AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Professeur Layton et le destin Perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reven Niaga
Demoiselle intouchable <3


Messages : 663
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

MessageSujet: Professeur Layton et le destin Perdu   Jeu 29 Nov - 16:47

Blablabla...review écrit à la sorti...blablabla, pas retouché outre images et encore... blabla, moi avoir complètement zappé de les poster sur ACK.
Pour plus de détails, lisez les autres.


Ca doit faire une semaine que le nouveau Professor Layton est sorti en Europe, et ça doit faire deux semaines que je l'ai en ma possession (l'import des USA, c'est trop bien), je suis donc un peu en retard pour le test laytonien ! Mais on a tous une vie, n'est-ce pas ?

Ayant déjà fait le test des Layton 1 et 2, je ne vais donc pas m'amuser à faire un test en détail, étant donné que le 3 est très semblable aux autres : entièrement identique au niveau gameplay, ainsi qu'au niveau style graphique.

Parlons donc plutôt de ce qui est nouveau et de ce qui change :


L'histoire de ce Layton se déroule en Angleterre, plus précisément à Londres, magnifique capitale dégeulasse d'Angleterre (ui, j'aime pas Londres ^^). Encore heureux que le Londres de Layton est plus fréquentable !
Layton et son cher apprenti et pot-de-colle Luke se trouvent devant un mystère étonnant : le professeur vient de recevoir une lettre de Luke écrite... 10 ans dans le futur. Il y demande l'aide du professeur et leur indique le chemin pour rejoindre le futur (évidemment parsemé par des énigmes en tous genres que vous devez d'abord surmonter pour faire votre voyage temporel).
Une fois arrivé dans le futur - par une machine qui a réussi à faire une brèche dans le temps et ne peut donc vous envoyer qu'à un moment précis du futur (ou dans le présent, au retour) -, vous devez retrouver Luke du futur, qui ne semble décidément pas vous rendre la vie facile. Mais une fois retrouvé, voilà le problème :
le Layton du futur semble souffrir du syndrôme Anakin et est passé du côté obscur des énigmes. À la tête de la mafia londonienne, appelé "famille", il terrorise et contrôle tout Londres et son but ultime est de construire une machine pour voyager librement dans le temps comme il veut. Pour cela, il revient dans le passé pour enlever des scientifiques.
Il suffit de porter un chapeau qui ressemble à celui de notre cher Professeur pour que les habitants du Londres futur vous pètent un câble. Et évidemment que le Layton du présent n'a pas envie d'enlever son cher chapeau.
Bref, votre but du jour, c'est de résoudre l'énigme du comment du pourquoi le futur Hershel Layton est passé du côté obscur et de laver l'honneur du professeur.


Ce Layton a sans doute droit au meilleur scénario des 3 sortis en Europe. Plus fouillé, il y a plusieurs rebondissement au lieu d'un seul et il y a plein de petites choses qui viennent étoffer le tout pour faire plaisir à tout le monde. On a également droit à quelques bribes du passé de Layton, ce qui n'est pas pour nous déplaire. On découvre même pourquoi Don Paolo en veut tellement à Layton pour venir nous faire chier dans les opus précédents !
Le scénario est également bien touchant sur la fin, sans virer dans le kitsch, ou mélodramatique. Ca reste bien dosé, ô que ça fait du bien. Après FF13 et Castlevania Lords of Shadow, ça fait du bien d'avoir droit à un jeu avec un scénario dosé, sans trop de mélodrame, de pathos et autre.


Les personnages sont mieux exploités, surtout le personnage de Flora qui ne servait pas à grand chose dans le deux et qui participe cette fois-ci dans le scénario et résout même quelques énigmes. Et oui, quatre personnes vont s'amuser à résoudre les énigmes que vous croisez : Layton, petit Luke et grand Luke ainsi que Flora. Si c'est pas beau ça ?

Pour le reste, c'est du Layton : on clique, on avance, on clique, on récolte des pièces S.O.S., on clique, on résout une énigme et voilà.
Les énigmes, bah ce sont des énigmes : on y trouve un peu de tout et de rien ; pour faire honneur au titre, on a beaucoup d'énigmes liées au temps et voilà. Le décors et les personnages sont toujours pareils, vous retrouvez des vieux personnages (Stachen, Don Paolo, Barton et l'inspecteur), ainsi que des nouveaux.
Oh, par contre la mamie des énigmes a décidé de prendre sa retraite, vous aurez droit à un nouveau personnage qui s'occupe des énigmes perdues.


Ils ont mis le paquet sur les cinématiques aussi. Il y en a beaucoup : et ça, c'est bien. Elles sont toujours aussi chouettes et ça fait plaisir de les voir et revoir.
Le terrain de jeu s'est bien agrandi aussi : le Londres du présent reste relativement petit (vous pouvez visitez l'endroit qui vous sert à voyager dans le futur, le commissariat ainsi que l'université où travaille Layton), mais le Londres du futur, lui, reste bien grand et vous avez même droit au métro pour voyager entre différents quartier de la ville et chercher des énigmes cachées devient une plaie comparé au premier (qui était relativement petit au niveau de la surface) ou le second (qui avait plusieurs maps distinctes à cause du train). Là, vous avez rapidement droit à une grande surface à examiner et exploiter qui ne cesse de grandir, et qui ne rétrécit pas et ne disparaît pas non plus. C'est cool.


Hm, que dire de plus ? Ah ui, cette fois-ci, pas de hamster à entraîner, d'appareil photo à réassembler ou du thé à mélanger. Cette fois-ci, vous avez droit au "picture book" : vous récoltez au fur et à mesure des stickers à coller dedans. Il y a trois picture books en tout, et chaque livre a sa propre histoire. Vous devez collez les stickers de telle manière à ce que l'histoire soit cohérente. Ceci une fois fait, la prochaine se débloquera et quand vous avez fini les 3, vous avez droit au challenge Layton dans la partie bonus.
Vous avez aussi l'automobile, un petit jouet pour Luke. Vous récoltez des courses à faire. Il s'agit d'un terrain où vous devez récoltez ce qui s'y trouve (des sous, des carottes, ça change) pour franchir la ligne d'arrivée. Pour le faire, vous avez droit à un nombre limité de flèches que vous pouvez poser sur le terrain pour faire changer de direction à votre tuture. C'est très marrant.
Finalement, en dernier, vous avez droit au perroquet. Le perroquet, lui, adore faire des livraisons. Il y a donc des gens dans le besoin et votre perroquet se fait un plaisir fou de leur apporter ce qu'ils désirent. Sauf que voilà, vous avez un petit perroquet et en général il doit porter des choses lourdes. Il peut donc mal voler et c'est à vous de lui tendre des cordes sur le chemin pour qu'il puisse rebondir et atterrir sain et sauf à destination. Le perroquet, par la même occasion, vous sert aussi à retrouver les pièces SOS (nécessaires à avoir un indice si vous êtes bloqués dans une énigme). Plus vous réussissez à lui faire faire des livraisons, plus il sera doué !


Et... voilà, ça sera tout je pense.
Ils ont pas changé d'un iota la formule Layton et on va pas s'en plaindre, elle est très bonne comme ça.

Si vous avez accroché les deux premiers volets, celui-ci ne vous décevra pas. La qualité se tient, et c'est toujours un plaisir de retrouver le professeur et son apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Professeur Layton et le destin Perdu   Sam 22 Déc - 1:49

Ah dis donc, j'ai l'impression que tu t'es bien amélioré niveau style entre temps!
Et puis rien qu'en mettant plus d'image, c'est plus aéré et on a pas l'impression du 2 sur le fait que ce soit tout petit! (Remarque, y'a peut être plus à dire dans celui là aussi)

Effectivement, le scénar est bien mieux foutu dans celui là. (Même si il y'a des trucs un peu gros)
Et ce doit certainement être le Layton le plus impressionnant.... ET tout de même le dernier chronologiquement!
Il est celui qui a le meilleurs scénario MAIS... il m'a extrêmement déçu pour son rythme.

Déjà ouais, tu as bien cité la chose pour la surface de jeu plus grande, mais moi je me souviens même d'objectif qui était vraiment très chiant dans ce jeu... Sans le moindre intérêt.
Spoiler:
 

J'en ai ragé devant ma DS!

Reven Niaga a écrit:
Après FF13 et Castlevania Lords of Shadow, ça fait du bien d'avoir droit à un jeu avec un scénario dosé, sans trop de mélodrame, de pathos et autre.

Spoiler:
 

Sinon c'est rigolo que tu parles de Flora, car c'est vraiment l'épisode où elle me tapait sur le système. Sérieux, toujours en train de se plaindre.
Layton lui même, le dieu vivant du self contrôle et des gentlemants en perd limite son sang froid à l'hotel et est obligé de faire l'impensable pour s'en débarrasser.
Spoiler:
 

Sinon encore une fois, on voit bien ton évolution de style dans celle là. C'est aussi la mieux structuré au final (et puis la description des jeux bonus se fait bien à la fin moai1)
Une très bonne review Reven!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Professeur Layton et le destin Perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Layton et le destin Perdu
» [Spoilers] Discussion “Professeur Layton et le Destin Perdu"
» Let's play !
» le bazar d'aromat :under defeat limited DC/ lot DS professeur layton + boite VIP/ jeux vita
» Votre/Vos Professeur Layton favori ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: