AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yelawolf - Radioactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 0:58


Avant de commencer cet article et d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser une chose. J’ai décidé d’écrire ces quelques paragraphes un peu sur un coup de tête, comme quelque chose qu’il fallait absolument que je mette par écrit. Il ne sera donc peut-être pas très significatif ni très long, et il n’a pas de grande prétention ; si une personne le lit, je serai content.

Comme certains ici le savent peut-être, niveau musique, je suis assez difficile. Je n’écoute en effet principalement que du rap US (à part quelques exceptions allant dans le rock alternatif), mon artiste incontournable dans ce genre étant Eminem. L’annonce d’un nouveau « protégé » au sein de son label, Shady Records, m’a donc fortement intrigué, et je dois dire que j’attendais avec une attention toute particulière l’album dont je vais vous parler. Mais avant de parler du CD en lui-même, parlons du rappeur. Son nom : Yelawolf.

Je ne vais pas vous réciter sa biographie, tout d’abord car j’en serais bien incapable, mais aussi car j’ai écouté son premier album sans en connaître beaucoup sur son compte, et au final, l’écoute a été 100 fois plus parlante qu’une vulgaire page Wikipédia. Je vais donc résumer son historique au strict minimum. Yelawolf a grandi en Alabama (pour une fois qu’un rappeur ne vient ni de LA, ni de Détroit, au moins ça change !), et s’est forgé au cours des années une culture diversifiée, allant de la musique rock au skating, en passant bien évidemment par le hip-hop, puisque c’est tout de même ce dont il s’agit ici.


Yelawolf ayant donc signé récemment sur le label d’Eminem, l’attente du milieu du rap US était assez conséquente, si on ajoute le fait que Yelawolf soit blanc, ce qui n’est pas forcément pour jouer en sa faveur au premier abord (pour ceux qui ne seraient pas du tout au fait de la situation dans ce milieu, je précise que les rappeurs blanc sont extrêmement rares – Eminem étant le seul vraiment très connu, finalement – et qu’ils partent avec un « handicap » en quelque sorte, au vu des critiques). Son premier album, Radioactive, est donc sorti le 21 novembre 2011, soit il y a seulement quatre petits jours. Je me le suis procuré, et l’ai écouté avec la plus grande attention. Je ne vais pas faire de suspens, je me justifierai après : c’est le plus bel album qui m’ait été donné d’écouter depuis ces dernières années ! Et c’est la raison pour laquelle j’écris cet article ; habituellement je ne m’amuse pas à écrire mes impressions sur chaque nouvel album que j’écoute. Mais là, c’est différent. Je m’attendais à un album de rap sans grandes prétentions, me disant que rien de toute façon ne pourrait déloger Eminem de son piédestal dans mon petit monde étriqué. J’avais tort.

Je ne vais évidemment pas faire une dissertation sur cet album, puisque la meilleure façon (et la seule) de se faire une idée est tout simplement de l’écouter. En entier. Mais je peux tout de même arriver à faire passer deux-trois idées qui font que j’ai été juste émerveillé par ce CD. Je ne vais pas le qualifier avec un seul adjectif, je ne pourrais pas. Radioactive est beaucoup de choses à la fois. Tout d’abord, il n’a pas grand-chose à voir avec un album de rap comme on l’entend d’habitude. Il mixe plusieurs styles musicaux, parfois de la manière flagrante, d’autres fois de façon plus discrète. Cela va bien sûr du rock (genre que Yelawolf affectionne beaucoup) à la country, en passant par des fonds musicaux au piano qui sont de toute beauté (je crois qu’il n’y a rien que j’aime le plus que du piano dans un titre de rap US).

Tous les morceaux de cet album (15 en version non collector) sont bien différents les uns des autres, et chacun possède sa propre identité et sa magie. S’il y a évidemment quelques tracks dont je ne suis pas excessivement fan (Everything I Love The Most par exemple), j’ai vraiment surkiffé les 90% de l’album. Ah, autre précision que je me dois d’apporter : si vous êtes du genre à écouter de la musique (du rap, qui plus est) sans écouter et comprendre les paroles, vous n’aurez évidemment pas le même ressenti – et ce serait vraiment dommage de toute manière. Car Radioactive est un album vraiment profond au niveau des textes (bon ok, pas sur TOUTES les pistes, Hard White n’est pas un bon exemple, mais il faut de tout !), et j’ai été porté par ce que Yelawolf dit dans ses titres comme rarement avec du rap ou même avec de la musique tout court. Que ce soit des morceaux déjantés, ou plus posés avec un fond émouvant ou dénonciateur, l’ensemble forme une unité quasiment parfaite, et que j’écoute en boucle depuis 4 jours maintenant. Si je devais citer mes morceaux préférés, je pense que ce serait Radio, Write Your Name et The Last Song, même si encore une fois, Radioactive s’apprécie comme un ensemble et ceci n’est que mon avis personnel. Yelawolf dans son album réussit à faire passer toute la réalité de son histoire, sa haine, sa tristesse, d’une manière et d’une intensité rares, et dès la première écoute, j’ai vraiment été transporté à fond dedans, savourant chaque mot, chaque idée qu’il faisait passer.

Bref, je ne vais pas m’étendre beaucoup plus. Pour comprendre ce que je viens de déblatérer, il faut écouter l’album. Evidemment, je suis peut-être le seul à le ressentir aussi fortement de cette manière, mais j’ai écrit cet article car c’est vraiment un énorme coup de cœur inattendu, une perle comme j’en ai rarement écouté, et je souhaitais le faire partager. Si ces quelques paragraphes donnent l’envie à quelqu’un de s’y essayer, alors je serai pleinement satisfait. Maintenant, la seule chose que j’espère est qu’il va garder ce rythme de croisière dans l’avenir, et que la qualité sera au rendez-vous. En tout cas, c’est la première fois que j’assiste à un démarrage de carrière officielle (dans le sens où il s’agit de son premier album studio) de ce niveau. Un grand merci à Eminem de l’avoir « enrôlé », car sans les moyens de Shady Records, Yelawolf n’aurait probablement pas pu exprimer tout cela de manière aussi parfaite.



NB : le seul clip disponible à l’heure actuelle est celui de Hard White. Je ne le posterai pas car il s’agit vraiment d’un single promotionnel (cela ne veut pas dire qu’il n’est pas bon, loin de là) et il ne reflète pas le caractère de l’album dans son ensemble.

NB 2 : ayant écrit ça comme ça venait, il est possible que j'aie oublié des choses, donc si certaines choses paraissent incohérentes, n'hésitez pas !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Objected
bison
avatar

Messages : 969
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 1:51

C'est rare d'avoir un article qui aborde ce type de sujet sur ACK, j'aime !

Yelawolf j'en avais entendu parler comme faisant partie des "next big things" sur la scène du Hip-Hop US et que ça cartonnait déjà pas mal, mais j'avais pas pris la peine d'écouter, tu m'as donné envie d'écouter c'est cool. Dès que j'aurai un pc stable j'le téléchargerai ( CODY FUCKING TRAVERS ) j'ai pris la peine d'écouter Hard White pour l'instant (et en fouinant j'ai pas eu l'impression que c'était le seul clip oô) et ça avait l'air pas si mal... mais bon hé t'as dit que le reste était mieux alors je ne présage que du bon.

_________________











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 2:06

Merci de ton commentaire, ça me fait super plaisir ! Et si en plus tu as envie d'écouter c'est vraiment cool !

En fait c'est le seul clip de l'album, il y a d'autres clips, mais de titres provenant de mixtapes, ou trucs comme ça (en général j'écoute pas ce genre de musiques, je préfère me cantonner aux albums studio "officiels").

J'en profite pour préciser que dans l'album figurent pas mal de featurings de gens pas forcément connus, notamment des femmes sur certains refrains qui sont justes exceptionnels, Yelawolf a vraiment été bien entouré sur cet album !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joki
capmaster
capmaster
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 20
Localisation : Avignooooon

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 14:00

Bordel, ce genre de merde coté "Articles Culture", woooow !
Venant de toi Drake en plus, je pensais pas que t'écoutais ce genre de musique, c'est cool.
Pour une fois j'ai tout lu et j'me suis pas lassé, et au passage je te remercie de la découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 14:24

Ben merci à toi pour ton commentaire, si ça t'a plu c'est cool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 21:47

J'trouve ça cool aussi, parce que même si normalement j'aime les articles cultures parce qu'ils me font découvrir des choses totalement nouvelles pour moi, voire des univers qui m'étaient vraiment inconnus, là c'est vraiment agréable de lire un truc sur un sujet que je connais quand même plus.
J'écoute pas mal de rap us comme fr, depuis un certain temps, et, sans m'y connaître énormément, je connaissais quand même Yelawolf de nom, j'avais un peu entendu parler de ces mixtapes, et des potes l'ont vu en concert car il faisait la première partie de Wiz Khalifa (dont je ne suis pas un grand fan) à Paris (y'a un truc comme 10 jours à peine). Par contre j'avoue que j'ai jamais écouté une seule de ses chansons.
Et tu attires d'autant plus vachement mon attention parce que, du peu que j'avais pu en lire, j'avais eu des avis qui disaient que le Yelawolf version galette était largement moins bon que le Yelawolf des mixtapes. Je vais sûrement télécharger l'album dans la semaine grâce à ton article, je vous en dirais mon avis.

Sinon concernant l'article en lui-même, on ressent bien l'affection personnelle que tu éprouves face à ce disque, c'est bien écrit, ça se lit facilement, et c'est très précis. Belle review Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 22:17

Oui mais en fait, ses songs parlent de quoi ? Les instrus sont inspirées ? C'est quoi comme genre de peura ? Le bonhomme a du flow ?

Pourquoi l'écouter lui plutôt qu'un autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 22:57

@lapin malin : j'ai jamais vraiment écouté ses mixtapes, à part un ou deux titres qui m'avaient pas emballé, donc je peux pas t'en dire plus sur la comparaison, mais par contre l'album, j'ai pris une claque. Et ouais j'ai vu qu'il était en concert à Paris, sauf que comme c'était avant la sortie de son album, je voulais pas prendre le risque d'y aller et de pas aimer, et du coup maintenant ben j'attends qu'il en refasse un moai1 (et je suis pas spécialement fan non plus de Wiz Khalifa donc bon). En tout cas merci pour ton commentaire, si j'ai bien réussi à faire passer mon engouement et te donner envie de l'écouter, je suis content, c'était mon but.

@ATH : alors, voyons cela point par point.

Citation :
Oui mais en fait, ses songs parlent de quoi ?
Pas mal de sujets sont abordés, il y a des tracks qui sont (comme dans n'importe quel album de rap) juste du délire donc qui au final ne racontent pas grand chose, mais il n'y en a pas tant que ça. Les chansons qui m'ont le plus marqué parlent de son enfance (The Last Song), du milieu musical tel qu'il est maintenant (Radio), il critique pas mal les USA (Slumerican Shitizen ; Made In The USA), et une autre chanson que j'ai beaucoup aimé parle de gens dont on ne parle pas souvent, ceux qui ont pas de chance dans la vie (Write Your Name). Donc bon, vraiment plein de sujets abordés, il parle bien sûr aussi de lui, de son arrivée dans le milieu du rap etc. Le mieux est encore d'écouter toi-même pour te faire une idée ;-)

Citation :
Les instrus sont inspirées ?
Je suis pas vraiment un pro en musique ni en critique musicale, donc je vais peut-être répondre un peu à côté, mais les beats sont vraiment variés et vraiment bons, ils sont assez originaux (même si on peut se dire que un beat de fond est un beat de fond, je sais pas), et comme je l'ai dit certains morceaux ont des sonorités calmes genre au piano, ou bien plus rock ou même légèrement country.

Citation :
C'est quoi comme genre de peura ?
Euh là pour le coup je vois pas bien comment te le dire comme ça, donc écoute quelques tracks sur youtube, ça te donnera une idée bien plus précisément.

Citation :
Le bonhomme a du flow ?
Oui oui, il va parfois très vite dans son débit de paroles, comme il sait aussi "chanter" ou y aller plus mollo, bref je trouve qu'il est assez complet à ce niveau-là.

Citation :
Pourquoi l'écouter lui plutôt qu'un autre ?
Comme je l'ai dit, cet album tient vraiment du gros coup de coeur, et j'ai tenté d'expliquer la raison. Donc je peux pas te sortir des arguments commerciaux ou des comparaisons avec d'autres artistes. J'ai écouté cet album, je l'ai adoré, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Sam 26 Nov - 23:27

J'ai écouté Write Your Name, parce que j'ai l'obsession des noms... Et... Ce fut édifiant.

Je ne jouerai pas le vilain petit canard en expliquant point par point pourquoi ça me laisse de marbre moai1
Revenir en haut Aller en bas
LibreGA

avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 26
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Lun 28 Nov - 22:06

Ok j'avais pas vu cet article. moai1

Bah écoute, ça fait plaisir de voir notre Drake pris par les sentiments, on sent bien ici l'amour que tu portes à cet album.
Etant moi aussi dans une période hip hop, je me téléchargerai ça.

Personnellement, il me faut plusieurs semaines, voir plusieurs mois d'écoute pour apprécier un album à sa juste valeur.
En fait c'est plutôt comme le vin, plus j'écoute un album et plus je le trouve bon (Demon Days de Gorillaz, un de mes albums préférés, a été le tout premie que j'aie écouté du début à la fin. Et j'avais trouvé ça wtf. J'avais 11ans ok.

Sinon continue à nous écrire des articles musique,quand c'est concis et précis je suis avide de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Lun 28 Nov - 22:52

Merci de ton commentaire bgab moai1

C'est vrai que parfois il me faut plusieurs écoutes aussi pour vraiment aimer un album. Mais là non, j'ai kiffé dès la première (d'où l'article finalement). Mais ouais je referai peut-être ça, un article sur la discographie d'Eminem me plairait bien à faire... Wait and see prin2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 26
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   Ven 20 Jan - 18:43

Je me permets de faire un petit up sur ce topic pour annoncer à ceux que ça intéresserait que Yelawolf sera en concert à la Cigale à Paris le vendredi 11 mai 2012. Il va sans dire que j'ai déjà commandé mon billet.. moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yelawolf - Radioactive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yelawolf - Radioactive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yelawolf - Radioactive
» [EST] The Simpsons: Bartman Meets Radioactive Man Nes complet
» Résumé des Scénarios République [MAJ 20/07/2012]
» Les catastrophes
» TARDIS — Tomate Asthmatique Radioactive Durement Ionisée Sans pitié [ft. Garfield]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: