AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Portal 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~


Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Portal 2   Lun 27 Aoû - 21:20




Hé.

Hé oh.

Hééééé oh.

Vous êtes là ?

Vous lisez l'article ?

Non non non non je voulais pas vous déranger, mais bon vous voyez, je suis QUAND MÊME le robot chargé de quelques centaines de milliers de tests humains et que j'essaye tant bien que mal de faire mon boulot, vous voyez. Mais ils m'ont demandé - qui ça, ils ? Ah, vous aimeriez bien savoir hein ? Et bien il s'avère que je ne peux pas vous le dire. Zut hein ? Non c'est pas contre vous faut pas vous vexer, c'est juste que POUR UNE FOIS qu'on confie une tâche à ce Wheatley à qui on ne donne JAMAIS de responsabilités, j'aimerais que les gens se rende compte de l'efficacité à laquelle je peux m'acquérir de ma tâche et..
Hein, de quoi on parlait déjà ?
Ah oui. C'est vrai. Je dois vous parler d'un truc. Quel truc ? Je sais parfaitement de quel truc il s'agit. Je peux vous le dire. D'un moment à un autre. C'est vrai. Là par exemple je pourrais vous le dire. Mais... Bon d'accord, je l'ai OUBLIE. Voilà. Ca arrive. J'aimerais quand même un peu d'indulgence de la part de quelqu'un qui se contente de cliquer sur un lien pour lire un article et..
AH ! C'est ça ! Un article. Oui c'est ça. C'est mon devoir. Ha ha, alors, qu'est-ce qu'on dit ? Vous voyez que je l'ai pas oublié. Enfin si vous voulez toujours que je vous parle de...
De. Ah. Un article sur quoi. C'est vrai et c'est problématique. J'ai PEUT-ÊTRE ENCORE UNE FOIS oublié quel est le sujet de l'article. Mais est-ce que vous vous rendez compte du POIDS de mes responsablitiés ? C'est toujous la même chose : "Whealtey, tu n'es qu'un imbécile, un moins que rien, un jean-foutre, un abruti" JE NE SUIS PAS UN ABRUTI. C'EST CLAIR ? J'aimerais vous y voir vous, à ma place, devoir s'occuper de MILLIERS de sujets de test, qui pourtant ne valent pas plus que vous. Attendez. Test, test, test...portails...tests...
Oh ! Ca vient ! Ca arrive. Bon. C'est bon. NON NON ne partez pas. C'est intéressant. Vous ne le regretterez pas. Promis. Tout est dans l'ordre. Je dois parler d'un jeu. Un jeu vidéo, un truc interactif ; il paraitrait même que c'est la suite d'un jeu déjà existant. Si si j'vous jure, la suite d'un jeu qui s'appellerait...Portal. Un jeu qui mettait en scène une femme qui s'appelait Chell, qui s'était réveillée dans un centre de recherche et qui devait parcourir des salles de test tout en étant sous la pression d'une I.A. qui controlait le centre et qui s'appelait Gla...
GlaDOS. Non. NON. NON PAS ELLE. Pile quand j'arrive enfin à l'oublier il faut qu'elle revienne dans une discussion. J'veux dire un parle tranquillement de tout et de rien, ET PAF, sortie de nulle part, la revoilà, GlaDOS. Je ne vais pas vous dire pourquoi je ne l'aime pas. C'est vrai ça, je vais pas non plus tout vous dire sur toute l'intrigue de mon sujet non ? Sinon ça va vous gacher la surprise. Allez vous savez quoi ? On en parle plus. Plus rien. Nada. Nothing. Je ne vous dirais surtout pas comment AH ça me revient. Parlons d'autre chose.

Voilà, je dois vous parler de Portal 2. Un jeu. Sorti sur PC. Et PS3. Et 360. Développé par Valve. Encore eux. Non mais j'veux dire, ils ont déjà fait le 1, et maintenant ils veulent faire le 2. Désolé si je trouve que c'est prendre le melon pour pas grand chose. Oui c'était un jeu sympa ok, mais vous avez vu comment il était court ? Et tout le hype qui a suivit derrière ? Tout ces gens qui font "Hé Wheatley, t'as essayé Portal ?" ou "Tu devrais jouer à Portal Wheatley, tu verrais comment c'est cool comme jeu" MAIS FICHEZ MOI LA PAIX A LA FIN avec votre jeu et vos blagues sur le gâteau ou sur le mensonge JE NE VEUX RIEN SAVOIR.
Bien. Désolé. Où j'en étais ? Ah oui. Bon alors Portal 2 est un FPS. Où vous retrouvez le même concept de portails. Attendez j'vais vous expliquer si vous avez jamais essayé : EN GROS vous tirez sur une surface plane avec votre "Portal Gun", ça ouvre un portail disons BLEU, puis vous tirez autre part et ça ouvre un deuxième portail disons ORANGE, et si vous passez par le portail BLEU vous ressortez par le portail ORANGE et si vous entrez dans le portail ORANGE vous ressortez par le portail BLEU mais en aucun cas vous ne trouverez de portail ROUGE ni de portail VIOLET et encore moins de portails FUSCHIA ni...

Attendez, j'ai fait un dessin pour vous montrer.


Alors, cool non ?

Vous suivez toujours ? Bien. Parfait. Excellent. Ex-ce-llent. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. BON. Vous saissisez le concept ? OK. Tout va bien pour le moment. Devinez quoi : vous êtes encore une fois dans la peau de Chell. Hé oui. Encore elle. Une femme. HA, HA, vous controlez une femme, c'est pas possible, sérieux, j'veux dire pour un homme, devoir controler une femme, enfin moi je suis un robot d'accord mais
Je m'égare.

Ah, ils m'ont aussi demandé de montrer des images. Genre comme ça :


Là c'est où vous commencez le jeu. Si, si, j'vous assure que c'est vrai

Bon. Ahem ahem. Alors "Le jeu se déroule quelques centaines d'années après la fin du premier. Vous vous réveillez dans une chambre, de retour dans le centre de recherche d'Aperture Science, après une longue hibernation cryogénique, et là vous êtes reveillée par un robot qui s'appelle Wheatley et


Ça, c'est une nouveauté. Un cube. Qui reflète des lasers. Génial.

Hé. Attendez une minute. ATTENDEZ. Je dois retrouver mes notes. Ah, les voilà. Non rien on peut reprendre

"Donc vous serez amené à parcourir ce gigantesque décor, en passant par différentes phases de jeu - si au début vous continuerez la routine des salles de test (dont le design et les couleurs ont été sensiblement altérés par le temps), vous passerez aussi certains moments dans des phases d'exploration à travers le complexe scientifique où les parties dévastées des laboratoire et autres "testing room" d'un age passé s'entremeleront - ce ne sera plus le level design qui s'adapte au concept des portails mais bien l'inverse, et il est très agréable de découvrir cette face cachée d'Aperture Science, mais aussi de casser la routine parfois lassante des salles de test (trop) nombreuses. Cette véritable exploration (malheuresement assez courte) sera accompagnée par la présence de plusieurs personnages secondaires (aux doublages aussi excellents en VO qu'en VF) qui permettent de former le vrai visage de la mégasociété - Wheatley, le robot abruti
OK attendez une minute, qu'on se mette bien d'accord.

JE
NE
SUIS
PAS
UN
ABRUTI.
Voilà on peut reprendre.


Alors, un exemple d'utilisation des portails. Pour détruire une tourelle défensive. Pas mal.

"Whealtey, le robot abruti, GlaDOS qui revient une nouvelle fois en force, mais aussi un certain Cave Johnson dont les messages pré-enregistrés nous guideront à travers les décombres du centre déchu. Si le jeu ne brille pas par son aspect graphique - le moteur Source se fait vieux, les grands espaces dévastés sont masqués par un flou grossier -, l'universalité du gameplay dévoilé dans le premier opus est cette fois ci beaucoup mieux mis en valeur, tout comme l'ambiance et le background, fortement plus développés pour au final former une véritable intrigue bien plus intéressante à suivre que dans Portal premier du nom. L'OST est encore une fois modulée selon les actions du joueurs, où certains notes électroniques s'emboiteront dans le bruitage ambiant et les musiques (dont la place est bien plus importante dans le jeu que dans Portal) lorsque l'on utilise les gels, par exemple. Les gels ? Il s'agit là d'un nouvel élément de gameplay qui fait aussi sont apparition dans cette suite. Le gel bleu, une fois appliqué au sol, permet au joueur de sauter beaucoup plus haut, le gel orange permet de se déplacer à une vitesse beaucoup plus importante le long de sa surface et le gel blanc autorise la formation de portails sur une surface n'étant pas disposée au préalable à les recevoir."

OUH ! Oh la la. Laissez moi me reposer un moment. Voilà c'est bon. C'est que ça fatigue de lire tout ça vous savez. Ne me demandez pas quel est le fond de tout ça, je ne fais que lire. Je comprend pas un traite mot de ce que ça raconte. Mais ça ne fait PAS DE MOI UN ABRUTI pour autant.


Hé. Mais. Attendez. Une. Minute...Non, rien.

Cette nouvelle diversité est la bienvenue sans pour autant estomper la répetitivité des salles de test, ni la difficulté générale qui ne vole malheuresement pas très haut, et c'est là le véritable défaut du jeu, se bouclant assez rapidement (le mode co-op doté d'une campagne lui étant uniquement destinée rallonge toute de même cette courte durée de vie (encore plus par la présence du crossplay PC/PS3)). Les énigmes peinent à véritablement mettre à l'épreuve le joueur, et on bloque rarement plus de dix minutes sur une salle de test ; à ces défauts s'ajoute celui des temps de chargement bien trop présents, ce qui au final ne permet pas à Portal 2 d'atteindre le stade de "chef d'oeuvre" jeu-vidéoludique, malgré sa fine écriture et son ambiance assez exceptionnelle. Un très bon jeu sans nul doute mais qui pèche sur de bêtes défauts"

Et c'est tout. Tout ce qu'on m'a demande de lire. Voilà. Rien de plus. C'est fini, on ferme, merci de nous avoir lu, c'était très gentil, maintenant déguerpissez. S'il vous plait.



Dernière édition par Diog le Lun 27 Aoû - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysten
hraharhar get it ?
hraharhar get it ?


Messages : 465
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 23
Localisation : Je suis là, où tu crois que je ne suis pas, mais en fait j'y suis alors que non. Tu comprends ?

MessageSujet: Re: Portal 2   Lun 27 Aoû - 21:49

Citation :
C'est toujous la même chose : "Whealtey, tu n'es qu'un imbécile, un moins que rien, un jean-foutre, un abruti"
Petite faute dans son nom.

Le jeu est aussi sorti sur Xbox360.

Citation :
Bon. Ahem ahem. Alors "Le jeu se déroule quelques centaines d'années après la fin du premier. Vous vous réveillez dans une chambre, de retour dans le centre de recherche d'Aperture Science, après une longue hibernation cryogénique, et là vous êtes reveillée par un robot qui s'appelle Wheatley et
Et là c'est normal que ça coupe avant tu montres un screenshot ?

Bref après ce petit chipotage. J'ai vraiment pris du plaisir à lire cette review, je sais pas si je suis le seul, mais dans ma tête j'avais la voix de Wheatley. Du coup ça m'a carrément mit dans l'ambiance du jeu.

Après tu parles bien des nouveautés, des énigmes plus poussées, blablabla.

Mais je trouve que tu parles pas assez du mode co-op, tu le passes vite fait, alors que pour moi c'est une sorte de petite campagne sympa, où on peut entendre les délires de GlaDOS, on en vie de jouer pour encore plus entendre ses conneries.

Mais après, l'idée est géniale, j'ai kiffé, je t'aime Diogo. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Portal 2   Lun 27 Aoû - 21:52

Diog est raciste de la X360, il a occulté le fait que le jeu était aussi sorti dessus moai1

Ta review est bien cool, le choix de prendre le point de vue de Wheatley est bien vu ! Tu aurais peut-être pu un peu plus détailler sur l'ambiance, les touches d'humour etc qui sont souvent absolument géniales, mais bon t'as pas l'air d'avoir été plus emballé que ça par le jeu, donc c'est peut-être une raison.

Sinon sur le jeu en lui-même j'ai pas grand chose à dire, Portal 2 a été la révélation pour moi, c'est mon jeu ultime, pour l'ambiance, GLaDOS, le scénario, GLaDOS, les mécaniques de jeu et GLaDOS.

Concernant la difficulté ça dépend vraiment des gens, on peut se retrouver bloqué sur certaines salles alors que la personne d'à côté pas du tout, donc la durée de vie dépend un peu de ça, même si le jeu reste globalement court. J'ai pas trouvé les temps de chargement embêtants par contre, en tout cas pas sur Xbox, faudrait que je le refasse sur PC pour voir.

Diog a écrit:
ce qui au final ne permet pas à Portal 2 d'atteindre le stade de "chef d'oeuvre" jeu-vidéoludique
SI dad1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Portal 2   Lun 27 Aoû - 21:59

J'ferai jamais ce jeu mais j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette review.
L'art de faire un commentaire utile.

Mes cousins sont che
Revenir en haut Aller en bas
Wendöh srx1
I never asked for indie gaming
I never asked for indie gaming


Messages : 955
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Portal 2   Lun 27 Aoû - 22:13

Un jeu parfaitement réussi dans son unité mais qui n'hérite pas de l'effet de surprise de son prédécesseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Portal 2   Mar 28 Aoû - 2:36

Normal ça, tu pouvais difficilement renouveler l'effet de surprise du un j'pense. Perso le 2 a quand même réussi à me surprendre sur pas mal d'aspect :
Spoiler:
 

Sinon la review est cool ahdé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Portal 2   Mar 28 Aoû - 2:50

Review plaisante à lire. prin2

Sinon j'ai pas aimé Portal 2 je l'ai même pas terminé d'ailleurs, pour une fois que j'achète un jeu sur Steam...

Personnellement je vais copier une review de senscritique, mais la phrase qui pourrait le mieux définir le jeu c'est "le mieux est l'ennemi du bien".

Comme tu l'as dis le jeu est répétitif et même assez chiant je dirais, il n'a pas l'ambiance du premier, ni l'humour du premier, ni les scènes cultes du premier. En plus il est trop long alors que le concept est épuisé après quelques salles, ils ont beau ajouter des features, ça reste trop répétitif.

Le premier était une expérience vraiment sympa pour moi, mais le 2 est vraiment dispensable selon moi, vraiment surestimé (comme tous les jeux valve j'ai envie de dire).

Le premier se suffisait à lui-même voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice
Receleur de 3DS
Receleur de 3DS


Messages : 2053
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 25
Localisation : Marseille, hélas...

MessageSujet: Re: Portal 2   Mar 28 Aoû - 15:31

Review méga BG, elle m'a tué. Pareil que Lysten j'avais la voix de cet âne dans la tête et c'était génial.
Enfin bref, à titre personnel je trouve que c'était une bonne review... pour quiconque ayant déjà joué au premier ou au second. Quiconque connait déjà le concept quoi. Parce que bon, c'est vrai que Portal 2 c'est Portal 1 en un brin trop long, finalement. Les passages ou il ne se passe rien de scénarisitiques m'ont lourdé au delà du raisonnable à un moment.
Mais on continue, parce que les personnages ont pas étés négligés et que les répliques valent toujours de l'or. Après... je n'ai fais aucun dlc, malgré leur gratuité. J'ai même pas fait la campagne coop. Y'avait un moment ou j'en pouvais plus.

_________________
On s'fait un ptit SkullGirls? moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
safouinax
Le retour du Jedi


Messages : 866
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Portal 2   Mar 28 Aoû - 15:36

J'suis le seul à pas avoir trouvé qu'il était relou on dirait, perso j'me suis pas fait chier, j'ai pris plaisir à découvrir certaines zones, et les features des puzzles s'ajoutaient au bon moment pour pas nous ennuyer, justement. Enfin, à mon sens. 2 c00l 4 sk00l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Portal 2   Mar 28 Aoû - 20:52

J'ai oublié de commenter hier soir...

Donc ouais, déjà, je trouve ça assez fabuleux la manière dont tu as écrit les dialogues de Weatley. Et franchement, faire un dialogue qui ressemble autant au personnage de base, j'ai trouvé ça assez incroyable. Le concept est bien amené et est en plus original, excellent!

Pour la review en elle même, tu passes à coté de trop de chose à mon sens. Tu oublies notamment le plus important, dire que l'ambiance... Est cool. Car autant n'importe qui ayant fait POrtal 2 le sait, autant le mec qui y connait rien comprend peu de chose à ce sujet en lisant ta review.
C'est fou car tu tournes totalement autour du pot à ce sujet, tu dis que l'intrigue est cool, que les personnages secondaires sont cools, que le background est cool. T'as juste à mentionner que l'ambiance est drôle et incroyable tout comme le 1 et ça y'est, tu as réussi à compléter.

A l'inverse je suis pas sûr que le lecteur a forcément envie qu'on lui spoile les trois fluides du jeu. Dire qu'il y'a des fluides est déjà assez non?

Et puis bon, tu le sais, mais franchement le gros pavé de texte au début fait pas terrible je trouve. Si tu mettais juste UNE image de Weatley in game au milieu, ça passerait super.

Pour le reste, c'est très agréable à lire et sans doute encore plus quant on connait le personnage. Tu t'es défoncé pour cette review et il en faudrait peu pour que ce soit peut être l'une de mes favorites venant de toi. Très bonne article Diogo!

Nihil a écrit:
ni l'humour du premier, ni les scènes cultes du premier.

Franchement, c'est quoi les scènes cultes du premiers?
Spoiler:
 

Je trouve au contraire que le 2 est BEAUCOUP plus fourni que le premier en terme de scène culte. La review manque d'explication à ce sujet mais je pense que ouais, si Diogo a pu tenir tant de temps avec Weathley, c'est qu'il est, à mon sens, tout aussi culte que GladOS en terme d'humour et de personnage!

Après, je ne dis pas que le jeu est parfait, loin de là. Moi aussi il m'est apparu répétitif au bout d'un moment. En particulier
Spoiler:
 

Pour moi, Portal 2, c'est Portal en beaucoup mieux en terme de narration cependant. Ceci dit effectivement, sortir un puzzle game à 70€ en boite, c'est un paris osé et risqué. J'aime beaucoup cette prise de risque. Au final, malgré des longueurs, je n'ai pas du tout regretter mon achat. C'est déjà ça!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Portal 2   Mer 29 Aoû - 2:52

Quand je parle de scènes cultes c'est le cube, la fin, le moment où on s'échappe (le début du 2 en mieux)

Je vois rien d'aussi glauque et trippant dans le 2, j'étais arrivé vers la fin du jeu et j'ai jamais rien vu de potentiellement culte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Portal 2   Mer 29 Aoû - 3:21

Nihil27 a écrit:

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihil27



Messages : 203
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : Tu me rappelle George politiquement.

MessageSujet: Re: Portal 2   Mer 29 Aoû - 3:52

Question de goût je dirais, ce que j'ai aimé justement dans Portal premier du nom c'est qu'il ne se passe quasiment rien avant tout le bordel de la fin et que les PnJ sont très limités, c'était super immersif, et moi avoir un PnJ sur mon arme, des trucs qui s'écroulent dans tout les sens et Weathley qui me suit partout, je trouve que ça fait un peu trop, d'autant plus qu'à côté certaines séquences ou tu es tout seul sont affreusement longuettes et sans intérêt pour ma part.

Après c'est vrai qu'il ne faut pas forcément le juger par rapport au premier.

Bon, tout ça m'a donné envie de le finir l'air de rien. <img src=" longdesc="84" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Portal 2   Mer 29 Aoû - 13:35

Mon gros point était sur le fait que je ne m'étais pas basé sur le 1 pour mes attentes sur le 2. Sinon oui, j’ai aussi adoré le fait qu’il ne se passe rien durant la bonne moitié de Portal à part les paroles de GladOS. Je trouve juste que, fatalement, on peut pas vraiment invoquer les « scènes cultes » de Portal 1 par rapport au 2.
Je trouve qu’il y’a plus de scène du genre dans le 2, quitte à ce que ça en fasse trop et que ça en soit un défaut en fonction des gouts effectivement.

Finis-le ouais, il reste très court comme jeu donc tu devrais pas avoir autant de mal. Et oui, la séquence dans lequel tu sembles être est chiante. Là-dessus je suis (hélas) totalement d’accord avec toi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LibreGA



Messages : 827
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 25
Localisation : Devant un écran.

MessageSujet: Re: Portal 2   Ven 31 Aoû - 12:16

Pour moi Portal 2 est supérieur au 1 en tous points.

Bien sûr que le gameplay n'est plus une surprise, sinon le jeu ne s'appellerait pas Portal 2...

J'ai été très souvent impressionné par le jeu, par l'incroyable architecture d'Aperture et de son extérieur. j'ai pas mal ri aux réfléxions du chef de l'établissement, j'ai trouvé Wheastley très chiant, GlaDOS touchante et drôle.

Le seul défaut de Portal 2, c'est que le mode solo est un peu moins difficile que le premier. Et la difficulté se trouve bien vite en coop, donc le problème est finalement résolu.

Moi je suis du côté de Haga, les scènes cultes de Portal 2 sont bien plus nombreuses.
Rien que le fameux "it's been a long time" du trailer me fait des frissons.

(BGE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portal 2   Aujourd'hui à 0:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Portal 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portal
» Portal 2
» Portal (Flash Version)
» Portal 2
» Portal 2 (testé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: