AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dragon's Dogma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
npi



Messages : 28
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Dragon's Dogma   Lun 24 Sep - 19:38

Dragon's Dogma, PS3/X360, 2012, Capcom


Imaginez que quelqu'un au hasard dans la rue, quelque peu éméché et cherchant certainement à trouver un compagnon pour l'accompagner lors du périple visant à estomper les effets de l'alcool, hurle violemment dans votre oreille alors que vous passez : "ACTION RPG 3D OPEN WORLD". A quoi pensez-vous en premier ? ... Le paysage de ce genre vidéoludique est assez vaste et s'est davantage étendu lors de ces dernières années. Ainsi, on comptera notamment un certain Dark Souls, réputé pour sa difficulté, son ambiance exceptionnelle et son scénario distillé tout le long du jeu et méritant finalement un peu d'intérêt. On a aussi un candidat peu connu voire obscur, Skyrim, sympathique mais un peu trop classique dans son univers, moyen dans son gameplay et mauvais dans son écriture et son histoire. Et, plus récemment, on notera le petit Kingdoms of Amalur, reprenant les codes du genre tout en les améliorant pour offrir un mélange assez original et plaisant.


Dark Souls, Kingdoms of Amalur et Skyrim : monstres du genre sur nos plateformes contemporaines

Dragon's Dogma entre en scène. Comme vous, dans le monde vaste et inexploré de Gransys. Une ballade paisible au village, de bon matin, le ciel est bleu, tout est beau, bref : c'est le bonheur. Et comme ça, en quelques secondes, un dragon vilain méchant au rôle pas si classique que ça viendra vous voler votre coeur. On ne s'emmerde pas là-bas. Forcément, vous vous évanouissez, et vous vous réveillez plus tard en entendant des nouvelles pour le moins peu rassurantes sur votre état de santé. Vous comprenez que le dragon n'est pas très prêteur vis-à-vis des objets qu'il a volés, du coup, ce sera à vous et à vous seul d'aller récupérer votre organe. Désolé.

Hop, pas de temps à perdre : vous choisissez une classe parmi trois, on vous donne les armes et c'est parti pour l'aventure ! Mais attendez un peu, vous pensiez vous débrouiller tout seul ? Non. On vous colle d'office un "pion" principal, qui viendra vous accompagner tout au long du jeu. Et c'est à vous d'acheter son équipement, ses talents, son armure, bref : à vous d'en faire ce que vous voulez. Par la suite, vous pourrez choisir jusqu'à deux autres pions qui, eux, seront temporaires puisqu'ils ne gagnent pas de niveaux, ne changent pas d'arme, restent comme ils sont, en somme. Vous pensez pouvoir vous en dispenser ? C'est téméraire, mais votre compteur de morts à la fin du jeu risque de dépasser le domaine du comptable ...


Et l'aventure commença !

Rassurez-vous : ce n'est pas parce que nous avons affaire à un "simple" A-RPG que le scénario est en retrait. En réalité, il peut le sembler durant la première partie du jeu, voire jusqu'à la fin si vous faites le scénario et mettez de côté les quêtes secondaires. C'est à la fin que tout vous sera vraiment révélé. Chaque personnage, chaque élément que l'on vous a expliqué durant le jeu aura une importance, un rôle à jouer. Non, vous n'êtes pas seulement un gentil héros qui vient là pour sauver le monde et le rendre heureux jusqu'à la fin des temps. Non, il n'y a pas de grand méchant qui veut éradiquer l'humanité. C'est un jeu auquel il faut jouer en entier pour en apprécier toute la saveur.

Mais nous n'y sommes pas encore ! Car le chemin sera long et plein d'obstacles qui viendront entraver votre chemin. (phrase bateau : check) Il y a dans le fonctionnement et le level design un sadisme particulier rappelant plus ou moins un certain jeu de From Software. Vous ne serez ainsi jamais de trop à quatre pour combattre tous les dangers qui vous attendent. Vous êtes friands d'exemples et je le sais, alors je ne vais pas vous décevoir. En voilà un : depuis quelques minutes, vous marchez tranquillement dans une forêt. Les ennemis sont assez faciles à battre, pas bien méchants. Et là, vous tombez sur une chimère. Vous entamez à peine sa barre de vie alors qu'elle s'est régalée de la vôtre à tel point qu'elle l'a consommée quasi-entièrement. En manque d'objets de soins, vous décidez de fuir. Mais cela ne se passera pas comme ça : des lézards géants décident de vous entourer à six. Game over.


Un combat banal peut en cacher un autre ...

Allez, une autre : dans une mission pas très avancée dans le jeu (conséquemment votre niveau n'est pas très élevé). On vous demande d'aller à l'autre bout de la map. Vous prenez votre courage à deux mains, vous vous lancez. Un cyclope vous poursuit, il n'a pas l'air très commode : vous avancez donc en espérant ne pas tomber nez à nez avec un de ses compères. Cela n'arrivera pas. En revanche, vous remarquez un dragon qui dort à quelques mètres de vous, entouré d'archers qui font tout pour vous attirer davantage vers lui et le réveiller. Vous jouez la carte de l'infiltration, mais le jeu n'en a pas décidé ainsi. Partie de cache-cache perdue, retour à la case départ, ça vous apprendra à ne pas faire de level-up. De toute façon, c'était perdu d'avance : vos consommables étaient faibles et le fort qui vous attendait était bourré d'autres cylopes. Joie.

"A pied hein ? Et pourquoi t'utilises pas la téléportation ?" me demanderez-vous. Ce à quoi je répondrai que de téléportation il n'y a point dans Dragon's Dogma. Eh non, il faudra tout faire au péril de vos semelles, le fast travel n'apparaîtra que de manière limitée et vers la fin de votre première partie. Ne fuyez pas : c'est en quelque sorte un avantage. En explorant au péril de votre pad, vous découvrirez des lieux incroyables, obtiendrez des items inestimables dans des coffres, serez heureux d'ajouter une tête de chimère en guise de trophée à votre collection. Chaque petite maison abandonnée, chaque ruine, chaque maison perdue au milieu d'une montagne (certes peuplée par quelques bandits à la force de frappe non négligeable) pourra être visitée, avec à la clé des armes, de l'argent ou simplement le plaisir de profiter d'une telle liberté qui n'est hélas que très rare de nos jours. L'aventure, en somme.


Lui, il a pas tenu bien longtemps.

Je considère le jeu divisé en deux parties distinctes question level-design : l'"overworld", qui représente d'où son nom le monde extérieur : collines, plaines, montagnes, forêts, tout un beau monde ; et l'"underworld" : tous les donjons et toutes les autres joyeusetés souterraines (caves, carrières, temples construits à l'intérieur d'une montagle ...). Vous souffrirez légèrement plus dans l'underworld, la faute à un level-design toujours aussi tortueux et bizarre (ouvrons cette porte : oh ! trois ogres ...) et à des boss assez coriaces. En sortir sera un grand soulagement. Enfin, si vous sortez avant la nuit ...

La nuit. Un élément primordial, magique, génial et incroyablement bien implémenté dans ce jeu. Le cycle jour/nuit a, pour une fois, une vraie importance. Non contente de tomber en quelques secondes et sans prévenir, elle réduit votre champ de vision à trente centimètres sans lanterne et à deux mètres avec. Oh, pardonnez-moi, bien sûr vous pouvez bien voir la nuit, mais ... à cause des quelques fantômes qui l'éclairent en vous tenant des propos tout simplement effrayants ? à cause des lumières émises par les massues géantes des cyclopes visibles à plusieurs mètres ? à cause des feux de camp des bandits vivant dans la montagne ? ou encore à cause des sorciers dont les sorts dirigés sur vous brillent dans le noir ? (ou à la lune de l'acte 2 ?) Croyez-moi, la nuit sera votre pire cauchemar. Si toutefois vous souhaitez sortir parce que l'ambiance y est tout de même exceptionnelle (allez au rocher de Barta dans le noir ...) ou parce que votre classe vous l'impose (assassin), préparez-vous bien !


C'est la nuit, wéééé ! Oh, merde.

Parlons un peu de l'ambiance dans ce jeu. Loin d'un Dark Souls onirique nous peignant des tableaux à pleurer de beauté dans des univers presque pastels avec des plans cinématographiques, c'est plutôt dans son côté inquiétant que l'atmosphère de Dragon's Dogma interpelle. Entre autres, il existe une petite abbaye au fond d'un bois grisonnant aux bruits angoissants, dont les arbres semblent avoir été ternis par la peur causée par des actes indicibles et dont les bruitages les plus rassurants sont des cris peu réguliers des corbeaux s'envolant. Y aller de jour rappelle déjà les meilleurs moments de Resident Evil 4. Seulement, le temps d'y arriver, il commence à se faire tard. A peine entré dans le petit jardin (faisant aussi office de cimetière), la nuit commence à tomber. Des torches entourent l'abbaye, comme pour la protéger de quelque chose. Une inquiétante mais douce mélodie se joue. En entrant dans le bâtiment, vient un silence lourd et pesant. A la faible lumière des torches, vous distinguez déjà quelques ogres qui ont commencé à sortir ...


C'est beau, fascinant et flippant à la fois. Vous n'y retournerez pas avant de vous en être remis.

Des moments comme celui-ci, c'est-à-dire marquants à vie, vous en aurez en nombre. Gransys est peuplé de mystères. Pourquoi, dans ces catacombes, des cailloux sont-ils enfermés dans des petites vitres ? Que font-ils là ? Qui les y a mis ? Comment se fait-il que le fait simple de poser le pied dans ce lac m'aveugle ? D'où viennent ces grognements que j'entends depuis le début du donjon et qui semblent me suivre ? Vous vivrez cela constamment. A tout moment, un petit détail, un bruit, un élément du décor vous amènera à vous inquiéter.


Qu'est-ce que ces cailloux font-là ? oO

Et plus généralement, Dragon's Dogma est un pur jeu à aventures. Vous vivrez des choses uniques, des aventures sans pareil, et ne les revivrez jamais. Chaque moment est singulier. Les récits de vos pérégrinations alimenteraient un livre entier et ce, sur à peine quelques heures de jeu. Poursuites épiques, moments de frayeur intense (tomber nez à patte avec un géant en pleine nuit), surprises inattendues (le dragon dont j'ai parlé plus haut), combats longs, durs dont le suspense est incroyable (plus de pion, plus de heal, une petite barre de vie, de même que le boss) et des actes de bravoure singuliers (laisser mes pions se démerder avec l'autre boss pendant que je fuis pour retourner vite à la ville, les ennemis étant trop puissants) ...

Passons au gameplay. Et autant vous le dire : c'est le jeu le plus fun à jouer que j'aie connu depuis des années. Il est possible de grimper entièrement sur les boss, même ceux qui volent, de caster des sorts très rapidement, toutes les classes ayant plus ou moins accès à des "magies". Le système de classes est assez simple : plus vous tuez d'ennemis, plus vous amassez de points de classe (notons au passage que jouer avec moins de pions augmente l'expérience, et par conséquent les points de classe, gagnés). Ces points de classe vous servent à "acheter" des compétences qui ne seront évidemment pas disponibles dès le début (il faut monter votre classe jusqu'à un niveau 9) ou bien à changer de classe. Les classes disponibles seront divisées en trois parties : cells "par défaut" que vous pourrez choisir dès le début du jeu, les classes avancées accessibles à partir d'un certain point du jeu, et les classes hybrides accessibles à ce même point mais pas aux pions. Les voici :
  • Rôdeur : Dagues et arc. Classe amusante à jouer et assez puissante.
  • Guerrier : Epée et bouclier. Le grand classique, demande un peu de maîtrise.
  • Mage : Bâton. Très peu offensif, sert surtout à supporter une équipe (soin, enchantements, etc.) et donc assez faible.
  • Champion : Epée à deux mains, massue. Très grande force de frappe mais assez lent à manier.
  • Sorcier : Bâton. L'une des meilleures classes, peu résistante mais offrant des sorts jouissifs et démesurés (maelström, tempête de météores, pont de glace géant ...).
  • Chasseur : Majoritairement arc. Classe sympathique, sans plus.
  • Archer-Mage : Dagues et arc magique. Là aussi, c'est quasiment la classe la plus puissante du jeu. Facile à manier, amusante à jouer et fait des dégâts violents.
  • Paladin : Epée et bouclier. Version "magique" du guerrier, avec des enchantements de bouclier, des sorts très puissants à défaut d'être impressionnants.
  • Assassin : Dagues, arc, épée et/ou bouclier. La plus polyvalente, on peut choisir de jouer bourrin, ou plus en finesse avec presque un côté infiltration (invisibilité, plus puissant la nuit ...). Fait de très gros dégâts.



Des combats comme celui-ci sont courants, en plus.

En composant une équipe équilibrée, les combats deviendront dantesques et spectaculaires. Vous pourrez avoir en même temps un cyclone qui déferle sur un boss, une tempête de météores qui se déchaîne sur celui-ci, un pion qui essaie de le gravir pour le frapper à la tête (point faible) et vous qui couvrez tout ce beau monde en lançant des pluies de flèches ... N'hésitez pas également à établir diverses stratégies avec les objets disponibles : enchaîner des livres de magie aux sorts d'un sorcier, utiliser le sort qui lance une flèche transperçant un groupe avec une flèche empoisonnée, faire des semblants de combos en timent bien ses attaques et ses sorts (l'ennemi peut rester un bout de temps en l'air !), envoyer des flèches explosives (explosant avec un coup) à l'endroit où est votre pion sur le boss pour qu'il puisse les faire exploser ...


Attention : combat d'anthologie.

La carte du jeu est axée autour d'une grande ville, Gran Soren, dans laquelle il est possible de faire tout et n'importe quoi. Les commerces sont nombreux (soins, armes, marchands ambulants) et tout est fait pour vous immerger au maximum. Il existe, entre autres, un vendeur qui peut vous faire des contrefaçons, mais attention : celles-ci peuvent ne pas marcher et ainsi vous faire perdre de l'argent. S'il vous arrive de frapper des gens, vous serez envoyé en prison, et là, plusieurs solutions s'offrent à vous : vous payez, vous attendez (et faut-il être patient !), ou la solution la plus rentable : vous craftez une clé avec les éléments de votre cellule pour en faire une clé, vous ouvrez, vous allez récupérer une autre clé dans un coffre dans une salle reculée de la prison, vous ouvrez la cellule à côté de la vôtre et vous sortez par un petit tunnel creusé dans la roche et menant aux égouts de la ville ... Le parkour est aussi et de manière surprenante très développé : sauter sur les toits, monter aux échelles, faire des doubles sauts, s'accrocher à des rebords, monter sur des murets ... Tout est possible et vous passerez du temps à explorer tout Gran Soren, car des coffres sont cachés un peu partout et des objets rares pourront bien se trouver dedans. Et cette ville n'est pas la seule chose vivante dans le jeu : un peu partout, des interactions avec l'environnement seront possibles. Détacher des pommes à un arbre avec une flèche pour pouvoir la ramasser, tuer des vaches, cerfs, lapins et autres animaux pour leur viande (ils l'ont mérité, à force de nous faire les confondre avec des gobelins ...) ; des tonnes de petits détails qui, encore une fois, ne rendent le jeu que meilleur.

Techniquement, certains s'amuseront à dire que le jeu est un peu à la ramasse. Certes, les textures à certains endroits font un peu "vieille image .jpeg", mais cela donne un charme très particulier. On avouera toutefois qu'on est loin des standards de l'époque, mais est-ce si important ? Puis la qualité relative desdites textures est vite rattrapée par les effets somptueux des sorts, les éclairages d'une qualité inégalée et la beauté des boss. Des lags sont souvent déplorés, pourtant, hormis lors de combats d'anthologie à 4 contre 20 avec de gros boss et des sorts dans tous les sens, on n'en trouvera pas. Le plus gros souci est l'ergonomie. L'accès à l'inventaire est facile mais l'absence d'"inventaire rapide" est un vrai problème. Ainsi, il faut facilement une dizaine de secondes pour allumer une torche ... Quant à la carte, c'est encore pire : non seulement il faut passer par le menu de pause, mais le temps qu'elle s'ouvre n'est pas négligeable, surtout que cette carte sera souvent utilisée. Eût-il été si difficile de faire un menu rapide avec les touches directionnelles (allumer lanterne / consulter la carte / accéder à l'inventaire / théraplante) au lieu d'implémenter les commandes des pions quasi-inutiles ?


Donc ça, c'est une texture jpeg mal foutue mais qui nous donne l'impression d'être sur la lune.

Ce sont bien là les seuls (et rares) défauts de Dragon's Dogma. Musicalement, tous les thèmes sont splendides, on se surprend à aller dans des zones dans le seul but d'entendre la mélodie les accompagnant (se ballader sur les toits de Gran Soren sous un air entraînant, le chant éthéré servant de thème au monde de nuit, les musiques horriblement stressantes des boss, à la Dark Souls). Les bruitages sont dans l'ensemble excellents, au pire très bons : rien à jeter !

Dragon's Dogma est donc pour moi l'un des meilleurs jeux de tous les temps. J'ai essayé d'en expliquer les raisons tout au long de cette courte review, en espérant vous avoir donné envie de jouer à ce chef-d'oeuvre. Pour les intéressés, sachez qu'une extension est prévue, ainsi qu'un mode difficile et un mode speedrun (j'aimerais bien voir ce que cela donne à haut niveau !). Sur ce, je vous souhaite un bon jeu, et à bientôt pour une autre review !

Galerie d'images (screenshots pris par moi-même) avec quelques spoilers :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mar 25 Sep - 4:27

npi a écrit:
On a aussi un candidat peu connu voire obscur, Skyrim,

C'était un taunt? moai1

Enfin, je ne pourrais me coucher sans avoir lu et apprécié la review d'un nouveau dans le milieu!

Enfin... Nouveau... Façon de parler. Tu as déjà un excellent style en ce qui me concerne, avec une manière de t'exprimer (lorsque tu prends des exemples) très explicite et qui nous plonge vraiment dans la chose. Du tout bon. On dirait un peu du ARC, en différent. En tout cas, c'est sans doute grâce à ça que l'on comprend pourquoi tu aimes ce jeu, et il faut reconnaitre que cela fait furieusement envie!

Personnellement je n'aime pas les RPG style Occidentaux. (Même si celui là a été fait manifestement au Japon... Aucune importance en ce qui me concerne) Je n'aime pas leur design, leur interface, leur trop grande liberté. J'ai ceci dit essayé The Witcher très vite y'a relativement peu de temps (en fait, ça commence à faire un moment, faudrait que je le continue...) mais celui ci a l'air d'explorer des concepts bien différents. Ta description m'a drôlement séduit!

Après, la review s'étire peut être un peu, tu te répètes un poil mais surtout, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler de comment sortir de prison, ni de décrire les différentes classes, ce sont des choses qui s'apprécient in-game. En revanche parler des différentes possibilités en ville et du fait que toutes (?) les classes soient funs à jouer est intéressant.

De l'autre coté, plusieurs question : ... C'est quoi un "pion"? J'avais jamais entendu ce mot. Je suppose que c'est un PNJ qui t'aide mais... Je sais pas, je demande... C'est bizarre comme mot.... moai1
Et puis, tu as joué sur quel plateforme? Tu parlais à un moment donné de ralentissement, ne serait-ils pas présent sur l'autre console? Je sais qu'il est difficile de faire un comparatif 360/PS3 mais si tu as la moindre info à distiller à ce sujet pour les potentiels lecteurs, n'hésite surtout pas à les transmettre. C'est plus important qu'il n'y parait.

Malgré cela il s'agit d'une très bonne review qui donne, encore une fois, rudement envie. Le reste n'est que pinaillage.

D'ailleurs, on en arrive à un dernier point, je le demande à toute nouvelle tête. Autorises-tu cette review à paraitre sur le site? Tu pourras toujours la corriger après, suffira juste de me prévenir pour que je mette à jour sur le site.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
npi



Messages : 28
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mar 25 Sep - 13:21

Citation :
C'était un taunt? moai1
Oui.


Citation :
Après, la review s'étire peut être un peu, tu te répètes un poil mais surtout, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler de comment sortir de prison, ni de décrire les différentes classes, ce sont des choses qui s'apprécient in-game. En revanche parler des différentes possibilités en ville et du fait que toutes (?) les classes soient funs à jouer est intéressant.
Je note ! C'était surtout pour montrer la liberté de choix offerte dans un bon nombre de situations.


Citation :
De l'autre coté, plusieurs question : ... C'est quoi un "pion"? J'avais jamais entendu ce mot. Je suppose que c'est un PNJ qui t'aide mais... Je sais pas, je demande... C'est bizarre comme mot.... moai1
Là j'ai peut-être passé un peu vite l'explication : en gros, ton pion principal est un PNJ "compagnon" qui va te suivre tout le long de l'aventure (sauf si tu t'amuses à le tuer, auquel cas il faudra aller à un endroit particulier pour le récupérer), donc prend part aux combats, à l'exploration... C'est à toi de le gérer, de son équipement à ses sorts. Les autres pions que tu as recrutés (max 2) sont temporaires, ne sont pas gérables mais te suivent aussi partout (jusqu'à ce que tu les renvoies). En revanche, dans le jeu ils sont considérés comme n'ayant pas d'âme (même si des révélations se feront tout au long du scénario) et ne feront jamais avancer les quêtes ; tout au plus ils te fourniront quelques explications.

Dans la nature ou en ville on trouve des pions (recrutables) et des PNJs classiques.
(le terme est spécifique à Dragon's Dogma, je n'ai jamais entendu parler de pions ou pawns dans un autre jeu)


Citation :
Et puis, tu as joué sur quel plateforme? Tu parlais à un moment donné de ralentissement, ne serait-ils pas présent sur l'autre console? Je sais qu'il est difficile de faire un comparatif 360/PS3 mais si tu as la moindre info à distiller à ce sujet pour les potentiels lecteurs, n'hésite surtout pas à les transmettre. C'est plus important qu'il n'y parait.
Je l'ai fait sur PS3 mais les reproches ont été faits aux deux plateformes. J'essaierai de trouver des infos sur la version 360.


Citation :
D'ailleurs, on en arrive à un dernier point, je le demande à toute nouvelle tête. Autorises-tu cette review à paraitre sur le site? Tu pourras toujours la corriger après, suffira juste de me prévenir pour que je mette à jour sur le site.
Aucun souci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mar 25 Sep - 14:52

Même s'il a l'air moins bien qu'un Skyrim (j'adorerais y jouer mais ordi de merde) ce jeu a l'air vraiment pas mal, un jour quand j'aurais l'une des console en occaz faudra que je le teste (puis j'ai vu l'éditeur de perso est super bien foutu).

Par contre l'univers en lui-même il est bon? Je veux dire, que le gameplay soit énorme, ok, mais dans un truc d'heroic fantasy l'univers est important, faut qu'il se "distingue" quoi, est-ce qu'il est mémorable ou c'est juste "un univers fantasy comme les autres" (bon ça me dérange pas vu que j'adore la fantasy mais bon j'aimerais bien me rappeler des persos et des lieux).
Revenir en haut Aller en bas
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mar 25 Sep - 15:18

Bonne review.

Le ton très affectif, accrocheur et passionné me rappelle un ARC sur un jeu du même calibre d'ailleurs. La review est complète, bien narrée et je trouve qu'au contraire, elle ne s'étire pas trop.

En revanche, le jeu m'attire plus ou moins. Je dois dire que je suis rarement fan des jeux à Open World et celui-ci semble donner aussi une grande liberté de mouvement dans la narration. Qui plus est, je trouve l'univers vraiment simpliste. A en croire que RPG occidental = univers médiéval fantasy dans ce qu'il y a de plus basique... Du moins, dans la tête des japonais vu l'origine de celui-ci (et aussi les Dark et Demon's soul), mais bon, comme si c'était plus varié dans l'autre bord...
En revanche, le jeu a des petits détails sympathique. Malgré son univers "m'as-tu vu", il a l'air soigné.

Le gameplay propose aussi des éléments sympathiques comme cette histoire de prison ou ce système de compagnons (pion, c'est le terme du jeu?). Dans la review d'ARC de Dark Soul, ce dernier présentait le jeu comme un univers assez sombre, mais toi tu l'estimerais carrément moins sombre ou c'était ironique? Cuvée win 2011

Par contre, les boss ont l'air d'envoyer le pâté sur des screens et vidéos que j'ai eu l'occasion de regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
npi



Messages : 28
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mar 25 Sep - 17:45

Citation :
Par contre l'univers en lui-même il est bon? Je veux dire, que le gameplay soit énorme, ok, mais dans un truc d'heroic fantasy l'univers est important, faut qu'il se "distingue" quoi, est-ce qu'il est mémorable ou c'est juste "un univers fantasy comme les autres" (bon ça me dérange pas vu que j'adore la fantasy mais bon j'aimerais bien me rappeler des persos et des lieux).
Comme dit plus haut, l'originalité tient plutôt dans des petits détails que dans de gros changements et des innovations incroyables. Dans la globalité, c'est du classique (les ennemis tous tirés de Dungeons and Dragons, les lieux types : grande ville, campement dans la montagne, forts tous bien cachés, divers genres de forêts ...) mais du classique très bien fait.

Citation :
Dans la review d'ARC de Dark Soul, ce dernier présentait le jeu comme un univers assez sombre, mais toi tu l'estimerais carrément moins sombre ou c'était ironique? Cuvée win 2011
Dark Souls n'est pas forcément moins sombre, mais il est bien plus contemplatif (Ash Lake, Ariamis) par endroits. Il est plutôt axé sur la rêverie, les décors majestueux et autres surprises agréables là où un Skyrim ou un Dragon's Dogma possèdent un univers plus logique mais pas inférieur en termes d'ambiance pour autant. Ce sont pour moi deux types de "noirceur" différents : Dragon's Dogma, c'est une menace lourde et pesante qui s'amplifie davantage durant la seconde partie du jeu, emprisonnant presque l'esprit quand cela ne devient pas physique dans certains donjons. Dark Souls, c'est un monde sombre dans sa globalité avec le facteur "difficulté" qui multiplie l'impression de solitude et de danger. On ne peut pas vraiment les comparer, à vrai dire : ce sont deux jeux proches sur le papier, mais totalement différents quand on se lance dans l'aventure le pad en main. Les deux sont excellents en tout cas, et demandent un gros investissement question temps.

Citation :
Par contre, les boss ont l'air d'envoyer le pâté sur des screens et vidéos que j'ai eu l'occasion de regarder.
Tu ne t'imagines même pas le plaisir qu'est celui de combattre un dragon dans la nuit qui éclaire celle-ci de ses flammes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogekingu
Yuyuko-sama !!!!!!!!!
Yuyuko-sama !!!!!!!!!


Messages : 871
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Localisation : Yunnanville ! :muscle

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Mer 26 Sep - 14:26

Ou voir chuter ridiculement un cyclope qui s'énerve, trop bg ça. génial1
Nan sérieux, excellent jeu, un très bon départ avec beaucoup de potentiel, un deuxième est surement prévu d'après quelques news que j'ai vu, là ce sera vraiment du lourd max power. Déjà que dans celui-ci, il est déjà tellement plus dynamique et intéressant que les jeux du genre qui ont pas mal d'expérience derrière, il manque juste quelques points à améliorer pour qu'il soit plus complet ou perfectionné.
Skyrim lui a plus d'expérience, donc dans quelques cas il maitrise ce que Dragon's Dogma n'a pas vraiment.
Je vais pas m'étendre, mais voilà, le jeu est vraiment à faire ou essayer, pour pas cher ou gratuit selon votre niveau de banditisme, mais il est vraiment cool et il mérite sérieusement de se pencher dessus. Après, il faut pas être de mauvaise foi et tirer sur tout les points sensibles une fois que vous vous êtes donné l'immense peine d'y jouer, quel honneur ohlàlà, enfin voilà, il faut être assez clément, mais il y a beaucoup de bons points qui font que la balance penche quand même du coté d'un bon jeu intéressant à faire.
Cessez de le bouder ou de le sous-estimer, jouez-y, peinard. chef1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Ven 5 Oct - 14:50

Bonne review, ça m'a pas mal donné envie d'y jouer je dois dire. Par contre apparemment c'est l'un des seuls isos qui marche pas avec une 360 flashée, dommage...

Le système de pions a l'air sympa, et l'univers fantastique suffisamment accrocheur pour moi, si je le trouve pas cher je me le fais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Jeu 16 Mai - 14:37

À deux reprises, j'ai failli acheter Dragon's Dogma, croyant me rappeler d'une review positive lue sur le forum.
À deux reprises, en matant le dos de boîte hideux, je me suis dit "non, ça ne peut pas être ça, ça fait vraiment trop cheap"...

hope hope gabrielole
Revenir en haut Aller en bas
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Jeu 16 Mai - 14:42

Comme les.....

Bon, ok, je la finis pas, mais faut reconnaitre que c'était justifié cette fois ! moai1
Me demande où est passé npi depuis tout ce temps, elle était vraiment cool cette review.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sogekingu
Yuyuko-sama !!!!!!!!!
Yuyuko-sama !!!!!!!!!


Messages : 871
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Localisation : Yunnanville ! :muscle

MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Jeu 16 Mai - 15:04

J'en profite pour dire que si ce jeu crée en vous une bribe d'intérêt, vous pouvez désormais vous procurer Dragon's Dogma: Dark Arisen. C'est le jeu complet avec la fameuse extension, qui est vraiment cool en plus de ça, puis il vaut 30eu en neuf. les rs vont rser
Malgré quelques petites lacunes et l'impression qu'il donne d'être dépassé, une fois dans le jeu, on y est à fond, perso c'est le A-RPG avec le gameplay le plus agréable que j'ai joué, il est super fun puis assez complet pour pas s'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dragon's Dogma   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Dragon's Dogma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dragon's Dogma
» Dragon's Dogma
» [PS3 - X360] Dragon's Dogma
» [PS3] Dragon's Dogma
» Dragon's Dogma : Les Donjons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: