AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dong Dong Never Die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~


Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Dong Dong Never Die   Jeu 9 Aoû - 23:44


Non contents de torturer des dissidents ou de faire exploser tout et n'importe quoi, les chinois de Chine ont en plus la fantastique tendance à copier absolument tout ce qui peut leur passer sous la main (on se souvient du plagiat de TF2/Battlefiel Heroes Final Combat) en y ajoutant des grosses signes partout et des bruitages bidons à la japonaise - et qu'elle n'est pas la surprise de voir que cette fois-ci, la communauté du XIIIeme arrondisement s'est même fait le plaisir de prendre un peu tout ce que le genre du fighting game avait conçu pour le foutre dans un mash-up sacrément bidon, empruntant un peu à SF, puis à KoF, puis ajoutant des tonnes de références toutes plus random les unes que les autres, et avec un titre tout aussi pourri Dong Dong Never Die. Et là on est en droit de se demander par quel trou des enfers sort ce vieux délire qui en plus se permet d'être moche ?


On peut même jouer avec Haga

Sorti en 2009 et dévelloppé par un petit groupe de chinois à l'aide du logiciel Tsukuru Fighter Maker, cette petite perle venue d'orien ne se gêne pas pour balancer une intro pompée sur King of Fighters et rigole même de son scénario (car il y en a un) aux accents très "terminator" - mais finalement on en a un peu rien à battre de l'histoire ; tout le jeu est en mandarin mais pas forcément compliqué à scerner - étant donné qu'il y a absolument rien de logique dans ce jeu - que ce soit le cast ou les décors. Le gros porc avec ses chaines et son casque de chantier, le duo d'infirmières qui rappelle Juni & Juli de SF Alpha 3, la lolita et son ombrelle, l'agent secret avec son arsenal à peine cheaté, la cowgirl, le graffeur avec son hoodie blanc et son masque wtf, Mario (oui y a MARIO dans ce jeu putain), le boss final ultra cheaté sa mère qui garde toujours une main sur sa paire de couilles, bref il faut pas chercher plus loin : Dong Dong Never Die ne cherche pas midi à quatorze heures, et pour faire un cast mémorable, pas besoin de mode story ultra dévelloppé, de cinématiques et encore moins de dialogue : tout est dans la forme.


quoi, abusé ? not on my watch

Avec ses 10.000 photos au compteur, son nombre incroyable d'animations et ses 4 années de dévelloppement, DDND n'est pas le petit doujin tout pourri qu'on trouve dans un de ces repertoires Index of/files obscurs du net, DDND a tout d'un grand bonhomme, avec ses safes jump, ses mécaniques variées, ces personnages hauts en couleurs - tout en restant très classique (barre de vie/super) dans sa structure et des coups spéciaux faciles à sortir. Enfin, il n'empêche que, comme tout fighting game indépendant, il est tout sauf équilibré : on peut placer des infinis avec (presque) n'importe quel perso, les hitbox ne sont pas géniales, certains coups spéciaux peuvent rentrer en collision pour finalement infliger des débats aux deux persos (excellentes priorités), donc il faudra pas s'étonner de pouvoir claquer des 40 hits combos si on a un semblant de timing.


toutes des salopes mon gars

Un simple mode arcade déguisé en mode story et du multi local comme online : DDND est radin en matière de modes de jeux, et c'est bien dommage. On aurait apprécié au moins un Survival, mais il faudra se contenter de ce qu'on a, et aussi surprenant que ça puisse paraitre, le mode arcade présente déjà un bon challenge en soit, avec plus de combats qu'à l'accoutumé et même un niveau bonus de la fameuse bagnole à détruire (note : on peut faire un german supplex à la voiture avec le bon perso. Un german suplex. A une bagnole.), avec en cadeau un final boss bien bien bien cheaté, et pour couronner le tout, 3 stages très beat'em'all où il faudra casser les dents à des ennemis sortis du jeu Cadillac & Dinosaurs de Capcom - bref, DDND sort la grosse artillerie et celui qui voudra boucler ce mode avec tout les persos aura du pain sur la planche.


Cadillac

On peut pas vraiment dire grand chose sur le plan technique du jeu - le motion capture est pourtant très bien foutu pour un jeu amateur, une certaine attention est portée aux décors (si ce n'est pour l'effort d'avoir repompé le stage de Guile avec des chinois en uniforme militaire) un peu moins pour les musiques qui sont complétement randoms. Par contre, le jeu ne supporte pas directement les pad, il faudra juste passer par joy to key histoire d'en profiter pleinement et éviter de se ruiner les doigts sur le clavier (qu'il faudra mettre en QWERTY si on a pas de pad sous la main).


Et en fond sonore y a la musique de MISSION IMPOSSIBLE mec

Bref, que dire de Dong Dong Never Die ? Si on aime les fighting games réglés comme une horloge suisse, on sera déçu des imperfections et de l'approximation du gameplay. Si on arrive à faire abstraction de ces petits défauts et qu'on accroche à ce bon gros univers bien fucked up de A à Z avec ses persos conçus avec un monsieur patate et ses plagiats d'un peu partout, on passera un agréable moment avec tout ces joyeux bonhommes qui ont du coeur - car DDND est un jeu conçu avec le coeur. Des esprits dérangés, certes, mais du coeur aussi.

BONUS : un lien pour le télécharger et la liste des coups pour les persos (attention c'est large)

Spoiler:
 

BONUS² : Une image bien badass de l'intro


BONUS 3 : A ce qui parait (de ce que j'ai vu sur d'autres sites), il y aurait un bug dans le jeu, ce que je me souviens pas avoir vu, ou peut-être l'ai-je réglé sans le savoir, bref voilà la phrase que tout les blogs/tests se copient entre eux pour palier à ce problème :

*Il est possible qu’un des fichiers du jeu soit corrompu : Pas de panique, c’est juste un stage qui déconne. Pour réparer ça, prenez n’importe quel fichier en « .stage » et renommez-le « 21 HU NAN.stage ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Dong Dong Never Die   Sam 11 Aoû - 15:26

Allons, allons, les reviews de ce genre de jeu sont pourtant populaire le plus souvent non?
Pourquoi tant d'ignorance!

Faut dire que j'ai été très surpris par cette review.
Déjà je ne m'attendais pas à un autre article de Diogo si rapidement, et ça, c'est beau. moai1

Je ne m'attendais pas à du versus fighting et je m'attendais encore moins à ça! J'ai explosé de rire au Mario en bas à gauche de la sélection des personnage tellement c'est le seul élément qui parait totalement inapproprié dans un jeu de live acteur!

Ma plus grande surprise cependant a été qu'effectivement, au vu de divers vidéo, le jeu a l'air plus que correct. Beaucoup de ce genre de production amateur de ce genre sont assez "brouillon" mais ici, malgré le délire, tout est très très clair.
Du coup, j'en viens peut être à regretter ton :
Mister Diog a écrit:
DDND a tout d'un grand bonhomme, avec ses safes jump, ses mécaniques variées,
J'aurais été curieux de savoir ce que sont ces mécaniques... A part les attaques spéciales bien sûr.

C'est le seul point qui dénote dans cette review, tu es très enthousiaste par le jeu et ça se voit. L'avantage (ou le désavantage?) est que tu présentes un style de jeu facilement compréhensible donc on a tous rapidement compris de quoi il était question et on peut facilement profiter de tes petites parenthèses et autres phrases marrantes.
Du coup, on lit avec plaisir cette très bonne review. Vive toi Diogo! moai1

PS : Pour la version site Diogo, je pense que je vais couper l'image trop large. Par contre je garderais le lien vers l'image. Ce sera plus simple pour la mise en page.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Dong Dong Never Die   Ven 31 Aoû - 12:04

J'ai aimé lire la review, comme tu dis le jeu a l'air bien random/wtf, mais c'est vrai que ça manque de détails dans le gameplay. Mais je crois que c'ets pas important.

Si j'ai bien compris, c'est le genre de jeu que tu télécharge une fois, tu rigole un bon coup, puis tu le ressors à tes potes quand tu te fais chier. Mais sans plus. Je pense pas qu'il y ai des tournois là-dessus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Dong Dong Never Die   Ven 31 Aoû - 16:33

Putain j'avais pas vu cette review, bg, y a un perso bien glauque putain, celui qui a l'air d'avoir fait de la chirurgie esthétique là, en tout cas il est beau ce jeu, l'art, le vrai, il est là génial1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dong Dong Never Die   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dong Dong Never Die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dong Dong Never Die
» DONG DONG NEVER DIE
» DING DONG
» Super Mario 3D land
» from the beginning, your smile was a joke. ♦ jae sun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: