AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Dim 1 Juil - 10:15



The Cube

Français: ? moai1

Un film de Jim Henson
États-Unis, 1969
Sous-titres : Je suis à peu près sûr que le film n'a jamais été traduit.



MISE EN CONTEXTE

Un film de Jim Henson.


C'est ce gars. ^^1

Il a créé les Muppets.
Sesame Street aussi.

C'est bien hein?


:woé: :woé: :woé:


pédé de yoshi

Il a aussi réalisé The Dark Crystal, Labyrinth.


génial1



Vous êtes encore là?


Jim Henson c'était un vrai. Avec une vision. Un as de la télévision, un type intelligent à lire les citations. Il a cru toute sa vie aux marionnettes, mais il était fasciné par le médium de la télévision en général. Avant ses hits qui l'ont rendu célèbre, il était l'auteur d'oeuvres expérimentales. The Cube est son dernier. Un film live réalisé pour la série "NBC Experiment in Television".

Un film live? prin2




Le direct n'est utilisé de nos jours que pour les émissions spéciales (les galas, par exemple) ou les journaux. Pourtant, il y a 60 ans, tout était en direct. Cela inclus les films. Des films complexes, avec des mouvements de caméra, changement de costume, de décors, du montage, de la musique... comme n'importe quel film quoi. Sauf en direct. Tourné en une seule fois.

Voici des screencaps de mon cru du film The Comedian, réalisé par John Frankenheimer en 1957. Aucun rapport, c'est pour bien mettre en évidence le travail cinématographique réel de ces films.
Spoiler:
 

Bref il s'agissait d'un art immensément compliqué, et aujourd'hui la majorité de ces films ont disparus. La seule raison pour laquelle un film comme The Comedian a survécu jusqu'à nous c'est que lors de la diffusion du film, les producteurs ont placé une caméra de cinéma devant un écran télé et voilà (ce qui explique l'image un peu courbé) prin2

The Cube vient d'une époque différente. À la fin des années 60 il faut déjà noter que le direct se fait plus rare, notamment grâce à la popularité des télé-séries qui étaient filmées comme aujourd'hui. Mais aussi l'enregistrement vidéo existe. Donc le film survit dans son format originel, en 30 images seconde (contrairement au 24 images du cinéma). Bien que pendant très longtemps, il n'existait qu'un bootleg noir et blanc assez crade.


Jim Henson sur le plateau pendant les préparatifs d'avant diffusion


The Cube est un huis-clos (dédicace Capitaine Couac douche1 ). Un homme, sans savoir pourquoi, se retrouve coincé dans un cube. Il n'est pas capable d'en sortir, mais pourtant plusieurs personnes sont capable d'entrer et sortir de son cube. Au fil de ses rencontres avec des personnes de toutes les couches de la société, il réalise qu'il doit trouver sa porte de sortie.


Les télé-films ont pour la plupart cessés d'être en direct après The Cube. Le début des années 70 a vu des télé-films acclamés comme Duel de Steven Spielberg, ainsi que la série de films Columbo apparaître, qui mêle le film et la télé-série, laissant place à plusieurs mélanges de ce genre comme Hercule Poirot.





Quoi voir d'autre?
Du télé-film:
- Requiem for a Heavyweight ( Ralph Nelson, 1956) (à ne pas mélanger avec l'adaptation en film pour cinéma du même réalisateur en 1962)
- The Comedian (John Frankenheimer, 1957)
- Ubu Roi (Jean-Christophe Averty, 1965) (le dieu de la télévision était français. Injustement méconnu aujourd'hui, ce type transformait cette boîte à banalité en truc surréaliste, révoltant, débile. Ubu Roi est le summum du n'importe quoi chaotique bourrés d'effets spéciaux et en direct)
- The Duel (Steven Spielberg, 1971)
Huis-Clos:
- Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
- The Rope (Alfred Hitchcock, 1948)
- 12 Angry Men (Sidney Lumet, 1957)
- Death and the Maiden (Roman Polanski, 1994)
- Cube (Vincenzo Natali, 1997)
- Duck Amuck (Chuck Jones, 1953) ^^1

serdog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Dim 1 Juil - 10:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ap

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Dim 1 Juil - 11:57

Ca a l'air génial, j'adore ce principe du Film Live. J'ai hâte de voir si ça va être bien génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mar 24 Juil - 20:06

Je viens de voir The Cube.
J'ai été bluffé par les moyens techniques déployés dans l'ombre, pour changer rapidement les décors ou ménager l'entrée de protagonistes.
Sinon ça parait évidemment très théâtral.

J'ai d'abord trouvé nombre de scènes drôles, avec le personnage d'Arnie notamment. Toutes s'enchaînent de façon inspirée et sans temps mort. Ce qui est vraiment intéressant à mon sens, c'est la leçon sur la réalité donnée dans le film. "I believe you'll find if you think about it" entendra t-on vers sa fin. On est forcément solidaire avec le héros, type commun soudain sujet à la bizarrerie de son environnement !

Sinon, la variété des situations rend le tout assez divertissant pour ne jamais ennuyer. Là aussi, il faudra que je mûrisse tout ça, mais l'expérience m'a enthousiasmé !

Citation :
He said, You live inside a head that reminds me of my glass box
And everyone's the same; all brains are contained by your reality frame
And chained, to with the rain, its trained not to change
And once you see what I've explained you've hit the jackpot
Revenir en haut Aller en bas
Ap

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 25 Juil - 0:50

Que dire que dire de The Cube ? Et bien je peux dire qu'il fait déjà parti de ma liste de film préféré de tout les temps (Mais il fait 53 minutes par contre, je sais pas si on peut l'accepter dans le top long métrage...Mais 53 minutes c'est presque une heure...Non ? sdc )

Déjà je trouve que la mise en scène est...Incroyable. Quand on pense que tout à été fait en DIRECT je me demande comment ils ont fait certains effets spéciaux (Style les apparitions en fondus des personnages ou le changement d'angle de la caméra). De plus les (Ou plutôt le) décors est somptueux, il possède des tonnes d'ouverture, de porte, il est pleins de passages cachés que le personnage découvre au fur et à mesure. Ce qui nous ramène à cette notion du direct: Pour connaitre toute les planques les acteurs ont dut répéter comme des fous, ces derniers étant excellent (Je parle pas d'un acteur en particulier, ils sont vraiment TOUS excellent !)

Ensuite la situation est assez énigmatique, qui est cet homme ? Que vient-il faire ici ? J'aime beaucoup comme tout ceci est abordé, avec une certaine part de mystère même si des indices semblent être donner pour éclaircir le côté énigmatique de certaines situations. Je pense que l'on pourrait analyser cela mais bon les analyse divergerait ce serais assez casse-gueule. Le héros d'ailleurs est assez kafkaïens, c'est à dire qu'il évolue dans un monde absurde, ou les choses n'ont pas de sens et commence à en avoir assez de toutes ces bizarreries qui interviennent.

Car oui le film n'est pas juste l'histoire d'un type seul dans un cube, non c'est bien plus que ça, c'est une sorte de suite de sketch ou arrivent et partent des personnages. Aussi burlesques et drôles ces scènes semblent être, il y a derrière cet humour décalé à la Monty Python une certaine manière de dénoncer certains aspect de la socièté, comme le fait par exemple la série pour enfant Téléchat ou le film Brazil. Ainsi derrière ces clowns, ce majordome, cette dame...N'y aurait-il pas un défilement de ce que la société à de pire à nous offrir ? Pas physiquement mais moralement, on comprends tout à faite la gêne du personnage principal lorsque l'on voit comment certains gusses le traite.

Un des exercices de styles les plus magistrales, amusant, original auquel j'ai eu l'occasion d'assisté. Le film fourmille de trouvaille visuelles et d'une narration très bien construite. Une chose qui pourrait être juger en profondeurs par ceux qui s'y attarde et être grandement apprécier par les amateurs d'humour décalé. Une perle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 25 Juil - 2:33

Selon l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, "long-métrage" signifie 40 minutes ou plus. Il n'y a pas vraiment d'autres définitions, la BFI (British Film Institute) adopte la même. Je crois qu'ils n'ont jamais révisé cette règle depuis 1927, à l'époque il était plutôt commun de voir un long-métrage de 50 minutes (par exemple, The Kid de Charlie Chaplin), puisqu'une séance de cinéma c'était les news, des court-métrages, quelques solos des musiciens dans la salle, puis la "présentation principale", donc exit les films de 2h30.

Bref perso j'y vais de cette manière : 0 secondes à 25 minutes : court-métrage, 25 minutes à 50 minutes : moyen métrage, 50 minutes à Berlin Alexanderplatz : long-métrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ap

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 25 Juil - 2:47

Bon bah je le mets dans mon top alors FUCK YEAH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 8 Aoû - 2:50

C'est vrai qu'il est marquant ce film!

Oh, je ne suis pas très cinéphile, loin de là. Pourtant, The Cube avait un concept qui me tentait vraiment.
Y'a aussi le fait qu'une version moderne bien plus violente aurait vu le jour, je ne l'ai pas vu non plus et cela a été une bonne surprise de voir que le film était très différent. J'ai vraiment explosé de rire au premier type qui rentre peinard dans le cube avant d'en sortir.

J'ai aussi beaucoup de mal à croire que c'est du direct, ils ont fait comment pour le fond de New York? Y'avait pas de fond vert à l'époque pourtant!

En tout cas ouais, le film est tantôt drôle, tantôt assez sérieux, tantôt ridicule, tantôt psychologique, y'a même un moment qui m'a à moitié fait flippé.
Spoiler:
 

Je regrette un peu la fin, d'une certaine manière. Oui, j'ai dû mal à voir comment est-ce que ça aurait pu finir autrement mais ça reste une semi déception. Mais bon, cela permet de garder la "réflexion" sur ce qu'set ce Cube.

Bref, pas déçu d'avoir vu ce film! D'ailleurs, je l'ai vu en VO sans sous titre et j'ai tout pigé. Un grand record pour moi.
Faut dire que beaucoup de films du festival sont en VO sans sous titre et ça, ça me fait vraiment fuir. Des sous titre anglais me suffirait largement! Mais faut dire que tout ces films ne sont pas forcément simple à trouver...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 8 Aoû - 5:14

À ma connaissance, il s'agit du seul film sans sous-titres. Même When the Wind Blows en possède.

Sous-titres français par contre... les communautés de fansub espagnoles et italiennes ont pas mal d'avance sur nous. Tellement que j'ai parfois peine à trouver certains films muets dans leur version originale anglaise tellement y a des versions espagnoles partout.


Concernant l'écran vert, oui, ça existait à l'époque. voilà un exemple de green screen en direct assez évident, il s'agit en fait d'un écran bleu, on le voit avec les plans de caméras éloignés (enfin bon, le plan à 2:50 n'est pas en direct). Le procédé a été inventé pour Mary Poppins si je ne me trompe pas. Avant ça on utilisait l'écran noir, qui avait ses défauts mais aussi ses avantages (notamment pour filmer des fantômes, l'effet "lumineux" est très convaiquant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   Mer 8 Aoû - 21:36

Haganeren a écrit:
Je regrette un peu la fin, d'une certaine manière. Oui, j'ai dû mal à voir comment est-ce que ça aurait pu finir autrement mais ça reste une semi déception. Mais bon, cela permet de garder la "réflexion" sur ce qu'set ce Cube.

Si je suis d'accord pour dire de la fin de The Cube qu'elle est prévisible, elle est, je pense, nécessaire pour ne pas trahir l'allégorie doucement construite pendant ce film.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #5: The Cube
» [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #3: Voskhozhdeniye
» [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #2: Juyuso seubgyuksageun!
» [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #1: Dai-bosatsu toge
» [Film Festival ArtCore Kirbies 2k12] #4: When the Wind Blows

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: ArtCore Board :: Organisation :: Archives-
Sauter vers: