AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons jeux de Tonton Haga : Sanitarium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Les bons jeux de Tonton Haga : Sanitarium   Dim 26 Déc - 23:46

SANITARIUM

Support : PC
Version : Française (même les voix)
Développeur : DreamForge
Editeur : DreamForge
Genre : Aventure


Bouh!
Je vous présente le héros. En voilà une bonne bouille!


Sortant de ma poche tout ce qui pourrait ressembler à un jeu dérangé et intéressant, voici un soft que j'aurais du vous présenter depuis voilà un certain temps. Mais bon hein, comme on dit toujours, "Vaut mieux remettre à hier ce qu'on aurait dû faire le jour même et comme on a rien fait, autant le faire plus tard!" (Hein? Quoi? On le dit pas? Moi, ça m'arrive souvent.)

Qu'est-ce que Sanitarium? Un jeu d'aventure en apparence plutôt banal finalement. On a tendance à dire que ce genre de jeu sans gameplay "action" sans combat, sans moteur Havoc et graphisme Full HD repose entièrement sur leur ambiance et sur leur scénario... Sanitarium semble confirmer cette hypothèse de façon grandiose!

Qui êtes vous? Vous êtes un scientifique suivant un traitement, un traitement, mais quel traitement?
Qui êtes vous? Vous êtes une petite fille perdue dans un cirque, oppressée par un monstre laissant cadavre sur cadavre derrière son passage.
Qui êtes vous? Ne seriez vous pas un Dieu Aztec ici pour empêcher le chaos?

Qui êtes vous?

Au final, depuis cet accident de voiture, vous avez tout oublié, ou presque. Impossible de vous reconnaître dans un miroir, votre visage est entouré de bandage recouvrant manifestement d'atroces blessures... Vous vous réveillez dans un asile, ou dans un village abandonné. Mais qu'importe... Quelque soit l'endroit, tout le monde semble fou. Quoique... Ne serait-ce pas vous, le fou?


Boire ou conduire, la prochaine fois, tu choisiras mieux!


Difficile d'en dire beaucoup sur le scénario sans spoiler comme un gros porc malfaisant. Ce serait ennuyeux, vu qu'il s'agit du principal argument du jeu. Et quel argument! L'ambiance et le scénario transporte littéralement le joueur dans un monde morbide, profond possédant manifestement plusieurs interprétations. Cool...


L'avantage est que le jeu ne met pas longtemps à démarrer... Dès le début, le ton est donné!


Pourquoi Sanitarium est il un jeux vidéo? Il aurait pu tout aussi bien prétendre à être un film ou un livre... Au moins aurait il été plus connu...

Parce que l'interaction, c'est sacré...

"Jeu d'aventure" signifie que vous n'aurez ni de gameplay pour foutre une mandale à un quelconque adversaire, ni de lui tirer un bon coup de plasma entre les deux yeux. Vous aurez à résoudre vos problèmes d'une manière plus adulte et respectable!

Je regrette d'avoir grandis....

Un adulte dans le monde des jeux d'aventure, ça prend des objets, ça les combine, ça les fait interagir avec le décor pour résoudre des énigmes et avancer dans le scénario. Sur le coup, l'interface est plaisante, rapide, efficace. Il n'y a pas grand chose à y dire. C'est un Point & Click, On laisse appuyer le bouton droit vers une direction et le personnage y va, on clique sur un objet, le personnage le prend/l'examine, on clique sur un NPC, le personnage va lui parler (à noter plusieurs sujet de conversation), on clique sur le protagoniste lui même, l'inventaire apparaît et on peut prendre un objet pour l'utiliser sur autre chose.
Il y'a un maximum de 6 objets dans l'inventaire ce qui fait que contrairement à des Point & Click de Lucas Arts, on s'y retrouve toujours. A noter que tout les objets sont perdu entre chaque chapitre.


Vous aller devoir chercher la vérité dans votre tête et dans les travaux les plus tordus de cet asile maudit.


Que les réticents face à l'adversité des énigmes se rassurent, le jeu n'est pas très dur, non pas très.
Il y'a peu de chance que vous puissiez rester bloqué sans trop savoir quoi faire déjà, le jeu est généralement assez clair là dessus. Les plus grandes difficultés viendront avec certains casse tête qu'il faudra comprendre et résoudre et qui ne sont pas toujours évident...


Certaines énigmes sauront vous mettre la pression!


Quant à la durée de vie, je l'ai personellement fini en une après midi, c'est pas comme si le jeu était spécialement long, à peine 6-7 heures suffiront pour en voir le bout.

Imperishable technight.

Le gameplay étant loin d'être un problème (ah si, le héros est peut être un poil lent... Bon... ) reste à s'occuper des graphismes. Je pense que les images parlent d'elle même, sans être un canon de beauté, Sanitarium possède les graphismes nécessaires pour distiller son incroyable ambiance même à notre époque. Les personnages et objet s'y placent à merveille rendant peut être certains objets un poil dur à trouver.
Le jeu est par ailleurs servi de scènes cinématiques en "scanline", peut être un défaut finalement, j'ai personnellement cru à un bug d'affichage de mon PC au début. Une ligne sur deux lors des cinématiques sont effacée... Un choix de technologie étrange que je ne comprends pas très bien. Notez que si ça choque la première fois, on s'y habitue très vite.


Adorables enfants abandonné
Jouant dans le cimetière
Adorables enfants défigurés
Reposant sous terre


Une bonne ambiance ne pourrait pas l'être sans une bande son appropriée. Si les musiques se font assez discrètes et participent plutôt à l'atmosphère, il n'en va pas de même pour les excellents doublages français du jeu. (Et oui, des doublages français de qualité... Ca se fait mine de rien) On sent que les développeurs ont bien bossés la sortie française du jeu, il en est d'autant plus dommageable que le jeu ait été retiré des ventes une semaine après sa sortie pour une certaine scène qui, à mon sens, n'égalera jamais l'aveugle massacre de nazi dans un Wolfenstein... Enfin bon...


Le cirque en décadence ne joue que pour une personne.
Tout ceci n'a que peu d'importance, tant que ça fonctionne...
La bande son ne se fait pas oublier et donne à ce cirque désolé une teinte définitivement dérangeante...


Ah, une localisation cependant possède un bug étrange rendant une énigme quasiment impossible à résoudre... Une faute de parcours bien dommageable qui nécessitera de fourrer son nez dans la soluce la plus proche...

Un scénar sachant narrer doit savoir narrer en étant peinard

Vous pourriez ne pas me croire sur parole si je vous dit que le scénario est édifiant... Que de méfiance! Au fait, les chapitres alternent entre des séances dans l'asile de fou dans lequel le joueur se réveille (et pas toujours a des endroits convenables... ) et des mondes totalement fantaisistes ayant plusieurs liens avec le passé (ou le présent? ou le futur?) du mystérieux personnage. Le joueur pourra ainsi voir des similitudes, des noms, des objets que l'on retrouve d'un chapitre à l'autre donnant une dimension assez étrange au tout. Comme si chaque monde étaient une autre vision de ce qu'il se passe pour le personnage, ou représentant différents part de sa vie de façon imagé, comme dans un rêve... Il y a beaucoup d'interprétation là dessus et le jeu ne vous en donnera pas une parfaite sans pour autant frustrer le joueur, fameux!


Quel est cet ange gardien qui semble veiller sur vous? Ça...


Que dire si ce n'est que je vous conseille d'y jouer le plus tôt possible! Une ambiance et un scénario pareil se trouve difficilement dans n'importe quel jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les bons jeux de Tonton Haga : Sanitarium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons jeux de Tonton Haga : Digital : A Love Story
» Les bons jeux de Tonton Haga : Sanitarium
» Les bons jeux de Tonton Haga : Xanadu Next
» Les bons jeux de Tonton Haga : Mr Gimmick
» Les bons jeux de Tonton Haga : Attack of the Friday Monsters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: