AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Issho-ni Fapping

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Issho-ni Fapping   Sam 25 Déc - 18:13


Vous avez toujours rêvé avoir un corps digne des plus beaux apollons grecs, mais vous ne supportez pas les méthodes de musculation traditionnelles ? Vous avez des problèmes d'insomnie ? Des problèmes d'érection (si, si) ? Et bien ne cherchez plus la solution miracle dans Marie-Claire, Hinako est là pour vous aider ! Et c'est à ce moment là que vous vous dites "Quoi ? Une underage qui va m'apprendre à faire des pompes ?"


Bah ! You must be kidding !

Et bien non, jeune otaku grassouillet assis sur ton siège en train de faire défiler les résultats de "/dark_skin /loli" sur Danbooru, la bite accrochée d'une main et le PQ dans l'autre, Hinako est vraiment là pour te faire oublier les remarques moqueuses de tes jeunes camarades sur tes abdos flasques et gras dans les vestiaires. Alors lâche ta souris et prépare-toi pour une séance de coaching intensif avec...

Issho-ni Training (Training with Hinako)

Wouldn't be nice if we were older ?

Hinako était une jeune fille qui passait son temps a s'empiffrer de gâteauwasu et à regarder des animes jusqu'à ce qu'elle soit aspirée par son écran télé pour se retrouver kawénisé en personnage d'anime. Pendant sa douche, elle vous parlera (le quatrième mur est définitivement détruit à coups de hinakodozer) et, pour combler son vraisemblable ennui (on apprendra par la suite que le producteur de l'anime veut annuler la diffusion des épisodes si elle ne prend pas 3 kilos), elle décide de vous entraîner dans une séance de musculation qui se constituera surtout de pompes, d'abdos, de flexions et par extension de musculation de poignet.




Un programme fort varié en somme

Cet OAV consiste en fait en une succession d'épisodes d'environ 5 minutes faisant office de séances d'exercice, pour au final atteindre la durée totale de 24 minutes. Durant ces séances, le spectateur sera amené a suivre Hinako pendant son entraînement et à suivre le mouvement pour son bien-être personnel.


Boing boing boing

Quelle torture

Doux Jésus

Etant dans l'incapacité à acheter le DVD original, je ne peut confirmer certaines rumeurs selon lesquelles il est possible de changer les vêtements d'Hinako. Mais d'après ce que j'ai vu, Hinako peut parfois se retrouver un sous-vêtements pendant une courte durée, avant de reprendre une tenue de gym cachant tout le haut (histoire de faire monter la frustration) pour au final reprendre sa tenue habituelle en débardeur vert. Le spectateur sera obligé de faire preuve de souplesse pour agripper son pénis sans se péter la gueule pendant les pompes.


Attention, ça va aller très vite

FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

A la fin de chaque épisode, Hinako s'arrêtera pour reprendre son souffle, permettant au spectateur de se reposer après ce valeureux effort et de profiter de la vue de ses...Enfin, une image vaut mieux que mille discours.


Nan, c'est pas ça qui nous intéresse là.

Voilàààà.

Et là, le jeune inculte se demandera "Mais à quoi ça sert tout ça ? A me faire passer pour un pusso frustrer ? A réduire mon existence à une simple séance de coaching avec un 16 years old teenager surboobé ?" Et bien...Oui. C'est ça. Qu'on approuve ou pas le concept, force est de constater que Hinako est sacrément bonne.


Grâce à Hinako, j'ai enfin un corps musclé et puissant, comme j'en rêvais !

Et vous croyez tout ça fini ? Aaaah, détrompez vous...

Issho-ni sleeping (Sleeping with Hinako)

When we can say goodnight and sleep together ?

Ils ont osé. Sortie tout récemment, cette suite de Training with Hinako veut, après vous avoir épuisé avec ses séances de muscu intenses, vous apprendre à dormir. Enfin apprendre, vous aider à dormir plutôt.


Voilà le programme des 40 minutes suivantes.

D'une structure un peu plus différente que le précèdent OAV, celui-ci ne se divise pas en plusieurs séances mais est tout bonnement un gros OAV d'une quarantaine de minutes pendant lesquelles on voit Hinako qui dort en robe de chambre. Le principe est simple : on met le DVD pendant la nuit et on écoute Hinako dormir, et c'est censé aider les gens à s'endormir. Mais comment diable fermer l'œil quand on sait qu'Hinako dort à moitié nue avec une vue imprenable sur sa culotte ?


Pourquoi diantre se couvre t-elle le haut si elle dort en culotte bordel


Une vue imprenable sur le haut...


Comme sur le bas.

Mais le sommeil ne sera pas de tout repos. Hinako perturbera votre douce nuit par d'intempestives interruptions pendant lesquelles elle essayera de se goinfrer ou se réveillera pour vous faire chier car elle arrive pas a DORPUTAINDEMIR. Et de temps en temps, Hinako se pétera la gueule en tombant par terre. Ce qui vaudra aussi une séquence émotion où elle vous demandera de l'embrasser comme des vrais putain de lovers.


Sûre que tu veux que ma main ?


Merci je prends bonne note


Voyage dans les rêves d'Hinako. GEEZ, PANTSU

Lorsque l'heure du réveil sonnera, Hinako viendra vous faire chier. INEVITABLEMENT. Il le fallait. C'est tout. "Wake up ! It's morning !". Il suffira donc d'actionner le réveil du DVD (car il en a un) pour pouvoir vous réveiller en douceur avec Hinako. Great. GRAET.


Croyez-le ou non, elle essaye d'étouffer le bruit du réveil (dsl cool boy mew)

Superu Conculusioneru de la morue qui tue.

Que dire d'Hinako ? Inutile pour certains, art de vivre pour d'autres, Hinako est sujette à de nombreux débats. "D'où vient-elle ? Quel est le but de ces OAV ? Quelle âge a-t-elle ? Si je souffle dans un de ses seins, est-ce que l'autre gonfle ?". On ne peut rester indifférent face à Hinako. En tout cas, une chose est sûre, Hinako, elle est sacrément bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt C.

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 25 Déc - 19:33

Et l'update du 24 Décembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Lun 27 Déc - 1:23

Oui on veut l'update là et faut que tu repostes l'article sur le PQ aussi.... Et celui sur le radiateur aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornemuse
Crazy like a creepy horse
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 31
Localisation : France, Nîmes

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Mer 2 Fév - 23:51

Hinako, ou comment piquer un sujet d'article à Super Lighter 2


Je tiens tout d'abord à remercier profondément Super Lighter 2 pour m'avoir faire découvrir la trilogie Isshoni : Training with Hinako, Sleeping with Hinako, et Bathtime with Hinako & Hiyoko. C'était le premier article que je lisais sur le défunt PK, et je n'ai jamais tant appris qu'avec ce dernier. Merci Super Lighter 2, merci.

Si je participe aujourd'hui à cet article, ce n'est pas pour combler l'absence de mise à jour (sur Bathtime with Hinako), mais bien pour parler de la trilogie au complet. Parler de mes expériences, de mes réflexions, de mon cheminement à travers le monde mystérieux de cette série culte par Primastea.


Training with Hinako :

Ah, l'origine du mythe ! Training with Hinako est, scénaristiquement parlant, l'épisode le plus important. En effet on y voit Hinako en tant que vraie petite fille pendant quelques secondes avant qu'elle ne se fasse happer par le monde de l'animé. Il semblerait que cette vraie fille ne dispose pas des boobs qu'elle gagne ensuite une fois dans le monde de l'animé... Mais rien ne permet de vraiment être sûr sur cette question qui hantera toute la trilogie.

Super Lighter 2 a détaillé avec brio le contenu de ce volet, ainsi je ne m'y étendrai pas. Je tiens quand même à dire quelques mots sur la bande son.


Cette vidéo est un bon défilé des différentes caractéristiques sonores de Hinako. On démarre par une bande son de hentai, où personne ne peut imaginer, en l'absence d'images, qu'Hinako ne fait que des exercices de remise en forme. Ces petits soupirs sont, comme le précisent nombre de commentaires sur le net ou sur Youtube, un "gigantic cock tease". Mais c'est à partir de 00:42 qu'on entre dans le vif du sujet. La musique est une curiosité esthétique de premier ordre. Qui serait capable de qualifier le style auquel appartient une composition pareille ? Des synthés suraigus sans mélodie, une rythmique inqualifiable, des effets improbables, tout y est. Quant aux "boings" qui accompagnent le mouvement des boobs, je ne trouve pas les mots pour les commenter.


Boobs boings.

A noter, cependant, que cet OAV n'en est pas un : sur le DVD, il s'agit d'un programme d'entraînement qui sélectionne au hasard des exercices à chaque lancement. Évidemment, ils n'ont pas pu mettre fonction sur un .avi, donc les rippers en ont fait une simple vidéo, mais le programme DVD est plus sophistiqué (oh que oui alors). Cela sera déterminant pour Sleeping with Hinako, qui poussera plus loin ce concept.


Sleeping with Hinako

Assurément le climax de la série, le mouvement central, la clé de voûte. Sleeping with Hinako, plutôt que constituer un simple Volume 2 de Training with Hinako, vient avec un concept tout à fait novateur : un DVD qui aide à dormir.


PDG : Les gars, Hinako est un succès phénoménal.
Conseiller marketing : Je prends ça pour un compliment.
PDG : A présent, il ne faut pas nous endormir sur nos lauriers. Nous avons besoin d'aller de l'avant, d'investir sur l'innovation.
Conseiller marketing : Mais, monsieur... Si je puis me permettre, nous sommes déjà sur un projet plus qu'innovant : l'adaptation de Training with Hinako en application sous Androïd. Celle-ci permettra de compter véritablement les efforts fournis par le consommateur et de le récompenser par...
PDG : Il suffit. Barnabé, tu fais un travail exemplaire. Mais ce qu'il me faut, ce n'est pas du recyclage. Je veux du neuf, du jeune.
Directeur projet : Et bien justement, j'étais sur un nouveau concept novateur...
PDG : Vraiment ? Parlez-m'en, José.
Directeur projet : Alors voilà... Avec des amis, nous avons réfléchi à la révolution que constituait Training with Hinako sur le monde du DVD. La sélection aléatoire des exercices permet une expérience inédite à chaque lancement de notre produit. Nous avons rapproché nos travaux de ceux de John Cage et de Marcel Duchamp.
Conseiller marketing : Où veut-il en venir ?
PDG : Il suffit, Barnabé. Continuez, José.
Directeur projet : La prise en compte du facteur hasard est sans doute la plus grande découverte artistique du XXème siècle. On pourrait la considérer comme une filiation du surréalisme, à cela près que le hasard s'est affranchi de la psychanalyse et de la notion d'inconscient. C'est un peu comme une écriture automatique qui ne serait influencée en rien, où les informations ne seraient sélectionnées ni par le conscient, ni par l'inconscient, mais par un système externe. Le hasard est devenu véritable : celui des dé, celui de la Nature, celui sur lequel l'individu n'a plus d'emprise.
Conseiller marketing : S'il vous plait, monsieur le directeur... On nage en plein gloubiboulga !
Directeur projet : Permettez-moi de finir. Ainsi donc, l'avènement du hasard dans l'Art des XXème et XXIème siècles a conduit à un effacement de l'individu, là où le surréalisme était au contraire une image de celui-ci. L'artiste tente, par le recours au hasard, de se détacher de son oeuvre afin que celle-ci soit dénuée de son individualité. C'est à la fois une réaction logique aux excès expressifs du romantisme, et une critique envers une société capitaliste qui sépare les communautés et enferme les individus sur eux-mêmes.
Conseiller marketing : Il est complètement zinzin.
PDG : Il suffit, Barnabé. José : concluez votre discours.
Directeur projet : De ces constats nait une conclusion triple. Premièrement, l'individu du XXIème siècle est rongé par la solitude. Deuxièmement, l'art du XXème siècle est un art où l'individualité a progressivement disparu, par le biais du hasard. Troisièmement, il nous faut des boobs.
Conseiller marketing : Je commence à trouver ça intéressant.
PDG : Quel projet proposez-vous, alors ?
Directeur projet : Sleeping with Hinako.
Conseiller marketing : Sleeping... Sleeping... Mais c'est excellent !
Directeur projet : Le sommeil. Le moment le plus intime de la vie humaine. Le sommeil partagé : la meilleure forme de compagnie. Sleeping with Hinako permettra de passer une nuit entière avec Hinako. Comment ? Grâce au hasard : des séquences séléctionnées aléatoirement par notre DVD permettront de faire durer le sommeil d'Hinako autant de temps que l'aura décidé le consommateur. Une fois cette nuit terminée, une séquence matinale aléatoire permettra à Hinako de réveiller le client, dans la bonheur humeur. Par ce biais, nous obtiendrons les faveurs des solitaires, des célibataires, des dépressifs. Quant à cette utilisation revisitée du concept du hasard, qui étend l'utilisation d'un DVD à une nuit entière, tout en étant contrôlable dans la durée, il saura séduire la clientèle mince mais influente de l'élite intellectuelle. Le consommateur sera quant à lui représenté de la même manière que dans le premier volet d'Hinako, c'est à dire à la première personne, comme s'il était la caméra : cela permettra à la fois un effacement de son identité, puisqu'il n'apparaît pas à l'image, mais aussi une affirmation de son individualité, puisqu'il sera omniprésent dans son absence. Une manière habile d'être moderne sans sombrer dans le nihilisme. Enfin, les boobs permettront une alliance entre les deux sphères, les dépressifs solitaires et les intellectuels élitistes, les réunissant dans la même passion moe et recréant ainsi un tissu social cohérent, uni, permettant au consommateur de se blinder contre les attaques du capitalisme sur le sentiment communautaire.
PDG : Magnifique ! J'achète !
Conseiller marketing : Excellent ! Bravissimo ! Je vends !
PDG : Vous m'épatez, José.
Directeur projet : Merci Maurice.
PDG : Quant à vous, Barnabé... Cette idée de Training with Hinako en application Androïd est également très bonne. Je vous fournirai les financements nécessaires. Au revoir messieurs.

Effectivement, Training with Hinako est sorti en application sur Android.


Faire un bisou à Hinako permet d'avoir une motivation supplémentaire pour faire des pompes. Et encore plus si on associe l'application avec le pouf Hinako taille humaine ! Après tous ces efforts, heureusement que la tasse Hinako Boobs est là pour se désaltérer.

Et effectivement, là où Super Lighter 2 a eu tort, c'est sur la véritable nature de Sleeping with Hinako. Sleeping with Hinako n'est pas un OAV d'une quarantaine de minutes. Cet OAV disponible sur internet est une compilation de séquences aléatoires, des rêves et de toutes les matinées. Pour vivre la VRAIE expérience Sleeping with Hinako, il faut posséder le DVD.

Dans le menu du DVD, on choisit la durée de la nuit, la fréquence des rêves d'Hinako (élément important, car ils vous réveillent violemment à coup de couinements moe), et l'heure de réveil. Une fois le programme lancé, il durera toute la nuit. Les séquences où Hinako dort, à 90% constituées de pantyshots et de boobshots, tournent pendant la nuit et s'enchaînent aléatoirement. Les rêves, si vous en avez mis, apparaîtront aussi aléatoirement durant la nuit. Si vous avez de la chance, quelques séquences exceptionnelles pourront réjouir votre sommeil : Hinako qui vous chante une chanson, ou la scène ultime : le bisou avec Hinako, "comme un vrai couple ! Kissu ! Yatta !" dit-elle. Le réveil qui vous réveillera est choisi aléatoirement parmi les 4-5 existants. Heureusement, Hinako insiste à chaque fois pour que vous dormiez à nouveau avec elle la nuit prochaine.

A noter qu'Hinako vous parle directement. Mais la "caméra" n'est pas considérée comme votre écran. Elle est considérée plus directement comme vos yeux. Ainsi, il peut arriver que vous répondiez (que vous le vouliez ou non) aux questions de Hinako par des oui ou des non, ce qui implique des mouvements de caméra de haut en bas ou de droite à gauche. Une pure merveille d'immersion ! Bien évidemment, les mouvements de caméra du "oui" sont très prisés. Car en faisant un "oui" de la tête, la caméra descend pendant quelques secondes vers les boobs d'Hinako. Mais évidemment, cela n'est qu'un effet secondaire, indépendant de la volonté initiale de représenter un "oui" avec une caméra. Il serait tout à fait erroné de penser que le concept du "oui"-caméra a été imaginé dans l'unique but de donner des boobshots surprises pendant qu'Hinako nous parle.

Sleeping with Hinako est triste. C'est l'épisode sombre de la trilogie. L'épisode dramatique. La simple idée que peut-être, quelque part, un seul, rien qu'un seul humain, utilise ce DVD de la manière indiquée et en tire un sentiment de compagnie fait froid dans le dos. Ce ne serait pourtant pas étonnant au Japon, où 230 000 personnes sont des hikikomori, comme le héros de NHK, ne sortant pas de chez eux depuis plusieurs années. Sleeping with Hinako est un document historique important sur le Japon du XXIème siècle. Sleeping with Hinako est l'image même d'un Japon en chute libre vers la pure décadence. Sleeping with Hinako est essentiel pour comprendre les enjeux du nouveau millénaire. Sleeping with Hinako, regardé en tant que film, est une expérience de pure méditation. Achetez Sleeping with Hinako. Hinako a des epic boobs. Hinako épouse-moi.

Le personnage d'Hinako se dévoile, dans Sleeping with Hinako. Obsédée par son poid (ce qui justifie les exercices de Training with Hinako), elle rêve qu'elle a perdu des kilos, ou cauchemarde qu'elle en a gagné. Ses rêves sont plein de sous-vêtements et de complexes. Elle parle dans son sommeil, s'endort en chantant, se réveille régulièrement. Elle embrasse un type qui est absent (et ce héros, c'est vous) : on la voit se mettre à quatre pattes, approcher son visage et... embrasser le vide devant elle. Elle saute de joie, se couche et se rendort en quelques secondes, après avoir flirté ainsi avec le néant - toujours vous. Elle vous demande de prendre sa main, et elle pose sa main sur la partie vide et froide de son lit.

Hinako est complètement psychotique. Sa respiration restera longtemps dans votre mémoire, assez longtemps pour que vous vous rendiez compte à quel point elle est inhumaine. Hinako a un univers étriqué : que fait-elle de ses journées ? A quoi pense-t-elle ? Il semblerait qu'elle ne fasse rien d'autre que dormir et s'exercer. Elle joue un peu sur une console portable, aussi. Hinako est forcément triste de l'inexistence de sa propre vie : pourtant elle sourit, elle rit, tout le temps, elle se force à rire et à sourire, elle se perd dans un optimisme factice. Rappelons qu'elle était une jeune fille réelle, happée par le monde de l'animé : parfois elle en parle, timidement. On sent qu'elle souffre de son nouvel enfermement. Et ce nouvel enfermement, c'est vous qui en êtes responsable. Vous êtes cet espèce de fantôme affreux, impalpable, muet, invisible mais pervers, qui l'observe pendant son sommeil, lui donne l'illusion d'une sympathie, mais qui ne fait que remplir sa non-existence avec du rien. Vous êtes le Néant de L'Histoire sans Fin.

Hinako, je te sauverai.



Bathtime with Hinako

Désolé, Hinako... J'ai échoué. Je ne t'ai pas sauvée. A présent je sens d'autant plus ta souffrance face à cette humiliation. Ah, j'ai tant pleuré quand tu t'es mise à me donner de nouveaux conseils d'étirements dans ton bain... Ca m'a rappelé nos premières rencontres et nos exercices enjoués sous Androïd. Mais ce temps est révolu. Car à présent, ils ont fait de toi ta propre caricature.

Directeur projet : Maurice...
PDG : Mh ?
Directeur projet : Je... voudrais démissionner.
PDG : N... NANNI ?
Directeur projet : Je me suis fourvoyé... Hinako était un projet bien trop en avance sur son temps.
PDG : Voyons José, que dîtes-vous là ? Sleeping with Hinako a surpassé le succès de Training with Hinako ! Nous avons atteint le box-office des ventes DVD 2010 !
Directeur projet : Vous ne comprenez pas... C'est justement ce succès qui m'affecte. Mon art est incompris.
Conseiller marketing : Oh, je vois très bien le genre !... Monsieur voulait son petit succès et sa petite reconnaissance, mais pas trop ! Car Monsieur ne voulait surtout pas qu'on le prenne pour un artiste populaire ! Bienvenu au XXIème siècle, José. Le marché est tout, l'Art n'est qu'un produit.
Directeur projet : Barnabé, vous n'y êtes pas. Le succès ne m'a jamais fait peur. Je ne suis pas de ces philosophes français qui refusent le prix Goncourt. Cependant, les raisons de ce succès, elles, me font très mal.
Conseiller marketing : Ben voyons... Et que reprochez-vous aux appréciations de nos consommateurs ?
Directeur projet : Il semblerait qu'Hinako... Ma douce, petite Hinako... aie été le fruit de fantasmes les plus odieux. Pire : il semblerait que mes oeuvres aient été perçues comme de la pornographie. Youtube a même interdit certains extraits de Sleeping with Hinako aux membres n'ayant pas certifié leur majorité...
Conseiller marketing : Mais enfin, je ne vous comprends pas ! Vous étiez le premier à insister sur l'importance des boobs dans nos productions ! Vous saviez très bien que ces boobs avaient pour vocation de faire cracher les gourdins !
PDG : Un peu de retenu, Barnabé, je vous prie. Nous sommes sur la sainte terre du Japon.
Directeur projet : Alors, vous aussi, Barnabé... Je n'avais pas précisé la raison pour laquelle je voulais des boobs. Elle me semblait si évidente ! Mais à présent, je vois que j'avais une bien trop haute opinion de vous. Je ne cherchais pas à faire "fléchir les gourdins", comme vous le dites, mais simplement à établir de manière récurrente un lien avec la sécurité maternelle. Les seins sont un rappel du confort du nourrisson dans les bras de sa mère. C'est aussi le premier contact avec la nourriture, l'origine du flux vital. Pourquoi croyez-vous qu'Hinako, lors de sa fameuse chanson dans Sleeping, invite l'homme en peine à venir se réfugier sur son buste ? N'est-ce pas là la première chose que ferait une mère avec son enfant, si celui-ci n'arrivait pas à dormir ? Le presser sur son sein, lui fredonner une chanson ? Hinako est à la fois la mère, la fille et l'amie. C'est l'incarnation du contact humain le plus authentique.
Conseiller marketing : Mais... Mais c'est tout à fait ça !
Directeur projet : Oh... Je suis content que vous compreniez enfin...
Conseiller marketing : Et comment ! Je n'avais encore jamais envisagé le potentiel érotique vendeur de l'inceste !
PDG : Tout de même, Barnabé ! Vous sortez des plus hautes écoles et on ne vous a pas appris l'essentiel ? L'inceste est un marché qui présente une croissance annuelle de 4,9%, c'est à dire plus que le PIB du Japon lui-même, en chute libre.
Conseiller marketing : Fascinant... Pourquoi ne pas l'utiliser pour notre prochain volet d'Hinako ?
PDG : Hors de question. Nous devons nous démarquer de la concurrence. Il faut prendre le marché par l'arrière : si aujourd'hui l'inceste est en hausse, demain ce sera la pédophilie, qui était en vogue il y a quelques années. Nous devons être les pionniers de cette redécouverte.
Conseiller marketing : Vous avez raison, Monsieur. J'aimerais un jour atteindre votre sagesse !
PDG : Cela viendra, mon ami, cela viendra... Vous êtes encore jeune.
Conseiller marketing : Alors, José, que proposez-vous, vous qui êtes le Directeur Projet ?

Silence.

PDG : Mais... José est parti ?
Conseiller marketing : Bizarre.
PDG : Ma foi, ça fera un salaire de moins à payer. D'ailleurs j'ai prévu un financement minimum pour ce volet. La moitié de l'animation sera sous-traitée à l'étranger.
Conseiller marketing : Pas de problème. Je m'occupe d'écrire le script. J'ai déjà une idée innovante : Hinako sera accompagnée de son amie Hiyoko, un nouveau personnage, qui n'aura pas de boobs pour la rendre plus enfantine, et pelotera ceux d'Hinako.
PDG : Parfait. J'attends votre business-plan complet pour la semaine prochaine.


Le résultat, me demandez-vous ? Le résultat... Bathtime with Hinako surpasse de loin le taux de médiocrité des deux autres épisodes. Ce qui n'est pas peu dire. C'est le record de médiocrité sur une échelle universelle tant géographique que temporelle. Et que dire de la musique ? Les mots me manquent, cette fois-ci on dépasse tout ce qui est humainement possible. Attendez-vous à des percussions brésiliennes pour accompagner des boob massages entre lolis, à de la bossa nova, et à un générique de fin à mis chemin entre de la j-pop et du happy hardcore.

Bathtime with Hinako atteint des niveaux d'absurdité difficilement surpassables. D'un autre côté, le concept de la trilogie est dévoilé au grand jour. Il n'y a plus beaucoup de doutes à avoir (en avait-on ?) sur l'intérêt principal de la série. Preuves en sont :



Les deux lolis se tripotent, se malaxent les seins.



Et se font subir des massages qui ressemblent clairement à des scénarios SM.


Over 9000 epic boobshots.


Mais si, c'est du savon.


Non mais non, juste non. That's enough, en effet.


Wait... wat ?


WHAT THE FUCK ?


On peut dire que ça s'assume.


Par ailleurs, les exercices d'étirement qu'Hinako propose de faire dans son bain semblent tout à fait inutiles. L'exercice phare de cet épisode étant tout de même le fait de conserver les doigts sous l'eau et de compter jusqu'à... 100. Oui, 100. Après avoir montré plusieurs exercices où, à chaque fois, Hinako a compté jusqu'à 10 trois fois de suite, elle se met à compter jusqu'à 100. Un LONG moment de solitude, l'apogée de Bathtime sans doute, le coup de maître.



Apprenez à compter en japonais avec Hinako. Jusqu'à cent. Non, elle n'abrègera pas.


Vous allez me dire : pourquoi cet "exercice" des doigts sous l'eau ? Et bien, c'est pour améliorer votre capacité à empoigner des boobs.



IMPROVE YOUR GRASPING ABILITY.


Cette dernière et magnifique idée nous provient sans doute de LE TRUC, un éminent participant à l'oeuvre qu'est Bathtime with Hinako.


Une équipe très japonaise. LE TRUC.


Bathtime with Hinako est divisé en deux grandes parties, chacune divisée elle-même en sous-parties. Voici le plan général de ce troisième volet :

I/ Bathtime (featuring Hiyoko, alias le Captain)
1/ Les exercices d'étirement avec Hinako
2/ Pelotage avec le Captain

a/ Boob massages
b/ Jeux SM

3/ Epic fuckin counting through 100

II/ Stretch Time (Hinako seule, mais encore plus moe que d'habitude)
1/ Exercices d'étirement
2/ Conclusion (où Hinako déclare qu'Hiyoko semble amoureuse de vous)
3/ Générique de fin, featuring LA CHANSON


Stretch Time est un retour aux sources. On retrouve la Hinako de Training with Hinako. Après l'avoir vu plus tarée que jamais, déformant sa gueule dans tous les sens, subissant des massages SM, comptant sans raison apparente jusqu'à 100 en fixant l'écran continuellement, on retrouve une Hinako qui ne fait que des exercices en étant cute et en perdant ses vêtements de temps en temps. Mais elle compte toujours, ah ça oui. Juste après le décompte des 100, qui est un peu l'équivalent de l'Hymne à la Joie dans la 9ème Symphonie de Beethoven, ces multiples décomptes de 10 qui n'en finissent plus font entrer le spectateur dans un état second de transe hallucinée. On perd définitivement la notion de jugement, on se laisse porter, on meurt intérieurement. C'est le coup final, celui qui empêche même de réfléchir, l'aboutissement de 3 DVD de lavage de cerveau. Mais aussi le retour au genesis de l'oeuvre.


So moe I just wanna die.




Conclusion

La trilogie Isshoni présente donc une structure globale en arc, avec une exposition, un climax central, une distortion à l'avant-dernière partie et une rééxposition.


Evolution structurelle de la trilogie Isshoni, exprimée en taux de WTF.

4 évènements crystalisent la structure globale de l'oeuvre. Le premier est la narration sous forme de film (!) du passé tragique d'Hinako. Le deuxième est l'ultime aboutissement de la série : le bisou. Le 3ème, qui survient de manière inattendue et qui atteint presque la perfection du kiss, est le fameux décompte jusqu'à 100. Enfin, l'apparition de "LE TRUC" au milieu du générique constitue un dernier phénomène qui marque le spectateur à vie.

Après le premier WTF essentiel du passé d'Hinako, Training with Hinako présente une évolution lente vers de plus en plus de WTF, du fait qu'il ne change jamais, répète toujours la même chose, mais consterne le spectateur de plus en plus au fur et à mesure du visionnage.

Sleeping with Hinako, par son concept seul, s'impose comme le climax de la série, l'aboutissement. Il se divise en 2 parties (inégales en durée, d'autant que la durée est relative dans cet épisode) : la nuit et la matinée. La scène du bisou est sans nul doute l'évènement le plus remarquable de toute la trilogie, et survient pendant la nuit.

Bathtime with Hinako, 3ème mouvement, est assez spécifique car il commence par beaucoup d'inattendu. Sa première partie "Bathtime" figure comme une sorte d'improvisation, d'envolée lyrique libre des contraintes structurelles. On a tout d'abord une variation sur l'idée des exercices, rappellant le premier épisode, mais qui se termine dans une envolée de pure folie où un nouveau personnage arrive, des scènes SM surviennent associant du yuri et du lolicon ; une grande distortion de l'oeuvre qui se termine par le décompte jusqu'à 100, moins important peut-être que le kiss mais sans doute le passage le plus osé de la série. Après cette improvisation libre, la seconde partie de Bathtime with Hinako, "Stretch Time", est la réexposition de Training with Hinako : retour d'Hinako comme seul personnage, retour des exercices et de la simplicité. Et la boucle est bouclée.



La série en résumé.


Reste ce passage hors du temps, hors de la structure, ce moment de douce beauté, calme et inattendu : la Hinako's lullaby. Peut-être est-ce là le véritable climax de l'oeuvre, après tout...





Acheter Hinako : acte politique, acte poétique

Je me suis commandé le coffret Sleeping with Hinako avec le DVD + la figurine.


Il me fallait posséder la production humaine la plus mauvaise de l'année 2010. C'est un objet rare dont la nullité atteint un état si extrême qu'il en devient beau.

J'immortaliserai Hinako. Je montrerai Hinako à mes petits-enfants. Il faut que les générations futures sachent. Il faut faire travailler le devoir de mémoire. Pour que personne n'oublie, pour que cela ne se produise plus. Il faut que quelqu'un conserve cette preuve du pire gouffre esthétique que l'humanité aie jamais connu. 2010 est une date noire et sombre dans l'Histoire de l'Art, et encore plus dans l'Histoire du Japon. Hinako est née, surpassant toutes les limites de l'absurdité commerciale, de la folie et de la tristesse d'un peuple.

Mais dépenser de l'argent pour Hinako est aussi un acte qui vaut pour lui-même. Déjà parce que cela me permettra de vraiment voir ce que donne le programme aléatoire configurable du DVD. Mais aussi parce que c'est une action si improbable qu'elle en devient onirique. C'est un voyage dans les tréfonds du non-sens. La poésie est d'autant plus puissante qu'elle s'affranchit des normes commerciales : de l'argent purement et simplement gâché, pour l'idée, parce que c'est drôle, parce que c'est n'importe quoi. De l'argent tourné à l'absurde. Un abandon. Un peu comme si j'acceptais librement de me faire double fister le trou du cul.


Et pis je pourrai me branler.



Dernière édition par Cornemuse le Jeu 3 Fév - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 0:40

Pauvre Barnabé-san.

J'ai explosé de rire au "NANNI?" et au "LE TRUC" sinon. Du gros gros win, gg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 3:14

Putain mec c'est le plus gros win de toute ta vie. Je suis désolé mais l'analyse que t'as fait de la série est au final bien plus complexe et pertinente que celle de ton mémoire et surpasse - de loin - tous tes articles sur les Schoënberg et autre Xenakis. J'étais mort du début à la fin ! Ceci est ton oeuvre d'art, TON bathtime with Hinako. DEAL WITH IT.


PS: Maintenant que t'as un super titre perso, trouve toi un avatar pd.

PS2: Non mais sérieux le plus énorme c'est le ton ultra rigoureux et la structure ultra ordonnée de ton article, c'est génial.


Dernière édition par Val le Jeu 3 Fév - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrion
fou malade
avatar

Messages : 1116
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 3:30

Putain, meilleur article de 2011, je suis mort.

PS : LE TRUC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 3:54

Citation :
Conseiller marketing : Mais... Mais c'est tout à fait ça !
Directeur projet : Oh... Je suis content que vous compreniez enfin...
Conseiller marketing : Et comment ! Je n'avais encore jamais envisagé le potentiel érotique vendeur de l'inceste !

J'ai explosé de rire moai1
Au fait y'a pas mal de passage où j'ai juste explosé de rire, tu as globalement 3 états, les moments où tu essayes de justifier Hinako en tant qu'art, le passage où tu assumes complètement ce qu'est vraiment Hinako et les passages où tu critiques absolument et totalement Hinako. Le tout est absolument non structuré et tu peux passer d'un état à l'autre par surprise... Ce que je trouve assez énorme pour tout dire XD

Au fait du coup Bathing? Y'a pas de machin aléatoire pour lui?

Sinon euh je tiens FRANCHEMENT pas à commencer un débat donc reste tranquille Val par pitié, j'accepterais tout comme réponse, est-ce que on peut enlever l'image hentai pour la version site de l'article... C'est censé être un site tout public quoi... ><
Voilà voilà seul passage où je mettrais mon petit mot

Sinon euh c'était très drôle et ça ne doit pas empêcher notre Diog national de faire son update, on t'aime! moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 3:58

Oui bah oui pour le site normal, je suis pas abruti non plus slt
Revenir en haut Aller en bas
Cornemuse
Crazy like a creepy horse
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 31
Localisation : France, Nîmes

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 11:06

Merci à vous tous CODY FUCKING TRAVERS

Haga : J'ai censuré l'image hentaï. Si ça suffit pas c'est pas grave je l'enlèverai. Au sujet de l'aléatoire sur Bathtime, en fait j'en sais rien... Si ça se trouve les scènes du bain sont un programme qu'on peut laisser tourner pendant qu'on prend vraiment un bain, aussi. Mais bon, sans m'être assuré de ça auprès de sources dignes de confiance, je préfère ne pas me prononcer. En fait ce serait pas étonnant, d'autant que les scènes sont découpées par des transitions avec des bubulles, elles pourraient facilement être dans n'importe quel ordre. Si ça se trouve, même, les scènes avec le Captain sont des bonus qui arrivent au hasard au milieu des exercices d'étirements du bain...

Val : En même temps, la musique c'est une corvée ! Ma vraie passion c'est les moe-girls à bigboobs qui font du stretching, forcément je suis plus inspiré. Pour l'avatar : j'en ai trouvé un qui me va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 13:06

Censuré c'est drôle et parfait moai1

Je balance sur le site!

PS : Ah avant, "Hinako, ou comment piquer un sujet d'article à Super Lighter II" je suis chaud pour mettre ce titre là pour le site, vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objected
bison
avatar

Messages : 969
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 15:22

Faut mettre "à Diog"


Faut aussi que Super Lighter se renomme Diog (son vrai pseudo) aussi putain.

_________________











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 17:40

ok dakor dakor je vois je vois si c'est comme ça que vous voulez ok ok vous voulez jouer a ça OK OK d'accord

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 20:48

T'inquiètes Diog sérieux, ton article était juste génial quoi. Bon bah après Corn il a mieux décrit comment était foutu le DVD mais dans ta présentation, on s'en cogne c'est pas l'intérêt, l'intérêt c'est vraiment juste de voir Hinako et de soupirer devant l'un des pires trucs imaginé. Y'a des blagues que tu fais qui n'ont rien à envier à Cornemuse! (Je me souviendrais toujours du IHZ Seal of Approval moai1 )

Hinako est un sujet tellement palpitant qu'il vaut bien deux articles moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 20:51

Oui enfin bon tu sais Haga je doute que Diog aie vraiment le seume
Revenir en haut Aller en bas
Cornemuse
Crazy like a creepy horse
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 31
Localisation : France, Nîmes

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 3 Fév - 23:12

Moi je suis pour mettre le titre que j'ai mis pour le site. J'aime bien avoir "Super Lighter 2" dans le titre. Super Lighter 2 quoi. SUPER LIGHTER 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 5 Fév - 16:32

Perso j'ai beaucoup aimé les deux articles et ce qui est cool c'est que vous avez un humour totalement différent.
J'ai beaucoup aimé les passages philosophiques arstys et c'est cette humour qui m'a le plus plu. Sinon ça se lit facilement même si j'ai trouvé les dialogues entre les créateur un peu relou et surtout beaucoup trop long. Mise à part ça, tu apportes de nombreuses choses que Diog n'a pas noté.
En tout cas vos deux articles sont drôles et sympas. A ta place je serai pas deg Diog, le tient est bon et a amené Corn à s'y intéresser. En gros t'as bien fait ton job.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt C.

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Jeu 10 Fév - 19:20

Pareil que Arc: Assez différent pour qu'on puisse apprécier les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornemuse
Crazy like a creepy horse
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 31
Localisation : France, Nîmes

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 11:17

http://www.youtube.com/watch?v=2sCyOYcmbE4&NR=1&feature=fvwp


Regardez les commentaires de la vidéo.

KazeTV va sortir Hinako en France. Si si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming
avatar

Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 11:21

Ok la terreur s'empare de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 11:53

LA PREMIÈRE COPINE VIRTUELLE ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledeboiter

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 13/04/2011

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 12:15

ha ha ha ridicule Very Happy "retourne sur ses galge"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.last.fm/user/RapeBrain
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 13:36

c'est le plus beau jour de ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choses
MARIOS DE FEUE
MARIOS DE FEUE


Messages : 289
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 25
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Sam 16 Avr - 22:01

La vidéo est bloquée au Canada, ok super. hope hope gabrielole

En tout cas j'espère que toute la série va sortir. génial1

oups trompé de convo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nellya

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 15/04/2011
Localisation : Vers l'infini et au delà

MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   Lun 18 Avr - 21:48

...*se demande à quoi ressemblerait la version "eating" *

Bon après il faut voir si il y a réellement des gens totalement intéressés par l'idée d'accepter la 2D plutôt que l'IRL, jusqu'au bout o_o"
En tout cas je demande à voir quelqu'un dans la rue en train de se balader bras dessus/bras dessous avec sa peluche taille réelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Issho-ni Fapping   

Revenir en haut Aller en bas
 
Issho-ni Fapping
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Issho-ni Fapping
» Hello Kitty to issho: Block Crash V (PlayStation Vita, 2012)
» 12e session : Mainichi Issho Toro, Ape Esca
» [Manga] One Piece (Risque de spoil)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: