AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [NDS] Final Fantasy IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: [NDS] Final Fantasy IV   Lun 28 Mar - 11:06


Tout content d'avoir engrangé plein de thunes avec le remake de Final Fantasy III (sorti en mai 2007 en France), Square Enix nous lâche ici l'un des volets les plus particuliers de leur saga phare, Final Fantasy IV. Particulier, oui, cet épisode l'est. A bien des égards. Il ne plaira pas à tout le monde ; tout le monde ne le détestera pas. Mais pour savoir où vous en êtes, il faudra lire la review... en entier !

Tout d'abord, petit rappel historique. Souvenez-vous, nous sommes en 1991 (pour ceux qui ne peuvent pas s'en souvenir, visualisez), le premier Final Fantasy de la SNES fait son apparition... c'est bien évidemment le quatrième volet. Forcément, le changement de support apporte son lot d'améliorations graphiques : le jeu est plus beau que ses prédécesseurs sur NES (si si, regardez bien !), et l'apparition du mode 7 rend les déplacements sur la carte du monde plus agréables, et accessoirement plus crédibles (ben oui, la terre est ronde).

Mais les chamboulements ne s'arrêtent pas là : eh oui, chose incroyable en 1991, et grande première dans la jeune (à l'époque) histoire des Final Fantasy : on a droit à un VRAI scénario ! L'absence totale de narration qui caractérisait les premiers épisodes (surtout le premier et le troisième...) laisse place à une vraie intrigue menée par des personnages vivants, qui ont chacun leur propre histoire. Sans trop vous en dévoiler, le héros, Cécil, est à l'origine le capitaine d'une escouade spéciale d'un roi, qui effectue des missions où il est bien souvent question de tuer des innocents par dizaines... Il va donc se lancer en quête de rédemption, accompagné de quelques coéquipiers, et tenter de mettre fin aux agissements maléfiques du roi. Bon, malheureusement, le scénario est tout de même encore axé sur les fameux cristaux, qu'il vous faudra récupérer, sous peine de voir votre cher monde aux mains d'un psychopathe... Les râleurs diront que ça n'embaume pas l'originalité, mais mettez-vous à la place d'un gamer de 1991 ! (d’ailleurs, je conseille à ceux qui veulent en savoir plus sur la version SNES d’aller lire la review de Gordon Blake)

Je fais un petit saut en avant dans le temps pour nous placer en juin 2006. Hourra, vous étiez là, pas besoin d'avoir recours à votre imagination. Final Fantasy IV est réédité sur Game Boy Advance (les plus perspicaces remarqueront que j'ai passé sous silence la réédition sur PS, en effet, elle n'apporte pas grand-chose à l'original et ne vaut pas la peine qu'on en parle plus que ça ^^). Les quelques nouveautés n'ont rien de transcendant : des donjons optionnels en plus (sympathiques tout de même, avec une arme ultime à récupérer pour quasiment chaque personnage), un bestiaire, un sound test (pour les incultes, cela permet de réécouter, via le menu principal, les musiques des lieux que l'on a visités), et une légère amélioration graphique. Cette réédition avait surtout le mérite d'être intégralement en français, ce qui a permis à bon nombre de joueurs (dont votre serviteur) de découvrir ce singulier RPG.

Bon, après ce « petit » rappel des faits, venons-en à la version du jeu qui nous intéresse : celle sur DS ! Là, on ne rigole plus : de gros changements arrivent. Allez, partons du plus évident : les graphismes. Il fallait s'en douter, le jeu suit le modèle de son aîné en affichant une magnifique 3D qui nous montre que la portable de Nintendo n'accueille pas que des jeux hideux. Voyez-vous même l'évolution :


Avant, ça ressemblait à ça...



...après, ça ressemblait à ça...



...maintenant, ça ressemble à ça ! Différent, hein ?

Cela dit, comme je suis quelqu'un de particulièrement chiant, et que je n'ai jamais le même avis que tout le monde, je vais le dire clairement : la 3D sur FF IV, j'aime pas. Je reconnais évidemment qu'elle est de toute beauté, mais je préfère vraiment les bons vieux sprites de la version GBA. Je ne l'explique pas, mais après avoir joué aux deux versions, je trouve la 3D inadaptée au jeu. De là à dire que je suis un couillon de nostalgique, il n'y a qu'un pas...

Ce que je ne peux vraiment pas critiquer, en revanche, c'est que, comme pour FF III, on a droit au lancement du jeu à une magnifique cinématique en images de synthèse ! Ca arrache bien les mirettes, et sincèrement, cette cinématique à elle toute seule donne envie de se plonger dans le jeu.

Une fois dedans, justement, l'écran supérieur affiche l'action (notez d'ailleurs que le perso visible sur la map et dans les villes/donjons est paramétrable, ce qui est appréciable) ; l'écran tactile affiche quant à lui la carte du lieu où vous vous trouvez. Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que dans les villes, cette carte affiche l'emplacement des commerces, et dans les donjons, elle se dessine au fur et à mesure que vous traversez l'endroit. Et si vous explorez suffisamment un niveau pour en afficher la totalité, vous recevez des objets très utiles pour la suite de votre aventure, tels que des potions, des plumes de phénix (qui servent à ressusciter), etc...


Un petit détour pour tout afficher, et vous voilà avec 5 potions en plus ! Et croyez-moi, vous allez en avoir besoin...



Marre de vous taper l'armure de Cécil où que vous alliez ? Vous pouvez afficher le perso que vous voulez, du moment qu'il est dans votre équipe. Ici, la ravissante Rosa.

Passons désormais à un point ô combien essentiel du jeu : le gameplay. Autant vous prévenir tout de suite, il a beau être un remake, FF IV reste quand même ce qu'on appelle un jeu de rôle à l'ancienne, avec rencontres alétoires hypra-fréquentes et combats au tour par tour. Mais comme ce volet de Final Fantasy se voulait, déjà à l'époque de sa sortie, non conventionnel, les combats introduisent une nouvelle composante : la barre Active Time Battle (ATB pour les intimes). En fonction de la rapidité de chaque perso, elle se remplit plus ou moins vite, et vous ne pouvez effectuer une action que lorsqu'elle est pleine. Bonne idée ? A mon goût, non. Quand on a 5 persos dans l'équipe, on se retrouve vite avec des décalages par rapport à ce qu'on voulait faire. Situation typique et rageante : on est obligé de passer le tour du soigneur parce que tout le monde est en forme ; entre temps, évidemment, on se prend une rouste, et quand le tour du mage blanc arrive, c'est déjà trop tard. C'est un détail, mais les boss étant déjà bien coriaces, on n'a vraiment pas besoin de ça...


La vitesse de remplissage de la barre ATB dépend du personnage.

Cela dit, la version DS présente quelques nouveautés qui sont appréciables en combat. On retiendra surtout le mode Automatique, qui permet de laisser tout faire par la console, mais avec la possibilité d'intervenir à tout moment. Des compétences spéciales à attribuer à un héros (via un objet) ont également fait leur apparition. Elles peuvent se révéler très pratiques, comme l'Auto-Potion, qui, si vous l'équipez, vous fait automatiquement utiliser une potion dans votre inventaire dès que vos PV baissent, et ce sans passer par le remplissage de la barre d'ATB. Un autre bon point concernant ce même inventaire : il n'est plus limité en quantité. Ca a l'air idiot dit comme ça, mais on se rend vite compte qu'on a jamais trop d'objets sur soi (et surtout jamais au bon moment ^^). Allez, une dernière petite nouveauté pour la route : Rydia, l'Invokeuse, a gagné un nouvel éon à son passage sur DS : Pochad. Il s'agit d'une invocation customisable (vous pouvez changer sa trombine via l'écran tactile), et dont les compétences s'améliorent via des mini-jeux, eux aussi sollicitant l'écran tactile. Le degré d'utilité est très faible, mais ça en amusera peut-être certains...

Pour finir, je vais passer en revue quelques points importants du soft (ce qui reste, en gros). Pour ce qui est du son, les musiques sont justes sublimes, elles collent parfaitement aux différents moments du jeu et ne sont jamais lassantes. Encore une fois, Nobuo Uematsu a fait du très bon boulot. Encore un bonus propre à cette réédition DS : les cinématiques qui apparaissent durant l'aventure (réalisées avec le moteur graphique du jeu) sont doublées par des acteurs. Leurs voix se prêtent très bien aux protagonistes, même si on sent qu'elles manquent parfois de conviction.

Question maniabilité, ça reste très basique, donc forcément, ça marche très bien. Les plus perspicaces (oui, les mêmes que tout à l'heure) mais aussi les plus attentifs (car je l'ai déjà dit) auront noté que l'action se déroule sur l'écran supérieur. Donc adieu les déplacements au stylet, on retourne à la croix directionnelle ! Cela dit, le fait de pouvoir utiliser le stylet pendant les combats de FF III ne manquera pas, tellement cela était imprécis.

Enfin, la durée de vie. Ca, même moi n'ai rien à dire là-dessus, car elle est tout à fait conséquente : l'aventure dure entre 30 et 40 heures (même si on peut déplorer la grande difficulté et le fait de devoir trop souvent faire du levelling) ; et le scénario est assez accrocheur pour que l'on puisse jouer pas mal de temps sans s'arrêter.

Alors, que retenir de ce test ? Tout d'abord que Final Fantasy IV est une valeur sûre du RPG, du moins si vous n'êtes pas trop allergiques aux rencontres aléatoires à outrance et au levelling forcé. Ensuite, qu'il est très particulier car votre regard sur lui va changer selon votre situation. Si vous n'avez jamais touché à un FF, et que vous connaissez les contraintes des RPG old-school, vous pouvez vous laisser tenter.
Si vous avez joué à FF III sur DS et que vous avez été déçu, vous êtes très probablement craintif. Rassurez-vous : le IV est bien meilleur, et ce sur tous les points.
Si vous avez joué (et normalement adoré) à Final Fantasy IV version GBA (ou même SNES, qui sait ?), vous risquez, outre le sentiment de déja-vu, de vous sentir frustré. En effet, les sprites 2D ont un certain charme, et les quelques nouveautés de cette mouture DS ne sont pas assez conséquentes pour compenser la suppression des donjons supplémentaires de la GBA.
Enfin, si vous ne jurez que par les RPG typés années 90, que la 3D vous a tapé dans l'oeil et que vous n'avez pas encore touché à celui-là, il ne vous reste plus qu'à foncer !
Pour conclure, on peut dire que Final Fantasy IV innove par rapport à Final Fantasy III mais souffre toujours de lacunes qui trahissent son âge. Il ne déçoit pourtant pas, pour peu que l'on sache à quoi s'attendre. Il est bien de l'un des épisodes les plus vivants d'une saga culte, qui saura vous enchanter et qui ne dévoilera ses secrets qu'aux plus patients d'entre vous. Il ne vous reste plus qu'à savoir dans quelle catégorie vous vous trouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Lun 28 Mar - 12:14

Ta review est sympa et complète, c'est dommage que tu passes si peu de temps sur les musiques et la maniabilité, et que tu refourgues tout à la fin, genre J'ai oublié de vous parler de ça et ça.

Sinon, j'ai une question pour toi. La 3D de la DS me fait vomir, j'ai ragé Nostalgia et les Dragon Quest rien que pour ça.
Donc, si j'ai le choix, tu me conseilles de jouer à la version GBA, c'est ça ?
Ca tombe bien, j'aime bien la gba Smile
Mais, à part le passage à la 3D et l'invocation chelou dont tu parlais, y a rien de nouveau ? Et les donjons supplémentaires de la version GBA sont aussi sur la version DS ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Lun 28 Mar - 13:18

Oui, je sais que j'ai tendance à parler des aspects plus techniques du soft (graphismes, musiques, durée de vie etc) à la fin de la review, je vais essayer de corriger ça dans les prochaines '^^

Sinon j'étais sûr de l'avoir mis dans ma review, mais j'ai dû l'oublier (des fois je veux écrire plusieurs trucs en même temps, du coup j'en oublie la moitié moai1 ) : non les donjons supplémentaires de la version GBA ne sont pas dans cette version DS, c'est justement aussi pour ça qu'à mon sens, les quelques originalités de cette mouture (donc la 3D, et l'invocation supplémentaire gadget) suffisent pas à compenser cette perte. Donc si en plus comme moi tu reste charmé par des petits graphismes GBA, fonce sur celle-là, ou même sur la version SNES, mais t'auras pas en français du coup (peut-être même pas en aglais, je sais plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Mar 29 Mar - 20:23

Pire encore, parait que la version DS est limite plus dur que la version SNES d'origine.

Déjà que je trouvais que la version GBA devenait infâme sur la fin et que c'était HYPER chiant de level uppé, j'ose même pas imaginer ce que ça peut être à présent!

Sinon la version DS ne m'a jamais attiré, la 3D de la DS ne me gêne pas en soi mais j'aurais préféré un nouveau FF.... Enfin bon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Mar 29 Mar - 21:39

Je sais pas si c'est plus dur que sur SNES, mais c'est vrai que des fois ils merdent sur la difficulté dans leurs remakes.. Pour preuve, je prends Final Fantasy I sur GBA : le jeu est effectivement plus facile que la version originale, d'un point de vue de l'expérience. Le problème c'est que du coup on combat moins, et le fric s'en ressent. Or les magies sont payantes, ce qui fait que assez tôt dans le jeu, ben on se retrouve à farmer comme un porc non pas pour l'expérience, mais pour l'oseille, et ça fait autant chier.

Sinon Haga c'est sûr, le remake DS n'était pas nécessaire étant donné la présence de la version GBA. Bon si tu veux un nouveau FF, y'a toujours 4 Heroes of Light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Mer 30 Mar - 22:41

Bonne review.

Je n'ai pas eu l'occasion de faire FF IV sur un précédent support, donc j'ai fait sur NDS. moai1

Ce qui m'a bien fait accrocher au jeu c'était un scénario assez présent, plutôt bien mené. Néanmoins, le scénario a prit un peu de l'âge. On trouve quelques archétypes de personnages, certains ont un background assez simple, mais ce n'est pas réellement le problème vu qu'ils ont tous une personnalité distincte et ils sont attachants.
La trame est plus élaborée que les premiers FF qui étaient banales (un peu moins le 2) même si ça tourne autour des quatre cristaux. Ce que je trouve plus bof aujourd'hui (ou ce qui a mal vieilli) ce sont les tournures de certains événements particulièrement gros.
Spoiler:
 

Je suis pas fan spécialement de la 3D de la DS, mais ça rendait plutôt bien...
Par contre, ce passage à la 3D ont rendu les combats plus longs et comme ils sont aléatoires... c'est le must. moai1
Enfin, je trouvais cela un peu redondant dans les derniers donjons...

Quant au reste, c'est sympa et c'est un remake Squareenixien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Sam 16 Avr - 17:35

Mise en page Rsienne pour un avis Rsien, dis tout de suite qu'il t'as demandé de poster sa review sur ACK dad1
Bonne review, même si la mise en page pue totalement. J'aime bien comment tu as étiré la première image pour que ça paraisse bien laid, contrairement à celle GBA. Après l'enchainement des images craint et le regroupement de paragraphes aussi. Niveau structure c'est pas non plus ça, comme l'a dit LibreGA on dirait que t'as oublié de parler de la bande son et que tu l'as donc salopé à la fin.
FF IV me donne envi, mais je me ferai l'opus Snes qu'une fois vraiment motivé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [NDS] Final Fantasy IV   Aujourd'hui à 23:20

Revenir en haut Aller en bas
 
[NDS] Final Fantasy IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Final Fantasy XIV
» [PSP] Dissidia : Final Fantasy
» Final Fantasy XIII
» Final Fantasy Tactics A2 : The Sealed Grimoire
» Final Fantasy XV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: