AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Multi] Psychonauts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Multi] Psychonauts   Sam 30 Juin - 17:18



Psychonauts est le premier jeu de Double Fine, studio fondé par Tim Schafer après son départ de LucasArts, et plus récemment responsable de Brütal Legend ou Stacking. Véritable flop commercial en 2005, Psychonauts reçut cependant un accueil critique très favorable. Sa présence remarquée dans le Humble Bundle V donnera l'occasion à chacun de se (re)lancer dans l'aventure.


Ra ra razputin


Razputin est un petit garçon peu ordinaire. Fraîchement échappé du cirque de son père, qu'il abhorre, il débarque au camp du Roc-qui-murmure, colonie de vacances pour jeunes mentaux. En effet, l'établissement se situe au dessus d'un important gisement de psytanium, minerai rarissime renforçant les pouvoirs de l'esprit. On y apprendra par exemple à déplacer des objets par la force de la pensée, ou même à faire entrer des ours en combustion spontanée, sous la houlette vigilante du coach Oleander.

Raz fera rapidement la connaissance de ses camarades, véritable compagnie de personnages délirants et pour le moins attendrissants. Mais le Roc-qui-murmure recèle bien des secrets, et notre jeune héros découvrira qu'il abrite le QG secret de Ford Cruller, maître-psychonaute et véritable légende vivante. Bientôt apparaîtront également les tristes indices d'une sombre machination : certains enfants se mettent à déambuler dans le campement, bramant « télééé... téléééé ! » sans plus réagir aux sollicitations. Un rapide examen de leurs oreilles mettra à jour une inquiétante vérité : la lumière filtre à travers celles-ci ! C'est donc qu'on leur a volé leurs cerveaux !

Ce pitch complètement décalé introduit à merveille l'univers de Psychonauts. Inventif, moqueur et surtout bourré d'humour, le soft réjouit du début à la fin de l'aventure. Mais voyons cela en détail.


L'histoire nous est fréquemment contée par de jolies cinématiques


Psychonauts se présente fondamentalement comme un platformer 3D. Raz, fort de l'entraînement d'acrobate reçu de sa famille, saute, grimpe et glisse avec agilité. Le Roc-qui-murmure et ses environs fonctionne comme un hub, grande zone explorable dont les sections se font peu à peu accessibles, et par laquelle on accède aux véritables missions du jeu. Le camp regorge évidemment de collectibles, cachés astucieusement, qui permettent, entre diverses choses, d'améliorer les habiletés de notre héros.

Un ingénieux système de transport souterrain vous allouera à en gagner les places principales en un instant, nous épargnant ce qui aurait pu être de fastidieux allers-retours. Une boutique, au centre du camp, vous permettra l'achat d'un équipement vite essentiel à votre odyssée. On fait par exemple l'acquisition d'une baguette de sourcier, permettant de capter la présence de pointes de flèches, monnaie du jeu, enterrées sur le site, puis d'un aspiratoile qui aidera aux nettoyages d'esprits visités ultérieurement.



L'esprit du coach Oleander, the Jungian thing


Car oui, si le jeu s'appelle Psychonauts, c'est bien qu'il relève du voyage dans l'esprit ! Raz sera amené, à diverses fins, à entrer littéralement dans le cerveau de certains de ses interlocuteurs. A titre d'exemple, il recevra sa formation d'aspirant mentaliste dans l'esprit du coach Oléander. Celui-ci, ancien militaire, est hanté par la guerre et c'est donc sous ce thème qu'on trouvera le niveau le concernant.

Fouillant dans l'esprit d'un homme, on ne ramasse plus ici les traditionnelles pièces ou trousses de soins, mais des bribes de souvenir ou des condensés d'agressivité. Bien plus rares, des coffre-forts sur pattes fuient le joueur et renferment les secrets, souvent surprenants, de l'hôte visité. On aborde ici les thèmes de la psyché d'un point de vue parodique et amusant.


Enfin il y a des trucs tristes aussi, comme la qualité d'ensemble de mes légendes

Le jeu alterne ainsi les phases entre « monde réel » et monde d'esprits. L'exploration du mental de personnages caractériels est le principal argument du soft, et cela marche vraiment bien. Les missions se suivent sans se ressembler : ainsi, dans l'esprit de Sasha Nein, un agents psychonaute et perfectionniste en charge de la surveillance de la vie de la colonie, on se retrouve confronté à un monde cubique, véritable exemple d'ordre, dans lequel on apprendra le tir en dégommant du mobilier inesthétique. Dans l'esprit de l'agent Milia, femme pulpeuse comme échappée des 70s, on se retrouvera dans un boîte de nuit disco à l'ambiance psychédélique.

Les idées s'enchaînent et surprennent. On échappe avec bonheur aux traditionnels mondes de feu et de glace péniblement présents dans nombre de platformers, pour découvrir des cités sous-marines ou un plateau de wargame géant. Une plongée dans l'esprit d'un grave schyzophrène réserve au joueur une mission mémorable, véritable exemple de maîtrise de level-design, hilarante de bout en bout.


Le monde astral, portail entre les différents esprits accessibles


Pour survivre aux situations tordues dont l'aventure est parsemée, Raz dispose d'un arsenal de pouvoirs important. Il obtiendra rapidement la capacité de tirer à distance des rayons d'énergie mentale, de maîtriser les flammes ou d'utiliser la télékynésie. Plus original, il pourra voir la façon dont les autres personnages le perçoivent, donnant lieu à des représentations cartonnées du petit psychonaute, marrantes.



... dont voici d'ailleurs un exemple

Ces capacités lui permettront également d'affronter des hordes d'ennemis bariolées. Les plus communs sont les censeurs : sortent d'anticorps mentaux, ils s'attaquent à toute entité étrangère en les esprits où ils résident. Le bestiaire est peu varié mais le combat n'est qu'un aspect mineur du soft, assez rare pour ne pas apparaître excessivement limité.

Des boss-fights interviennent régulièrement : si leur résolution est parfois simpliste, et, à la manière d'un Zelda, demande la répétition d'une action trois à cinq fois, leur présentation est souvent originale. Ici, on affrontera un ennemi en vivant l'affrontement à travers ses yeux. Là, un critique en colère, monté sur une plate-forme volante, nous enverra aux visages de cinglants « pénible ! », « plat ! », « sans intérêt ! » faisant office de projectiles.



Let me tell you how it will be, there's one for you, nineteen for me


Si la qualité graphique de Psychonauts n'est pas irréprochable, ses environnements sont toujours esthétiques et grouillent d'animation, à l'image du camp lui-même, dont les environs comptent de nombreux écureuils et autres sympathiques quadrupèdes, se baladant indifféremment parmi nos camarades, ça-et-là. Ceux-ci sont d'ailleurs haut en couleur. Entre Dugen, petit mentaliste ayant provoqué à de multiples reprises, et involontairement, l'explosion du cerveau d'autrui, et Mikhail, immigré russe à l'accent à couper au couteau, obsédé par la recherche d'un « ours sans poil », il y a de quoi rigoler.

Les dialogues sont très finement écrits. Le doublage de la VF oscille entre l'acceptable et le bon, et transmet sans peine l'humour dont les événements sont empreints. Évoquons par exemple les délicieux échanges entre des agents secrets, projections d'un esprit déséquilibré. Sous des couvertures diverses, et dans un environnement de paisible banlieue américaine, ils lancent, entre autres, de monocordes et peu convaincants « Je taille des haies. J'aime tailler des haies. Quel beau temps pour arroser l'herbe. » pour ne pas éveiller la suspicion du joueur. L'ambiance hallucinée et conspirationniste du niveau s'en trouve efficacement renforcée.



Ici, l'utilisation des crayonnés vous rappellera peut être Okami

Avec une dizaine d'esprits à visiter, le jeu est court. Comptez dix heures, et peut être deux de plus si vous entendez trouver tous les collectibles cachés. L'expérience est cependant tout à fait entière, et sans temps mort. Le joueur ne sera jamais réellement bloqué : on pourrait reprocher leur légèreté à certaines énigmes, mais cela dessert l'importance primordiale du voyage dans lequel le joueur est emporté. La possibilité d'utiliser notre bacon, pour attirer le Dr Krueler et ses conseils, donne parfois l'impression que Raz transporte une véritable soluce du jeu dans sa poche. Libre à vous d'en user ou non.

Signalons tout de même quelques passages frustrants à proximité du final, semblant requérir une précision de saut millimétrée et adoptant par moment des angles de caméra débiles réduisant vos efforts à néant. Heureusement, ces séquences sont tout à fait isolées.



Vous voyez qu'elles sont moches, ces lampes

Psychonauts est donc une expérience rafraichissante, compensant ses quelques lacunes par un habillage minutieux. A mon sens, il est également un monument du paysage vidéo-ludique, et fait partie de ces "jeux à avoir faits" pour se la jouer en société. Ses thèmes originaux et l'inventivité dont il fait preuve pour relancer l'intérêt du joueur méritent un hommage, et servent admirablement un gameplay simple mais agréable.

Nous clorons cette review sur certains morceaux choisis de l'OST du jeu, qui, sans être vraiment exceptionnelle, remplit son office en proposant des thèmes divers mais toujours soignés.







C'était ATH bisous ^,...,^


Dernière édition par ATH le Mer 4 Juil - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Sam 30 Juin - 22:14

Psychonauts... ce gameplay...
Cette VF...
Ce scénar...
Ces blagues...

J'ai jamais été déçu par ce jeu, à part pour la frustration de la fin. Hein, déjà fini ? NoooOoooOn

Une excellente aventure qui se déguste du début à la fin, des personnages délirants et décalés, tous.

Ce jeu m'a donné tellement d'émotions, putain.

Spoiler:
 

Et la VF, nan mais elle est GENIALE quoi, je crois honnêtement que c'est la meilleure vf que j'aie vue dans un jeu vidéo. Entendre les enfants s'exprimer, celui qui parle tout le temps et qui raconte des histoires avec une voix terrible, et puis ceux qui sont toujours heureux et louches, aaaaaaah.

Enfin bref best game ever comme je l'ai déjà dit douche1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Sam 30 Juin - 22:35

La VF est tout de même parfois d'une certaine mollesse.
Mais certains doublages sont très réussis (Cruller, Dr Loboto)...

Sinon j'étais vraiment mal à l'aise au début de La Conspiration Du Laitier aussi. Le combo musique/npcs/level-design...
Revenir en haut Aller en bas
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse


Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 0:13

Perso j'ai trafiqué le jeu qui était en français par défaut pour le mettre en anglais, mais les cinématiques ont restés en français. Du coup j'ai eu droit aux deux, et bon certaines voix sont pas mal mais généralement c'était mieux en anglais. Le pire en français, c'est l'assistante du docteur fou. ELLE M'A CREVÉ LES TYMPANS. Si je la croise dans la rue elle va voir

Le gameplay de Psychonauts n'est pas exactement fantastique, enfin je le trouve efficace (surtout que curieusement il est précurseur de Super Mario Galaxy sur certains aspects, bien que l'extrême précision du gameplay de MG est à des années lumières de Psychonauts totalement en mode plateformer américain des années PS2. SMG construit ses décors pour l'interaction, Psychonauts pour l'esthétique avant tout). Le gros problème pour moi est le début car le concept de colonie de vacances dans une forêt d'allure nord du 49e parallèle est certainement un univers qui me répugne. Le jeu démarre vraiment et deviens à mon avis assez génial lorsqu'on arrive à l'asile. Les personnages, l'humour Tim Schafer, le style visuel se fait vraiment sentir. Un jeu linéaire et aussi varié est plutôt rare à présent. Ça fait vraiment jeu d'artistes où les gens du business ne sont pas venus dire que ce n'était pas une manière efficace de faire un jeu.
Le «Milkman Conspiracy» vaut à lui seul le jeu quand même... Et j'ai dû passer des heures à prendre, brûler les gens, me regarder à travers les yeux de tout le monde, des écureuils, oiseaux, ennemis, etc. C'est pas vraiment un jeu de gameplay, bien qu'il marche, on explore des univers avant tout.

Mais c'est là le style Tim Schafer : jamais il ne fera un jeu purement axé sur le gameplay, c'est toujours au deuxième plan. Outre le fait qu'il est programmeur (et que cela ne lui sert probablement plus vraiment aujourd'hui), il est un gagman, avec un univers étrangement situé entre les cartoons du samedi matin et le heavy metal.
Parfois je me dis qu'il serait mieux placé dans une boîte de dessins animés, mais il ne pourrait que difficilement exprimer son univers à la télé (probablement qu'il ne serait qu'un des écrivains de la série d'un autre type).

Et surtout je trouve qu'il fait des univers intéressants à explorer, qui sont bon à s'y immerser. Et encore plus surtout, ne serait-ce que pour la diversité du monde du jeu vidéo, il est essentiel.
Jouer à Psychonauts et se dire que ce jeu fut un projet triple-A, dans notre univers de shooters et hollywood conservateur de série B, est assez dépaysant. Il y a tellement, tellement plus d'effort fourni dans le travail de conception visuel par tranche de 30 minutes dans ce jeu que dans la plupart des jeux. On a un univers en peinture sur velour noir croisé avec le folklore mexicain, un univers banlieusard américain du dimanche conspirationniste, etc, c'est frais quand même. Je trouve ça quasiment injuste qu'être Tim Schafer/Double Fine nécessite de faire des efforts monstres, alors que des tas de développeurs remâchent sans cesse le même truc.

En gros, vu que le gameplay n'est pas son intérêt premier (par contre, il s'y intéresse, Day of the Tentacle ne serait pas complet sans ses puzzles de voyage à travers le temps par exemple), le point 'n' click lui est parfaitement adapté. Mieux que le jeu de plate-formes. Et Kickstarter l'a sauvé de devenir le développeur officiel de la Kinect, où je ne voyais pas son univers s'y développer : ouf...


Ah, et : j'aime pas vraiment la musique du jeu. CODY FUCKING TRAVERS
Mais c'est un jeu qu'il faut absolument faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 0:37

... ou comment faire bien mieux que moi en deux fois moins de lignes CODY FUCKING TRAVERS
Revenir en haut Aller en bas
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse


Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 1:14

Comment crois-tu que j'ai gagné ce rang LA BONNE AFFAIRE

Mais enfin bon je n'explique même pas le jeu. Tu as très bien accompli cette tâche ingrate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 14:19

Ah putain, personnellement j'ai adoré l'ambiance dès le début, c'est juste le seul jeu à proposer cette ambiance de vieille colonie de vacances.
Pour une fois qu'on se trouve dans une colonie de vacances, et qu'on n'a pas cette histoire insupportable du garçon qui fait des idioties, de la fille amoureuse... On les a mais uniquement en tant que parodie.
Cette ambiance c'est uniquement pour mettre en jeu des tas de personnages sans trop de rapports, et je trouve les enfants bien plus intéressants que des adultes, au niveau des réactions et du caractère naïf...

Et pûis, on ne profite pas de la VF pendant les cinématiques, hein, sacré Saturnome va.
La VF elle est méga balèze ingame, avec les réactions du peuple de Dipnostopolis, et la réaction des enfants qui regardent la télé ou se racontent des histoires au camp.

Bah franchement la musique, à part Black Velvetopia et Mikman Conspiracy qui sont vraiment dans l'mbiance de l'environnement, le reste est juste écoutable.

C'est sûr que Tim Schaffer brille par son scripting et ses idées de scénar, on lui demande pas autre chose, perso c'est le métier de mes rêves Mes cousins sont che
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 15:25

J'ai également apprécié l'idée de la colonie pour psychiques, et je trouve la galerie d'enfants tordante. Si le jeu est sans doute mieux écrit dans sa deuxième partie (l'asile), j'ai préféré son début. Et puis sans déconner, le gamin qui parle du nez en racontant des histoires débiles, Vernon, là, il a peut être les lignes les plus drôles du jeu, j'ai ri à chacune de ses interventions !

L'OST est pas fantastique non. Elle transmet ce qu'elle veut bien transmettre, comme dans la track de QG de Cruller, avec des cuivres épiques... mais ça ne va pas beaucoup plus loin. Mention spéciale à l'insupportable ligne de basse du niveau funky. Ou alors c'est juste moi qui ai le disco en horreur !
Revenir en haut Aller en bas
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 16:09

Bonjour monsieur Psychonauts. J'ai un problème, mais je ne sais pas vraiment si je veux en parler. Enfin si, disons que nous allons en parler. Mais vous savez, je risque de dire pas mal de choses sur son histoire et ses mécanismes qui empêcheront certaines personnes de profiter pleinement de l'aventure.
Enfin bon. Dans un premier temps j'aimerai dire que je me suis beaucoup amusé mais que je ne suis pas arrivé à la fin. Vous savez, je ne suis pas forcément quelqu'un qui s'arrête en plein milieu d'une aventure et encore moins à la fin. Pourtant, je l'ai fait avec Psychonauts. Je suis quelqu'un qui m'intéresse particulièrement au gameplay et je l'ai trouvé de plus en plus mauvais. Avec le temps, trop de sorts deviennent utiles et passer sans arrêt par le menu est une action que je déteste. De plus, de nombreux bugs viennent tâcher l'aventure. Je me suis accroché mais ça a empiré. Le pire reste sans doute la mission du laitier. Alors là, même si l'idée est géniale, niveau gameplay c'était le néant. De plus, vu que je cherche toujours la totalité des objets à ramasser, je peux vous garantir que j'ai eu de nombreuses envies de suicide. Puis la mission dans le théâtre m'a achevée et j'ai arrêté l'aventure.
Pourtant, j'ai adoré le jeu au début. Mon monde préféré restera sans aucun doute le monde disco avec sa salle secrète géniale et scénaristiquement intéressante. Le hub est cool, les dialogues aussi, l'histoire se laisse suivre (même si elle aussi je l'ai trouvé bien osef) et l'univers déjanté m'a assez conquis. Mais bon, je l'ai trouvé vraiment très lourd comme jeu, même si il possède de nombreuses bonnes idées. Puis sérieux, je suis le seul à avoir trouvé les bribes (les 150 objets à ramasser) vraiment trop trop moches? Parce que sérieux, voir des dessins plats, lumineux et moches partout dans des décors 3D, c'est juste trop trop laid.
Un bon jeu au gameplay assez relou.
C'est grave docteur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 16:42

ARC8games a écrit:

Avec le temps, trop de sorts deviennent utiles et passer sans arrêt par le menu est une action que je déteste.

C'est quelque chose que je craignais aussi, mais les séquences de jeu ne nécessitent pour la plupart que deux sorts différents. Une fois qu'on les a trouvés, on est assez tranquille pour un moment... Après oui, il faut aussi jongler avec l'inventaire. Mais j'ai trouvé le menu assez pratique.

Arc a écrit:
De plus, de nombreux bugs viennent tâcher l'aventure.

J'ai été épargné de ce côté là, sauf dans une situation où un script ne se déclenchait pas.

Arc a écrit:
Alors là, même si l'idée est géniale, niveau gameplay c'était le néant.

La mission du laitier c'est fondamentalement "aller à un point A avec tel objet, puis au point B pour récupérer tel objet"... Mais j'ai trouvé ça assez simpliste pour ne pas m'arracher les cheveux et profiter de l'ambiance.

Arc a écrit:
De plus, vu que je cherche toujours la totalité des objets à ramasser, je peux vous garantir que j'ai eu de nombreuses envies de suicide.

Là, en effet, tu es mal barré ! J'ai passé sur pas mal de bribes reloues.

Arc a écrit:
Un bon jeu au gameplay assez relou.
C'est grave docteur ?

Bah non, en fait c'est ça. Le gameplay est approximatif, on poursuit l'aventure pour découvrir les situations... Et cette motivation m'a porté jusqu'au bout, perso.

sdc
Revenir en haut Aller en bas
Aquite
L'enculé le plus cool


Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 17:20

Faut quand même je le termine un de ces quatre histoire de voir les derniers mondes et le dénouement.
Sinon je suis pas d'accord pour les 2 sorts. Enfin, disons que j'aimais bien avoir ma petite boule pour aller vite, le tir et le feu je crois. Puis fallait sans cesse changer, donc sur ce point je te suis pas trop.

Ah et j'oubliais, bonne review ATH génial1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Dim 1 Juil - 22:15

J'étais constamment en lévi + perception, sauf pour les passages tendus où le feu peut servir et où on peut se passer de la lévi. Mais le feu est vraiment utile qu'une fois upgradé et contre des groupes d'ennemis...

Merci Arc en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Lun 2 Juil - 1:33

Bonne review.

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ce jeu, mais je ne me suis jamais attardé dessus. Là avec la review, j'ai pu prendre le temps de lire et voir ce qu'il en résultait.
Un jeu qui se fait surtout pour son univers sortant des sentiers battus, ses idées de jeu, mais ça s'arrêterait là. Par contre, les trois musiques que tu as diffusé sont vraiment chouettes. J'aime beaucoup l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~


Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Lun 2 Juil - 15:04

J'ai joué à Psychonauts.
C'est naze. :/

Non blague mis à part de trouve le jeu franchement médiocre, le seul truc à peu près intéressant c'est le concept et le chara design, mis à part ça la structure du jeu est tout ce qu'il y a de plus classique, les pouvoirs sont hasardeux à contrôler (notamment la boule de lévitation), le doublage FR est irritant (la voix de titeuf pour le héros XPLDR), l'humour tombe à plat comme un Ratchet & Clank et le jeu se targue d'être buggué à tout les niveaux du moins dans sa version PS2 et franchement je trouve que c'est un gâchis quand on voit ce que peut faire Schaeffer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Mar 3 Juil - 16:11

Bon, j'ai pris mon temps pour répondre... J'ai jamais fait Psychonauts même si j'ai le jeu sur PS2 (toujours pas essayé...) donc je vais plutôt me consacrer à la review en elle même... moai1

Bon alors déjà on sent que Psychonaut est un jeu très complet avec beaucoup plus de chose à dire que ce que tu as testé jusque là. Ca se voit sur des aller retours dans le plan au début (on commence par l'histoire, puis le genre du jeu, puis le fait qu'on soit dans le cerveau, puis le double monde, puis les capacités et ça se stabilise à partir des graphismes), on sent que tout est lié et que tu sais pas trop par quel bout le prendre. (enfin j'ai l'impression). En plus, sans doute pour ne pas allourdir la chose, tu ne rentres pas vraiment dans les détails ce qui peut laisser des interrogations. (C'est quoi les abilités du héros que l'on peut augmenter? Sa vie? Ses pouvoirs?)

Le principal est là cependant, tu dis ce que tu aimes à propos du jeu et ce pourquoi il est bon et moins bon à ton sens ce qui signifie que l'on a une assez bonne idée de la chose à la fin de la review. En clair la review reste très réussi. Je ne connaissais pas du tout Psychonauts mis à part son nom et je sais de quoi il s'agit et ce que j'en vois me donne bien envie d'y jouer!
(Ah, et tu spoiles un boss battle qui avait l'air bien cool é_è )

ATH a écrit:
Citons par exemple cette conversation entre Raz et Lily, sa copine « amie fille, mais pas copine copine », où, au comble de l'enthousiasme à cause de ses récentes découvertes sur la conspiration du Roc-qui-murmure, elle lance un redoutable « Pelletons-nous ! » laissant notre pauvre personnage comme foudroyé.

C'est le passage le plus "awkward" de la review je trouve.
Franchement, des jeux avec humour, à 99,9% des cas, on arrive pas bien à le rendre. Si je me mettais à expliquer des gags de Monkey Island, je pense que me vautrerais lamentablement typiquement. Perso je préfère dire quel genre d'humour il s'agit (de situation, par l'absurde etc ), c'est beaucoup plus efficace car si ça se trouve, ce passage m'aurait fait rire dans le jeu...

Bref, bonne review ATH!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   Mar 3 Juil - 17:29

Citation :
Aujourd'hui à 15:11
Haganeren [Multi] Psychonauts

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Quelle horreur ! Quelle horreur !
IL a répondu ! IL a lu ! IL sait !

Après 10 minutes pendant lesquelles, paralysé par l'effroi, je n'osais cliquer sur le topic, je me lance.

Un paragraphe ! C'est affreux ! C'est affreux !
La review ne LUI a pas plu ! IL a à redire !
C'est affreux !

moai1

Bon, trêve de terreur du moai mystique.

Haga a écrit:
Ca se voit sur des aller retours dans le plan au début

Comme d'habitude, je lutte pour trouver la construction de review adéquate. Je penchais pour des grands titres pour organiser les aspects du jeu, mais c'est assez contraignant, et la description linéaire avait pas mal marché pour Tiny & Big, alors j'ai réessayé. Si ça donne effectivement l'impression que je bondis d'une idée à l'autre sans grande cohérence, c'est dommageable, et je réécrirai ça.

Haga a écrit:
En plus, sans doute pour ne pas allourdir la chose, tu ne rentres pas vraiment dans les détails

Oui, dans les faits, c'est ça. Peut être pour laisser une part de découverte au lecteur, même au niveau du gp...

Haga a écrit:
(Ah, et tu spoiles un boss battle qui avait l'air bien cool é_è )

Si c'est celui que je screen en spoil, c'est le premier boss-fight du jeu.
Si c'est celui qui concerne le critique, j'ai vraiment hésité pour ça, mais il reste un boss parmi une douzaine d'autres, et il est assez représentatif de la douce folie qui se dégage de ces affrontements. Désolé tout de même é_è

Haga a écrit:
C'est le passage le plus "awkward" de la review je trouve.

Et je le comprends. C'était surtout destiné à faire sourire la personne qui a déjà suivi cette scénette... En tout cas, je vais l'embellir un peu.

Haga a écrit:
Bref, bonne review ATH!

*se recroqueville en pleurant*

Merci oui5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Multi] Psychonauts   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Multi] Psychonauts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Multi] Psychonauts
» help pour mon stuff panda multi 110
» Vald panda multi (4 éléments) lvl 139 qui veux son grade 10
» Pandawa multi : pano Dragoeuf et hache du guerrier Zoth
» [Stuff][Pandawa Terre][80-100] PvM Solo et Multi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: