AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Mar 1 Mai - 18:38

System Shock


Comme souvent en ce temps, les jaquettes ont pas grand chose à voir avec le jeu...

Support : PC DOS. CD-ROM (version disquette dispo mais sans voix et euh deux trois trucs)/ MAC
Version : Anglaise/Français/Allemand
Développeur : Looking Glass Studios
Genre : FPS

En 1992 commençait à voir apparaître un certain genre de jeu qui fera beaucoup parler de lui par la suite : Le FPS. Initié par Wolfenstein 3D (même si d'autres jeux de tirs à la première personne similaire existait auparavant), le genre fut amélioré ensuite par Doom, le dernier ayant eu une retombée commerciale absolument monstrueuse. Dans le même laps de temps, Ultima Underworld sort et se fait surtout connaître à travers toute la presse comme un jeu absolument révolutionnaire.
System Shock, sortis en 1994, veut surfer sur cette vague de la première personne et souhaite faire une sorte de mix entre ces deux grand noms du jeu PC.

Une offre que l'on ne peut pas refuser.

Vous n'auriez jamais dû accepter cette proposition.
Mais c'était si tentant, pensez vous ! Après avoir piraté le système informatique de TriOptinum, une gigantesque société, vous avez finalement été retrouvé puis ramené à la station spatiale Citadel.
Edward Diego, un dirigeant, vous y attendait, il vous proposait d'abandonner les charges pesant contre vous si vous piratiez le système d'intelligence artificielle centrale de Citadel : SHODAN. Non seulement cela vous arrange bien mais en plus vous aurez en contre partie un implant militaire permettant un accès au « CyberSpace », en gros, se déplacer dans les ordinateurs façon Tron.
Quel hacker ne rêverait pas de ça ? Bien sûr que vous acceptez ! Après avoir piraté SHODAN, détruit ses contraintes éthiques et passé les pleins pouvoirs à Diego, vous sombrez dans un long sommeil de 6 mois pour vous remettre de l'opération visant à vous placer le fameux implant.

6 mois plus tard, vous vous réveillez dans le centre hospitalier désert... Finalement, vous auriez peut être pas dû accepter.


En apprendre plus sur ce Diego sera un petit plaisir du jeu...


Crshhh... LlololOoOk at you Hack-ck-ck-er. aeoipoqs A Pipitiful creature of meat and booonnnes

Vous voici donc dans une station spatiale déserte de toute présence humaine. Le carnage est déjà passé, il n'y a à présent dans les couloirs que des robots de sécurité modifié ou des mutants dégénéré par un virus. Le responsable de tout ça ? SHODAN bien sûr. Cette entité maléfique qui est une sorte de « maman » de GlaDOS dans Portal viendra régulièrement vous faire part comme quoi vous êtes qu'un gros tas de moins que rien et que vous feriez tout aussi bien d'abandonner, ce serait pareil.

La relation avec SHODAN est une chose, elle vous tendra des pièges même si, en tant qu'IA, elle ne pourra jamais directement vous toucher. Les contraintes techniques de l'époque empêchaient vraiment des cinématiques tel qu'on les a à l'heure actuelle donc l'IA est une belle trouvaille.
Tout aussi belle est l'idée d'utiliser des documents et des logs de conversation pour raconter l'histoire. Le dérèglement de SHODAN et le massacre qui en a suivi est déjà arrivé, tout ce que vous aurez son des textes écrits et des mises en scène pour pouvoir imaginer tout ce qui a pu se passer.


SHODAN vous surveille à travers ses nombreuses caméras de surveillance. Les détruire permet de faire baisser le niveau de sécurité de la base et donc de pouvoir passer à d'autres endroits


Vous êtes véritablement seul... Vraiment ? Non, Rebecca, une membre de TriOptinum communiquant par radio essayera de vous sortir du pétrin, même si tout comme SHODAN, elle ne peut pas faire grand chose et juste vous guider. Tout cela donne au jeu une ambiance assez surréaliste, on vous cause, vous recevez des mails, vous lisez des documents mais rares sont les fois où quelque chose vous arrive à vous précisément. Vous n'êtes qu'une chose insignifiante rempant dans un complexe qui vous dépasse... Si vous étiez largement armé dans Wolfenstein 3D, vous serez totalement désarmé dans System Shock... Tout du moins au début


La première arme : Un vieux bout de tuyau, tout un symbole


Un jour je serais... Le meilleurs hacker

On dit souvent que System Shock est un jeu mélangeant RPG et FPS... Sérieux faut pas exagérer.
Y'a pas vraiment de niveau dans System Shock... Ou alors il n'est pas montré. L'évolution du personnage se fait plus dans son équipement. Au final, c'est assez similaire à un Super Metroid mais en plus poussé.
Il faut dire qu'à l'époque, un FPS, ça regorgeait de secret et de passage caché. Le principe de System Shock sera donc plus d'explorer que de tirer sur tout ce qui bouge en espérant une cinématique après la prochaine porte.


Le jeu autorise une interface "fullscreen". On voit mieux, mais je trouve qu'on s'emmêle plus dans l'interface perso.


Au niveau de l'équipement, le joueur ne peut posséder qu'un nombre d'arme et d'objet limité. Ce n'est pas le cas des grenade et des médicament. Ces 4 types (armes, objets, grenades, médocs) étant chacun dans un inventaire séparé. Par exemple, les trousses de soin permettant un regain total de sa vie se trouvent dans l'inventaire à objet, à coté par exemple des objets clés. Cet inventaire peut être vite remplis. Il existera en revanche un médicament du nom de « Healing Patch » qui, lui, est bien moins performant mais se range dans l'inventaire des médicaments.


Bon, ici c'est obvious mais il faut souvent rechercher dans les coins ombragés pour trouver tout ça....


Il y'a un très grand nombre de subtilité mais sachez que vous allez passer un certain temps dans votre inventaire, à vous booster ou à vous préparer à un assaut plutôt qu'à foncer comme cela a pu être le cas dans Doom.... Mais alors, est-ce cela la satisfaction du jeu ? Être sans cesse en danger permanent ? Non bien sûr, car c'est là que l'aspect « évolution » entre en compte et le joueur trouvera ainsi des armes de plus en plus balèze et des gadgets de plus en plus utile même si son passage est plus bloqué par le fait qu'il n'ait, par exemple, pas la carte d'accès plutôt que parce qu'il n'a pas le bon équipement.

Oui.... Et alors là... Le drame... Le choc des générations

System Shock est un jeu historique donc beaucoup de monde s'y sont essayé bien après sa sortie... Et beaucoup ont abandonné pour les contrôles. Il faut dire qu'à l'époque, Il n'y avait pas vraiment de convention et le jeu était excessivement complexe. Une critique a en effet cité même à l'époque que le jeu était injouable sans le manuel !


Alors perso, moi, je joue avec Q,S,D et X puis je bidouille R et V pour regarder où je le souhaite.


J'ai dû passer les deux premières heures a essayer de piger comment contrôler ce jeu. La souris est également demandé pour tirer ; là où System Shock reste cool c'est que cliquer sur un ennemis envoie un tir qui part tout droit et il n'y a pas trop à se poser de question sur le recul de l'arme ou la lourdeur de la balle comme actuellement. (sauf exception)

Il existe une maniabilité souris maiiiiiiiiiiis, disons que ça a un peu rien à voir avec aujourd'hui genre faut maintenir clic gauche en haut de l'écran pour avancer, un truc infâme comme ça. Le pire étant bien sûr le fait que l'on ne peut, dans la maniabilité souris, pas vraiment se déplacer ET tirer en même temps.
Je conseille donc à tous la maniabilité clavier + souris même si elle fait assez bizarre.


A et Z... Au début je m'en foutais, à la fin j'utilisais que ça. Y'a rien de plus utile que de se pencher sur les cotés pour voir un adversaire et lui tirer dessus alors que son IA un peu pris au dépourvu passe son temps à te rater!


La souris étant quelque chose qui sera extrêmement sollicité de toute manière. Nous avons vu le tir, il y'a aussi tout ce qui est gestion de l'inventaire : Vous avez pu voir sur les images que le HUD prends limite plus de la moitié de l'espace de jeu! Rien que ça! Et puis c'est d'un compliqué! Les petits écrans sur les cotés peuvent représenter plusieurs choses.


Alors de gauche à droite : Un détecteur d'ennemis, le lecteur de donnée (ici un message assez agréable venant de SHODAN), une automap (HYPER PRATIQUE), un descripteur d'objet et d'arme


Les deux derniers sont particulièrement intéressant. Vous voyez le « Three Settings of Protection » ? On peut en effet contrôler divers paramètre sur certains objets renforçant encore la richesse du jeu. Les armes doivent également être rechargé depuis cet écran. Au final, System Shock est plus dans la préparation du combat que sur le combat en lui même. Les ennemis vous DÉFONCENT dès qu'ils vous aperçoivent donc il vaut mieux se préparer prudemment pour l'assaut en rechargeant notre arme à l'avance par exemple ou en préparant son méga sabre voire en choisissant soigneusement sa grenade. Oui pour changer d'arme il faut également passer par la souris par là.

Sérieux, je pourrais parler des subtilités de ce jeu pendant des pages et des pages mais coupons court avec une légère anecdote. Vous voyez sur l'image juste au dessus la description de l'objet « ENERGY/PROJECTILE SHIELD » ? Il a trois niveaux de protection.... Bah avant de faire l'image j'en savais rien.


Une drogue qui augmente l'attaque pourrait bien avoir quelques effets secondaire...


Prends cette FAQ et bats toi !

Oui, fatalement autant de complexité laissé entre les mains du joueur tout en ayant en tête la politique didactique des jeux de l'époque. (On te lâche et tu te débrouilles) Fatalement, le jeu est loin d'être sans défaut... Le principal étant qu'il est impossible de piger quoi faire dans ce jeu tout seul... Il faut une FAQ. (Celle de GameFAQs est pas trop mal même si pas toujours super précise)

Il y'a bien des documents partout présent pour soi-disant « guider » le joueur qui doit ainsi lire entre les lignes... Mais ça ne marche pas vraiment très bien et on se demande toujours quoi faire voire comment le faire. Il y'a des moment à la limite du point & click où on fait du pixel hunting en espérant trouver la bonne interaction.


Malgré les 15 heures de jeu, il y'a relativement peu de chose à faire dans System Shock, au final, pour gagner.
Lors de quelques avancées, une petite cinématique du genre se déclenchent pour montrer les résultats de ce que l'on fait.


Cet aspect, l'air de rien, gâche une très grande part du jeu. Il peut très largement être ignoré pendant une bonne partie du jeu cependant puisque System Shock est au final extrêmement libre. Les étages sont des immenses labyrinthe et s'y retrouver serait juste impossible sans votre automap.
A noter que cette dernière possède juste la meilleurs idée du monde : La possibilité de rajouter un petit message à certains endroits. Une porte avec un code vous gêne ? Marquez-le, dès que vous aurez un code vous saurez où aller ! L'aspect exploration est un véritable plaisir grâce à ça ! Comme quoi il suffit de pas grand chose !

Un autre truc assez sympa est l'univers extrêmement logique même si une fois encore, c'est parfois dur de piger. Chaque étage possède un endroit permettant de ressusciter un équipage blessé, la récupération d'un corps se faisant automatiquement par un robot. SHODAN en a pris le contrôle et ne se contente pas de ressusciter les personnes blessés, elle leur fait un petit lavage de cerveau au passage ce qui a, peu à peu, transformé tout l'équipage.
Vous pouvez cependant, pour chaque étage, empêcher ce brainwashing et donc pouvoir être ressusciter à chaque mort dans cet étage. Assez étrange mais plutôt cool, Bioshock reprendra également ce concept en bien moins poussé.


C'est trouvé! C'est Gagné!


System Track

Par ailleurs, les auteurs de l'époque pensaient également qu'il était impossible de faire un PNJ racontant des choses pouvant susciter des émotions chez le joueur avec le niveau technique de l'époque... Ils avaient sûrement pas tord. Du coup, System Shock est le premier (à ma connaissance) à avoir instauré le système des fichiers audios que l'on trouve et qui nous raconte l'histoire du jeu, depuis les premiers bugs de SHODAN jusqu'à la résistance des survivants contre sa toute puissance autorité.

A noter qu'il m'a également fallu un certain temps avant de voir que ouais, on peut activer les sous titres pour les documents (même si le contenu textuel et audio est différent... wtf). Ensuite, il faut bien reconnaitre que ça se voit énormément que les voix anglaises ont été faite par des pôtes du compositeur! Les mecs sont aussi passionné par la destruction de leur vie que je le suis devant le devant le prochain PES. On sent qu'ils essayent des fois, petite envolée dans le ton... Et puis ça retombe à plat... N'est pas acteur qui veut.
En fait la seule voix bien c'est SHODAN, parce qu'elle est hyper modifié et du coup ça rend juste divinement bien.


Une version française existe mais elle ne permet d'entendre les voix, même anglaise.
Euuuuh... C'est vraiment très bête moai1


D'ailleurs, continuons sur le son avec la musique... Même si il m'est assez difficile de le juger.
Vous savez à l'époque, en fonction de votre équipement, vous pouviez avoir un son totalement différent. Celle de System Shock est ainsi remplis de bonnes intentions comme l'idée de la musique changeante en fonction de ce qu'il se passe. Le compositeur a même déclaré qu'il devait faire des musiques qui ne saute pas d'une track à l'autre...Oui car en fait la musique est évolutive n fonction des situations et ça marche plutôt pas mal l'air de rien, parfois avec un peu de retard cependant. Si vous voyez l'OST sur Youtube, dîtes vous que ce n'est pas dans cet ordre là que vous la verrez ce dérouler dans le jeu. Quelque chose d'assez impressionnant au final.

La musique que j'ai eu personnellement était extrêmement électronique puisque midi. Elle est un peu criarde mais convient cependant totalement à l'ambiance du titre. Pour tout dire certaines musiques sont même vraiment excellentes !
Sauf que là, à l'heure où j'écris ces lignes je suis sur Youtube.... Avec une version d'un thème VACHEMENT mieux que ce que j'ai eu... Un problème avec la carte son peut être ? Paraît que c'est assez lourd à corriger cependant. Bref, je sais pas ce qu'il y'a eu avec le son mais tant pis. (Ah, on me signale qu'en plus ce serait pas pareil en fonction de la version MAC et PC... Bon bon)


Le CyberSpace est un endroit doté dans lequel vous pénétrez pour pirater des systèmes informatiques. Il est très simple de si perdre mais c'est ce qui fait son charme. (Surtout que c'est toujours assez petit)
Le son dans cette partie est fait de piste "sautant" un peu plus que le reste du jeu cependant.


Bref, l'OST est donc changeante, ma version Midi je la trouvais parfois un peu stridente malgré tout mais ce que j'entends sur Youtube c'est nikel. Par contre, un truc qui changera pas c'est les « alertes » qu'il y'a autour de vous.
Ainsi si un ennemi (disons un robot) se trouve près de vous, vous entendrez un bruit signalant sa présence... Et pas discret le bruit. Y'a vraiment des fois où vous entendez QUE ça alors que les ennemis sont derrière un mur et que vous en avez rien à faire.
De la même manière à un moment il y'a une porte qui s'ouvre et se ferme sans arrêt. (Dead Space a repris le concept) Pour l'ambiance c'est cool mais vous allez entre ce PUTAIN de bruit de porte qui s'ouvre et se ferme pendant toute une partie de niveau, même lorsque vous avez un mur de séparation.

Pou résumer, le fait que le son ne soit pas arrêté par les murs a vraiment entraîné de temps en temps des situations sonores assez lourdingue. Rassurez vous cependant, cela reste rare mais cela mérite cependant d'être souligné !

System Moche

Et beh, qu'espériez vous d'un jeu de 1992 ? Bien sûr que c'est moche. A noter que les images peuvent avoir une résolution différente, je me suis en effet rendu compte vers le milieu du jeu que l'on pouvait améliorer grandement les graphismes en changeant la résolution.


Plus que l'aspect visuel, c'est surtout la lisibilité qui en devient beaucoup plus agréable


A l'époque System Shock proposait un moteur graphique un peu plus puissant que celui de Doom puisqu'il autorisait le fait de pouvoir regarder au plafond ou de regarder derrière le personnage. De plus, son moteur de lumière est véritablement surprenant! En dehors de ces prouesses graphiques, il semble vraiment que les développeurs se sont acharné à faire quelque chose d’à peu près cohérent malgré l'aspect « labyrinthe » de la chose. Chaque étage ont une fonction bien précise et on peut souvent deviner à quoi pouvait servir une pièce en particulier. De plus, le monde est très loin d'être vide, beaucoup de mise en scène est présente pour nous faire comprendre que des choses se sont passés. Des cadavres, des tags sur les murs (bien avant Portal) bref, tout ce dont les développeurs pouvaient disposer en ce temps.


L'ambiance de ce jeu est juste excellente


En un sens, l'aspect graphique est donc extrêmement réussi puisque le jeu évite d'être vide. Bien sûr, ça vous empêchera pas de tirer la tronche lors de vos premières parties... Et à vous demander à quoi sert tout ces trucs en 3D grossière. (Cliquer dessus permet d'avoir au moins le nom...)

Le soft qui percera les cieux

System Shock s'est mal vendu. 170 000 exemplaires, même si à l'époque ça a suffit au développeur pour survivre, il n'en reste pas moins que le jeu n'a pas du tout fonctionner. Sans doute à cause de sa trop grand complexité et de vouloir marier deux types de joueur de l'époque assez différent : ceux attendant Ultima Underworld et ceux de Doom.
Ceci dit, bien après le véritable potentiel de ce jeu fut enfin vu par les critiques et un très très grand nombre de ses éléments furent utilisé pour d'autres jeux. Que ce soit pour l'idée d'avoir un véritable inventaire et d'une gestion des ressources moins arcade que dans un Doom ou bien plus récemment Bioshock reprenant une bonne partie des éléments scénaristique de System Shock. (il en est après tout la suite spirituelle)


L'unique tutorial du jeu.... Ouais alors FATALEMENT on pouvait faire mieux...


Plus lointain, Half Life et Deus Ex se sont beaucoup inspiré de System Shock... Même si surtout du deuxième opus qui est bien plus connu que le premier. System Shock vaut-il encore le coup d'être joué aujourd'hui ? Ah, il faut de la patience, pour sûr, à l'époque le public n'était pas du genre à faire Alt + F4 au moindre problème. La maniabilité sera votre principal ennemi, on sent que les développeurs ont voulu bien faire puisque le jeu est parfaitement jouable mais cela reste franchement alambiqué comme système.
De plus, System Shock est vraiment un jeu d'exploration et même si une FAQ doit vous donner les grandes lignes de ce que vous devez faire, il n'en reste pas moins assez plaisant à jouer.

System Shock a autant de défaut que de grande qualité, il n'est certainement pas le meilleurs jeux que j'ai reviewé. Cependant, en étant témoin d'une époque et en tant que précurseur, il en est peut être l'un des plus intéressant.


Dernière édition par Haganeren le Jeu 3 Mai - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Mer 2 Mai - 19:27

Sacrée review.

Comme tu le dis à la fin de ton dossier, le jeu a l'air d'avoir bien inspiré Half-Life, moi qui croyais que le premier épisode de la série de Valve était en quelque l'initiateur d'un genre.
L'ambiance a l'air vraiment excellente, mais avec les graphismes, je pense que je déprimerais. Ce n'est pas une question que ce soit moche ou pas, mais visuellement, je trouve le jeu te fout la déprime. Et si on a des musiques MIDI electro, ce sera le point du non retour.
CODY FUCKING TRAVERS

En tout cas, hormis la maniabilité calamiteuse, j'aime bien le gameplay s'axant sur l'exploration très "Metroid". D'ailleurs, toute l'action du jeu se déroule dans un bâtiment ?
Au fait, je ne sais pas si j'ai mal compris, mais tu parlais à un moment de ranimer un équipage. On peut avoir des alliés et on est pas si seul au monde que ça au final?

Voir une vraie photo d'un personnage (ici Diego... Diog en version scrabble ?) sur l'interface du jeu, ça fait très "space" aussi.
En tout cas, un jeu qui a l'air détonnant pour son ambiance, mais j'aurais un peu de mal je pense.

Très bon boulot Haga n'empêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Mer 2 Mai - 21:24

Oui Half Life s'est énormément inspiré de System Shock.

Là, je fais le deux et je vois énormémentde mise en scène (genre les trucs qui se passent derrière une vitre indestructible) que reprendra le fameux jeux de Valve par la suite.

System Shock 1 et 2 sont vraiment des précurseurs dans le genre.

Après, c'est pas vraiment des jeux auquel je conseille particulièrement de jouer (enfin, le 2 si d'après ce que je vois. Mais le 1 non)
Je l'ai vraiment fait parce que... Ben... J'aime pas les FPS.
Donc pour me mettre à aimer ça je fais du FPS rétro. moai1
Et quitte à faire du FPS rétro, autant prendre un truc un peu particulier.

Je pense que le coté "Metroid" te plaira surement ouais. Après, les photos sont vraiment affreuse (j'ai pas montré les pires) et on ne peut vraiment s'attacher à aucun personnage... Sauf SHODAN. (Qui sera bien sûr repris par Portal) Ce manque de personnage et d'attachement est vraiment un gros défaut dans le jeu au final... Même si c'est jamais vraiment ce qu'il recherche.

Sérieux, j'ai fini cette review mais j'aurais pu en dire bien plus. Je me plaignais du son mais il faut reconnaitre une certaine connotatio "horreur" à System Shock. Les ennemis arrivent derrière toi, ils respawnent dieu sait où, ils font de bruit, ils attaquent soudainement.
Tu tournes à un couloir tu sais jamais trop ce qu'il y'aura (d'où l'intérêt de A et E ), ça fait pas vraiment "peur" mais ça plus les nombreux cadavres, y'a quand même une sacré ambiance.

J'ai pas non plus trop parlé de la difficulté, tu peux la customiser sur 4 critères : Combat, Puzzle, Cyberspace, Story.
La difficulté des combats c'est pas trop dur à piger.
Les puzzles peuvent être plus difficile (parce que OUI y'a des puzzles, des codes ou des énigmes qui bloquent des portes et tout) ou totalement inexistant, tu peux les enlever.)
Le CyberSpace c'est quelque chose dont j'aurais vraiment voulu plus parler mais pareil, ça aurait pris longtemps, donc ça commande la difficulté dans ce truc particulier.
Et enfin Story, si tu met Story à 0, tu auras pas le moindre élément scénaristique (Aucune idée de comment tu te démerdes pour piger ce qu'il faut faire) et si tu le mets au max, tu es à fond dans l'ambiance avec seulement 7 heures pour finir le jeu... Je l'ai fini en 16. A noter une difficulté où le plot est simplifié... Bon...

Bref, comme tu peux le voir, j'avais vraiment encore des tonnes de choses à dire, à montrer, à expliquer. Mais bon la review est déjà assez longue comme ça.
Ce jeu est pas le plus amusant mais sérieux, il est juste passionnant. Cette richesse est incroyable.


Et un gros merci pour ce com Weldar. Vu la nature du jeu et le nombre de chose que j'avais à dire je m'attends pas à un grand succès, mais c'est cool de voir qu'on a toujours des habitués que l'on retrouve. moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Mer 2 Mai - 21:57

J'aurai aimé commenter, mais franchement cette review est parfaite, que veux-tu qu'on dise de plus moai1

Bon, en tous cas tu m'as éclairé Haga, je croyais que System Shock était un jeu à peu près beau, dans le style de HL1 ou Deus Ex.

Finalement c'est un FPS moche à la Doom. prin2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Mer 2 Mai - 22:00

Les éclairages sont quand même VACHEMENT mieux que Doom.
Et tu peux voir le monde de bien plus d'angle différent. (Même si ça se voit pas trop)

Mais ouais, c'est la même époque.

Par contre toi tu confonds très clairement avec System Shock 2 qui, lui, pour le coup, est un FPS aussi beau que Half-Life/Deus Ex. (Bon, peut être pas autant quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Jeu 3 Mai - 11:00

Le premier mai c'est la fête du Travail, mais pas de repos pour les Moai à ce que je vois.

Bon, je vais pas trop m'attarder sur cette review, sa structure est bonne et je pense qu'elle dit l'essentiel. Comme toi, si je passe un jour sur ce jeu ce sera avant tout pour découvrir ce qui a inspiré Bioshock et un pionnier du genre et certainement pas pour m'amuser. Ça a beau être d'époque, c'est typiquement le genre de graphisme qui vieillit affreusement mal, sans compter que j'aime pas spécialement être lâché sans aucune indication...

Je reviens quand même sur "tendera" parce que bon non là et une autre faute du même acabit que j'ai vu moai1

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Jeu 3 Mai - 20:14

Et bien deux personnes que je pensais pas voir. Ch'uis plutôt content. moai1
Merci pour vos deux coms!

Content aussi de voir qu'il y'a pas TROP d'image. Vu que j'avais masse de truc à raconter, j'ai profiter des images pour balancer deux trois autres choses... Du coup y'en a pas mal. Sinon Bioshock s'est, au final, plus inspiré de System Shock 2 je pense. System Shock premier du nom a inspiré a peu près... Euuuuh... Ben le FPS moderne de façon général. (A le rendre moins arcade et plus porté sur le scénario donc. D'une certaine manière, Call of et ses couloirs narratifs ont été inspiré par System Shock, mais ce serait pousser le raisonnement un peu loin moai1)

Sinon oui, pour avoir vielli, ça a vielli.
Et si tu as des fautes à faire valoir, c'est maintenant, pas quant elle sera sur le site moai1
Tu es admin, tu changes ça quand tu veux. <<" (Du moment que tu changes pas les phrases en elles même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Jeu 3 Mai - 20:46

Ah oui, c'est vrai, je peux faire ça maintenant prin2 "
De toute façon on dirait qu'elle a déjà été vu. Mais c'est noté, je me priverais plus de passer ça au moins au correcteur auto à l'avenir. Et ne t'inquiète pas pour les tournures de phrases, si j'ai un truc à y redire je te le dis directement, je ne change pas ça arbitrairement. (Quoique tes "en fait/au fait" je sais pas...)

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons jeux de Tonton Haga : System Shock
» Les bons jeux de Tonton Haga : Digital : A Love Story
» Les bons jeux de Tonton Haga : Xanadu Next
» Les bons jeux de Tonton Haga : Mr Gimmick
» Les bons jeux de Tonton Haga : Attack of the Friday Monsters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: