AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Barbie Super Model

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choses
MARIOS DE FEUE
MARIOS DE FEUE


Messages : 289
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 24
Localisation : Canada

MessageSujet: Barbie Super Model   Dim 26 Déc - 2:06


Ci-haut, la bête dans ma SNES.

Barbie Super Model est un jeu « d’action et de réflexion » (selon Wikipedia) sorti en 1993 sur Super NES et Sega Genesis (Megadrive). Mais aussi sur PC, puisque priver le public d’un tel monument ne serait pas acceptable.
Ce jeu a révolutionné le monde des jeux de réflexion par ses puzzles ma foi très corsés et savants, mais a aussi emprunté un chemin jusqu’alors inexploré en ce qui concerne les phases d’action. Les développeurs tenaient visiblement le développement du jeu très à cœur. Sans plus tarder, passons à une review approfondie (ou pas) de Barbie Super Model sur SNES.

Le scénario est simple mais a une saveur magnifique propre à Barbie. Ici, elle est un modèle, et elle doit se pratiquer chaque jour de sa vie à agir en modèle. Pour arriver à ses fins, elle ira se balader à grand nombre d'endroits. En voiture dans une ville peuplée de conducteurs saouls, de vieilles dames identiques et de trucs peu rassurants dans la rue. Puis sur la plage. Et elle marchera dans un endroit enneigé, ira même faire du vélo à New York… bref, que du bon, elle va partout, les endroits sont originaux et mystiques ! Mais entre temps, Barbie devra se dévouer à sa profession de modèle, et nous, le joueur, devons l’aider ! Nous voulons l’aider, d’ailleurs. Dieu qu’elle est laide (on dirait qu’elle a un lion dans les cheveux), nous ne voulons pas la laisser dans son état actuel. Malheureusement, le jeu n’offre pas l’option de la rendre jolie, donc nous devrons laisser tomber. Mais c’est ce qui donne un plot twist au jeu. Barbie va se faire lyncher par les juges lors de ses prestations de mode. Bien fait.

Ce chef-d’œuvre qui sert de jeu a un gameplay savoureux.
La première phase de gameplay consiste à être en voiture et à éviter plein de choses alors que l’écran est en scrolling automatique. On doit être attentif et prendre moult étoiles bleues et jaunes sur notre chemin, afin d’augmenter notre score. Il y a aussi des cœurs avec un B dessus, qui sont nos vies. Car Barbie a plusieurs vies, c’est une true. Lorsque Barbie entre en collision avec une voiture, la sienne produit un son futuriste et clignote pendant quelques instants. C’est tellement epic omg.


Salut je suis Barbie je conduis comme une conne.

Après ça on finit par rouler sur un sac à main (vraiment) et on a une autre phase de gameplay où il faut regarder la couverture d’un magasine et habiller Barbie de la même façon. C’est vraiment très cervical et ça demandera toute votre concentration. Sauf qu’en fait on peu s’en sortir en faisant n’importe quoi. Mais comme nous sommes des joueurs dédiés et respectueux, nous voulons prendre notre temps et habiller Barbie de façon correcte, évidemment.


Je suis trop belle putain.

Et là, ET LÀ, on retourne un peu en voiture. Non mais c’est tellement bon être en voiture avec Barbie, il nous en faut toujours un peu plus. Malheureusement c’est pas trop long cette fois. On entre en collision avec un autre sac à main et le jeu nous présente ensuite son minigame par excellence. Notez la déco excellente de la pièce. Ce minigame nous montre exactement ce que doit faire chaque modèle avant le grand moment du défilé de modèles. Alors on a un beau tapis rose, marqué de quatre ronds jaunes entourant une lettre qui correspond à chaque bouton de notre manette SNES. (oui, les modèles marchent vraiment sur ces tapis)
Nous devons regarder la manette représentée en bas et répondre à ses commandes difficiles, tel appuyer sur A, puis sur Gauche. Puis sur X, et sur Haut. Il y a un gros cheat pour s’en sortir aisément, il suffit en fait d’appuyer sur Start n’importe quand et on retourne à la rue faire un peu de voiture. Tellement bien fait.


Le point culminant du jeu.

On fait un peu de voiture encore (en sens inverse), mais profitez-en car c’est la dernière… koi


C'est peut-être un sac à main... non pas possible.

Il semble que quelqu’un ait oublié son bébé sur la rue. Pas de chance, Barbie devait prendre la voiture aujourd’hui. Il suffit d’écraser le nouveau né pour terminer le premier niveau du jeu. Congratulations.


Objectif : record du monde.

Le score du niveau 1. Je comprends rien. On a le total des étoiles, puis un game score qui a été obtenu d’une obscure façon. Mais on en a rien à battre finalement. C’est ça qui fait la finesse du jeu.

Nous enchaînons avec le niveau 2. Je ne l’ai jamais passé, tant j’étais ébloui par la splendeur de Barbie Super Model. Mes yeux impurs n’ont pas l’autorisation de regarder plus loin que ce deuxième niveau. Voici globalement à quoi il ressemble :


Ramasse ta gueule, Barbie.

Après s’être pris quelques ballons, oiseaux, frisbees ou êtres humains en pleine gueule, c’est le Game Over. Et quel Game Over. On voit Barbie dans son appartement au beau milieu de la forêt, souriante, s’en foutant éperdument de s’être fait casser la gueule par tant d’objets incongrus. Le jeu nous conseille d’appuyer sur Start pour continuer, mais généralement on ne va pas plus loin.


Viens me rejoindre mon beau...

Et là, l’OST. Attention chef d’œuvre ! Chaque musique du jeu me met en transe. Je me sens plongé dans un univers léger et féminin, accompagné de ces douces mélodies rappelant la mode et la richesse… un vent de beauté vient caresser mes joues et je jouis tout haut, je crie la jouissance de laquelle je suis épris, j’exprime oralement le win que je savoure, les gens doivent savoir, ils doivent entendre eux aussi la magnificence de cette bande son ascétique ! Vous aussi, entendez.

Riding in Hollywood, CA
Fashion Show
Changing Clothes

Splendide, merde. Fuck.

Bon j’ai envie de conclure, parce que parler de ce jeu plus longtemps va me tuer. Cette cartouche contient du vomi électronique, l’insérer dans la fente à cartouches c’est insulter sa SNES (d’ailleurs j’irai présenter mes excuses à la mienne). Jouer à ce jeu c’est comme se torcher avec du velcro. C’est incroyablement n’importe quoi, tout le jeu est un n’importe quoi, les développeurs devaient avoir la haine envers l’humanité (mais surtout envers les modèles) quand ils ont fait ça. Écrire cet article fut défoulant mais me promet des cauchemars car j’ai trop pensé à Barbie Super Model. Mais finalement, c’est ce qui fait le charme du jeu… vive Barbie Super Model, jouez-y tous. Juste pour écraser un bébé, le jeu en vaut la peine.

PS: Non je n'ai pas payé pour obtenir la cartouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Barbie Super Model
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Patron tricot pour vêtements barbie/pullip
» nouveauté : véhicule Tau super lourd
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario 64.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» Extron Super Emotia Scan Converter c'est bien???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: