AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shadows of the Damned

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Shadows of the Damned   Sam 16 Juin - 19:12


Les Third Person Shooter ont bien changé depuis quelques temps. Je trouvais qu'ils étaient plus intéressants avant. Par exemple, dans Jet Force Gemini, Metal Arms Glitch in the System, pour ne citer qu'eux, on sautaient dans la mêlée tout en se positionnant et en se déplaçant tactiquement. C'était fun, nerveux et ça demandait pas mal de skills. Malheureusement, la montée en puissance des consoles et la possibilité de faire des jeux de plus en plus réalistes changèrent les normes. Maintenant on se cache derrière un mur et on attend de pouvoir tirer. Exit les passages bien nerveux où on sautait dans le tas en vidant notre chargeur sur tous les ennemis. Les phases d'actions se focalisent trop sur cet esprit de couverture et ça hache bien trop l'action. Heureusement, deux gros producteurs : Shinji Mikami (Resident Evil, Vanquish), Goichi Suda, alias Suda 51 (Killer 7, No More Heroes) et le talentueux compositeur de la bande son des Silent Hill, Akira Yamaoka, ont planché sur un projet original de Third Person Shooter.


La torche et l'univers me font énormément penser à Shadow Man

Démons, enfer et femmes peu vêtues

Shadows of the Damned commence sur les chapeaux de roue. Après avoir lancé le jeu pour la première fois, on n'accède pas tout de suite au menu, mais à une vidéo qui place le contexte. Garcia Hotspur est un chasseur de démon qui s'en est pris au mauvais. Après le meurtre d'un des siens, le Maître des démons décide de se venger et kidnappe la dulcinée de l'homme. Pour la récupérer, il doit s'aventurer dans les enfers (ptdr la colloc). Heureusement, en plus d'être un dur à cuire, Garcia est armé d'une tête de mort du nom de Johnson. Celui-ci, en plus d'être bavard, peut se transformer en tout type d'arme. Après la cinématique l'action commence directement sous forme de tutoriel. Voila, c'est bon, vous arrivez enfin à l'écran titre et pourrez choisir le mode de difficulté etc.. Le ton est déjà donné, Shadows of the Damned est un jeu d'action nerveux et barré, que du bonheur.


Le début bonne le ton. Glauque, horrible, nerveux, les enfers. N'empêche, pauvre Paula.

Niveau scénario, ne vous attendez à aucun rebondissement ou moment magistral. Ca se suit avec plaisir, mais il n'y a rien d'exceptionnel. Par contre, on ne peut pas dire la même chose des dialogues. Ceux-ci sont crus et vraiment drôle. Les vannes fuses dans tous les sens tout comme les blagues salaces. Malheureusement, la traduction française édulcorée oblige le joueur à faire attention aux voix, si bien entendu vous comprenez l'anglais.
Le jeu possède également une ambiance très sombre et glauque. On est dans les enfers et les développeurs nous le rappellent à chaque tournant. Tas de corps ensanglantés, cadavres suspendus, fontaines de sang, les décors glauques sont réussis et mettent mal à l'aise. En plus d'être réussis, ils sont variés et égaux. J'ai pris du plaisir à parcourir chaque niveau pour découvrir de nouvelles architectures et lieux malsains.


Oui, par moment ils vont vraiment loin. Ce genre d'image est courante, âmes sensibles s'abstenir.

Histoire de rendre l'ensemble encore plus dérangeant, la copine de Garcian est mise à mort régulièrement. On a le droit à tout : décapitation, noyade, découpage. La pauvre meurt un bon nombre de fois dans d'atroces souffrances. Cet univers angoissant et oppressant est suivi d'une bande son remarquable signée Akira Yamaoka. Le travail est remarquable vu que les musiques et les thèmes d'ambiances accentuent sans cesse l'atmosphère du jeu. The Bird's Nest est une superbe musique. Il est juste déplorable de découvrir leur vraie beauté qu'une fois le jeu terminé. Le son qui joue lorsque l'on se retrouve dans une zone d'ombre est géniale et vraiment pesante. On sent vraiment que la mort n'est pas loin et qu'il faut rapidement s'en sortir si on souhaite survivre. Pas besoin d'en rajouter, la bande son est géniale bien que je l'ai malheureusement trouvée trop discrète.
Niveau graphismes, c'est pas vraiment ça. Même si les décors sont variés et géniaux, graphiquement ça reste très loin des productions actuelles. Le pire reste sans aucun doute la modélisation de la copine de Garcia, qui au lieu de paraître belle paraît totalement laide. Le design des ennemis est quand à lui totalement réussi. Dommage que la réalisation ne suive pas.


Le travail sur les passages dans l'obscurité est vraiment génial et rend vraiment bien.

Beat'em all TPS

Bon, passons au système de combat. Le papa de Resident Evil 4, Shinji Mikami, a réutilisé ce système tout en l'agrémentant de nouveaux mécanismes. Le point le plus controversé est le fait qu'on ne peut pas se déplacer lorsque l'on tire. Heureusement, dans Shadows of the Damned on peut. Bien entendu, lorsque l'on vise on ne peut marche que très doucement, mais ça reste un plus conséquent. L'autre aspect vraiment sympathique et qui m'a fait énormément pensé aux beat'em all est l'esquive. Comme dans de nombreux jeux, celle-ci vous permet d'éviter de nombreux coups et d'être invincibles durant la période de la roulade. Il faut l'utiliser régulièrement si on veut survivre. Après, il existe quelques QTE par-ci par-là. On retrouve le finish him au sol ainsi que la contre attaque comme dans God Hand. Par exemple, si un ennemi est sur le point de vous donnez un coup par-derrière, en appuyant sur la bonne touche Garcia se retourne et le repousse avec un énorme coup de point. Le tout est vraiment nerveux et c'est un réel plaisir que de se lancer dans la mêlée face à un bon groupe de démons.


Exploser un baril permet de tuer les ennemis se trouvant à côté. Il faut juste faire attention à ne pas exploser avec.

Au début, vous avez uniquement le pistolet de base et les tirs de lumières. Ceux-ci permettent de neutraliser un ennemi durant un petit temps. Par la suite, Johnson se transforme en fusil à pompe ou en mitraillette. Chaque arme a ensuite une petite amélioration ce qui permet de faire évoluer les combats et d'amener de nouvelles actions ou énigmes. Au corps à corps, vous pouvez donner des coups de torche. Si ceux direct permettent simplement de repousser l'adversaire, si vous le charger vous pourrez carrément tuer un démon. Tout ceci rend vraiment bien et j'ai pris un malin petit plaisir à tuer les ennemis les uns après les autres en utilisant la totalité des armes. Justement, certains ennemis demanderont l'utilisation d'un certain type de balle, ainsi la totalité des armes sont utilisées. Histoire de rendre l'ensemble encore plus vivant et prenant, lorsque vous tirez pile dans la tête d'un ennemi, vous pouvez voir la balle au ralentis exploser la tête du démon. En plus d'être bien cool ça ne hache pas du tout l'action et la rend encore plus forte.


Un bon petit headshot. Tirer dans la tête ou dans les jambes permet de rapidement venir à bout des ennemis.

Des chèvres en enfer

En enfer, l'obscurité peut apparaît à tout moment. Celle-ci est mortelle, à partir d'un certain seuil Garcian perd rapidement de la vie. Pour la faire disparaît, il faut ramener la lumière : en tirant sur des têtes de chèvres. Bah ouai, normal. Ce mécanisme est utilisé du début à la fin et je l'ai trouvé vraiment cool. Graphiquement et musicalement, le tout devient très sombre, pesant et oppressant. Il faut se contrôler, ne pas laisser place à la panique et utiliser un tir de lumière sur les chèvres. Plusieurs mécanismes s'ajoutent à ce système. Par exemple, des fusées qui permettent de dissoudre l'obscurité durant un petit temps, les cœurs qui remettent la jauge de défense contre l'obscurité à bloque ou encore les portes ornées de ronces. Ces dernières sont protégées par un ou plusieurs plaques visibles et destructibles que dans l'obscurité. Ainsi, les énigmes sont prenantes et mises plus sur l'action que sur la réflexion pur et dur. Franchement, j'ai trouvé ça génial. Ça permet d'apporter de la variété, de l'exploration et d'empêcher les joueurs de resté bloqué.


Ces portes ne s'ouvrent qu'avec une clef spéciale. Il va donc falloir les chercher pour pouvoir passer.

Ce super mélange d'action et de puzzle est vraiment cool et l'obscurité apporte même un plus dans les combats. Les démons sont invincibles dans l'obscurité et si ils reviennent dans la lumière ils gardent sur eux une protection. Il faudra alors utiliser le tire de lumière ou les frapper avec la torche ou au corps à corps. C'est vraiment cool, surtout que certains ennemis se ruent vers les chèvres pour leur faire peur et replonger la pièce dans l'obscurité. Aussi, comme les plaques des portes ornées de ronces, certains ennemis ne montreront leur point faible que dans l'obscurité. Il faut jongler avec ces deux "modes" avec brio pour venir à bout des énigmes et des ennemis, excellente idée.
De plus, chaque mécanisme est utilisé jusqu'à la moelle et l'ensemble est vraiment agréable. Je me suis jamais ennuyé et chaque nouveau passage, et même si le level design ne se renouvelle pas des masses je n'ai pas trouvé ça ennuyant. Aucun temps mort, mise à part chez le marchand qui permet d'échanger des cristaux contre de l’alcool et des améliorations d'armes. Oui, il est fortement conseillé de boire de l'alcool dans le jeu vu que c'est l'unique possibilité de regagner de la vie !


Grâce au vendeur, il est possible d'améliorer la recharge, la capacité et la puissance de chaque arme.

Déroulement étrange :

Autant ne pas vous le cacher, le level design nous fait arborer des couloirs. Si quelque fois cela ne se remarque pas ou les lieux à visiter demande un peu de recherche, l'ensemble est vraiment linéaire. Ça ne m'a pourtant pas du tout dérangé et j'ai pris mon pied du début à la fin. Le jeu est composé de 5 actes dont le troisième est plutôt étrange. Contrairement aux autres, il possède des gameplay totalement différent. Certains stages demandent de repousser des hordes d'ennemis tandis que d'autres sont des phases de shmup. Si l'esthétique particulière est intéressant, bien que je l'ai trouvé pas du tout à mon goût, les phases sont molles et vraiment pas intéressantes. Je me suis ennuyé comme un rat mort. Par contre, le boss défonce. C'est dommage que cet acte 3 soit en quelque sorte l'acte poubelle regroupant pleins d'idées différentes.


Faciles, lents et ennuyants, j'ai détesté ces niveaux de shmup. Puis l’esthétique me répulse tellement.

En parlant de boss, ceux-ci sont plutôt particuliers. Déjà, le premier point vraiment cool c'est que dans chaque monde se trouve un conte qui raconte l'histoire de la vie humaine des boss. On sait donc qui on affronte et pourquoi ils possèdent leur forme démoniaque différentes de ceux que l'on tue habituellement. Les affrontements sont mous, longs et tiennent à la limite plus de l'énigme que du boss. Les affrontements sont donc posés, même si il faut faire attention à ne pas se prendre un gros coup. Niveau difficulté, c'est tout à fait acceptable sans être insurmontable. Je me suis fait le jeu directement en difficile et je n'ai jamais acheté d'alcools, je me contentais de ce qu'il y avait sur mon chemin. Bah, dans l'ensemble j'ai pas vraiment eu de problèmes et je n'ai pas bloqué longtemps. Mise à part deux boss bien longs, le reste est surmontable. Je conseille donc à ceux qui aiment le challenge et qui s'intéressent au gameplay du jeu de commencer en difficile.


Le design des ennemis est excellents et rencontrer de nouveaux ennemis est un véritable plaisir.

Conclusion :

Certes, Shadows of the Damned n'est pas la bombe qu'aurait du nous pondre ces trois génies du jeu-vidéo mais il n'en reste pas moins un jeu excellent. Le jeu possède une esthétique travaillée et réussie. L'ambiance générale est géniale et atypique, le mélange enfer avec dialogues barrés et crus marchent avec brio. La bande son est très réussie et intensifie l'ensemble. Niveau gameplay, c'est maîtrisé, les mécanismes sont intéressants et utilisés jusqu'au bout. Les phases de réflexion sont cools et n'entachent pas le déroulement ainsi que les phases d'actions nerveuses et cools. Après, c'est peut être linéaire et répétitif, mais je l'ai fait petit à petit et c'est ainsi que j'ai pu en profiter à sa juste valeur. Même si la réalisation technique n'est pas géniale et que certains temps de chargements sont vraiment lourds, l'ensemble est agréable et la durée de vie du soft est acceptable (8 heures environ). Shadows of the Damned est donc un bon petit jeu d'action horrifique pas prise de tête et agréable. Je l'ai pris d'occase et à bas prix et je ne regrette vraiment pas mon achat.

_________________


Dernière édition par ARC8games le Dim 17 Juin - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 2:04

Salut.

Le point ou je suis vraiment d'accord, c'est que ce n'est vraiment pas la bombe que ça aurait du être vu les noms derrière, pour moi le jeu est bien moins bon que NMH et Killer7.

J'ai l'impression qu'ils ont totalement manqué d'ambition, ils se sont juste contenté d'assembler leurs spécificités, "ok alors on va faire un RE4-like avec une ambiance à la Suda51 et une OST cool", et finalement le résultat de casse pas trois pattes à un canard je trouve.

J'ai trouvé le jeu très court et aussi très facile (je l'ai fais en normal), en plus d'avoir une rejouabilité zéro.

Par contre ouai l'ambiance, le chara design et les dialogues sont vraiment drôle et malsains (les têtes de bébés qui font office de serrure WTF), par contre comme tu le dis il faut comprendre l'Anglais.

Graphiquement par contre je le trouve pas si laid, même si l'Unreal Engine 3 commence à vieillir... Les jeux de lumière en particulier sont sympas.

Franchement je trouve le jeu vachement dispensable, ou alors à très petit prix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 12:43

Bonne review.

Si le gameplay doit rendre le jeu assez fun sans être très original, l'ambiance est vraiment spéciale. Entre l'humour noir, l’atmosphère morbide et les plaisirs malsains de voir Paula mourir souvent dans des conditions peu enviables, le jeu propose un univers assez spécial et détonnant.
Le screen où on voit Garcia avec sa torche m'a aussi fait penser à Shadow Man sur N64. Ceci dit, le jeu me tente plus à l'occasion ou si un copain le possède, j'y jouerai volontiers dans ce cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 13:07

J'ai Shadow of the Damned.

Il était en promo à 10€, donc je l'ai pris sans y toucher pour le moment.
C'est un peu ce dont j'avais peur, même si je pensais que ce serait plus glauque que délirant, ce point me rassure un peu.
Mais j'avais peur de voir un TPS à l'ancienne sans grande originalité dans le gameplay ni quoique ce soit d'autres outre le fait qu'il soit réussi.

Le coup de la lumière peut être intéressant cependant.
Mais je sais pas, pour Suda, j'ai vraiment l'impression qu'il est pas allé très très loin, qu'il a fait ce qu'il sait faire et rien d'autres.
J'ai un peu cette impression avec "Lollipop Chainsaw" aussi. "C'est du Suda", "On connait".
Je pense qu'il devrait vraiment se renouveller car on le sait qu'il va sortir des dialogues drôles avec des personnages complètement tarés, mais ça veut pas dire qu'on trouve ça nouveau.

En lisant ta review, j'ai été très attiré... Par Killer 7. C'est mauvais signe quand la review d'un jeu t'attire vers un autre. moai1
Après, cela n'a rien à voir avec la review en elle même qui est excellente. Même si tu as personnellement aimé le jeu, tu n'hésites pas à dire les défauts qui peuvent chagriner d'autres personnes et tu restes critiques malgré tout. Tu donnes curieusement assez peu envie même au niveau de l'ambiance, tu balances par exemple qu'il y'a des dialogues cools.
C'est du Suda donc je suppose que c'est exclusivement avec les boss mais... C'est bien ça?

Je suis un peu triste de m'être fait spoilé que tout le niveau est un conte (et pas compte moai1 ) de l'histoire du Boss par contre, j'aurais vraiment préféré le découvrir in-game...

Citation :

The Bird's Nest est une superbe musique. Il est juste déplorable de découvrir leur vraie beauté qu'une fois le jeu terminé.

.... Pourquoi? (Si ça spoile pas)

Bref, à part ça, très bonne review ARC.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 13:30

Nihil --> Salut CAT PLANET!!!!!!!!!! Ouai, je suis de ton avis. Le coup de l'assemblage de spécificité est tellement vrai et tellement dommage. En difficile, le jeu n'est pas insurmontable mais demande quand même du skill, t'aurais du commencer par ce mode. Je l'ai pas trouvé spécialement court, mais ça c'est parce que je l'ai fait sur trois semaines en y jouant petit à petit. Ca permet de s'approprier l'univers, le gameplay, donc j'ai pu en profiter à fond. Niveau graphismes, y a juste Paula et Garcia que je trouve trop trop laid, le reste est comme tu l'as dit plutôt réussi, surtout les jeux de lumières. Il est dispensable, certes, mais à 14 euros ça vaux totalement le coup !

Weldar --> T'as bien raison Weldar. Shadows of the Damned, c'est le bon jeu par excellence. Le genre de titre que tu fais avec plaisir si tu le trouves en occase ou qu'un pote le prête puis tu l'oublies. Mais il reste divertissant et sympathique.

Haga --> T'as bien fait de te l'acheter à si bas prix, il vaux le coup. Ouai, Suda c'est un branleur maintenant, il fait le stricte minimum puis il laisse la programmation à des bras cassés ce qui fait qu'on a des jeux au fort potentiel mais qui ne l'utilisent pas. C'est très décevant ce qu'il fait depuis quelque temps. Pour les dialogues drôles, y en a tout le temps et moins avant les boss. Quoi, tout le niveau est un compte ? Non, je veux dire que par moment tu tombes sur un livre qui te compte le background du boss. Ca, tu le vois dans la première heure voir demi-heure de jeu. Les musiques se font discrètes. Après, je sais pas si c'est moi ou non, mais j'ai eu du mal à retenir et apprécier les tracks pour ce qu'elles étaient alors qu'en les écoutant out of game je les trouve géniales. Ptdr le coup de Killer 7, je vois trop pas le rapport. Je fais aucune allusion au jeu, je te suis pas sur ce coup Haga, c'est tellement inattendu, tu m'as bien fait rire sur le coup. En tout cas, lis ma review sur Killer 7 une seconde fois et fais le toi parce que c'est vraiment un jeu qui me tient à coeur et un que tout joueur doit avoir au moins touché.

En tout cas, merci pour vos commentaires. Comme Nihil vient de le prouver, ce jeu est juste bon et c'est bien dommage vu la team. Mais j'ai pris mon pied en partant de ce principe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 13:53

Tu n'as fait aucune remarque sur Killer 7. Mais il y'a toujours cette idée de "jeu d'action avec ambiance détonnante", mon schéma de pensée à dérivé vers Suda qui a dérivé du coup vers Killer 7... C'est tout. moai1

Sinon j'avais pas compris pour les contes, tout va bien en ce cas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 14:13

T'inquiètes, je spoile pas pour Tonton Haga.
Go te faire Killer 7, n'hésite pas fonce !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 19:57

http://www.youtube.com/watch?v=0dXz8BMke1o

Il s'est pas trop foulé Yamaoka non plus. pringab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 20:29

Bah, l'OST colle parfaitement avec l'univers et out of game un grand nombre de thèmes sont vraiment géniaux quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 21:04

Je disais ça parce que la musique dont tu parlais est en fait un remix d'une piste de Silent Hill Homecoming.

Sinon l'OST en elle-même est pas mauvaise du tout ouai. ^^1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 21:23

Ah ok je savais pas. Ca marche alors génial1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Dim 17 Juin - 21:52

Bonne review, je connaissais ce jeu que très peu, de nom, et ça me donne envie de me le faire. Comme tu le dis ça a l'air pas prise de tête, un petit jeu d'action sympa qui se fait avec plaisir, ça me convient très bien. Donc bah du coup si j'arrive à le choper je pense que je vais tenter l'expérience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~


Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Lun 24 Déc - 14:54

Jsuis en train de boucler le jeu en ce moment même, les blagues et les references cochonnes sont toujours formidables mais les boss sont franchement saoulants et me dégoutent souvent du jeu (jle fais en hard aussi) mais heuresement y a JOHNSON et putain Johnson mon gars best perso ever

Et petit cadeau :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogekingu
Yuyuko-sama !!!!!!!!!
Yuyuko-sama !!!!!!!!!


Messages : 871
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Localisation : Yunnanville ! :muscle

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Jeu 27 Déc - 13:28

Super jeu, c'est Big boner, très Sudago, bien joué ARC. génial1
Tu sais déjà ptet, mais il y a Black Knight Sword sorti récemment, qui a l'air de partir du délire des phases shmup du jeu pour ce qui est du "style" graphique, assez différent quand même, mais on dirait que ça leur a plu, vraiment pas mal, après si t'aimes pas tant pis. ahdé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Jeu 27 Déc - 19:21

Ouai, j'avais vu ça a l'air sympa. Je vais le tester pour voir ce que ça vaut, parce que même si c'est super beau ça a l'air pas du tout intéressant à jouer.
Tu fais tous les jeux que je review Soge, pleins de bisous les rs vont rser

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shadows of the Damned   Aujourd'hui à 23:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Shadows of the Damned
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shadows of the Damned
» [VDS] Shadows of the Damned + OST édition limitée
» la mise a jour de gta 4 lost and damned
» Anniversaire de Damned Wings [8 Février]
» Fiches techniques: Les vertus (hors shadows)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: