AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [N64] Super Mario 64

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 17:01


Il est 14h16, et je ne sais pas quoi faire. Après quelques minutes de réflexion, et après m’être dit que regarder une troisième fois la saison 2 de Suzumiya ne la rendra pas meilleure, l’idée d’écrire une review m’est venue. Et puis bon, tant qu’à faire, autant parler d’un jeu connu de tous, histoire d’avoir quelques commentaires. Au moins, cette fois-ci je ne prends pas énormément de risques, puisque le jeu dont je vais parler n’est autre que Super Mario 64.


Sur cet écran précédant le choix du fichier, on peut modeler le visage de Mario. Le miracle de la 3D...

Ce n’est un secret pour personne, Super Mario 64, sorti le 1er mars 1997 en France, est LE premier gros jeu de la N64, LE premier jeu de plate-forme qui a excellemment réussi son passage à la 3D, et pour beaucoup, LE meilleur jeu vidéo de tous les temps. Sans aller jusque-là (mais presque), j’éprouve une profonde affection pour ce jeu, car au-delà de ses nombreuses qualités - que je détaillerai bien évidemment – il s’agit de mon premier jeu vidéo (en excluant Tetris et une version de Star Wars sur GB monochrome dont il faudra que je parle un jour..) ! Donc forcément, ça laisse des souvenirs, et dans le cas de Super Mario 64, plutôt des très bons. Mais je vais essayer, durant cette review, de vous épargner un maximum de phrases type « ce jeu il est trop bien de la mort qui tue, mais je vous expliquerai pas pourquoi, juste j’y ai joué quand j’avais 7 ans donc forcément c’était mortel ». Je vais plutôt essayer de vous faire comprendre, en citant pas mal d’exemples (surtout de gameplay et relatifs au levels, attention donc à d’éventuels spoils), pourquoi ce jeu est tant adulé par toute une génération, même près de 15 ans après sa sortie.

Bon, passons rapidement sur le scénario, qui nous met dans la peau de Mario qui va au château de Peach avec la ferme intention de tirer un coup goûter le délicieux gâteau que lui a préparé la princesse. Bien entendu, Bowser l’enlève, et scelle les portes du château à l’aide d’étoiles de puissance, qu’il vous faudra récupérer dans le but de délivrer la princesse. La recherche de ces étoiles vous conduira à travers 15 mondes bien différents les uns des autres, auxquels on accède en entrant dans des tableaux (ou pans de mur parfois, ou même autre chose). Pour résumer et pour donner une idée de l’ampleur de la quête, il y a en tout 120 étoiles à récupérer (même si vous pouvez terminer le scénario avec seulement 70), sachant que chaque monde permet de collecter 7 d’entre elles. Sauf que là, en fin membre d’ACK que vous êtes, vous ne manquez pas d’avoir sur votre bureau un raccourci de la calculatrice Windows (Mac pour Reven génial1 ), et vous vous rendez compte que 15 x 7 = 105. Cette opération, suivie d’une soustraction digne d’un étudiant en math sup’ signifie donc que 15 étoiles dites secrètes sont à découvrir, et font pour la plupart l’objet de petits défis prenant place dans des stages annexes.


Le hall du château, à partir duquel vous accéderez aux différents tableaux


Chaque monde que vous parcourrez vous réservera donc son lot d’objectifs à remplir afin de mettre la main sur les étoiles. L’une des choses qui fait la grande richesse de ce titre, c’est la diversité des défis. En effet, à part certaines étoiles récurrentes dans chaque monde (un boss fight, 8 pièces rouges à récolter, ou encore 100 pièces jaunes), les situations tirent brillamment profit de l’environnement parcouru. Un exemple très concret et bien connu des fans est celui du monde Gla-Gla, où l’on rencontre une tête de bonhomme de neige qui a été séparée de son corps. Le niveau se présentant comme une montagne que l’on peut descendre en glissant sur la neige, le but sera donc de guider la tête du snowman sur toute la descente afin qu’il puisse redevenir entier. Et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ! Cette richesse (qui est véritablement le maître mot de Super Mario 64) est renforcée par la palette de mouvements dont dispose Mario, et par les pouvoirs spéciaux qu’il peut acquérir. Car aux possibilités de saut, de coups, de nages et autres glissades, s’ajoutent trois casquettes qui vont conférer au plombier moustachu des aptitudes particulières. La première que l’on débloque est la fameuse casquette ailée, qui permet à Mario de voler pendant un temps limité mais suffisamment long pour pouvoir en profiter pleinement. La seconde est la casquette métal, qui rend notre héros lourd comme du plomb, ce qui lui permettra de couler, mais aussi de le rendre invulnérable aux gaz toxiques. Enfin, la casquette invisible, qui ne porte pas si bien son nom que ça, dématérialise Mario et lui permet donc de passer à travers certaines barrières. A noter toutefois que ces capacités spéciales ne sont pas disponibles à n’importe quel moment du jeu, mais qu’elles s’utilisent lorsqu’un bloc de la couleur correspondante à la casquette se trouve dans les environs.


Quand t'as 7 ans, c'est magique ça... et même encore maintenant moai1


L’aspect du jeu qui finalement me plaît le plus en soi, c’est bien le simple fait de parcourir les différents mondes, en dehors des défis qu’ils proposent. Car ces niveaux, qui sont totalement différents les uns des autres et se renouvellent sans mal, sont ouverts, et autorisent le joueur à effectuer les missions dans l’ordre dans lequel il le souhaite. Et à mon avis, c’est ce qui fait la grande force du titre, à l’inverse du triste exemple de Super Mario Galaxy et ses mondes linéaires. Les niveaux sont beaux, et même si maintenant, le jeu accuse un peu le poids de ses années sur le plan des graphismes, ils restent toujours aussi passionnants à parcourir, et ce même une fois le jeu fini. D’une part car de toute manière, les 120 étoiles ne se laissent pas obtenir si facilement que ça (sur la fin, les niveaux deviennent moins des promenades de santé que des vrais moments de plate-forme pure et dure), mais d’autre part car le level design est conçu de manière à ce que le joueur puisse lui-même se trouver des défis, et renouveler tout seul son expérience de jeu.

Je vais d’ailleurs dire quelques mots plus en détails sur le level design à proprement parler. Je l’ai dit, les mondes parcourus se distinguent tous parfaitement les uns des autres, et chaque thème est exploité à la perfection. On trouve, en vrac, des montagnes, des forteresses, des niveaux aquatiques, enneigés, gelés, une cité sous-marine, un désert, un monde arc-en-ciel et même une horloge ! La diversité ne manque pas. L’architecture des niveaux est totalement maîtrisée, et le jeu fourmille d’idées de gameplay excellentes. On peut citer notamment, dans plusieurs mondes, l’utilisation de canons qui permettent de se propulser au loin, le bateau englouti dont l’accès est bloqué par une anguille qu’il faudra déloger, le monde trempé-séché avec ses différents niveaux d’eau (amis du Temple de l’Eau d’Ocarina of Time, bonjour !), le monde de lave avec son volcan central qui est plus qu’un simple élément du décor… bref, les mots manquent pour décrire tant d’ingéniosité, et si vous n’arrivez pas à comprendre ce que je dis, le mieux est encore de tenter l’expérience par vous-même.



Le monde trempé-séché et sa cité engloutie, excellents

Dans presque chaque niveau, on trouve un boss, qui même s’il n’est pas bien dur à défaire, a le mérite de ne pas se faire battre de la même façon que ses collègues, ce qui oblige le joueur à trouver la technique appropriée (souvent assez évidente, je l’admets). En plus de ces boss, vous aurez l’occasion de vous battre contre le maître des lieux, l’infâme Bowser, et ce à trois reprises. Pour le coup, la technique pour le battre ne change pas d’une confrontation à l’autre (seule la durée du combat change), et c’est bien dommage, car au vu du reste du jeu, on se dit que les développeurs auraient eu l’imagination nécessaire pour nous diversifier ça. Ceci dit, je dis ça pour chipoter, et la confrontation finale reste assez grisante tout de même, d’autant que ces boss fights sont servies par l’excellente et irréprochable (comme très souvent chez Nintendo) maniabilité, qui exploite parfaitement les possibilités offertes par la manette de Nintendo 64.

Pour rester dans la partie technique du soft, parlons des musiques. Si certaines sont classiques de l’univers de Mario (Bob-Omb Battlefield par exemple) et se contentent d’être entrainantes et de bien coller au monde, certaines sont très poétiques et immergent le joueur comme pas possible. Je veux parler notamment de la musique correspondante aux deux niveaux sous-marins du jeu, qui enchante littéralement la Baie des Pirates.



La musique de ce niveau est hypnotique, on se sent vraiment immergé au plus profond des eaux avec Mario


Bien sûr, toutes les qualités que j’énonce depuis le début de la review peuvent sonner creuses en 2011, à l’heure où l’on a vu passer depuis 1997 un certain nombre de jeux de plate-forme 3D de grande qualité. Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que Super Mario 64 est quand même le titre qui a posé 95% des bases de ce genre de softs tels qu’on les connaît aujourd’hui ! Et peu importe si je sonne comme un gros fanboy en disant, mais on n’a pas trouvé beaucoup mieux depuis, si ce n’est pas du tout ! C’est pour ça que je veux particulièrement insister sur l’intemporalité de ce titre : même maintenant (et dans mon cas, même après l’avoir fini depuis belle lurette), le level design fait encore des merveilles, et il fait partie de ces jeux que je relance juste pour aller dans un monde au hasard, me balader et refaire quelques étoiles. C’est bien toute la force de Super Mario 64 : avoir réussi à créer un univers dont on ne se lasse jamais, pour peu que l’on ne soit pas allergique à l’ambiance d’un Mario.



A partir de là, ça commencer quand même à se corser

Enfin, pour terminer, un mot sur le (seul) remake de ce jeu : la version DS (ça fera plaisir à Haga comme ça moai1 ). Même si j’en ai déjà parlé un peu dans mon dossier sur la Nintendo DS, le moment est propice à quelques comparaisons. La version portable apporte son lot de nouveautés, notamment la plus flagrante de pouvoir contrôler quatre personnages au choix, les nouveaux venus étant Yoshi, Luigi et Wario. Chaque perso possède alors ses propres caractéristiques et mouvements attitrés, et certaines étoiles (dont le nombre est passé à 150) ne peuvent être obtenues que par un seul membre de l’équipe). Des petits niveaux supplémentaires font également leur apparition, ainsi qu’in grand nombre de mini-jeux utilisant l’écran tactile de la console. Graphiquement, le jeu est plus soigné que son aîné, et la maniabilité tactile, bien que déconcertante au début, est au final presque aussi fiable que le bon vieux stick. Cette version a peut-être pour mérite de permettre à ceux n’ayant pas fait la version originale à l’époque de passer outre les graphismes maintenant d’un autre âge, tout en rendant le jeu encore plus riche de par son contenu additionnel, et toujours aussi passionnant.

Pour résumer tout cela, je n’aurais plus grand-chose à dire, à part « jouez-y ! » si ce n’est pas déjà fait, car il s’agit là d’un monument du jeu vidéo, le maître de la plate-forme 3D, et ce serait vraiment dommage (et dommageable pour votre culture vidéoludique en général) de passer à côté. Bien, il est 16h, et comme de toute façon cette review ne sera pas postée sur le site avant un petit moment (j’ai quelques heures de retard apparemment), je crois que je suis bien parti pour en écrire une autre très prochainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~


Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 18:25

Vraiment géniale cette review sérieux, j'en commente très peu car généralement j'ai rien a dire sur les jeux en question, mais celui là mec, elle est vraiment magnifique. Si Katamari ou HoTD : Overkill sont de loin mes jeux préférés, SM64 est juste en dessous, et est pour moi non pas mon meilleur mais LE meilleur jeu du monde. Quand je m'ennuie, quand je suis triste, énervé, ou même quand je suis heureux, rien ne me fais plus plaisir qu'une partie de SM64. Contrôler Mario est juste jouissif, le gameplay est le plus génial du monde, l'OST me tue à chaque fois, bref, Super Mario 64, meilleur jeu de toute la planète









Citation :
Si certaines sont classiques de l'univers de Mario (Bob-Omb Battlefield par exemple)



oui oui oui oui oui oui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 18:28

Hey merci pour le comm ça fait plaisir ! Que dire de plus si ce n'est que je suis d'accord avec toi, Super Mario 64 devrait être prescrit comme antidépresseur sérieux.

Ah et j'ajouterais que quand même :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3


Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 18:40

Citation :
(Mac pour Reven génial1),

Je suis touchée, je pleure de joie (j'suis fane de ces smiley °°")

Excellente review sinon, je n'ai rien de plus à dire les rs vont rser
Tu me donne envie d'y rejouer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 19:27

Bonne review Drake.

L'époque de ces jeux de plate-forme axé dans l'exploration et la collecte d'objets me manque. SM64 doit être l'un des premiers de ce genre dont je pose beaucoup d'affectation (mon first reste Banjo-Tooie).
J'ai toujours aimé ce côté balade dans un monde central qui relit d'autres mondes. On voit du paysage, il y a un level design très bien pensé, c'est varié et tout. J'adore.

Dommage que les Mario Galaxy et 3DS ne partent plus dans cette direction et vont plutôt dans un style plus classique de Mario Bros (ils n'en demeurent pas moins bons).
Ce serait géant un nouveau jeu de plate-forme dans ce genre. Peu importe que ce soit les Spyro, Banjo, Mariol ou autre Gex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 19:37

Merci pour vos commentaires !

Weldar a écrit:
L'époque de ces jeux de plate-forme axé dans l'exploration et la collecte d'objets me manque.
Et moi donc... D'ailleurs un truc marrant, c'est que j'ai commencé à vraiment bien apprécier Super Mario Sunshine que après avoir joué à Galaxy, parce que je me suis rendu compte de la différence, et que se balader dans des niveaux ouverts c'est le pied.

Weldar a écrit:
Banjo-Tooie
Ouais, celui-là aussi je l'aime beaucoup. Mais je l'ai découvert après SM64, donc ce dernier prend le pas. Mais il m'en reste des souvenirs incroyables aussi (Sorcière-Land, magnifique).

Weldar a écrit:
Ce serait géant un nouveau jeu de plate-forme dans ce genre. Peu importe que ce soit les Spyro, Banjo, Mariol ou autre Gex.
Complètement d'accord. J'aimerais bien avoir une cartouche de ce genre à mettre dans ma 3DS. Et comme tu dis ils restent bons, mais ils souffrent de la comparaison (pour moi en tout cas) avec justement ces jeux ouverts. Et pour Gex ça fait quoi, une dizaine d'années qu'il a pas eu de jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 20:00

Les Gex c'est mort depuis le troisième épisode je pense.
Ce serait marrant de faire un come back, mais je n'y crois pas trop.

Dans Banjo-Tooie, j'adore pratiquement tout les mondes tellement que le level design, les décors et l'ambiance sont géniaux... (bon, il y a peut-être la mine que j'aime un peu moins).
L'usine de Grunty, un niveau génial.

Enfin, je rêve de retrouver cet esprit de se balader dans des mondes à la recherche de sous quêtes pour récolter des artefacts à collectionner pour progresser.
oui5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 21:41

Très bonne review oui, surtout qu'au final on teste rarement nos classiques! moai1

Super Mario 64 doit être l'un des jeux les plus phénoménales au monde. Reprenant un moteur 3D daté de Star Fox 2 (wtf) pour repenser ce que pouvait être le jeu de plateforme était vraiment d'une complexité inimaginable.

Enfin je sais pas. Comme ils ont pu partir autant de RIEN pour faire un truc pareil? Le triple saut, le saut sur les murs, se baisser avec Z, Z + A = Triple Salto Arrière, Sauter + Z + A = Saut en longueur. Y'a des sauts qui servent absolument à rien en plus! Mais ils sont là, parfaitement fonctionnel. J'ai passé des heures dans le jardin de Peach a ne serait-ce que trouver le timing du triple saut, tellement jouissif!

Comment, en partant de rien, en s'inspirant de quasiment rien on peut avoir un gameplay aussi aboutit et maitrisé? Sérieux, Super Mario 64 est une putain d'énigme.
Surtout que ouais y'a du saut, mais y'a aussi de la baston! Faire une glissade quant on appuie sur avant + bouton attaque en l'air en opposition avec un simple coup de pied si on appuit juste sur ce bouton attaque.
Mais c'est GENIAL sérieux, ça sort naturellement même si oui, sérieux au début, on est un peu effrayé par la quantité de saut disponible. (En fait, on a surtout peur du "Z" sous la manette mais son apprentissage est très progressif, au début il sert à rien, puis on s'en sert pour les attaques rodéo puis puis pour le saut en longueur bien plus tard. )

Et ouais bien sûr, les niveaux sont absolument fabuleux.
En fait le truc le plus incroyable de Mario 64 c'est les indices. Déjà rien que le fait que l'on puisse choisir de faire une étoile et que, finalement, on change d'avis pour en prendre une autre. C'est quelque chose que j'ai énormément regretté dans Sunshine (et qui marche beaucoup moins bien sur le très linéaire Mario Galaxy malgré tout le bien que j'en pense)
Je me souviens quand j'y ai joué (et c'était bien après mon premier jeu 3D qui devait être Tomb Raider), notamment le niveau du désert qui faisait "Les 4 piliers de Gizmeth" (ou un truc comme ça). Y' a pas eu marqué "Allez au dessus des quatre piliers pour activer la suite". On a aucun indice, juste une construction parfaite qui fait que au tout début du niveau, on voit la pyramide en arrière plan avec les quatres piliers et tout de suite, on pige, c'est magique. (A l'heure actuel, on aurait plutôt tendance à foutre une flèche sur les piliers, ou a les colorier en rouge, bref, à donner la main au joueur pour lui dire "va par là" moai1)
Et la surprise quant on le fait est excellente aussi.

Bref, tout est parfait finalement dans ce jeu si ce n'est mon joystick N64 qui commence à prendre des rides. Je trouve aussi que pour un premier jeu de plateforme au monde, Mario 64 possède vraiment de problème peu de caméra au final. Et ça, ça reste exceptionnel. (Certains plans de caméra restent assez problématiques pour apprécier les distances, je pense au combat sur le balcon de Big Boo par exemple)

Rho et puis cette variété dans les objectifs, dans les environnements, dans l'architecture, dans le concept même des niveaux! (L'idée d'une eau qui monte et descend était génial) Non seulement les mecs se sont fait chier à trouver comment on fait un bon jeu de plateforme 3D, mais en plus ils ont vraiment pondu l'un des meilleurs si ce n'est mon préféré au final.

Bref, bonne review pour toi Drake, et un jeu absolument fabuleux. (J'ai beaucoup de mal avec le remake DS ceci dit. Appuyer sur un bouton pour courir euuuh bof)




Dernière édition par Haganeren le Mer 7 Sep - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mar 6 Sep - 22:00

Dans les mouvements t'as oublié un truc que finalement j'ai découvert que pas grand monde connaissait (parce que ça sert quasiment pas au final), c'est Z+B, ça fait une espèce de tacle rotatif au sol, vachement stylé.

Moi ce à quoi je passais des heures dans le jardin de Peach, c'était faire le poirier au sommet des arbres et faire des sauts géants d'un arbre à l'autre. C'est... magique.

C'est vrai que l'un des défauts de Mario Sunshine est le fait qu'il soit un peu plus "scripté", on choisit moins (voire pas du tout) l'ordre des missions et c'est vrai que c'est dommage.

Par contre le truc de la pyramide, tu parles de Super Mario 64 ? Si oui, tu as mélangé ça et Sunshine, parce que dans Super Mario 64, on a pas d'aperçu avant le niveau. C'est dans Sunshine que c'est apparu ça. (et comme je vois pas de pyramide dans Sunshine...)

Sinon la caméra, à part l'exemple que tu as cité pour Boo, ça reste quand même relativement correct, beaucoup de gens s'en plaignent mais moi j'ai trouvé ça pas si dégueulasse que ça (ou alors tu voulais dire "possède vraiment peu de problèmes")

Et pour le remake DS, moi j'utilise la dragonne pour jouer, donc la maniabilité à la croix je comprends que tu puisses ne pas aimer.

Merci pour ton comm' en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 0:36

Hum non, l'aperçu avant le niveau je déteste ça. Je me cache toujours les yeux pour ne pas me spoiler.

Si tu observes le niveau de la pyramide tu verras que l'une des premières chose que tu vois grâce à l'excellent plan de caméra c'est la pyramide entouré des quatre piliers entre les dunes... Ce qui fait que tu comprends tout de suite de quoi on parle.

Faut dire aussi que les niveaux étaient relativement petit et pourtant incroyablement riche. Maintenant on a la possibilité technique de faire des niveau beaucoup plus gros mais c'est pas pour ça qu'on arrive à faire un niveau très gros et aussi incroyablement riche que dans Mario 64.

Sinon, moi aussi j'ai mis énormément de temps avant de trouver le Z+B. Ca sert à rien mais c'est plaisant. (Et c'est repris comme Smash Bas dans Smash Bros moai1 )

Et oui je voulais dire vraiment "peu" de problème de caméra... ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse


Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 2:29

Je vous lis là et je vous trouve quand même vraiment doués à l'analyse de jeux vidéos. Surtout que voilà, bizarrement, Mario a beau être méga-populaire et vendre excessivement, il n'attire finalement que peu de discussions. Sur un forum de JV, y a toujours le topic Zelda, Pokémon, etc, et Mario, pas vraiment. Les gens s'attardent rarement au génie du gameplay de ces jeux. Peut-être c'est trop souvent pris pour acquis? C'est tellement intuitif, naturel. Sans compter que les gens hésitent à discuter en profondeur des classiques alors qu'il faut pas hésiter, braveau Drake, braveau Haganeren pour son commentaire aussi, braveau tout le monde.

Mon expérience personnelle avec Mario64 est proche du gâchis, j'ai eu la N64 pour Goldeneye 007, je n'ai jamais eu le jeu avant il y a peu (2006 ptet), j'y jouais chez des amis et à peu près tout ce que je faisais c'était de balancer le bébé pingouin hors du niveau, et ça ne faisais rire que moi. Et quand j'ai eu la cartouche, j'ai joué avec une sauvegarde complète, à tester des niveau dans n'importe quel ordre, du coup, ça m'a un peu gâché le plaisir de découvrir le jeu quand je me suis décidé à faire une partie complète du début.

Il faut quand même avouer les problèmes de caméra, je les trouve assez frustrants par moment. Sur les passerelles étroites en particulier, je n'arrive tout simplement pas à les traverser à moins qu'elles soient en parfaite ligne droite à l'écran, ce qui n'arrive presque jamais. Je me promène souvent en "escalier" sur ces passerelles du coup.

Sinon, concernant les jeux plateforme "objets à collectionner" old-school, je me souviens qu'un jeu du genre était prévu sur la Wii à un moment, mais je n'ai que de très vagues souvenirs à son sujet, c'est triste. J'ai vraiment l'impression que c'est considéré comme une relique qui a dépassé sa date de péremption, que ce n'est juste plus dans l'air du temps. Autrement dit, ce n'est pas encore assez vieux pour être rétro-cool. Vous êtes avant-gardistes les gars

So long, gay bowser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 13:19

C'est vrai que l'époque "rétro" fascine en ce moment. Les jeux de plateforme 2D affluent et le principe est de les rendre excessivement dur afin qu'ils ressemblent à ce qu'on avait sur NES. (En opposition à la simplification des jeux de façon général)

Seulement je pense pas qu'on aura une telle période "rétro" pour des jeux comme Super Mario 64. Parce que bon, on aura beau dire, faire un Megaman 9 avec les moyens actuels ne demande pas beaucoup de main d’œuvre, ça va de pair avec la récente explosion de la sphère indie ayant des studios très petits. (Souvent constitué d'un seul gars + un autre pour les musiques)

Par contre, un jeu en 3D à explorer, ça se fait moins les mains dans les poches. On va pas pouvoir faker une époque de Commodore 64 tel VVVVVV ou faire des graphismes très simple comme Super Meat Boy. Il faut passer du temps sur des logiciels 3D et y aller assets par assets. (Y'a que l'animation qui est plus fastidieuse en 2D qu'en 3D... Et un jeu de plateforme n'a pas forcément besoin de superbe animation)

Et même en 2D faire de l'exploration/recherche coûte plus cher qu'un simple enchainement de niveau. Donc 3D + Exploration/Recherche, ça commence à faire beaucoup et je pense que les investisseurs privilégient toujours le sympathique jeu en 2D à mécanique simple... Et à cout plus simple aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiraboshi
Normie, clinse
Normie, clinse


Messages : 467
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 17:50

Même si le fait que ce soit le premier jeu vidéo d'une génération a nécessairement joué, Super Mario 64 reste quand même un summum absolu en matière d'énigmes et de level design. Qui plus est le jeu, par sa complexité et son ingéniosité exemplaires, nous faisait nous-même découvrir des qualités humaines telles que la curiosité, tout simplement. Revisiter le même niveau des centaines de fois, refaire les énigmes dans tous les sens pour au final trouver une étoile dont on ne soupçonnait même pas l'existence, il n'y a plus tellement ça aujourd'hui et c'est dommage. C'est sans doute ça qui est le plus regrettable dans le jeu vidéo actuel : cette absence d'exploration qui ôte au jeu vidéo sa dimension initiatique et exaltante. Au fond, Mario 64 c'est un peu tout ce qu'un joueur qui se respecte devrait rechercher (et trouver) dans un jeu : une maniabilité parfaite, un level design tordu et fourmillant d'idées géniales, une vraie progression dans la difficulté, un univers simple mais jamais simpliste, une bande-son à toute épreuve, bref un jeu ABOUTI comme on n'en fait plus.

A part ça je n'ai pas grand chose à ajouter par rapport à votre analyse déjà très pointues livrées sur la question, d'autant que je n'ai pas touché à ce jeu depuis des lustres... j'ai plutôt tendance à me tourner vers Super Smash Bros et Mario Tennis. Néanmoins cette review m'a vraiment donné envie de me relancer dans l'aventure. srx1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 19:09

Je n'ai pas joué à ce jeu à 6ans. j'en avais entendu parler, mais à l'époque j'avais une PS1, pas assez d'argent pour deux consoles, je voulais pas qu'on m'en parle. Après je suis passé à Nintendo avec ma GameCube, j'ain découvert les jeux Mario 3D avec l'excellent Super Mario Sunshine. C'est à 17ans que j'ai acheté ma N64, avec Super Mario 64.

J'ia donc pû jouer à ce jeu, objectivement, 10ans après sa sortie, avec le recul et une expérience de ses suites et de l'évolution du jeu de plate-forme 3D.
J'y ai donc joué, sans nostalgie, sans les yeux d'un enfant de 7ans; Quasiment objectivement. moai1
Et là, pas de mystère. LE JEU DECHIRE PUTAIN. les rs vont rser

Ce que je veux dire, c'est qu'après avoir passé outre l'énorme pas en avant technologique de ce jeu, sans parler du sublime passage de la 2D à la 3D, le jeu reste tout de même vraiment riche et étonnant, de par son gameplay et son level design. Et c'est ça qui m'a le plus plu quand j'ai joué à Sm64, c'est d'être vraiment curieux, comme un petit fou, je voulais savoir comment serait le niveau suivant, je voulais toutes les étoiles, je passais du temps à m'entraîner dans le jardin de Peach, à grimper sur les murs.
J'ai toutefois bloqué sur quelques problèmes de maniabilités avec le pad N64 (passages sous l'eau bonjoure) et de caméra. Mais c'est tellement futile à côté de la fascination que procure ce jeu.

Tout ça pour dire que ce jeu est vraiment un putain de chef-d'oeuvre en plus d'être le pionner des jeux 3D. Le level design est absolument fabuleux, chaque environnement est tellement différent, les défis sont variés et intéressants, putain de la bombe ce jeu. je pense que dans le futur on aura le droit à d'autres remakes de ce jeu, en tous cas il le mérite amplement.

Cette review est à la hauteur du jeu, même si j'aurai tout de même aimé un peu plus de fanservice, ça fait pas de mal pour un jeu comme ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 19:16

Citation :
En fait le truc le plus incroyable de Mario 64 c'est les indices. Déjà rien que le fait que l'on puisse choisir de faire une étoile et que, finalement, on change d'avis pour en prendre une autre. C'est quelque chose que j'ai énormément regretté dans Sunshine
Pas d'accord! Certes Sunshine part plus sur le principe d'un monde avec des variations par chapitre, mais certains soleil sont récupérable en beaucoup de circonstance. Mais c'est vrai que c'est moins poussé que sur 64, je te le concède.

Dans les mouvements t'as oublié un truc que finalement j'ai découvert que pas grand monde connaissait (parce que ça sert quasiment pas au final), c'est Z+B, ça fait une espèce de tacle rotatif au sol, vachement stylé.
D'où pense-t-on que vienne son smash bas dans SSB? Oups, ça a été dit ensuite.

Putain Drake, ta review m'a rendu tellement NOSTALGIQUE! Y'a des tas de truc dont je me souvenais plus du tout, et là que tu en parles j'ai tant de souvenirs qui remontent... C'est... C'est juste fabuleux. La montage et la course contre ce satané pingouin. Se jeter dans le vide du haut avec style pour au final atterir juste sur un point critique ou tu meurs pas, rouler les bonhommes de neige, l'horloge tic tac aussi putain, COMMENT j'ai pu oublier ce niveau, tellement je l'adulais sérieux. Un de mes favori. J'adorais y grimper merde! L'ile mini/géante aussi c'est tellement kiffant. MONTER SUR UNE CARAPACE VERTE MERDE! dad1

Ho, trop de souvenir qui me reviennent. Ce que j'adore énormément dans les mondes ouvert comme ça, c'est vraiment que y'a la possibilité de faire ce qu'on veut, et surtout, comme on le veut. Tu m'a donné envie d'y rejouer tiens... Ne serait-ce que pour retourner dans le monde de lave et le traverser en sautant les mains sur le cul. Ou alors les Bowser Road que j'adore, voire même plus simplement ces foutus cave qui m'ont traumatisé. x)
Et perso je n'ai pas fait les banjo, et je commence à regretter. Et à y songer prin2" De mon coté j'ai touché à Donkey Kong 64 dans le même genre, qui reste un GRANDISSIME jeu je pense. Et que je referais probablement un jour parce que lui aussi s'estompe de ma mémoire, et il ne faut pas.

Sinon le remake DS je l'ai plutôt apprécié dans l'ensemble. Je jouais à la dragonne aussi (qui requiert un temps d'adaptation, et qui remplace pas un stick à mon sens) et j'aimais bien pouvoir jouer avec Luigi. Oui, courir sur l'eau c'était mon trip. Et puis l'amélioration légère des graphismes étaient sympatoche, aussi. Si légère que j'avais jamais remarqué avant d'avoir des screen cote à cote x)

Bref un jeu mythique, c'est clair et net. Même si de façon très personnelle, je préfère Sunshine. Plus récent? Peut-être. Fait 3 fois? Peut-être aussi. Je m'y sens plus à l'aise dans mes mouvements, et les buses (Spécialement l'aéro) n'y sont pas étrangères je pense.

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Mer 7 Sep - 22:09

Mario 64, c'est mon premier jeu sur console de salon et il m'a donc énormément marqué. Je me souvenais qu'on y jouait en famille et c'était vraiment cool. On bloquait au début, on pensait qu'il fallait avoir une étoile pour rentrer dans la chambre qui mène au premier tableau...
Enfin bon, Mario 64 est une bombe incontestée, faut l'avouer. Le level design est vraiment génial et ce que j'ai adoré c'est qu'ils ont magnifiquement allié plate-forme et exploration (contrairement à Mario Galaxy). La première étoile vous demandera toujours d'aller jusqu'au bout du niveau (dans la plupart des cas en tout cas). Ainsi, on se tape une phase de plate-forme pure et dure, sans prise de tête avec plusieurs possibilités de chemins qui s'offrent à nous. On retrouvait donc l'esprit des anciens Mario. Une fois que l'on connaissait le niveau, il nous fallait trouver les autres étoiles qui étaient alors disséminées dans des endroits totalement improbables (la course secrète dans la montagne des champignons ou encore la ville submergée dans le monde avec les niveaux d'eau omg !!). Le mélange, exploration et plate-forme pure et dure était franchement bien foutu et tout le monde y trouvait son compte. Les niveaux de Bowser étaient un véritable challenge de fun et je garde un souvenir dingue du tout dernier, tellement magistral.

Si je peux lui reprocher quelque chose, je pense que c'est son univers. Même si, personnellement je ne connaissais pas l'univers Mario de base (faut dire que les deux opus GB étaient en quelque sorte des hors séries), je trouve qu'il se détache trop du reste de l'univers. Certains ennemis sont vraiment étranges voir carrément effrayants (omg les grilles pains cuisto qui te balançaient en l'air). Je trouve que l'univers n'avait pas assez de personnalité, ou je sais pas, il ne m'a pas l'air totalement concrétisé, comme un manque de finition.
Mais à mes yeux, ce n'est pas réellement un défaut. J'adore le fait qu'il y ait des ennemis et des mondes totalement hs à la série. En fait, c'est son hétérogénéité et son manque de finition qui m'a fait préférer la série Banjo Kazooie, qui je trouve la surpasse quasimentà tous les niveaux. L'univers de Banjo Kazooie est bien plus maitrisée et plus intéressant que celui-ci. En tout cas, ils se sont très bien rattrapés avec Mario Sunshine, cet fois, il a franchement été travaillé et m'a beaucoup plu. C'est aussi ça, qui fait que je préfère subjectivement objectivement Sunshine à , même si la pompe à eau me saoule un peu.

Le remake Ds m'a pas mal plu. Ce qui m'a surtout fait no lifer dessus, ce sont les carapaces vertes supplémentaires disséminées dans les mondes. Tel un Tony Hawk, je passais mon temps à surfer dans les moindres recoins, toujours à la recherche de sensations fortes. Que ce soit la montagne bob-omb, Dire dire docks, l'île grand/petit, le bonhomme géant de neige, la montagne enneigés voir le désert, j'ai passé des heures et des heures à surfer comme un malade.

Très bonne review Drake en tout cas. T'as abordé certains points que je n'aurai pas forcément traité et j'ai donc trouvé ça vraiment cool. Surprends nous avec tes prochaines reviews.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [N64] Super Mario 64   Aujourd'hui à 0:47

Revenir en haut Aller en bas
 
[N64] Super Mario 64
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» Super Mario Land 2: 6 golden coins [GB]
» Wario Land : Super Mario Land 3 [GB]
» Super Mario Bros [NES-GBC-GBA-VC]
» Super Mario Kart [Snes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: