AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La La Land : Une série de courts jeux surréalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:19

Bon je ressors encore des vieux trucs mais...

ATH a écrit:
Iwant :

"Un "game design ingénieux" au service d'un "message pertinent", c'est excellent, mais pas forcément une révolution en soi."

Ce qui fait la fracture, ici, c'est que ce sont parmi les premiers jeux aussi maitrisés sortant de ce mode de développement particulier, montrant le chemin. En quelque sorte, c'est le Rapper's Delight de SugarhillGang, qui a appris à Grandmaster Flash que le rap pouvait vendre?

"Puis euh... La négligence assumée de l'aspect graphique pour promouvoir un gameplay ça existe depuis euh."

Là aussi, mais ça perce dans le cadre de l'indé, alors que les jeux de cette sphère trainaient une réputation de branlette auparavant... Sinon je trouve qu'Ecochrome, Patapon ou Locoroco sont très loin de négliger leur aspect graphique. Ils ne sont pas laids. Les jeux d'aventure textuels c'est quelque chose de très particulier... Un jeu sans doute, mais un jeu-vidéo ? Enfin sans doute ouais, je sais pas....

"mais ça n'exprime aucune fracture."

Pour SMB, là aussi, c'est dans cette sphère particulière. C'est un peu l'affirmation que les jeux hardcores ne sont plus réservés aux industries. Même si des trucs très difficiles existaient déjà (Spelunky) il n'y a jamais eu de franche percée.

Reprendre les valeurs du jeu-vidéo, qui existaient déjà, et montrer qu'on peut les amener efficacement avec des moyens de développement moindres. C'est là qu'est le levier.

Donc en gros, quand je te demande en quoi les jeux indie que tu cites représentent une fracture, tu me réponds que la fracture consiste en le fait que... ce sont des jeux indie. En gros, c'est le mode de production qui est moins restrictif, et ça personne a rien contre hein... Ce sur quoi j'insiste depuis le début, c'est sur le fait que VIDÉOLUDIQUEMENT parlant, ces jeux ne sont pas forcément une révolution sortie du Néant Créateur.



ATH a écrit:
De toute façon, Hyrule Temple est un terrain marrant en mêlée "fun" (objets quatre joueurs etc) mais ça n'a jamais été un grand terrain de duel.

Ça c'est typiquement une analyse que je trouve à côté de la plaque. Les tourneyfags ont une condescendance incroyable envers les gens qui ne jouent pas "comme des pros", ceux-là qui "jouent pour le fun". Mais y a un truc qu'il faut comprendre, c'est que des niveaux à la structure chelou ou des items qui explosent, ça peut très bien être des éléments constituants d'une partie "sérieuse" pensée comme affrontement de skills. C'est juste que plutôt que de se baser uniquement sur la maîtrise du perso, il rajoute à ça la maîtrise du niveau et la maîtrise des objets ; c'est-à-dire qu'il explore le potentiel de jeu à travers TOUS les aspects du gameplay plutôt que de se confiner à un seul. Les joueurs dits "de tournoi" ont choisi eux de confiner le jeu à la seule maîtrise du perso, ça les regarde et c'est leur choix, mais je vois pas en quoi c'est la manière "pro" de jouer à Smash.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:20

Kanedo a écrit:
Oui, tu ne dis pas que tous les jeux indus sont mauvais, juste que les jeux indus sont formaté pour plaire aux plus grand monde, sont superficiels, fades et peu innovant, et si ils le sont se sont des exceptions (alors que les quelques gros succès indé comme Braid ou SMB sont des généralités) qui ne valent quand même pas un bon vieux jeu indé.

Mais si ça plait au plus grand nombre, c'est bien que ça a des qualités, non ? Elles sont justes différentes et obéissent à des visées différentes. J'ai dit de Braid ou SMB qu'ils étaient la face émergée d'un iceberg, et parmi ce qu'il y avait de plus maitrisé en fait. Je n'ai pas dit jeu indé > jeu indu en terme d'efficacité, j'ai juste dit que je préférais acheter indé à cause du mode de distribution.

Kanedo a écrit:
Fonction edit

C'est plus ordonné comme ça, et j'ai horreur de voir "édité une fois" sous un message quand quelqu'un poste juste après. CODY FUCKING TRAVERS

J'attends toujours ta démonstration pour ma réponse erronée à Haga, sinon.

Kanedo a écrit:
Ouais, c'est pour ça que tout le monde, y compris des mecs n'étant pas du tout anti-indé, qualifient ta position d’extrême et d'idéaliste.

Parce que j'estime que le mouvement indé a une importance équivalente à celle de la gen consoles actuelle, et même qu'il est l'avenir.

Kanedo a écrit:
Avoir un avis c'est cool, y réfléchir avant, c'est mieux.

C'est sans doute méchant mais ça ne veut rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:24

Citation :
Oui ? Euh c'est bien ce que je dis ?

Genre ils font une suite et c'est le drame OMG5 ptain mais sérieux mec, tu t'entends? Cette suite de MGS va permettre à Platinum Games d'être encore plus connu et réputé. Puis, comment ils auraient pu dire non à une suite à une des séries les plus sucées du monde. Mais, sérieux mec, je te suis trop trop pas là.

Citation :
Sinon je me suis jamais exprimé directement ailleurs sur le sujet, je crois. Et surtout pas pour dire "les grosses boîtes ne sortent que des jeux de merde".

Bah ouai, c'est pour ça qu'on traite simplement de ce que tu dis dans ce topic.

Sinon t'as dit :

Citation :
J'ai déjà fait Dead Rising, Catherine et un bout de Dark Souls, et ils ne sont pas du tout représentatifs de cette gen

Ce qui va dans l'esprit : cette gen que du caca, rien d'innovant.

Citation :
C'est sans doute méchant mais ça ne veut rien dire.

Bah si ça veut dire quelque chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming
avatar

Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:25

ATH a écrit:

Parce que j'estime que le mouvement indé a une importance équivalente à celle de la gen consoles actuelle, et même qu'il est l'avenir.

En disant qu'il est l'avenir tu le met au dessus du reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:31

Iwant a écrit:
Ce sur quoi j'insiste depuis le début, c'est sur le fait que VIDÉOLUDIQUEMENT parlant, ces jeux ne sont pas forcément une révolution sortie du Néant Créateur.

OUI. La fracture, ce qui fait de ces softs les points d'ancrage du mouvement indé, c'est leur qualité en regard de leur mode de développement. S'ils ne sont pas une révolution, tous proposent néanmoins quelque chose de plus pour donner à leurs travaux une identité propre.


Iwant a écrit:
Ça c'est typiquement une analyse que je trouve à côté de la plaque. Les tourneyfags ont une condescendance incroyable envers les gens qui ne jouent pas "comme des pros", ceux-là qui "jouent pour le fun". Mais y a un truc qu'il faut comprendre, c'est que des niveaux à la structure chelou ou des items qui explosent, ça peut très bien être des éléments constituants d'une partie "sérieuse" pensée comme affrontement de skills. C'est juste que plutôt que de se baser uniquement sur la maîtrise du perso, il rajoute à ça la maîtrise du niveau et la maîtrise des objets ; c'est-à-dire qu'il explore le potentiel de jeu à travers TOUS les aspects du gameplay plutôt que de se confiner à un seul. Les joueurs dits "de tournoi" ont choisi eux de confiner le jeu à la seule maîtrise du perso, ça les regarde et c'est leur choix, mais je vois pas en quoi c'est la manière "pro" de jouer à Smash.

Ah c'est donc ça "tourneyfags"... Ouais euh ? Tu défends quoi là ?
Je me suis marré comme jamais avec des potes sur Melee, comme tout le monde. Ce que je disais, en réponse à Haga, qui avançait que Hyrule Temple était injouable en duel à cause des possibilités d'infinites ou je ne sais plus, c'est que de toute façon, il est peu joué en duel.
Après les objets sont un aspect du jeu, mais ils apportent un facteur chance trop important pour vraiment rendre compte de la qualité du jeu des deux joueurs quand ils jouent en situation de tournoi, je pense.


Dernière édition par ATH le Dim 22 Juil - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:36

ARC8games a écrit:
Genre ils font une suite et c'est le drame OMG5 ptain mais sérieux mec, tu t'entends? Cette suite de MGS va permettre à Platinum Games d'être encore plus connu et réputé. Puis, comment ils auraient pu dire non à une suite à une des séries les plus sucées du monde. Mais, sérieux mec, je te suis trop trop pas là.

Euh... quoi ? Par rapport aux suites, je disais juste être content qu'ils aient tenté un MadWorld > Vanquish > Bayonetta plutôt qu'avoir essayé un Vanquish 1 2 3, nous permettant de varier les expériences.

ARC8games a écrit:
Ce qui va dans l'esprit : cette gen que du caca, rien d'innovant.

Ne pas innover =/= faire du caca. Lost Odyssey, par exemple.


Edit : (pour changer)

Wen a écrit:
En disant qu'il est l'avenir tu le met au dessus du reste.

Oui, mais pas dans le présent. Et ça reste une hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 22:46

ATH a écrit:
OUI. La fracture, ce qui fait de ces softs les points d'ancrage du mouvement indé, c'est leur qualité en regard de leur mode de développement. S'ils ne sont pas une révolution, tous proposent néanmoins quelque chose de plus pour donner à leurs travaux une identité propre.

En gros, ce qui caractérise les jeux indie, c'est leurs valeurs de production... C'est bien ce que je dis, oui. La qualité et l'expérimentalité ne sont pas intrinsèques au marché indépendant du tout, encore une fois c'est la seule chose sur laquelle j'insiste. La fracture dont tu parles n'est pas vidéoludique, elle est économique ; certes, le second peut influencer le premier, mais ça n'est pas une garantie. Personne dans le débat n'a rien contre le fait qu'il existe des strucuture "indés" où il y a potentiellement plus de liberté dans le design ! On appuie juste sur le fait que les jeux que tu cites ne sont pas les seules incarnations de la qualité ou de l'originalité et que placer tant d'idéalisme dans "l'avenir" de l'indie peut sembler naïf ou forcé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 23:00

Oui, c'est une fracture sur le mode économique adopté.

Citation :
l'expérimentalité n'est pas intrinsèque au marché indépendant du tout
Citation :
il y a potentiellement plus de liberté dans le design !

Si elle n'est pas intrinsèque, elle est en tout cas plus aisée. Ici aussi, nous sommes d'accord.

Citation :
On appuie juste sur le fait que les jeux que tu cites ne sont pas les seules incarnations de la qualité ou de l'originalité

Oui, bien sûr. Je dis juste que la gen actuelle (je parle bien des productions boîtes) est peu innovante et assez frileuse. Je ne parle pas de la qualité des jeux en eux-mêmes, et je ne nie pas qu'il y ait des "morceaux de bravoure".

Je crois en l'essor d'un mode de développement financé par les joueurs (via kickstarter, par exemple), on verra bien ce qui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 23:04

Citation :
Euh... quoi ? Par rapport aux suites, je disais juste être content qu'ils aient tenté un MadWorld > Vanquish > Bayonetta plutôt qu'avoir essayé un Vanquish 1 2 3, nous permettant de varier les expériences.

Ah ok, je croyais que tu pleurais parce qu'ils faisaient une suite à MGS au lieu de claquer une nouvelle licence.

Citation :
Ne pas innover =/= faire du caca. Lost Odyssey, par exemple.

Je prenais en compte ce que tu disais : les gros jeux n'innovent pas contrairement aux jeux indés. Tkt, je suis le dernier à penser que ne pas innover = caca.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 23:16

ARC8games a écrit:
Je prenais en compte ce que tu disais : les gros jeux n'innovent pas contrairement aux jeux indés. Tkt, je suis le dernier à penser que ne pas innover = caca.

Bah en fait, je répondais juste à ton initial :

ARC8games a écrit:
Go jouer à Dark Souls, Dead Rising, Catherine, El Shaddai, tu vas voir ce que c'est la nouvelle génération.

Qui donne une impression faussée de ce qu'est la "nouvelle génération", pour moi...


Edit : Pour le wavedash, j'ai un doute maintenant. Mais il me semble bien que cette technique ne crée pas un FX d’atterrissage répété, mais bien une animation à part entière, de "glissade". C'est mineur mais ça me turlupine.
Revenir en haut Aller en bas
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Dim 22 Juil - 23:45

ATH a écrit:
Chtulhu Save the World + Breath of Death VIII, un véritable copier coller des RPGs SNES... J'avoue que masse de RPGs SNES brisaient le quatrième mur et associaient Lovecraft à l'heroic fantasy.

Sérieux, ça ne me suffit pas. Vraiment.
Si la seule innovation du jeu c'est de l'humour Lovecraftien, excuse moi, mais oui, j'appelle ça un copier coller SNES. Faut plus que ça pour être original. Mais sérieux tu trouves des trucs originals alors que pour moi, c'est à la limite du banal je sais pas!
Je me demande VRAIMENT ce que tu reproches à la gen actuelle si il t'en faut si peu pour être heureux!

ATH a écrit:
L'indie c'est juste beaucoup plus personnel, c'est indéniable. La certaine absence de contraintes et surtout la non-volonté de lâcher une oeuvre qu'il faut polie pour des centaines de milliers / millions permettent de satisfaire précisément les intérêts particuliers des joueurs.

Mais c'est juste PAS VRAI enfin!

Déjà on peut pas foutre tout les indies dans le même sac. Certains cherchent à innover, d'autres cherche à faire sa propre version d'un concept qui marche, d'autres encore veulent faire intervenir le joueur durant le processus pour savoir précisément ce qu'ils veulent.
TU parles des indés en général mais la réalité est BEAUCOUP plus complexe.

Et pour les studios et notamment les moyennes entreprises pour laquel tu fais la sourde oreille? Et bien c'est EXACTEMENT pareil, certaine cherche le concept qui tue, d'autres font ça juste pour eux sans tenir compte DU TOUT du joueur et sans s'occuper d'eux, d’autres veulent juste surfer sur une vague, d'autres essayent précisément de voir ce que veulent le joueur.

Depuis le DEBUT, je le dis, y'a PAS de différence entre les indés et les moyennes entreprises. Zéro! Nada!
Dans les DEUX camps tu retrouves des suiveurs, des innovants, des pourris. Tu retrouves effectivement plus de hipster dans la sphère indé car ils peuvent se le permettre économiquement. Mais sinon, dans les DEUX camps y'a quelque chose de très similaire au final.

Et même Assassin's Creed apporte des choses dans le jeu vidéo. Même le Brotherhood, même le Kingdom Heart Birth By Sleep a fait de l'innovation dans son système de combat. Arrêtons les frais avec l'originalité. Y'en a pas plus chez l'un que chez l'autre sauf quelques RARES exceptions comme MInecraft ou des trucs qui percent pas.


ATH a écrit:
Super Meat Boy, World of Goo, Braid, BitTrip, Machinarium, La Mulana, Spelunky, Lone Survivor, To The Moon, Treasure Adventure Game ne seraient JAMAIS sortis s'il n'existait moyen de distribuer du contenu sans passer par des producteurs.


j'ai juste dit que je préférais acheter indé à cause du mode de distribution.

Donc la révolution, c'est le digital. PAS l'indie.
Sachant que ton indie est souvent composé de petit studio et non pas de personne seul.

Et sur ce point je suis d'accord, la distribution digitale EST la révolution de cette gen qui a permis le développement de vagues mineurs dont l'indie fait partie.



ATH a écrit:
Hyrule Temple était injouable en duel à cause des possibilités d'infinites ou je ne sais plus, c'est que de toute façon, il est peu joué en duel.

Je ne souhaite plus parler de Melee depuis qu'on a réussi à établir que le wavedash était un bug. Mais je tenais à dire qu'il est peu jouer en duel pour une raison... Mais bon tu ne me crois pas. moai1

J'ai regardé le wavedash pour être sûr avant d'argumenter, y'a que dalle, après le FX tu glisses et puis c'est tout. C'est super bizarre et jamais Nintendo aurait permis un truc pareil... Et aussi par le fait que tout les joueurs n'aient pas les outils qu'il faut pour le wavedash.



Edit : Je sais pas qui a changé le What's Cho, mais non seulement ça m'a fait rire, mais en plus ce type de débat est loin de me déranger, bien au contraire. moai1

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:16

Haga a écrit:
Si la seule innovation du jeu c'est de l'humour Lovecraftien, excuse moi, mais oui, j'appelle ça un copier coller SNES.

Le gameplay est un gameplay SNES oui, mais un jeu ce n'est pas que du gameplay. Il AJOUTE quelque chose avec la dimension parodique, et pour cette raison il est inconcevable de parler de copie carbone. Nous n'aurions jamais acheté Breath of Death VII ni l'un ni l'autre si l'habillage n'avait pas été aussi amusant.

Haga a écrit:
Déjà on peut pas foutre tout les indies dans le même sac.

Sans doute pas, alors posons "les indies qui marchent".

Haga a écrit:
Et pour les studios et notamment les moyennes entreprises pour laquel tu fais la sourde oreille? Et bien c'est EXACTEMENT pareil, certaine cherche le concept qui tue, d'autres font ça juste pour eux sans tenir compte DU TOUT du joueur et sans s'occuper d'eux, d’autres veulent juste surfer sur une vague, d'autres essayent précisément de voir ce que veulent le joueur.

En fait, je n'interviens pas sur les moyennes entreprises depuis que tu as dit ça :

Citation :
Perso ce que je retiens, c'est le monde entre l'indie et les gros studios qu'est le XBLA/PSN voir les consoles portables.
C'est des moyennes entreprises et pour moi c'est EUX qui font les jeux qui m'intéresse le plus dans cette génération.

Je ne comprenais pas déjà en quoi il y avait un monde entre indie et XBLA/PSN, étant donné que l'indie les alimente en partie. La différence entre moyennes entreprises et indies étant déjà floue pour moi.

Citation :
Depuis le DEBUT, je le dis, y'a PAS de différence entre les indés et les moyennes entreprises. Zéro! Nada!

"Le monde entre l'indie et les gros studios qu'est le XBLA/PSN (...) C'est des moyennes entreprises"
"Pas de différence"

Je n'intervenais pas également parce que je ne voyais pas ce que tu avançais (de façon, semblerait-il, contradictoire depuis le DEBUT), en fait.

Citation :
Et même Assassin's Creed apporte des choses dans le jeu vidéo. Même le Brotherhood, même le Kingdom Heart Birth By Sleep a fait de l'innovation dans son système de combat. Arrêtons les frais avec l'originalité. Y'en a pas plus chez l'un que chez l'autre sauf quelques RARES exceptions comme MInecraft ou des trucs qui percent pas.

Je pense que tous les jeux du monde présentent de "nouvelles choses", Haga, mais peu prennent un risque se faisant. Je ne suis pas d'accord avec le "RARES".

Citation :
Donc la révolution, c'est le digital. PAS l'indie.

Le digital (avec Steam) a permis l'essor des petits studios, donc de l'indie. Euh oui dans ce sens, la révolution c'est le digital, et elle a entrainé le mouvement indé.

Haga a écrit:
Je ne souhaite plus parler de Melee depuis qu'on a réussi à établir que le wavedash était un bug. Mais je tenais à dire qu'il est peu jouer en duel pour une raison... Mais bon tu ne me crois pas. moai1

Encore une fois : While sliding from an air dodge is an intended part of the physics engine, the uses found for it weren't.
Ce n'est donc pas un bug (glitch), mais une exploitation de la physique du jeu.

Haga a écrit:
J'ai regardé le wavedash pour être sûr avant d'argumenter, y'a que dalle, après le FX tu glisses et puis c'est tout. C'est super bizarre et jamais Nintendo aurait permis un truc pareil... Et aussi par le fait que tout les joueurs n'aient pas les outils qu'il faut pour le wavedash.

Euh ouais là je te donne raison. C'est bien le FX qui soulève de la fumée un peu autour du personnage, et il glisse à l'intérieur, ce qui me donnait l'impression que la "fumée" le suivait.

Tous les joueurs n'ont pas les outils qu'il faut pour le wavedash ? Si tu parles des persos, je m'oppose à cette affirmation. TOUS les persos peuvent être joués à haut-niveau (oui oui, même Bowser) et ont tous une interprétation possible du wavedash. (différente pour un Mewtwo par exemple)


Dernière édition par ATH le Lun 23 Juil - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:21

Citation :
Le gameplay est un gameplay SNES oui, mais un jeu ce n'est pas que du gameplay. Il AJOUTE quelque chose avec la dimension parodique, et pour cette raison il est inconcevable de parler de copie carbone. Nous n'aurions jamais acheté Breath of Death VII ni l'un ni l'autre si l'habillage n'avait pas été aussi amusant.

Earthbound l'a déjà fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:23

ARC8games a écrit:
Citation :
Le gameplay est un gameplay SNES oui, mais un jeu ce n'est pas que du gameplay. Il AJOUTE quelque chose avec la dimension parodique, et pour cette raison il est inconcevable de parler de copie carbone. Nous n'aurions jamais acheté Breath of Death VII ni l'un ni l'autre si l'habillage n'avait pas été aussi amusant.

Earthbound l'a déjà fait.

Pour le coup, il y a tout de même un monde entre Earthbound et Breath of Death, mais le propos n'est pas le même.
Revenir en haut Aller en bas
Kanedo
Pascal the dog is here
avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:31

Gameplay archaïque a la DQ + humour se basant sur les cliché, la pop culture et le 4eme mur (Breath Of Death fait d'ailleurs référence a Mother), serieux hormis l'univers, c'est pas si éloigné d'Earthbound.

Après oui, ça reste un jeu drôle (rien que Dem, c'est brillant comme idée), mais il n'apporte strictement rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:33

Dans les deux cas c'est du foutage de gueule des RPG Japonais, c'est juste la façon dont ils sont traités qui changent. Kanedo a tout dit. Puis des parodies on en a déjà eu plein style Conker Bad Fur Day. Donc il n'apporte rien du tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt C.

avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:37

le jeu vidéo =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:40

Une parodie apporte toujours quelque chose. Je ne vois pas comment vous pouvez considérer qu'un jeu peut ne "rien apporter". S'il n'apporte rien, il n'y a pas de raison de le sortir, c'est tout.

Breath Of Death comme Chtulhu Saves The World visent à faire simplement rire le joueur sur fond de gp SNES archaïque. Ils sont loin d'être des titres phares, mais je suis excédé que l'on associe parodie à plagiat.



ATH a écrit:
Kanedo a écrit:
Marrant de la part d'un mec qui répond de maniére complétement a coté de la plaque a Haga quand ce dernier le met en défaut.

Où ça ?
Revenir en haut Aller en bas
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:54

ATH a écrit:
Breath Of Death comme Chtulhu Saves The World visent à faire simplement rire le joueur sur fond de gp SNES archaïque.

Donc c'est bien ce qu'on dit... D'un point de vue conceptuel, il n'apporte rien. Encore une fois, c'est pas un mal de ne pas avoir de nouveau concept hein ; c'est peut-être un très bon jeu (je l'ai pas fait) mais ça a pas l'air de quelque chose de fondamentalement "nouveau".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here
avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 0:56

Bah la j'ai pas d'exemple (en fait j'ai la flemme de chercher) mais par contre la , t'es a coté de la plaque, personne n'a dit que que c'était a plagiat, juste que le jeu, même si il est bon, n'apporte rien de bien neuf, il n'est pas innovant quoi.

Et puis tu peux parodier tout en étant original dans ton gameplay, hein, c'est ce que Moon Remix RPG Adventure fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 1:03

ATH a écrit:
Je pense que tous les jeux du monde présentent de "nouvelles choses", Haga, mais peu prennent un risque se faisant.

Breath of Death VIII aurait pris BEAUCOUP plus de risque à faire un RPG sérieux plutôt qu'un RPG comique. Surtout avec leurs moyens techniques!

Donc si le mérite provient du risque que l'on prend, les indies ne sont toujours pas forcément vainqueur, loin de là.
... Après je compte faire une review assez positive de Chtulhu Save The World donc c'est pas comme si ça me dérangeait outre mesure. Mais dire que le jeu à pris le RISQUE de faire quelque chose d'ORIGINAL. Juste non...

ATH a écrit:
Le digital (avec Steam) a permis l'essor des petits studios, donc de l'indie. Euh oui dans ce sens, la révolution c'est le digital, et elle a entrainé le mouvement indé.

Le digital (avec ou sans Steam) l'a permis oui.
On est au moins d'accord là dessus.

ATH a écrit:
Je ne comprenais pas déjà en quoi il y avait un monde entre indie et XBLA/PSN, étant donné que l'indie les alimente en partie. La différence entre moyennes entreprises et indies étant déjà floue pour moi.

Une moyenne entreprise que j'affectionne, c'est Falcom. Y'a genre 30/40 employées, ils font des jeux PSP, PC et vont sur Vita de grande qualité. Ils ne sont en rien des "indés" comme on l'entend habituellement. Pourtant ils sont libre des contraintes éditoriales et sont là depuis depuis... euh... Moins que la NES.

Bref, des moyennes entreprises c'est ce type de chose qui comprennent un certain nombre de personne qu'il faut nourrir. Mais ça ne les empêche pas non plus d'alimenter en grande partie le XBLA. (L'indé en étant qu'une petite partie)

Ces moyennes entreprises se sont glissé dans le mouvement digital ce qui leur a permis de survivre. Cavia était aussi une moyenne entreprise, on voit ce que ça donne lorsqu'elles essayent de faire un jeu en boite...

Bref, ces entreprises on en parle jamais pourtant elles apportent toujours leur lot de jeu de qualité et pas toujours forcément sans prise de risque. Niveau qualité de jeu, ça vaut autant des indés. Et avec la révolution digitale on paye directement leur entreprise aussi.

Moi, je vois pas pourquoi on parle des indés qui font des jeux, certes cools, rarement novateur alors que des moyennes entreprises le font tout aussi bien et à pas beaucoup plus cher.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 1:30

D'accord. Bon bah pour ma part, j'associais les moyennes entreprises aux grandes entreprises, alors.

Breath of Death et Chtulhu Saves The World sont des petites parodies marrantes avant d'être des plagiats, mais ne sont pas des grands jeux. Le gameplay est trop limité pour prétendre à ce titre.

Haga a écrit:
Moi, je vois pas pourquoi on parle des indés qui font des jeux, certes cools, rarement novateur alors que des moyennes entreprises le font tout aussi bien et à pas beaucoup plus cher.

Parce que c'est moins impressionnant ? Quelles sont d'ailleurs les titres phares des "moyennes entreprises" de ces dernières années ?

Ensuite bon sur le "rarement novateur"... Reprenons. Ce qui parvient au grand public dans l'indé, c'est souvent ce qu'il y a de plus maitrisé, pas de plus novateur. Iwant parlait d'une certaine liberté de design. Ainsi, Super Meat Boy est un platformer rétro mais avec un gameplay souple, dans lequel on joue un petit garçon sans peau. C'est délirant, c'est efficace, mais personne ne criera au "gameplay novateur" !
Mettons Braid de côté, je considère cette œuvre comme génial sous tous les rapports.

World Of Goo appartient davantage à cette catégorie pot-pourri qu'on appelait "l'expérimental", dont le parti pris est l'essai, donc la nouveauté. Je n'ai jamais eu autant l'occasion que ces dernières années de tomber sur des projets enthousiasmant, des combinaisons de genres variés et des discrètes réussites. Il suffit de lire l'Oujevipo, le topic indé de CanardPc ou les topics de Barbazoul pour en être convaincu, les idées exceptionnelles ne manquent pas. Les Ludum Dare, questionnant un thème particulier, obligent les développeurs à le tourner dans tous les sens, le tronquer sournoisement, le prendre à revers pour vaincre de pertinence et d'originalité. Tous ces vecteurs fantastiques se rassemblent pour assurer dans la sphère indépendante une constante ébullition de créations et d'échanges.

Sleep Is Death est, je le pense, représentatif de l'audace de toute une frange de petites équipes relayées faiblement ou sur RPS qui ont travaillé ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 1:50

ATH a écrit:
Parce que c'est moins impressionnant ? Quelles sont d'ailleurs les titres phares des "moyennes entreprises" de ces dernières années ?

Y'a pas de titre phare puisqu'on en parle jamais et qu'on les confonds avec les grosses entreprises! Il est par ailleurs souvent difficile de savoir qui est une grande entreprise et qui est une moyenne entreprise.

Donc baaah Nier pour Cavia, Ys (curieusement rangé dans la catégorie "indie" sous Steam... Comme quoi personne sait ce que c'est), 3D Dot Games HEroes il me semble.

Mais même ça, la réalité est souvent plus complexe. Ubi Soft est une entreprise immense avec de nombreux studios... Et les studios eux même sont divisés en plusieurs équipes. Et même si un studio entier peut être sur un jeu et un autre studio entier focalisé sur son multi. UbiSoft a par exemple fait une petite équipe juste pour Rayman Origins. ils ont insisté LOURDEMENT sur le fait que ce soit une petite équipe, que ça gaspille peu de ressource pour ressembler à de l'indie. Ca faisait partie de leur campagne de publicité car ils voient bien que ce type de chose fonctionne. Que les gens se prennent d'affection pour ces gens là.

Après, on passe aux second party. Me semble qu'Intelligent System est un studio pas très très gros au final. Genre 40 personnes max. Mais le fait qu'ils bossent pour Nintendo fait qu'on les mets dans le panier des grosses licenses. Et pourtant ils ont suffisamment de liberté pour faire du Super Paper Mario, c'est à dire bien bien wtf! C'était le cas de Rareware aussi durant un temps.

Donc voilà, pour moi c'est pas "indie versus the world", on a pas un monde bipolaire. Le fait est que le mot "indie" s'est emparé du public car il s'agit à priori de l'anti thèse des grosses productions actuels. Pour le public en général, c'est tout ou rien. Pourtant ça fait bien longtemps que des petits/moyens/petites équipes de grand studios bossent comme des indies et je trouve ça un peu dommage de ne pas avoir plus d'intérêt sur ça au final..

L'expérience que tu balances en lien est intéressante. Mais Little Big Planet a aussi tenter un truc du genre en certes moins ambitieux mais avec une plus grande qualité graphique. Au final, ils ont aussi pris un risque immense, je ne considère pas ton exemple indie pour supérieur même si il est en soit intéressant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 2:05

Haga a écrit:
Donc voilà, pour moi c'est pas "indie versus the world", on a pas un monde bipolaire.

Bah ce conflit n'existe pas de toute façon. J'aime juste pas qu'on pense que l'indie c'est une poignée de trucs valables dans une mare de prod "avec des glitchs pété chelou pour finalement délivrer une réflexion ultra abstraite et inutile sur la mort ou un sujet random". C'est bien plus que ça.

Haga a écrit:
L'expérience que tu balances en lien est intéressante. Mais Little Big Planet a aussi tenter un truc du genre en certes moins ambitieux mais avec une plus grande qualité graphique.

Oulaa... Sleep Is Death n'a rien à voir avec Little Big Planet ! La qualité graphique doit être nécessairement faible. C'est vraiment très (trop ?) ambitieux.
Revenir en haut Aller en bas
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   Lun 23 Juil - 2:20

ATH a écrit:
Bah ce conflit n'existe pas de toute façon. J'aime juste pas qu'on pense que l'indie c'est une poignée de trucs valables dans une mare de prod "avec des glitchs pété chelou pour finalement délivrer une réflexion ultra abstraite et inutile sur la mort ou un sujet random". C'est bien plus que ça.

Ah, ça c'était l'avis de Wendoh, j'étais contre. (Et encore, Wendoh disait juste que ce type d'indie existait, pas qu'ils étaient tous comme ça. Dans les faits, Wendoh défndait plus les grands studios en disant qu'ils avaient des choses intéressantes à dire tout comme les indies)
Et j'étais aussi contre à peu près toutes les quotes que j'ai souligné aussi. moai1

ATH a écrit:
Oulaa... Sleep Is Death n'a rien à voir avec Little Big Planet !

On a pas la même notion de ce qui a à voir ou pas de toute façon, ça s'est vu à plusieurs reprises.
Y'a pas de honte à ressembler à Little Big Planet qui lui, déjà, ressemblait à une version simplifié des mods de jeu qu'il y'a depuis Wolfenstein et qui deviennent de plus en plus officiel.
Un jeu qui se base sur sa communauté, ça suffit à me faire dire que ça "ressemble à Little Big PLanet". Et de plus, tu ne peux nier que Little Big Planet a pris un risque.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La La Land : Une série de courts jeux surréalistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La La Land : Une série de courts jeux surréalistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La La Land : Une série de courts jeux surréalistes
» land raider classe Exodus
» Super Mario Land 2: 6 golden coins [GB]
» [Problème] Wonder boy in monster land
» test penguin land

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: