème sur le racisme, certes souvent utilisé dans d'autres jeux, mais l'appliquer à de l'heroic fantasy de base, ça peut être sympa.
Sinon le level design a l'air moyen d'après ce que tu dit avec par exemple, les villes qui se ressemblent toutes.

Enfin, le système d'alchimie a l'air cool, comme les quêtes annexes et les choix à faire durant le jeu (c'est rigolo et frustrant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here


Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: The Witcher   Mer 16 Mar - 16:20

Weldar a écrit:
L'univers me paraît très classique dans le heroic fantasy de base,

Bof, c'est vraiment un moyen age réaliste, sombre et crasseux, c'est relativement original dans le monde du RPG US comme Jap ou tout le monde il est beau tout le monde il est gentil...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon Blake



Messages : 179
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: The Witcher   Mer 16 Mar - 19:42

Les villes ne se ressemblent pas toutes, d'ailleurs on ne visite qu'une véritable ville (qui est certes divisée en plusieurs quartiers), le reste étant plutôt des faubourgs ou de petits villages. Je parlais des modèles de personnage, ils sont très peu diversifiés et mis à part vaguement les couleurs, on recroise souvent les mêmes têtes pour des personnages différents. Les PNJs véritablement importants ont cependant des modèles uniques, bien sûr. Et sinon même si t'aimes pas les W-RPG, fonce. J'ai jamais accroché à un seul W-RPG pour des tas de raison : scénario échangé contre la liberté abusive, trop de liberté à mon goût, autant dans l'espace que dans les choses à faire, du coup les jeux comme les Elder Scrolls ressemblent à des simulateurs de randonnée ; univers inintéressant car trop classique et honnêtement je trouve qu'ils se ressemblent un peu tous (mis à part les Fallout qui ont leur style bien à eux même si j'ai pas accroché à Fallout 3). The Witcher est beaucoup plus linéaire mais les couloirs sont bien faits et le scénario est vraiment bon (le twist plot vers la fin putain quoi), l'univers est lui aussi très intéressant. Les choix sont aussi vraiment ultra importants et apportent une très grande replay value au jeu, je refais pratiquement jamais un jeu que j'ai déjà fini (sauf pour les jeux d'arcade et de scoring), surtout les RPGs mais je compte me refaire The Witcher encore deux fois afin de profiter des autres choix du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: The Witcher   Jeu 17 Mar - 17:37

L'univers est sans doute très réussi mais il n'en demeure pas moins extrêmement classique à mon sens.

Je suis désolé Kanedo, l'idée d'un moyen age crasseux, crade et réaliste n'est qu'une évolution des moyen age "banals" des autres W RPG.

Au final, seul le niveau de détail et de réalisme font la différence.
Je pense que l'on peut donc dire que l'univers est très classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here


Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: The Witcher   Sam 19 Mar - 13:39

Gordon Blake a écrit:
scénario échangé contre la liberté abusive
Bof, non si certains proposent un une grande liberté contre un scenar minime c'est pour permettre un plus grand Roleplay et encore beaucoup de W-RPG ont un bon scenar comme Deus Ex, Fallout New Vegas,Alpha Protocol,Planescape Torment...

Citation :
univers inintéressant car trop classique et honnêtement je trouve qu'ils se ressemblent un peu tous

La encore, non, tu trouve de tout : du cyberpunk (Deus Ex ,E.Y.E), du steampunk (Arcanum),de la SF (Mass Effect,Kotor,Anachronox),ect...

Haga => T'es bien gentil mais la Dark Fantasy est très peu utilisé dans le RPG ou dans le JV...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: The Witcher   Sam 19 Mar - 19:50

Kanedo a écrit:
Haga => T'es bien gentil mais la Dark Fantasy est très peu utilisé dans le RPG ou dans le JV...

Faut vraiment être un spécialiste pour faire une différence entre la Dark Fantasy et le médiéval tout court.

Au fait, il faut aimer ce type d'environnement de base pour voir la différence.

Sinon pour moi, le fait que l'un soit plus sombre et plus réaliste que d'autres, je n'y accorde que très peu d'importance.
Comme je disais, pour moi, la Dark Fantasy c'est ni plus ni moins qu'une évolution de la Fantasy Médiéval tout court... Donc je fous ça dans le même panier.

En cela, l'univers est, je suis désolé, franchement classique à mon sens.


Kanedo a écrit:

Bof, non si certains proposent un une grande liberté contre un scenar minime c'est pour permettre un plus grand Roleplay et encore beaucoup de W-RPG ont un bon scenar comme Deus Ex, Fallout New Vegas,Alpha Protocol,Planescape Torment...

C'est ce qu'on dit, le perso principal n'est rien de plus que le joueur lui même qui fait du role play.
Donc le personnage principal n'a aucun intérêt en lui même.
Le scénario de ce personnage principal a été échangé contre la liberté abusive.

Ceci dit Gordon faisait surtout référence à des jeux où la liberté est accordé au niveau du monde. (Et non des personnages)
Mais même avec les personnages, ça marche aussi! moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon Blake



Messages : 179
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: The Witcher   Sam 19 Mar - 20:25

Personnellement le fait que le jeu soit bien plus sombre que l'immense majorité des RPGs importe vraiment beaucoup et ça a été une des principales raisons qui m'ont fait m'intéresser au jeu, vu que j'en avais marre de la fantasy médiévale trop classique où effectivement tout le monde est beau et gentil mis à part les méchants maléfiques du mal qui veulent détruire le monde ; mais ça en effet c'est parce que j'adore la fantasy et le médiéval, donc pour moi la différence est vraiment visible.

Après, Kanedo, je faisais surtout référence aux W-RPGs médiévaux comme la série des Elder Scrolls, bien sûr qu'il y en a de nombreux dont les univers sont radicalement différents du médiéval et de la fantasy. (d'ailleurs Planescape Torment m'intéresse beaucoup)

Mais enfin, un des trucs que je reproche aux W-RPGs en général c'est la liberté dans l'espace qui est trop grande pour moi, honnêtement quand je joue à un W-RPG je suis systématiquement paumé et je sais jamais où aller tant il y a d'endroits à visiter et à découvrir (d'ailleurs Fallout 3 m'a carrément énormément déçu sur ce point, y'a très peu de villes et les 3/4 des endroits à découvrir sont juste inintéressants et vides ; faut voir si New Vegas le surpasse sur ce point). Ensuite y'a aussi le fait que le héros soit directement le joueur : ok, ça renvoie aux bases du JDR mais du coup le héros a pas de personnalité propre même si cette personnalité est directement malléable depuis les actions du joueur lui-même. Mais là où dans The Witcher Geralt est amnésique et a une histoire et où pourtant (justement à cause de l'amnésie) le joueur influe sur sa personnalité directement via les choix qu'il propose (et cette personnalité ne se résume pas à des concepts aussi manichéens que "Gentil" et "Méchant") ; les W-RPGs (je reste dans l'exemple des Elder Scrolls car je connais pas beaucoup de W-RPGs non-médiévaux mis à part Mass Effect où là aussi les choix sont pas véritablement manichéens, il s'agit plutôt de deux manières d'agir et d'interagir opposées dans l'esprit étant donné qu'elles reflètent deux types de personnalités différentes) eux n'offrent pas autant de choix et sont souvent beaucoup plus manichéens (le simple système d'alignement en est une preuve).

Mais enfin, je comprends parfaitement que des gens adorent cette liberté et le côté JDR qui s'en dégage. Mais personnellement j'apprécie pas trop, je trouve le monde bien trop gigantesque et je me sens perdu dans cette immensité (d'autant plus qu'après faut vraiment adorer marcher parce qu'on en fait des kilomètres) donc j'ai vraiment aimé la linéarité du level design de The Witcher (même si pour les obstacles dont la taille est risible c'est bien chiant, mais ça sera corrigé dans le 2).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: The Witcher   Ven 15 Avr - 16:31

WORST.GAME.EVER

J'arrive jamais à lire d'une traite tes reviews ou si je le fais je saute toujours un pavé. Ta review est gigantesque et tu détailles tous les aspects du jeu. C'est à double tranchant. Le lecteur lambda qui n'est pas vraiment intéressé par le jeu ne la lira pas ou sautera des bouts tandis que celui qui l'est ou qui a déjà fini le jeu la lira avec plaisir. T'as du comprendre que je suis dans la première partie, donc j'ai sauté le pavé alchimie, tellement inintéressant que j'ai cru lire une phrase en boucle. Ce qui est dommage, c'est que tu alourdis énormément tes phrases :

Citation :
Vous évoluez dans un monde au bord de la guerre, où une guerre est sur le point d'éclater tant les tensions sont fortes.
Vous évoluez dans un monde au bord de la guerre tant les tensions sont fortes. C'est quand même moins relou.
Enfin bon, je suis mal placé pour te faire des cours de français, mais dans l'ensemble je trouve ton style plutôt lourd. Tu rentres beaucoup trop dans les détails je trouve.

Pour parler du jeu en lui même, je vois pas l'intérêt de faire un aussi gros pavé juste pour le worst.game.ever. Le jeu ne m'intéresse pas des masses. Il est long, complet et possède un background gigantesque. J'ai peur de ne pas profiter pleinement du jeu si je ne lis pas les moindres parchemins dissimulés ici et là. Le système de combat à l'air pourri. Seul le scénario, l'ambiance m'intéressent vraiment (j'ai beaucoup aimé ton pavé Alcool, combats à mains nues, jeu, femmes). La linéarité du jeu et la visite des lieux déjà abordés auparavant sont des aspects que j'apprécie beaucoup. Peut être qu'un jour, je me le ferai.

En tout cas worst.game.ever dad1
Pleure pas Kanedo oui5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: The Witcher   Sam 16 Avr - 0:16

Pourquoi Worst Game Ever?

Tu t'y es essayé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Witcher   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
The Witcher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la Pologne offre The Witcher 2 à Obama!
» The Witcher
» [Massime] The Witcher 2 : assassins of king
» [VENDS] The witcher 2 assassins of kings
» The Witcher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: