AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 19:22

Y'a des séries de jeu, comme ça, qui conservent une aura et cette aura les conserve de même à travers le temps. Ainsi elles survivent et continuent d'exister depuis des générations et des générations. Ici, je pense que c'est de l'une d'entre elle dont je vais parler: Resident Evil.

Série initialement nommée "Biohazard" chez les nippons qui naquit sur Playstation en 1996 et qui connu un succès assez retentissant, il s'agit d'un survival horror, donc techniquement pas le genre de jeu où il faut bourriner comme un timbré sans trop savoir pourquoi des tonnes de bestioles pas franchement franchement amicales. Vous devrez généralement survivre dans un monde infesté de mort-vivants tout en menant une enquête différente selon les opus...

Enfin, l'épisode qui sera le sujet de ma toute première Review est le dernier sorti en date, à savoir...


I- Tout début a son commencement!

Vous voilà largué dans le jeu, après un zoli menu, directement au milieu de nulle part sur un bateau avec deux charmants personnages issus de l'habituel combo de commandos sur-entraînés pour se fritter contre des monstres biologiquement moches en tout genre:

Jill Valentine, héroïne bonasse de la série de jeu sur la gauche et Parker Luciani, le p'tit nouveau sur la droite.
Cela dit, ici c'est plus ou moins justifié étant donné que les zombies sont désormais connus par la population et donc les dangers qu'il en découle aussi donc, on s'en fout.

Malgré tout, on est plongé dans l'aventure directement in medias res avec pour seule vraie directive de retrouver un autre duo de personnages qui se serait perdu dans ce bateau alors qu'ils enquêtaient sur un ennième groupe de bio-terroristes qui trouve ça normal de créer des monstres contre nature :

A gauche, Jessica Sherawat, bimbo #2 et à droite, Chris Redfield, grand héros de la saga.

Ainsi à cette maigre intro vont se greffer petit à petit d'autres personnages avec plus ou moins de caractère et plus ou moins d'humour, pour créer une intrigue qui n'est à vrai dire, pas vraiment vraiment ce qui va nous intéresser le plus. En effet, ce qui fait la force d'un Resident Evil normalement, c'est la récolte d'objets-clefs et la résolution de mécanisme pour faire avancer le personnage à travers un univers confiné qui donne une impression de claustrophobie omniprésente.

II- RE comme REtour aux sources?

En effet c'est ce que nous avait dit Capcom lors de la présentation de ce titre. Les joueurs qui suivaient cette saga depuis ses débuts se plaignaient d'un trop grand changement dans la saga (changement amorcé avec l'arrivée de Resident Evil 4, bien qu'il reste à mon avis un très très bon jeu). On se retrouvait au final avec une sorte de sous Gears of War et il n'y eut qu'une poignée de néophytes qui apprécièrent la farce.

Or donc, c'est d'un nouveau pied qu'il fallait prendre ce titre qui s'annonçait comme un spin-off de la saga mais aussi comme un renouveau. Il faut croire que c'est la mode du moment dans les Jeux-Vidéos, entre Sonic Generations, Zelda SS qui revient aux origines d'Hyrules, Rayman Origins et j'en passe.
Finit donc la variété d'environnements que l'on trouvait dans les derniers épisodes et retour de l'espace refermé qui donne l'angoisse de ne pas pouvoir fuir.


Bienvenue à bord du Queen Zenobia, lieu parfait pour voyager et profiter de nombreuses activités telles que le tir sur zombie et autres bestioles à la chair putréfiée.


Étant donné que le fort des Resident Evil est de faire peur ou du moins surprendre le joueur, il s'agit plutôt d'une bonne nouvelle. Il est important dans ce genre de jeu de saisir le joueur et de le forcer à accomplir des choses qu'il ne voudrait pas faire en temps normal et l'empêcher de fuir est comme qui dirait une bonne technique, donc quoi de mieux qu'un bateau en pleine méditerranée pour instaurer ce climat horriblement flipannesque?
Évidemment, ça ne va pas sans rappeler le premier opus de la saga où l'action se déroulait principalement dans un manoir.
Partant de ce principe, est ce qu'on peut dire que le retour aux sources est réussit? Je dirais oui et non. Certes, l'ambiance principale est restituée mais l'aventure est parsemée d'interlude qui nuisent à ce sentiment d'enfermement.

III- Un Jeu-série-vidéo

En effet le jeu suit un déroulement précis sous forme "d'épisodes" à la façon d'une série télévisée. Ces épisodes eux-mêmes sont généralement coupés de la même façon à savoir:

-phase 1: résumé de l'épisode précédent sous forme de vidéo
-phase 2: on poursuit l'aventure
-phase 3: interlude hors sujet allant du flashback au "pendant ce temps, au QG"
-phase 4: reprise de l'aventure

Si cela peut donner une impression de rythme au cours de l'aventure, elle nuit cependant à l'ambiance générale que l'on peut attendre d'un Resident Evil.


Là je suis dans le bateau à faire coucou aux bestioles humanoïdes

Badabim Badaboum je suis en montagne à chasser le loup sauvage dans les bois (sans transition coucou =])

Ainsi on se sent jamais enfermé bien longtemps. Cependant cela possède son importance au point de vue scénaristique donc on ne vas pas trop trop ronchonner dessus, puis au final on s'y habitue. La seule chose que l'on pourrait réellement reprocher à cette répétition de structure dans le jeu, c'est la sorte de routine qui s'insinue un peu tout au long du jeu.

IV- Et Techniquement?

Ah bah là, y'a pas à ch*er, c'est beau. On est sur 3DS, elle est bonne mais reste limitée comparé à sa toute fraîche concurrente mais envoie du lourd avec ce jeu.


Zelda avait beau être très beau...

Resident Evil reste remarquablement détaillé et bien fichu, il l'enterre un peu quoi...
(oui c'est bien une image In Game, je confirme)

Ce qui marque principalement dans les graphismes de ce jeu, ce sont les jeux d'ombres ainsi que l'animation.
En effet, l'ombre est ici superbement bien rendue et participe au climat oppressant du bateau éclairée par la lune, lors d'une nuit noire. Quand à l'animation, elle reste très fluide et ce malgré de nombreux éléments en mouvement. On peut néanmoins noté que j'ai personnellement subit quelques ralentissements à un moment donné du jeu, mais je le cherchais volontairement, en réunissant tous les ennemis d'une zone au même endroit, juste pour pousser le vice >=V! Tout juste on repérera quelques textures qui pixelisent un poil sur le rendu final mais je pense qu'il n'y a pas vraiment de quoi crier à la laideur.


On notera aussi que lors des séquences vidéos, le graphisme se voit un poil réhaussé.

V- Comment ça se passe durant la partie?

Pour toucher un mot ou deux sur le Gameplay, la vue se place derrière l'épaule du protagoniste à la façon des next-gens tels que le 4 et le 5. On remarquera tout de même une chose nouvelle et appréciable: on peut maintenant se déplacer et tirer en même temps, grande grande grande GRANDE nouveauté AGREABLE de la saga. Effectivement, on peut prévoir que les aficionados s'offusqueront peut être de ce revirement dans la façon de jouer mais cela permet de mieux réagir face à de périlleuse situation. Seul point mauvais de cette nouvelle approche: la difficulté s'en voit rabaissée.
Il est tout de même notable que cette dernière technique est assez peu pratique à faire si on ne possède pas le Cirle Pad Pro de la 3DS.
De façon générale, la jouabilité est dure à appréhender dans la première demie-heure mais on s'y fait vite et ça n'est plus vraiment une gène.

Au niveau du menu, tout est accessible d'un simple toucher au stylet. Les armes se situent à droite et en haut de l'écran et on switch en deux temps, trois mouvement. Quand aux objets de soin, finit les herbes rouges, jaunes et bleues, il ne reste que les vertes et uniquement les vertes et une simple pression du bouton A à tout moment de la partie permet de les utiliser. Simple et ergonomique donc efficace.


Les mallettes pour ranger les armes font leur retour ici et permettent par la même occasion
d'upgrader son armement avec divers bonus ramassés en cours de route tels que l'augmentation de la vitesse de tir ou de puissance.

On note aussi qu'on ne peut transporter que 3 armes simultanément, cela force vite à trouver quels sont ses armes de prédilection bien que le choix se résume assez vite à "Flingue/Shootgun/Armederépétition" auxquels on ajoute les deux armes de dieu de la série, à savoir le Rocket Launcher et le Magnum.

Autre objet qu'il est bon de présenter: le scanner. Il s'agit d'un petit appareil (qui a un nom de code tout merdique dans le jeu d'ailleurs) permettant de scanner la zone afin d'en tirer des information et/ou de trouver des objets cachés, qui seront généralement des munition et autres soins. A noter que lorsqu'on scanne un nombre suffisant d'ennemis, le jeu offre une nouvelle herbe verte au joueur, il est donc important d'utiliser cet objet sur chaque zombie avant de le tuer.


Ici le scanner en pleine action en train de trouver un objet caché dans une commode.

Les énigmes sont très peu présentes et on passe donc davantage de temps à récolter des objets-clés pour ouvrir la voie vers de nouvelles parties du navire. Les divers objectifs de ce jeu consistent donc à rejoindre les points qu'indiqueront les protagonistes généralement en début d'épisode. Un peu comme des missions s'enchaînant. C'est assez linéaire mais au moins on ne se sent pas perdu dans les décors.


Si le bateau est principalement fait de couloirs, on rejoint cependant de plus grandes salles qui ont une toute autre atmosphère.

Enfin, une phase inédite à la saga vient se rajouter au déroulement du jeu: il s'agit de moments sous l'eau. De grands instants relativement flippant où on se sent désarmé face à quelques mutants poissons fous dont certain ont la capacité de vous éliminer du premier coup.

VI- Dah reste!§

Surprise du jeu: il est doublé en plusieurs langues, on peut donc jouer à un RE entièrement doublé en français, et je n'ai pas trouvé le doublage dégueulasse quoique certaines scènes étaient un poil mal joué par certains personnages. Si ça ne vous convient pas, vous pourrez néanmoins modifier les voix dans le menu des options.
Sinon, au niveau sonore, le jeu s'en tire plutôt bien, les cris de zombies sont bien restitués et les musiques, quoiqu'on ne s'en souvienne pas vraiment au final, correspondent bien aux situations vécues. On retiendra cependant le thème du Hall du Queen Zenobia qui est remarquablement joli et donne une vraie impression d'immensité à la première visite.


L'entrée dans le Hall quel grand moment musical

Niveau durée de vie, on reste dans du correct pour un jeu du genre. Une quinzaine d'heure je dirais, selon mon expérience personnelle, encore que je me sois un poil baladé dans les environs histoire de ne jamais rater quelques munitions.
Point noir: le jeu reste plus facile que ses prédécesseurs. Hé oui, la casualisation de nos jours... Enfin, il reste quand même pas mal de situation dantesques dont il va falloir se sortir et qui donneront du fil à retordre mais rien de comparable au mode invisible du Resident Evil:Rebirth sur Gamecube qui foutait grave les boules de sa grand-mère en kilt mal repassé quoi.
Enfin il est bon de savoir qu'un mode coop online sur diverses missions vient rallonger la durée de vie et l'amusement sur ce petit titre pas si petit que ça.


Pourésumer

Ce jeu n'est clairement pas mauvais. Il est même mieux que Resident Evil 5 dont le scénario a été fait par de pauvres gus qui voulaient enterrer la licence et dont je souhaite le renvoi immédiat.
Cependant, pour un titre qui s'annonçait comme le grand retour aux sources de la saga, il y a de bonnes idées mais il manque toujours ce petit quelque chose qui fout la peur au ventre. Il reste aussi à régler le problème de l'inégalité de la narration qui nuit de trop à l'angoisse qui devrait reigner dans ce type de jeu.
De toute manière, si vous avez une 3DS et que vous êtes à la recherche d'un bon jeu dessus, il est là et vous fait signe, alors prenez-le, vous passerez un bon moment.

génial1 génial1 génial1


Dernière édition par Kanar le Ven 30 Mar - 0:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 19:40

Sympa la review, ça se laisse agréablement lire et le ton léger, même s'il contraste avec l'ambiance du jeu, me plait.

Après les Résident Evil ça n'a jamais été mon truc. J'ai fait que le 5 et en coop avec un ami. J'avais trouvé ça plutôt rigolo, malgré que l'écran soit splitté verticalement et que ça ça pue quand même la mort facepa1

Hé, je crois que c'est la première review sur 3DS non?

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 19:44

Si tôt arrivé, si tôt une nouvelle review est arrivée. moai1
Ta review est bien écrite, bien espacée et agréable à lire et tout. Les images arrivent au bon moment dans le sens de la lecture de la review. Il y aura rien à redire là dessus.
Cependant, je pense que tu aurais pu lâcher quelques mots sur le gameplay, même si je suppose qu'il reste dans la lignée des opus next gen et donc sans réelles surprises. Est-ce qu'il y a toujours des QTE ?

Je n'ai pas de 3DS, mais le jeu me tenterait bien.
Il y a un point qui m'attire bien dans le jeu, c'est le second héros, Parker Luciani.
Je ne sais rien du personnage et si ça se trouve, il ne vaut rien, mais j'aime beaucoup son physique. Il est loin d'un style "charismatique" et classe à la Léon ou Chris, il a plus une tronche de looser. J'aime bien ça.
(on dirait Seb dans les émissions du Joueur du Grenier. )

Allez bon bizutage Kanar. holy bananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 19:56

Hé oui je suis comme ça, moi, j'aime bien faire ça dés mon arrivée, puis ça justifie ma venue parmi vous génial1

Sinon merci bien pour vos compliments et remarques, ça me permettra de m'améliorer dans le temps. D'ailleurs j'ai déjà ajouté en EDIT la partie manquante que tu m'as signalé mon bon Weldar!

+ ravi d’inaugurer les reviews sur 3DS si tel est le cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 22:43

Yep, tu inaugures la section 3DS effectivement.

Hum, la review est bien et je suis moi même un grand amateur de Resident Evil. (Même si j'ai toujours trouvé la série nulle pour ce qui est de la peur à l'exception de Code Veronica et de l'unique moment où de chien passent à travers la fenêtre dans le 1, moment qui a en plus marqué absolument tout le monde)
Perso, mon RE préféré c'est le 3, car l'ambiance post apocalyptique y est vraiment fabuleuse à mon gout. J'ai aussi trouvé que le 4 était excellent et je préfère aussi oublier le 5...

La review est bien construite et bien écrite, j'ai pris plaisir à la lire même si j'ai deux petits reproche.

1) Sur les images du jeu, y'a déjà relativement peu d'image du JEU en lui même. (Les deux images avec les deux persos sont pas hyper intéressante faut dire... A part pour se rendre compte que le chara design a bien changé depuis RE1 moai1 et encore, juste pour la première...)

Et pire encore, sur les trois images du jeu, y'en a deux qui sont quasi totalement identique... Et du coup ça donne une impression que le jeu est ultra répétitif dans ses décors alors que sans doute pas.

2) Tu passes extrêmement rapidement sur le gameplay et surtout il est tout à la fin alors que perso bennn, ça me semblait hyper important quoi... Tu me diras il est classique, bon. Un truc qui me choque assez cependant c'est quand tu dis "ENFIN on peut tirer en se déplaçant"...

C'est d'ailleurs bête que tu envoies valser le truc parce que, personnellement, je trouve que c'est plutôt une très mauvaise nouvelle. La SEULE chose, à l'époque, qui faisait que RE4 était pas un bête shoot, c'était vraiment le fait que le joueur DOIT faire le choix entre courir et shooter... Donc il peut pas être en position de shoot tout seul. L'incapacité de se déplacer lorsqu'on est en position de visée est le moteur du stress des situations d'action.

... Et ils ont enlevé ça...
Du coup, bennn je suis assez curieux de savoir... Ce qu'on fait dans le jeu? Encore du shoot constant? Les énigmes sont elles vraiment présentes? Je suppose qu'il y'a aucune liberté? Y'a-t-il un aspect gestion de munition plus poussé qu'avant? Moins poussé? Absent?
Bref, ch'ais pas, la partie gameplay est tellement vite expédié que ça en fait bizarre.

Enfin bref, sur les points que tu as évoqué en tout cas, tout est clair et la review est toujours agréable à lire. Ca reste du bon boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 29 Mar - 23:22

J'avais testé la démo et j'avais été vachement enthousiaste sur les graphismes, ça doit à ce jour être les meilleurs sur 3DS, avec Kid Icarus. Et aussi, il semblait plus proche de l'idée que je me fais d'un RE, par rapport à RE5 qui me dégoûte royalement. Maintenant, le hic c'est que je trouve que le gameplay est vraiment pas confortable et pas très agréable avec un seul stick, j'ai bien l'impression que le circle pad pro est presque indispensable pour un bon gameplay et surtout un bon confort de jeu..

Sinon sympa la review génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 0:20

génial1 C'est remoi génial1

Bon j'ai pris en compte toutes les remarques, cher Haga, et donc pimpé ma review une nouvelle fois. J'espère qu'elle sera mieux ainsi.

Quand aux screenshots ce sont principalement vraiment du In-Game donc des images du jeu tel qu'il est. L'écran du haut ne possède que peu d'affichage voir pas du tout.
Quand à ceux traitant de la présentation personnage, il ne s'agissait pas pour moi de faire du In-Game mais juste de poser des visages aux noms que j'allais mettre en intro donc c'est assez passable à la rigueur.

Enfin voilà, en espérant qu'elle soit mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 11:43

Les corrections apportées font que la review fait bien le tour du jeu.
Personnellement, je n'aurais rien à redire sur la forme comme le fond.
génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 14:09

Par ailleurs je veux pas faire mon vieux chieur, mais "resident evil" c'est pas plutôt "le mal résident", plutôt que la "résidence du mal" qui aurait plutôt était Evil's Residence, Evil Residence, ou Residence of Evil ? C'est un détail je sais bien mais je viens de titiller dessus, autant qu'on se mette d'accord avant que ça soit sur le site génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 14:26

C'est là toute la subtilité de la traductologie.

En effet, on serait tenté de traduire ça mot à mot et ainsi lire Mal Résident. Cependant quand on traduit quoi que ce soit il faut se placer d'un oeil interprétatif et savoir ainsi reformuler les choses. De plus, si on se base sur le fait que le premier épisode se déroule dans un Manoir, le terme de Résidence du Mal ne s'en voit que plus justifié. C'est de ce point de vue que j'opte beaucoup plus volontiers pour Résidence du Mal plutôt que Mal Résident. De plus, ça ne gène pas à la compréhension du titre du jeu dont je vais parler et si c'était vraiment gênant, j'ai placé le "Resident Evil 3DS" juste après, sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 15:11

Ouais non mais t'inquiètes c'était juste pour chipoter ahdé. Disons que ça dépend si on place le mal d'un point de vue passif ou actif, enfin c'est la même chose mais légèrement nuancé, à mes yeux : la résidence du mal, ça t'indique que c'est toi qui va sur place botter le cul du mal (en l'occurrence c'est vrai que ça s'applique plus au jeu), mais le mal résident, c'est l'inverse, c'est le mal qui arrive et qui se répand et toi tu subis et tu tentes de t'en sortir face à ce mal qui se pointe et qui se répand sans demander ton avis. C'est un peu le squat du mal, et le mal qui squatte. 2 c00l 4 sk00l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 21:35

Moi depuis les dernières modifications, j'ai plus rien à dire c'est parfait. moai1
J'ai bien aimé le petit "Effectivement, on peut prévoir que les aficionados s'offusqueront peut être de ce revirement dans la façon de jouer mais cela permet de mieux réagir face à de périlleuse situation" rajouté en Loose D pour parer à toute éventualité. Je fais exactement le même type de chose dans mes propres reviews t'inquiètes. >>

Donc Kanar je te demande, donnes-tu ton feu vert pour que cette review (ainsi que potentiellement les suivantes sauf si tu le souhaites pas) aille sur le site? A noter que c'est pas pour ça que l'on va t'empêcher de les poster ailleurs ou d'en faire ce que tu veux ou de demander de les retirer lorsque tu le souhaiteras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 23:04

Très bonne première review ma foi, bien que écrite par quelqu'un qui est pote avec Weldar (et donc fondamentalement peu fréquentable).

Tu passes bien sur les aspects importants du jeu, perso il y a tout ce dont j'ai besoin de savoir. Je possède une 3DS et j'ai pas le jeu, mais je vais peut-être envisager son achat. Bon le truc c'est que avec le Circle Pad Pro, ça revient cher le jeu quoi. Ceci dit tu mentionnes une quinzaine d'heures, en fait c'est même très bien pour un Resident Evil en fait. Les premiers de mémoire dépassaient pas la dizaine d'heures, seul le 4 est assez long en comparaison (bon et le 5 aussi, mais comme on se fait chier c'est pas forcément une qualité).

Bref, bon boulot, continue comme ça. Et ne crois pas tout ce que te dit Haga, si tu acceptes tu vas signer un contrat d'exclusivité avec ton sang hein (il est comme ça moai1 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Ven 30 Mar - 23:24

Effectivement Haga, cette technique permet de prévoir les actions mauvaises de mauvaises personnes qui veulent dire que ta review est mauvaise morsay3

En fait, c'est surtout que tout ce qui est nouveau procure un peu d'appréhension au début franchement je trouve pas que ce soit un truc mauvais oui5
En outre, je pense être d'accord pour que cette Review aille sur le site, ainsi que mes suivantes puisque c'est un des aspects du forum que j'aime trop chatte donc oui, tu peux disposer de ce boulot tant que le texte est tel que je l'ai écrit, raison sentimentale (je mets toute mon âme dans mes review, ouh... kuso7 )

Sinon, merci Drake, tu ne peux pas plus me faire plaisir qu'en me disant que tu envisages l'achat du jeu à la suite de ma review. et le circle pad pro rend la jouabilité moins rigide mais tu pallies à ça plutôt rapidement en avançant. De toute façon j'estime que ce jeu peut figurer dans une bonne ludothèque sur 3DS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming


Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Sam 31 Mar - 3:48

Flemme de faire le jeu c'est quoi les révélations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here


Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Sam 31 Mar - 11:14

Elles sont en DLC. trop chatte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Sam 31 Mar - 13:29

Les révélations sont les suivantes puisque tu tiens à savoir:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Lun 7 Mai - 20:41

Je remonte juste la chose pour dire à Kanar (si il passe encore... moai1) que je vais ré-héberger les images sur servimg histoire d'être sûr qu'elles seront jamais effacé.
Voilà voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Mer 30 Mai - 10:22

Très bonne review. C'est bien écrit, ça se lit rapidement et sans encombre. En plus, tu traites de tous les aspects du jeu et de façon personnel avec tout de même du recul. Du bon boulot.
Le jeu m'intéresse vraiment. Je suis pas trop fan des premiers Resident Evil, j'aime beaucoup l'action qui se dégage du 4. L'environnement me fait beaucoup penser à Cold Fear, un survival horror sorti sur PS2 qui se déroulait sur un bateau lors d'une tempête. Il est bien cool, je te le conseille.
Ce qui m'attire beaucoup et que tu as spoilé, c'est les environnements différents. Par exemple, le Hall. Je trouve ça juste trop classe.
Pourquoi t'as pas aimé le 5? Je sais que c'est un mauvais Resident Evil vu qu'il ne reprend pas les bases du gameplay, s'oriente plus action et possède un scénario nase. Mais sérieux, il m'intéresse tellement ! Rien que son gameplay a l'air cool !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Mer 30 Mai - 10:57

Le gameplay, c'est des masses no brain d'adversaire sans réflexion sur lequel on shoot, y'a pas grand chose ni à critiquer, ni à encenser. En solo franchement, je trouve qu'on se fait chier dans RE5. Autant faire un Gears of War bien plus impressionnant quitte à jouer à des jeux comme ça. RE4 avait une meilleurs ambiance par ailleurs et des moments vraiment ultime. J'en ai beaucoup moins vu dans RE5.
Par contre, en coop, c'est pas pareil, le jeu a vraiment été développé pour ça et c'était vraiment marrant... Sauf que mon pôte avait déjà fini le jeu donc possédait le dernières armes et moi pas, donc on jouait en difficulté maximum et je devais me démerder comme je le pouvais, remarque, ça rendait le jeu un minimum drôle.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Mer 30 Mai - 12:55

Je rejoins Haga à 200%, Resident Evil 5 t'as l'impression de jouer à Time Crisis sans pouvoir te baisser mais en pouvant te déplacer... Enfin sérieux RE4 était pour moi génial, le parfait équilibre d'action, de touche resident evil, de surprise, de stress.. Mais là RE5 t'arrives tu bailles tu shoot dans le tas comme un porc et voilà t'avances et tu t'emmerdes... C'est sûr que si on s'en tient au principe "jeu de shoot où on avance et on shoote, entre autres choses", Gears of War est leader incontesté, tu t'emmerdes pas une seconde en y jouant, c'est bien au dessus de RE5. honkes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Mer 30 Mai - 13:37

Eh? Time Crisis est vachement mieux au niveau du placement des ennemis et du rythme.
... Perso je me fais pas chier à jouer à Time Crisis en solo quoi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Mer 30 Mai - 13:57

Non mais moi non plus, c'était pour faire la corrélation avec le fait que c'est plus un shooter pur shoot qu'un RE koi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanar
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP
L'homme qui ne voulait pas qu'on critique ALTTP


Messages : 49
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Jeu 31 Mai - 22:32

ARC8games a écrit:
Très bonne review. C'est bien écrit, ça se lit rapidement et sans encombre. En plus, tu traites de tous les aspects du jeu et de façon personnel avec tout de même du recul. Du bon boulot.
Oh merci, quel plaisir de faire plaisir génial1

ARC8games a écrit:
Ce qui m'attire beaucoup et que tu as spoilé, c'est les environnements différents. Par exemple, le Hall. Je trouve ça juste trop classe.
Oui on remarque vraiment de la différence d'environnement dans le bateau, même si fatalement ça finit par se répéter, certains lieux se démarquent, le hall est vraiment le plus bel exemple et c'est vraiment renforcé par la musique qui est jouée (et que j'ai posté d'ailleurs, dans la review). Puis même, les phases où on contrôle d'autres personnages donnent aussi une bonne variété même si ça casse un peu le rythme de l'histoire.

ARC8games a écrit:
Pourquoi t'as pas aimé le 5? Je sais que c'est un mauvais Resident Evil vu qu'il ne reprend pas les bases du gameplay, s'oriente plus action et possède un scénario nase. Mais sérieux, il m'intéresse tellement ! Rien que son gameplay a l'air cool !
Le 5, non sérieusement, l'histoire détruit la série, on dirait que Capcom voulait se suicider en lançant ça. La coop, ça doit être la seule chose cool du titre. Le Gameplay, t'as mangé du RE4? on te le ressort avec un héros encore plus testostéroné qui tire des coups de poing tellement énormes que tout le monde il meurt. Et puis très franchement, pour du jeu de tir bien bourrin, y'a d'autres licences à pourrir que RE quoi.
Donc sur ce point je suis d'accord avec Haga et Safoui mes keupins moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 
La Résidence du Mal: Révélations [Review de Resident Evil 3DS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Review] Premières reviews des Glatorian Legends
» [Review] 8689 : Tahu Mistika (vidéo)
» [Review] LEGO Ben10 8409 : Spider Monkey par Eurobricks
» [Review] 8998 Toa mata nui (images)
» [Review] 8996 : Skopio-XV1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: