AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [N64] Glover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 12:09


On le sait tous, la Nintendo 64 a accueilli durant ses heures de gloire des jeux de plate-forme magnifiques. Cependant, on ne peut que se plaindre au vu de leur nombre, assez restreint : en effet, à part Super Mario 64, les Banjo, DK64, éventuellement les Gex, la ludothèque de la N64 en termes de jeux de plate-forme n’est pas folle (une remarque que l’on peut généraliser à tout son catalogue d’ailleurs). C’est donc en cherchant un platformer peu connu, une perle que j’aurais loupé, que je me suis lancé dans Glover (sorti en novembre 1998 chez nous), que je n’avais jamais touché auparavant. Alors allons-y, on est partis pour une séance découverte !


Bon, une fois passé ce magnifique écran titre (hoho, ironie time !), on arrive au menu principal du jeu, qui est somme toute assez classique. Ni une ni deux, je crée une nouvelle partie ; on me demande au passage de choisir le niveau de difficulté entre facile et normal. Alors pour ceux qui (comme moi) préfèrent généralement commencer un jeu par le mode facile, ici, ne vous faites pas avoir : le mode normal rajoute juste des niveaux bonus sous certaines conditions (j’aurai l’occasion d’y revenir), mais n’augmente en rien la difficulté à proprement parler. Donc pour un challenge optionnel en plus, on ne va pas se priver, go mode normal.

La cinématique d’intro nous conte le scénario du jeu : un magicien est en train de faire une expérience avec une mixture bizarre dans son chaudron lorsque tout foire, et l’un de ses deux gants magiques tombe dans la substance. Il en ressort tout méchant, transforme le magicien en fontaine et éparpille les 6 cristaux qui surplombaient le château du magicien à travers le monde. Le seul espoir de restaurer la paix dans le royaume est désormais entre les mains (hohoho, blague, on rigole !) de l’autre gant magique, j’ai nommé Glover, que l’on contrôlera durant tout le jeu. Alors bon évidemment, le scénario n’est pas folichon, comme souvent dans les jeux de plate-forme (même si pour le coup on dirait presque le scénario d’un Final Fantasy des années 90…), mais la séquence d’intro a le mérite d’être présentée de façon originale et drôle, et je dois dire donne assez envie d’en voir rapidement plus. On atterrit donc dans la zone centrale du jeu, c’est-à-dire l’espèce de parc qui entoure le château du magicien. La première chose que l’on remarque, c’est que cette zone n’est pas bien grande et est en plus de ça assez vide. C’est pas un drame en soi car elle ne constitue pas un niveau à proprement parler, mais il aurait pu être intéressant d’y inclure un peu plus de … relief, disons, et éventuellement quelques quêtes annexes. Tant pis, on repassera ! En effectuant ses premiers pas, on peut déjà se rendre compte que les graphismes ne sont pas hideux, ils sont on va dire d’un niveau correct pour de la Nintendo 64, les textures ne sont pas trop polygonées ; en revanche, les animations du petit gant ne sont pas très fluides (on a un peu l’impression qu’il est fait en plomb), mais bon, à ce stade de la découverte d’un nouveau soft, on peut tout de même dire qu’on ne démarre pas trop mal.


Il a la classe... non ?

Notre petit gant devra utiliser une balle afin de traverser les niveaux, et qui lui permettra de réaliser plusieurs actions spécifiques selon l’environnement dans lequel on se trouve. Un niveau didacticiel est présent dans la zone de départ (comme quoi je suis mauvaise langue, quel horrible personnage comme dirait Weldar), qui vous explique en quelques épreuves les différents mouvements que vous pourrez réaliser avec le duo gant – balle. Vous avancez donc en faisant rebondir votre balle sur le sol, vous pouvez la lancer devant vous afin de la faire franchir certains passages trop hauts, le gant seul peut effectuer un saut (simple ou double), etc… Vous pourrez également la faire changer de forme, certaines plus pratiques que d’autres selon les situations rencontrées. Je ne vous en dis pas trop, mais sachez que en gros, plusieurs tailles et poids sont disponibles. A l’issue de ce tutoriel, qui se finit assez rapidement, on se dit que la maniabilité est assez particulière, la physique de la balle est compliquée à maîtriser, et on ne la lance pas toujours où on veut, surtout lorsqu’elle rebondit sur un mur et repart là où vous l’avez lancée. Mais bon, ce ne sont que vos premières minutes de jeu, après tout vous finirez bien par vous habituer, hein ? Eh ben pas forcément !

Je l’ai dit plus tôt, vous devez récupérer 6 cristaux, vous allez donc devoir parcourir 6 mondes, qui sont divisés en 3 niveaux, plus un niveau boss, plus un niveau bonus si vous jouez en mode normal. Les niveaux classiques consistent simplement à traverser le « chemin » plus ou moins tortueux jusqu’à l’arrivée, tout en gardant votre balle (et vous, accessoirement) en vie. Comprenez donc par là que si votre balle tombe dans le vide, c’est une vie en moins et on recommence ! Fort heureusement, la présence de checkpoints rend ce genre de cas un peu moins frustrants. On ramasse en chemin des petites cartes étoilées, qui si on les ramasse toutes dans les 3 niveaux d’un monde, nous ouvrent la porte du niveau bonus. Un bon challenge donc, qui pousse au 100%. Cela dit, en parcourant les premiers niveaux, on se rend compte qu’on ne maîtrise pas mieux (en tout cas moi, peut-être que j’ai des mains carrées hein !) la maniabilité, et que notre balle ne se loge pas du tout où on voudrait qu’elle aille. Mais bon, ça, à la rigueur, ce n’est pas un drame. Les premiers levels sont faciles, on peut faire avec. Mais dès les premiers niveaux, vous allez rencontrer votre véritable ennemi. Celui qui va vous faire en chier pendant des heures. Ce qui est indispensable à la survie de l’être humain se révèlera être votre pire cauchemar. Cette véritable plaie se nomme…

Spoiler:
 

Oui, vous avez bien lu, je parle de l’eau ! Car comme dans tout bon jeu de plate-forme qui se respecte, on se retrouve avec des niveaux où l’on doit franchir des étendues d’eau. Alors forcément, la première fois on teste, et on découvre avec bonheur et naïveté que la balle flotte sur l’eau et que le gant se met en équilibre dessus, et on peut donc avancer. Sauf que voilà, je sais pas pourquoi, les développeurs devaient être shootés à l’ecstasy ou juste complètement un sadique (un débat d’une heure avec Haga ne nous a pas fait trouver la raison), mais mesdames et messieurs, sachez que sur l’eau… les commandes sont inversées ! Et ça, peu importe la raison, ça n’est pas admissible !! Pourquoi je m’énerve tant ? Parce que c’est juste INJOUABLE !! Déjà, quand on est sur l’eau, on avance à deux à l’heure, ce qui rend la progression franchement laborieuse. Mais en plus de ça, quand on passe de la terre ferme avec des commandes « normales » à l’eau où d’un seul coup on est obligés de se diriger à l’envers, c’est juste catastrophique ! On se retrouve à galérer pendant cinq minutes pour se sortir du moindre petit étang… et encore, quand ce n’est qu’un étang, vous avez du bol ! Car les différents mondes que vous visiterez vous feront passer par encore plus de flotte que ça, à croire que les créateurs du jeu misaient vraiment out sur ça. Bref, après quelques crises de nerfs (et d’épilepsie), on est déjà saoulés du jeu, ce qui est dommage car du coup on ne profite pas vraiment du level design qui n’est lui pas dégueulasse.


C'est juste PAS MANIABLE è_é

Pour parler un peu plus en détail des niveaux du jeu, on peut dire qu’ils sont assez variés, même si les thèmes principaux (un cirque, une baie de pirates…) sont vus et revus. La conception des parcours est parfois assez bien pensée, et trouver toutes les cartes étoilées d’un niveau ne sera pas toujours chose aisée. Les boss, quant à eux, ne sont pas des monstres de difficulté, mais demandent parfois une grande précision (par exemple, lancer la balle sur une cible), qu’on n’atteint pas forcément, à cause des commandes, encore une fois. Bref, vous l’aurez compris, vos pérégrinations seront quelque peu (beaucoup ?) gâchées par la maniabilité qui peut quand même être qualifiée de affreuse, et vous vous énerverez souvent sur des passages bien trop délicats (car oui, finalement, vous le verrez dans les derniers niveaux, il y a pire que l’eau). Et malheureusement, ce ne sont pas les musiques qui aideront à mieux faire passer la pilule. En effet, elles sont souvent agaçantes (mention spéciale pour le monde du cirque) et on préfèrera également se passer des bruitages de Glover, personnage pour lequel, après plusieurs heures de jeu, on n’éprouve plus que de la haine.


Certains ennemis ont un look original

Bon, après tout ce déversement de bile, que retenir, au fond, de Glover ? Malheureusement, pas que du bien. Ce qui aurait pu être un très bon platformer se retrouve plombé par une maniabilité désastreuse et une physique de balle horrible à gérer. Après, si vous arrivez vraiment à passer outre ça, vous pourrez apprécier les niveaux qui sont de manière globale tout de même sympathiques à parcourir (d’un point de vue esthétique, car musicalement, c’est pas tout à fait ça), et qui vous feront jouer pendant une bonne dizaine d’heures avant d’en voir la fin. Car oui, le jeu est assez court, et franchement, heureusement pour moi, sinon ma santé en aurait vraiment pâti… Donc finalement, non, Glover n’est pas cette perle passée inaperçue que j’espérais. C’est un soft qui a des bonnes idées, mais qui possède des tares que je n’ai pas pu ignorer, et qui m’ont fait vraiment détester le jeu. Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre idée… si vous en avez le courage !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 13:05

Bonne review bien que rédigé par un personnage horrible.

Je connaissais Glover depuis un bail à travers les vieux mags Nintendo, j'avais même parcouru une soluce pour ma curiosité. Bien qu'on va me dire c'est quoi l'intérêt de se spoiler ainsi ? Il faut avouer qu'à l'époque me spoiler ne me déranger pas du tout... Les choses ont bien changé depuis.
moai1

Je me demande si c'est cette connaissance qui m'ont empêché d'acheter le jeu par la suite, même aujourd'hui j'y pense encore de le prendre. Il faut dire qu'il me manque quelques jeux sur N64 à tester.
En tout cas, je trouvais l'univers plutôt sympa, certes pas original, mais dans le genre ça me plait. En tout cas, la maniabilité désastreuse serait donc la bête noire à retenir dans ce jeu... qui, pour un jeu de plate-forme ça fait très moche en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 16:11

Oh, le nombre de jeu de plateforme N64 est tout de même pas trop mal, faut compter aussi Ubisoft avec Rayman 2 et Tonic Trouble et on a quand même un bon nombre à mon gout.

Sinon, très bonne review Drake, on voit que tu as bien souffert moai1

J'ai le jeu et comme tout le monde, le concept m'a séduit. Je pense y rejouer prochainement pour me faire une meilleurs idée des contrôles vu que j'ai pas été plus gêné que ça par le truc. J'en redirais des nouvelles à ce moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 16:35

Ouais c'est vrai que j'ai oublié de mentionner Rayman2. Tonic Trouble j'y ai jamais joué, et sincèrement pour le moment la plate-forme N64 ça me tente plus trop moai1

A part ça merci pour vos commentaires les gars, ça donne envie de continuer à tester des jeux de merde à écrire des reviews ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 19:38

Sur N64 y'avait quelque jeu avec de bonnes idées comme ça... Tiens un bon jeu de plateforme avec une caméra infâme de quand j'étais petit : Starshot... J'avais jamais dépassé le premier monde.

Et puis y'a Iggy's Reching Balls aussi, c'est plus de la course mais c'est rigolo.

Watrix c'est carrément du puzzle game, faudrait que je fasse une review c'est pas mal du tout.

Et puis les Goemon sinon... (Surtout le 2)

Vive les jeux inconnus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 20:49

Donc Glover ça puait? Je l'avais changé pour Mishief Mikers (le nom que je saurais jamais écrire). Il semble que j'ai eut raison.

Pourtant autant le concept m'intéresse aussi. Sauf que rebrancher ma 64 euh bon voilà quoi, perso j'ai pas la foi. Bonne review sinon, et j'ai apprécié les pointes d'humours (oui, les spoilers x) )

Et je rejoins Haga, je comptais aussi mentionner Tonic Trouble qui est absolument géniallissime, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tails



Messages : 55
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 27
Localisation : TailsTown

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mar 10 Mai - 21:42

Dans le genre jeu de plate-forme pas connu mais sympa sur N64, y'a aussi Rocket: Robot on Wheels, un jeu où on incarne un robot ( moai1 ) dans un parc d'attraction géant. C'était le premier jeu des dev' de Sly Racoon et ils savaient déjà faire de la qualité. En plus y'avait un moteur physique assez poussé pour l'époque, surtout sur N64.

Pour revenir à Glover, j'en garde un relativement bon souvenir, même si j'y avais pas joué au point d'arriver jusqu'à la fin. Après il est clair que la maniabilité puait, mais je poussais quand même parce que j'aimais bien le principe du jeu. Je me souviens vaguement avoir été traumatisé par l'eau moi aussi, même si quand on y pense c'est plutôt logique que les commandes soient inversées. Pas pratique mais logique cui1 là .

De la bonne review en tout cas, ça m'a rappelé de bons souvenirs quand même et ça m'a donné envie de rejouer au jeu malgré les défauts cités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nintendo-difference.com
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mer 11 Mai - 10:29

Tails a écrit:
quand on y pense c'est plutôt logique que les commandes soient inversées

Ben non justement moi je trouve pas ça logique, on bouge à la surface de l'eau (on peut pas sauter à ce moment-là), donc en plus sur deux dimensions, donc je vois pas pourquoi quand on veut aller vers l'avant on pousse le stick vers le bas... Comme je disais à Haga peut-être que comme Glover marche à reculons pour faire avancer la balle, ça pourrait expliquer ce choix.. mais en tout cas quelle que soit la raison, ça donne un résultat de merde moai1

Merci pour vos commentaires sinon, la plupart des jeux que vous avez cité je les connaissais pas, à part Tonic Trouble que j'ai essayé juste assez longtemps pour être dégoûté de la course dans la neige, j'ai pas voulu aller plus loin.. il faudrait que je pousse plus apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mer 11 Mai - 13:03

Nan mais même sur Mario 64 les commandes étaient inversé. Fallait appuyer sur "avant" pour aller "vers le bas" et d'autres truc comme ça pour faire genre "comme si c'était un avion" car qu'on soit dans l'eau ou dans l'air, les contrôles sont les mêmes.

... Sauf que Mario il marchait pas sur l'eau... moai1

Enfin bon, on a déjà débattu sur MSN et au final, on ne saura jamais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Mer 11 Mai - 13:09

Oui mais voilà dans ce cas-là quand Mario est dans l'eau ou vole, on a la profondeur qui entre en jeu, donc là c'est logique (et intuitif) de pousser le stick pour descendre. Là, aucune profondeur, on passe juste d'une surface "terrestre" à une surface "aquatique" en 2D, aucune profondeur, je comprends pas pourquoi ça change...

Bref effectivement arrêtons avec ce point, les contrôles sont foireux un point c'est tout moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Jeu 12 Mai - 14:20

Oh par ailleurs, je viens juste de lancer le jeu sur ma N64. (Longtemps que j'y avais pas joué), la première image avec le chateau c'est un gros bug graphique de l'émulateur.

Normalement y'a de zolies nuages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Ven 13 Mai - 14:34

Bonne review, ça manque un peu d'image quand même, parce que ça fait pas mal pavé. Sinon, rien à redire, du grand Drake.
Glover, pour moi c'est un pur concept détruit par lui même. C'est cool, c'est frais, mais c'est tellement chiant omg. Je connais Glover depuis très longtemps mais j'ai mis la main sur ce jeu que récemment. Mon amour pour les balles sauteuses viennent entre autre de ce jeu. Depuis tout petit je m'amuse à dribbler dans mon jardin comme Glover. J'ai été à la fois déçu et content. L'univers pue, même si la pâte graphique est plutôt sympa. Les musiques sont pas tops, les bruitages infectes et le brouillard omg omg ! Ma sauvegarde m'a lâché au monde 2 alors que j'avais débloqué la totalité des cartes, donc j'ai arrêté d'y jouer. Je vais tout de même tenter de le finir un jour, même si c'est ennuyant et qu'il n'y a pas de rythme.
Sinon niveau plate-former, Starshot c'est juste de la grosse merde. Même si le concept, jeu de plate-formes avec des missions dans un niveau ouvert est cool, la technique ne suit pas. Les graphismes sont infectes, les musiques le sont tout autant mais le pire ça reste la réalisation. Les sauts sont à chier, les pouvoirs nuls, mais omg, c'est à la limite de l'amateur foireux.
Rocket: Robot on Wheels est pas mal sympa, même si je n'ai fait que le premier monde entièrement. Les différentes missions à faire sont plutôt sympas, par contre l'univers pue un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: [N64] Glover   Sam 14 Mai - 2:32

Joli review, mais je jouerai pas à ce jeu;
Déjà que je trouve Super Mario 64 immaniable, toi qui dit que ce jeu n'est pa smaniable ne va aps me plaire. je vais surement péter des cables avec la physique de la balle, le fait que tu mleurs si tu perds ta balle...

Pour ma santé mentale, je toucherai pas à ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [N64] Glover   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
[N64] Glover
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [COMBO] Mestre Luwin et Galbart Glover
» [N64] Glover
» Policenauts starring Mel Gibson and Danny Glover

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: