AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attack of the Saucerman!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Attack of the Saucerman!   Sam 25 Déc - 4:14

Attack of the Saucerman!

Aujourd'hui, après 10 ans de tentatives ratées, j'ai enfin réussi à voir le bout d'Attack of the Saucerman! Un coup de cœur, une pulsion sans pareille, l'achat de jeu PC était toujours irrégulière et sans queue ni tête chez moi. Je me vois encore en train de reluquer la boîte avec envie pour, un bout de temps après, l'acheter.
Développé par Psygnosis et édité par les méconnus Fube Industries Ltd (que j'arrive même pas à trouver sur Google ...), ce jeu est surtout connu comme étant un étron vidéoludique et noté 3/20 par jeuxvidéo.com. Arrêtons tout de suite ! Maintenant terminé, je vais vous faire une véritable review d'Attack of the Saucerman!

Ce qui entraine cet avis négatif :

Le premier aspect logique qui saute aux yeux se révèle être le style graphique. Un mélange de 2D et 3D fort étrange pour un jeu d'aventure 3D. Le personnage principal, Ed, composé de nombreux gros pixels, a fait pleurer de sang de nombreuses personnes. La modélisation des décors est très cubique et le tout rend vraiment mal. De plus, un épais brouillard empêche le joueur de voir à deux mètres. Tous ces aspects ont entrainé les foudres des joueurs et des testeurs. Il faut dire que la 3D avait déjà quelque années derrière elle et que l'année qui suit la GameCube sortait... Je comprends donc parfaitement le dégout éprouvé vis à vis de ces graphismes. Mis à part les graphismes, le jeu se débrouille plutôt bien et possède même certaines spécificités et idées intéressantes.


Il m'est souvent arrivé de ne plus du tout savoir où je suis et où je dois aller... Le néant total.

Un scénario barré qui amène une variété :

La NEDCO s'apprête à transformer la Terre en une immense ferme d'élevage alimentaire, d'une telle dimension qu'elle suffirait à nourrir la prochaine génération de Grimloids renégats. Nos deux gardiens planétaires intergalactiques, Ed (toujours accompagné de sa nacelle, une Navi qui permet de capturer les Neds et de donner différentes infos, sans être saoulante comme Navi) et Zunk vont devoir agir directement sur Terre si ils comptent mettre fin à ce plan démoniaque. Après avoir fait connaissance avec les deux extraterrestres, leur vaisseau se fait attaquer et s'écrase sur un camp militaire. Le scénario de Attack of the Saucerman! est vraiment présent tout au long du jeu. Avant et quasiment après chaque mission, une cinématique nous donne certaines informations sur la NEDCO et sur la mission qui va suivre. Durant chaque mission, vous entrerez en contact avec Zunk ou avec différents personnages un peu comme dans Lylat Wars. Le ton est humoristique et totalement décalé tout en restant très sérieux. De plus, les différentes situations ne sont pas sans rappeler les meilleurs films de science-fiction, de série Z ou pas, comme par exemple Mars Attack et même 2001, l'Odyssée de l'Espace !


Ed passe son temps à regarder la télévision terrienne. Les méchants se reconnaissent au premier coup d'œil.

L'aventure commence sur la planète Terre à notre époque. Tout d'abord dans un laboratoire puis par la suite dans une base militaire fortement armée. Il faudra se frayer un chemin dans ces dédales en se battant contre des soldats armés jusqu'aux dents ou des scientifiques clichés nous lançant des fioles chimiques. Une fois la base quasiment rasée, des champs de mines traversés, vous devrez vous battre contre deux hélicoptères surpuissants. Par la suite, vous voyagerez à travers différentes époques. Allant de Londres jusqu'aux Aztèques ou carrément l'âge de Pierre. Les décors changent radicalement et j'ai vraiment pris un malin petit plaisir à découvrir de nouvelles zones. Surtout que les développeurs n'ont pas chômé sur les objets du décor et chaque endroit est totalement dépaysant. Les ennemis eux aussi sont nombreux et différents. Vous serez face à des policiers britanniques, des aztèques à sarbacane, des extraterrestres, des robots et même des singes jeteurs de bananes devenus intelligents grâce aux casques qu'ils ont sur la tête. Les boss sont nombreux et vraiment agréables à combattre. Ils sont difficiles mais au moins on est face à des boss et pas à des monstres qui se battent en trois coups.


La mise en scène, parce qu'il y en a une, est vraiment bien foutue. Oh un Haga.

Une ambiance géniale :

L'esprit de film de série Z est très bien retranscrit. Notre héros Ed apporte un énorme contraste avec la planète terre et ses différentes époques. De plus, il agit totalement à l'encontre de la règle 84a : Tiers, de la Directive de la GPL pour les gardiens planétaires intergalactiques, qui est que "Les gardiens planétaires intergalactiques doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour corriger discrètement et subtilement les violations du protocole intergalactique provoquées par un tiers. Ils doivent prendre soin de camoufler leur passage en fabriquant des histoires de cercles dans des champs de maïs, d'affaires gouvernementales secrètes et de théories de conspiration". Notre héros et son acolyte dézinguent tout ce qui se trouve sur leur chemin à gros coups de lasers ou de bombes.
Les niveaux sont vivants et vraiment agréables à traverser. Les Neds, des petits êtres jaunes qui servent de nourriture, sont élevés en liberté sur la planète. Leur intelligence est vraiment moindre et il en existe de toutes sortes. La Terre est un milieu hostile et il arrive souvent que certains Neds soient retrouvés morts bouffés par une bête ou carrément transpercés dans un piège avec des pieux. De plus, leur comportement est totalement aléatoire et a chaque partie on peut les observer se faire tuer de toutes les sortes (noyés, brûlés) un peu comme des Pikmin.


Une petite pause avant le massacre. Un rat, une araignée, des neds, risques de cadavres importants.

La bande son quant à elle est vraiment excellente. Les différents bruitages utilisés pour les bombes, les lasers etc... rappellent énormément les bruitages des vieux films de science-fiction. Les voix des personnages sont elles aussi très sympas même si c'est vrai qu'elles peuvent rapidement agacer. Les voix des Neds sont vraiment géniales et les entendre au loin présage un bon moment en perspective. Sinon, l'OST est vraiment fabuleuse. Entre des thèmes ambiants, d'autres instrumentaux qui ne sont pas sans rappeler des films de science-fiction de série Z. Le tout est vraiment agréable à l'écoute. Lors de l'utilisation de la Love Bomb, les Neds sont attirés, le thème est vraiment sensuel voire carrément érotique (à écouter en même temps que vous regardez cette vidéo : génial1). Prehistoric Earth est un thème ambiant qui colle parfaitement à l'ambiance du niveau. Tripods At Stonehenge est le parfait exemple de musique épique de science-fiction qui met parfaitement dans l'ambiance. Terminons avec mon thème préféré Aztec Jungle Jingle, totalement génial. Tous les thèmes collent parfaitement à l'ambiance et ils sont pas mal différents entre eux, augmentant l'impression de dépaysement, que du bon !


Le labo est vraiment un passage inoubliable. Avec la musique certains passages sont vraiment dérangeants...

Un level design tortueux mais original :

Parlons gameplay maintenant. Le jeu se révèle être un platformer/action. Vous aurez à votre disposition un éventail important de lasers et de bombes. Bien entendu, il faudra les récupérer au fil de l'aventure. Les armes ne manquent pas d'originalité entre les lasers à tir éparpillé, des bombes d'amour pour attirer les Neds vers vous, les bombes à bulles qui permettent de capturer les Neds, et la Mort d'en haut. Cette dernière n'est activable qu'en présence du vaisseau, Zunk balancera alors soit une vache, soit des queues de poisson voire même des grenouilles. L'esprit barré est vraiment présent à tout moment. Niveau objets, vous trouverez bien entendu de la vie, des vies mais aussi des bombes supplémentaires ou des munitions. Les bombes sont limitées mais les munitions non. Ainsi, votre compteur de munition sera de 99 et se régénèrera automatiquement. Si vous ramassez des munitions, vous pourrez dépasser ce seuil mais les balles tirées seront perdues et vous arriverez à nouveau au seuil des 99 tirs.


Dans la première mission, il faudra sauver Zunk. Ce château est déjà rempli de cadavres de Neds.

Les niveaux sont vastes et souvent labyrinthiques. Il sera facile de s'y perdre surtout avec le brouillard à deux mètres. Le radar n'est pas toujours d'une grande aide vu qu'il n'affiche que les ennemis, la position du vaisseau et les Neds. Il faudra un sacré sens de l'orientation et une bonne connaissance des niveaux pour en voir le bout. C'est sûrement cet aspect là qui m'a longtemps bloqué et qui ne m'a fait finir le jeu que 10 ans après l'avoir acheté. Mais maintenant, j'enchaine les niveaux avec pas mal de facilité et je me repère facilement même si parfois c'est calamiteux >>.
En plus de changer radicalement de décors, les missions sont toutes différentes. Vous aurez par exemple comme objectif de tuer une dizaine de chasseurs, dans l'autre de ramasser toutes les pièces manquantes du vaisseau ou encore de détruire des canons qui empêchent Zunk d'atterrir. Certaines missions vous demanderont de récolter un certain nombre de Ned dans un refuge alors que les ennemis sont en train de les transformer en soldats pour vous tuer. Le level design est lui aussi très efficace et le dépaysement se fait aussi au niveau du gameplay donc.


Les hélicos, le premier boss du jeu, est pas mal difficile. Un soldat hors pair, bien endurant en plus.

Bonne difficulté et quelque problèmes de maniabilité :

La difficulté du jeu est vraiment étrangement dosée. Ainsi, les premières parties sont fastidieuses et le game over arrive rapidement. Une fois le gameplay assimilé et le personnage bien pris en main, tout devient plus facile. Par contre, certains ennemis ne pardonnent vraiment pas, et peuvent vous tuer en quelques secondes si vous restez sur place. Fort heureusement, l'IA est vraiment mal foutue; certains ennemis ne tirent plus lorsque vous leur tirez dessus et si vous êtes assez éloigné d'eux vous pourrez les descendre à distance. Personnellement, je trouve cet aspect vraiment sympa, vous pourrez à la fois rentrer dans le lard de vos ennemis ou les butter à distance, peinard, histoire de ne pas risquer votre vie. Certaines missions vous poseront face à certaines énigmes ou les objectifs vous paraitront incompréhensible. Il faudra donc un peu se creuser la tête histoire de sauver le monde. La maniabilité n'est pas vraiment au top durant certaines phases de plate-forme. Il faudra donc prendre son temps dans ces phases-là histoire de ne pas perdre inutilement une vie. La caméra se positionne mal par moment et certains combats finissent dans la confusion. Niveau durée de vie le jeu est pas très long (19 niveaux) mais en venir à bout est une autre paire de manche.


Là je croise les doigts en espérant que je vais pas me louper. Des zombies et un soldat me poursuivent dans cette église.

En conclusion :

Je comprends parfaitement qu'on ne puisse pas aimer Attack of the Saucerman! et que graphiquement il est pas mal moche. Pourtant, le rendu reste pas mal agréable et vraiment varié. L'univers, les personnages, les décors, l'ambiance, l'OST, le gameplay, en gros le tout forme un savant petit mélange vraiment agréable. De plus, le jeu bénéficie de nombreuses idées ingénieuses par-ci par-là qui m'ont beaucoup surpris. Les niveaux sont vastes, plaisant à découvrir et à visiter. Les Neds les animent avec panache et les voir se faire écraser devant la roche qui roule vers vous, transpercer par les pieux que vous venez d'éviter ou exploser par vos bombes est un spectacle magique. De plus, vous n'êtes pas obligé de les sauver étant donné qu'ils permettent seulement de vous lâcher quelque bonus (vie, munitions, etc...). L'OST est magnifique et colle parfaitement à cette ambiance de science-fiction de série Z. Je ne peux pas vraiment dire que j'aime ce jeu par nostalgie étant donné que j'y décèle quelques défauts qui n'entravent pas le plaisir et les nombreuses qualités du jeu. Un jeu sympathique et agréable mais pour moi, un gros coup de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Attack of the Saucerman!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Tyranid Tortoises Attack !!!
» "Shark Attack 3", quand l'attaque d'un requin vire au vaudeville!
» Counter-Attack ! Arras - 21 mai 1940
» Que pensez-vous de Attaque de Sanglier/Boar Attack
» DBZ Attack of the Saiyans [DS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: