AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'écoutez-vous en ce moment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 25 Nov - 8:58


Fifty Foot Hose - Cauldron (1967)
Genre : Électronique psychédélique, space rock expérimental

Fifty Foot Hose fait dans le psychédélique tout en accordant une place à l'électronique, rare dans le genre (et l'époque), ce qui donne un résultat assez similaire à The United States of America (le groupe, pas le pays) et en opposition à l'autre groupe d'électro psych de l'époque Silver Apples (une influence sur Portishead). Le résultat semble être du space rock (style Hawkwind, bon sang je fais du namedropping à profusion là) avant l'heure. L'album joue entre des pièces plus rock et d'autres plus électroniques, y a même de la place à une étonnante reprise de God Bless the Child (rendu célèbre par Billie Holiday, ça n'arrête pas). C'est clairement parmi les albums les plus drogue de l'année 1967, et qui préfigure un peu l'ambiance dark de 1968, vu que le psych de 1967 était ensoleillé et optimiste..
Spoiler:
 


Family - Music in a Doll's House (1968)
Genre: Psychédélique

Family n'est pas aussi psychédélique que ses contemporains, selon le morceau une influence pop ou blues peut dominer, voire même quelque chose qui annonce le progressif. Mais ce qui démarque Family tout particulièrement est l'espèce de vibrato sous-marin très unique du chanteur qui lui donne parfois l'impression de chanter des mantras. Mais en dehors de ça il y a tout ce que l'on pourrait souhaiter d'un album psych typique de cette époque, un où les guitares rock ne dominent pas malgré leur joli son, mais où se mélange une tonne de sons, d'instruments et d'effets spéciaux (je ne pourrais jamais me lasser du phasing sur des percussions) sans qu'il n'y ait vraiment de mauvaise piste, même celles de quelques secondes sont plaisantes.
Spoiler:
 


Manfred Schoof - European Echoes (1969)
Genre : Free Jazz Européen cacophonique apocalypse

Le free jazz c'est déjà bien hardcore, mais les européens ils y vont niveau 99. Peter Brötzmann a sorti en 1968 l'album le plus célèbre du genre "Machine Gun" qui est une vraie expérience agressive, du noise méchant, et European Echoes en est très proche mais je le trouve beaucoup plus agréable d'écoute. Peter Brötzmann est sur l'album d'ailleurs, c'est un vrai meeting du who's who du jazz européen de l'époque. En tout cas si votre idée du jazz c'est des vieux mecs dans un bar qui jouent des trucs lent avec un solo de sax, ça va vous choquer un peu.
Spoiler:
 


Guy Clark - Old No.1 (1975)
Genre: Outlaw Country

Dans les trucs que j'adore et qui sont très difficiles à vendre à mon entourage, il y a le country. Les gens ont une image très artificielle du genre, quelque chose de très conservateur et patriotique américain avec des aigles qui pleurent devant le drapeau des États-Unis, et des chansons qui se ressemblent toutes, n'ont aucune énergie et aucune âme. Et c'est vrai que pas mal de country c'est comme ça. Ce qu'on appelle le country de Nashville, espèce d'Hollywood de la musique country, où cette musique y est fabriqué en usine pour un public qui n'est pas nous bonnes gens des profondeurs de l'internet. Le Outlaw Country, c'est le country externe à Nashville, initié par des bonhommes comme Townes Van Zandt (<3<3<3<3) et Willie Nelson. Outlaw ne veut pas dire redneck fusil pow pow, juste contre l'artificiel de Nashville. On a ici une musique authentique, personnelle, oeuvres d'auteurs-compositeurs-interprètes, avec une production musicale de goût. Et ce premier album de Guy Clark en est un sacré bel exemple. Plusieurs morceaux repris ensuite par plein d'autres chanteurs (dont Johnny Cash, le seul chanteur country qui est autorisé d'apprécier chez les urbains de moins de 30 ans apparemment) mais qui brillent vraiment ici dans leur version originale.
Sous le préjugé de la musique ringarde pour simple d'esprit se cache l'exact contraire.
Spoiler:
 


Bernard Parmegiani - De Natura Sonorum (1975)
Genre: Électroacoustique

Bernard Parmegiani vient de mourir, et je viens de le découvrir aussi. C'est fâcheux que je lise ici et là qu'il est surtout connu pour les jingles de l'aéroport Charles-de-Gaulle alors qu'il est peut-être l'artiste le plus accessible ayant oeuvré dans le monde de l'électroacoustique. Si comme moi cet univers vous a souvent laissé au dépourvu, soit que vous n'êtes à l'aise qu'avec les expérimentations rock de Pierre Henry (ce qui a donné le générique de Futurama!) peut-être que De Natura Sonorum changera les choses. Chaque morceau des deux séries qui composent l'album est basée sur une idée précise, un peu expliquée par le titre et plus approfondi dans les explications de Parmegiani si le coeur vous en dit (vous y lirez des choses comme : "Incidences / résonance met en jeu d’une manière contrôlée des résonances « par sympathie » d’événements sonores d’origine concrète avec des processus qui permettent l’entretien (prolongation d’un son) variable de sources électroniques. Les « incidents » ici sont opposés aux « accidents » ponctuels du second mouvement : Accidents / harmoniques.") mais comme je le disais l'oeuvre est tout à fait accessible, le tout étant un voyage sonore jamais répétitif, toujours intéressant, qui se ressent comme une texture ou une forme que l'on touche. S'y mélange des sons d'instruments, d'objets ou purement électroniques, le tout avec une minutie bien calculée. Calculée, parce que si on n'y prête aucune attention et que l'on se décide d'être méchant on pourrait bien se dire que c'est qu'un tas de sons balancés ensemble en deux secondes, mais avec un peu d'attention on y découvre bien plus. Bon voyage !
Spoiler:
 


The Human League - Reproduction (1979)
Genre: Synth Pop minimale, New Wave

The Human League? Ce groupe de pop électro-un-brin-mielleux très populaire du milieu des années 80? Le même qui a fini sa carrière comme groupe officiel du synthétiseur Yamaha DX-7 ? Le même! Bien avant d'être connus, ils étaient déjà à la musique électro dans les années 70. Mais à cette époque le son électro qui dominait était quelque chose de très froid, direct, presque métallique, peut-être même gothique. Human League n'a pas encore de chanteuses, seulement la voix presque totalement sans émotions de Philip Oakey, sur des beats cristallins pas du tout commerciaux. C'est si étrange de reconnaître le Human League d'un hit inter-planétique comme Don't You Want Me mais vidé de tout sentimentalisme, remplacé par du gros DARK. C'est très bien.
Spoiler:
 


Ata Kak - Obaa Sima (1986)
Genre: Électronique, Hip-Hop, bizarre

!????????!!!!!!!!!!!?!?!?!?!?!?!????????????????????!!!!!!!!!!!???????????????????????????????!?!?!?!?!?????????????!!!????? Je hein quoi quoi hein hein ehin??uhe8wegf?? Je sais pas. Cette cassette a été trouvée dans une boutique au Ghana il y a quelques années.

Les magasins du Ghana selon Google, pour vous mettre en contexte.
Et puis personne comprends rien. Nul ne sait qui est Ata Kak. Comment il a mis la main sur des instruments électroniques, comment il en est arrivé à ce son complètement bizarre, comment il en est arrivé à rapper sur certains morceaux, comment comment comment. 1986, LL Cool J et Run-DMC mettaient rien d'autre que des percussions derrière leur rap. Et Ata Kak il arrive avec une production digne de VHS d'entraînement physique soviétique et enfin je sais pas. C'est quelque part entre l'horriblement mauvais et l'horriblement excellent, et c'est fascinant. Et ça vient du Ghana.
Spoiler:
 


Emmylou Harris - Wrecking Ball (1995)
Genre: Country alternatif

Le outlaw country a disparu dans les années 80, période sombre du country... qu'est-ce qu'il y a de bon dans les années 80? The Trinity Session des Cowboy Junkies frôle la perfection, Pontiac de Lyle Lovett est sympathique... hmm... C'est tout. Emmylou Harris, chanteuse country, s'est fondu dans le Nashville pendant cette période, cumulant les reprises de vieux succès des années 50, duos avec Dolly Parton et autres trucs qui ne pourrait jamais nous intéresser en 1000 ans. Et puis les années 90 sont là, elle a 48 ans, le son country est fatigué et sa carrière bat de l'aile. Se pointe alors Daniel Lanois, le même type qui avait rencontré Bob Dylan à cette période pour relancer sa carrière comme nul n'aurait pu croire. Lanois produit l'album, et crée un son très atmosphérique, un brin distant, mélancolique. Y a même un brin d'électronique. Ça ne va pas convaincre quiconque est réticent au genre et ça ne rejoint pas les heures de gloire des 70s, mais cela change bien, mais subtilement, la formule.
Spoiler:
 


Techno Animal - The Brotherhood of the Bomb (2001)
Genre: Industriel, Hip Hop

GROSSE VIOLENCE !!!!! Avant Death Grips, avant les albums classiques de Dälek (qui fait un feat. ici), quand même pas avant Public Enemy quand même mais bon, Techno Animal débarque avec du hip-hop à la production super brutale, du gros noise industriel pas content qui veut t'éclater les oreilles, mais bien sûr ça reste super écoutable là est le plaisir. C'est vraiment une super production. Plus de la moitié des morceaux sont instrumentaux, pour le reste des rappeurs apparaissent le temps d'un morceau. Les morceaux rappés sont clairement les meilleurs, l'urgence dans le flow de la plupart des rappeurs rajoute à une cacophonie qui fait le bonheur de l'album, alors que les morceaux instrumentaux, même si ils sont parfois bien construits, donnent l'impression d'être une pause, même possiblement d'être inachevés tellement on aurait voulu un rap pardessus. Mais la production étant entièrement l'intérêt de l'album, les qualités prennent largement le dessus sur ces défauts.
Spoiler:
 


El-P - Fantastic Damage (2002)
Genre: Hip Hop expérimental

El-P, qui était d'ailleurs en feat. sur l'album précédent, est aussi un producteur au son très dense et claustrophobique, mais il fait moins dans le noise et plutôt dans le bizarre, cherchant des sons et des rythmes qui sortent du lot, ne se gênant pas pour mettre du lo-fi et de l'électro ici et là. Et pardessus ça il rap des trucs très obscurs, pas sûr d'en saisir le sens au dela des références geek et sci-fi (du genre George Orwell). Un bon truc dément juste avant la chute du hip-hop à mon goût pendant presque 10 ans (presque!).
Spoiler:
 


Loretta Lynn - Van Lear Rose (2004)
Genre: Country alternatif

En 2004, Loretta Lynn avait 71 ans. Sa carrière était faite de morceaux bien kitschouesques de ce genre. Qu'est-ce qu'on fait avec ça? On s'en retourne écouter Johnny Cash? Ça aurait pu tout simplement être ça si Loretta Lynn n'avait pas rencontré... Jack White. Le Jack White des White Stripes, qui alors était au plus haut de sa popularité avec son groupe de Rock lo-fi, et qui en rencontrant cette vieille dame de la chanson country lui propose de produire son prochain album. Loretta Lynn écoute le son de Jack White, est super emballée et veut ça, mets 100% d'elle-même dans l'album (sa voix est impeccable et absolument essentiel à la saveur de l'album, et tout les morceaux sont écrits par elle), et... Et à 71 ans Loretta Lynn découvre le son qu'elle cherchait toute sa vie. Un country super énergétique, électrique, authentique et loin de toute artifice commercial pour faire vendre. Juste du gros plaisir avec un brin d'audace (de vie), et sans aucun doute le meilleur album country des 10 dernières années. 20 ou 30 dernières années, même.
Spoiler:
 


Bill Callahan - Dream River (2013)
Genre: Auteur-Compositeur-Interprète, Country

En 2009 sortait "Sometimes I Wish We Were An Eagle", et c'est une bataille entre cet album là et Kid A de Radiohead pour la première position dans mes albums favoris de cette décennie. Ce pauvre bonhomme avec sa tête tellement ordinaire, un peu ronde et bizarrement triste n'a jamais connu le succès. Le nombre de visionnement de vidéos avec sa musique sur Youtube est lamentable. Même en cherchant son groupe (enfin c'était lui tout seul) des années 90, Smog. Tout le monde s'en fiche mais c'est lui le meilleur. Sa musique de solitaire me rejoint très fort. Et puis cette voix qui semble devenir de plus en plus grave à chaque album, il se dirige vers les territoires de Barry White.
Comment se compare Dream River ... ? J'y retrouve les même qualités que sur ses albums précédents... mais je préférais les arrangements sur "Sometimes...". Bizarrement, alors que je viens de parler d'un tas d'albums country dans ce post, les soudaines teintes country dans l'univers de Callahan qui paraissent dans cet album m'étonne un peu et je ne suis pas sûr que c'est exactement ce que je veux. Certaines pièces valent le coup, il dit toujours de ces trucs percutant, mais c'est une légère déception. N'empêche. Je veux que ce type soit célèbre un jour.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 25 Nov - 16:13

Ça a l'air ultra nimps le truc du Ghana, je télécharge ça tout de suite.

Sinon ...



Guernica - Doryoku no Hime:
 
Ça me rappelle pas mal la bande-son de GiFTPiA, en fait. D'ailleurs, c'est le mec de ce duo (Koji Ueno) qui a fait la bande-son du jeu Gadget de Haruhiko Shono.

Ryuuichi Sakamoto - Participation Mystique:
 
J'ai assez du mal à aborder Sakamoto, mais cette track est la meilleure que j'ai entendue de lui pour le moment.

The Beatles - The Continuing Story of Bungalow Bill:
 
Les Beatles, pour changer...

m-flo - orbit-3:
 
bitches&whores

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 2 Déc - 18:18

Saturnome a écrit:
En 2009 sortait "Sometimes I Wish We Were An Eagle", et c'est une bataille entre cet album là et Kid A de Radiohead pour la première position dans mes albums favoris de cette décennie
C'est con mais, par curiosité, ça m'intéresse: t'aurais un compte rateyourmusic/autres sites du genre de "collectionneur" dans lequel on pourrait trouver tes "classements" d'albums par années/décennies/autres ? Ou bien tu t'en tiens à des classements virtuels dans ta tête ahah ? C'est con mais je suis vraiment friand de ce genre de classement pour mieux appréhender les goûts, même si très souvent ils ne veulent pas dire grand-chose et sont plus bancals qu'autre chose. Pis ça permets quand même de découvrir de chouettes choses.

Sinon:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 2 Déc - 22:20

Telex - Moskow Diskow:
 

tu vient de te faire YYYEEEEESSSSSSSSSSSSSSS tu vient de te faire

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Jeu 5 Déc - 8:33

C'est une curieuse idée de refaire une même pièce des années plus tard en restant aussi similaire, à moins que ce soit simplement pour profiter de la mode des maxi du milieu des années 80.. La version de 79 sur la page précédente est moins "soft", donne plus l'impression d'être joué par des "machines" que des synthétiseurs.


Pour répondre à Lapin Malin, euh hm hm euh j'ai, j'ai ça, mais je tiens pas plus que ça à le partager publiquement, c'est un brin personnel de tout étaler comme ça, les notes sont brouillon et puis c'est bien incomplet(déjà qu'il n'y sont catalogués que des albums), une note récente ne signifie pas une écoute récente non plus.
J'avais fait un top 50 des meilleurs albums de 1971 sinon, c'est là (un site très 90s que j'avais fait pour un poisson d'avril, mais le top 50 est réel)

tant qu'à poster, un ptit spécial 100% féminin pour la route
WE MENZ !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 16 Déc - 20:12

J'ai découvert Michel Chion sans faire exprès à travers les cours à la fac. J'ai du lire son bouquin Écrire un scénario, puis je me suis rendu compte qu'il avait aussi fait de la musique concrète - et même qu'il était limite plus connu pour ça que pour ses cours de cinéma.

Michel Chion - Requiem:
 
8:28

bresil1 bresil1 bresil1 bresil1 bresil1 bresil1 tu vient de te faire bresil1 bresil1 bresil1





also

Happy End - Kurayamizaka Musasabi Henka:
 

des fantômes d'écureuils volants dans le quartier de Kurayamizaka

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 24 Déc - 3:56

Bon c'est chiant que je puisse pas mettre de lien puisqu'il y a rien sur YouTube mais là j'écoute Elise no Me de Kazuki Tomokawa et je petit gateau de ouf. Énorme patate.

Surtout Jean Genet no Kike, Bo Suru Hi et Chichi o Kau.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanedo
Pascal the dog is here
avatar

Messages : 1239
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 24
Localisation : Tsukodo-Cho

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 24 Déc - 15:16

explosé de Rachid 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Squadarofl
mario?
mario?
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 25
Localisation : TOULON XPLDR

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 24 Déc - 15:33

que dire de + sinon  a master is out 





 a master is out 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 7 Jan - 0:28

more synthpop

Logic System - Talk Back:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civet

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Ven 10 Jan - 21:22

The Derevolutions, ça bouge bien par moment !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix
les juifs
les juifs
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 19

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Sam 11 Jan - 16:59

En ce moment, j'écoute de l'Epic, parfait pour un esthète comme moi...

La bande originale de Pirate des Caraïbes, film excellent s'il en est...

Et bien entendu quelques classiques du Hard Rock...




ATTENTION, LE SUMMUM DE L'EPICNESS... \o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Sam 18 Jan - 0:54

Giora Feidman - The Klezmer's Freilach:
 

J'écoute du klezmer là, et je me rends compte que j'adore ça. pringab 

Si quelqu'un s'y connaît, je veux bien des conseils, c'est impossible de s'y retrouver pour savoir ce qu'il serait vraiment intéressant d'écouter.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Sam 18 Jan - 20:48





 juif3 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SupahSnake
shhhh...「soft」&「wet」
avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Sam 18 Jan - 21:11

T'as oublié la best
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Sam 18 Jan - 21:37

C'est celle là que je cherchais !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 4 Fév - 5:06



 outta my way 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 4 Fév - 16:43

Elle est culte au Japon, celle-là. Elle atterrit systématiquement dans le haut du panier des tops 2ch.

Sinon...

Drexciya - Sea Quake:
 
Kazuki Tomokawa - Jean Genet ni Kike:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 4 Fév - 16:57

Ah je savais pas, merci de l'info.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Mar 4 Fév - 21:30

Je connaissais pas cette version mais j'adorais déjà la version arcade de Cleopatra. (Celle qu'il y'a dans Taito Legends 2)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saturnome
Gros gros beau gosse
Gros gros beau gosse
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 26/04/2011

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Dim 23 Fév - 11:12

yo


Syd Barrett - The Madcap Laughs (1970)
Genre: Folk/Rock Psychédélique
Hop voilà un album super célèbre que je n'avais jamais écouté. J'adore le Pink Floyd de Syd Barrett, doté d'un humour qui l'oppose au Pink Floyd des albums suivants, mais j'avais jamais osé ses albums solo. The Madcap Laughs est un documentaire sur un homme qui est presque noyé par ses démons internes, sur certains morceaux il est incapable de jouer, des faux départs et une discussion avec l'ingénieur son est intégrée au tout. Par d'autres moments le talent de Barrett refait surface et cela suffit à rendre l'album appréciable, mais peut-être que l'album est le plus touchant quand il semble que Barrett est sur la fine ligne entre ces deux états d'esprit, notamment "Dark Globe". L'album est majoritairement acoustique, mais le groupe Soft Machine vient prêter main forte le temps de quelques morceaux. Beaucoup de choses intéressantes, mais je crois que le tout est davantage intéressant lorsqu'on a une certaine connaissance du contexte.
Spoiler:
 


The Trees Community - The Christ Tree (1975)
Genre: Ésotérisme hippie acoustique
1970, États-Unis. L'ère hippie vit ses tout derniers instants, symboliquement achevé par le concert des Rolling Stones à Altamont. Quelques personnes, qui ne se connaissaient pas du tout, se rencontrent comme ça, et se retirent de la société pour partir à la recherche de la vérité et autres machins trucs ésotériques propres à l'époque. Un jour, un prêtre tombe sur eux, et les converti à l'église épiscopale. Ces hippies mystiques deviennent des dingues de Jésus et décident soudainement de faire un album à sa gloire.

Le résultat? Divin. Loin de la musique liturgique, nos hippies des arbres chantent Jésus dans une harmonie folklorique très délicate avec des cithares, des harpes vénézuéliennes, et des guitares acoustiques. Le résultat est beau comme une rosée matinale en forêt, un brin énigmatique, doux, éthéré. Assez unique.
Spoiler:
 


Le Nimba de N'Zerekore - Gön Bia Bia (1980)
Genre: Mandingue électrique
N'Zerekore est une ville de la région forestière de la Guinée. Vous avez sans doute déjà entendu parler des rites d'initiation du passage à l'âge adulte en Afrique, et le Nimba de N'Zerekore est un groupe qui joue la musique des différentes passages du rite local. C'est JOYEUX. On y trouve les éléments classiques d'une certaine musique africaine : la guitare piquante, faute de meilleure expression, les instruments à vent (on a des solos de saxophone bien fous ici), le rythme rapide, le tout qui semble venir de l'instant présent, et comme souvent les morceaux sont souvent longs et répétitifs pour tenter de nous ensorceler. Plein de bonheur!

Spoiler:
 


The Raincoats - Odyshape (1981)
Genre: Post-punk
Je crois que je parle beaucoup du post-punk parce qu'il me plaît beaucoup, même si au final c'est un genre qui ne s'explique pas vraiment musicalement tellement les albums sont différents les uns des autres, seul une certaine intention et un contexte les rassemble. Mais bref, un truc bien avec le post-punk, c'est que cela a parti un tas de groupes entièrement féminins. On y pense pas trop mais c'est assez rare de ne voir que des femmes dans un groupe. Je crois que l'éthique D.I.Y. et le concept profond de l'expression personnelle du post-punk a inspiré cette vague féminine, et que cela fut une première base pour la "troisième vague féministe" (je parle d'un album Riot Grrrl plus bas, manifestation culturelle de cette vague des années 90).

Bref! The Raincoats c'est 4 femmes qui font du post-punk! Odyshape est vraiment un album surprenant. On fait complètement abstraction des bases rock, et l'on navigue dans un monde mystérieux expérimental inspiré de musique africaine, jamaïcaine, avec du piano, beaucoup de violon (une marque du groupe), le résultat ressemble à rien d'autre, et alors que leur premier album éponyme est assez connu (grâce au fait que Kurt Cobain en était très fan), avec son punk dissonant beau comme un dessin d'enfant, Odyshape mériterait d'être considéré comme leur magnum opus.
Spoiler:
 


End of Data - Sahrah (1984)
Genre: Coldwave
L'électro du début des années 80 était divisé entre le genre joyeux qui a coloré l'univers radiophonique et le genre froid et pas joyeux du tout qui est bien restée underground (finalement à la fin des années 80 c'est plutôt le genre "tendresse" qui a gagné, j'ai l'impression). Donc avec End of Data on est dans le genre pas joyeux du Coldwave, un genre qu'on pourrait définir par "les enfants européens de Joy Division". Ça a d'abord été un mouvement français au début des années 80, puis à la fin les polonais l'ont repris. Il n'y a pas vraiment de groupes français qui ont eu du succès dans le genre, "Trisomie 21", "Les Visiteurs du soir", "KaS Product" et compagnie n'ont jamais vraiment fonctionné. End of Data non plus. Cela dit j'ai déjà vu le terme appliqué à Taxi Girl (qui ont fait le tube "Cherchez le garçon") et l'excellent album "Play Blessures" d'Alain Bashung, mais je crois que c'est aller un peu loin. De ce que j'ai écouté du genre, aucun n'album est vraiment solide, il y a toujours qu'un morceau qui me plaît davantage que le reste, souvent le morceau phare. Sarah de End of Data ne fait pas exception, la pièce titre est ce qui m'a attirer pour écouter l'album, et après écoute je n'en retiens pas davantage. Il reste que c'est un genre très sympathique.
Spoiler:
 


Furniture - The Wrong People (1986)
Genre: Sophisti-pop
Le sophisti-pop est un genre bizarre: il prétend être un brin plus complexe que la pop ordinaire, songé pour un public plus âgé, mais en même temps en étant propre aux années 80 il est teinté d'un charme rétro de cette décennie qui rend le concept de sophistication un peu étrange. Le genre est généralement assez relax, rien qui excite comme la pop le fait souvent, c'est plutôt le genre que je vois pour écouter en faisant le ménage/conduire sa voiture/encrer sa BD. Furniture se démarque un brin en adoptant un son qui parfois renvoi au Jangle pop (The Smiths, R.E.M. à ses débuts). Ce n'est pas mon album favori du genre (la palme revient à un album que je considère comme un de mes favoris de tout les temps, "Hats" de Blue Nile en 1989. Sapristi de chef-d'oeuvre nocturne, misère des fois je me dis que je devrais parler de mes albums favoris plutôt que de mes écoutes récentes) mais hé c'est cool.
Spoiler:
 


Mark Free - Long Way From Love (1993)
Genre: AOR ("Adult Oriented Rock") aka musique romantique pour cocaïnomanes riches qui se promène en slip léopard dans leur manoir à tirer du fusil tout les murs aka point culminant du ridicule des mecs qui ont ratés leur vie mais qui font du air guitar dans leur chambre sombre et sale la nuit
J'AI HONTE. J'ai une honte colossale à admettre que j'ai une certaine affection pour un album aussi ridicule, mon dieu j'y arrive pas. C'est possiblement le représentant ultime de la route minable qu'a pris le rock radiophonique dans les années 80, parti pour mourir dans une boue de ballades romantiques synthétisées par des espèces de gens qui n'existent pas, dieux helléniques de la culture du long chevelu vivant dans les périphéries urbaine bourrées de centres commerciaux où la culture se sépare de son âme avant d'y entrer. C'est le fond du baril du minable, possiblement même quelques atomes en dessous de la limite de ce qui constitue le baril. C'est l'ennemi juré de Nirvana et de tout les bands qu'il fallait écouter à l'époque pour être considéré cool, l'homme à abattre de l'underground, l'album à autodafer pour assurer l'avenir de la culture dans ce contexte socio-historique, le CD à briser en roulant en skate dessus, le démon. J'AIME CET ALBUM. Aucun morceau n'est à jeter, ils sont tous magnifiquement exagérés, énergisants, on a parfois l'impression d'être Fabio Lanzoni (le type sur la pochette d'Ironsword II au NES) les cheveux blonds au vent au pic d'une très haute montagne, avec la caméra qui fait un 360° en hélicoptère plein de lens fares, et à d'autres moments on a l'impression d'être Troy McLure des Simpsons, dans sa maison stupide d'ex-star, dans sa chambre à coucher tout en satin et aquariums. Je crois que j'aime certains albums pour leur capacité à me faire voyager dans des univers très loin. Peut-être que quelque chose me plaît à m'imaginer être un douchebag de 50 ans en plein burnout et qui n'a rien compris à la vie? Quoi qu'il en soit, je trouve cet album, représentant d'une culture abjecte, tout à fait prenant. Et j'ai honte, mais faudra assumer. Misère.
Spoiler:
 


Heavens to Betsy - Calculated (1994)
Genre: Riot Grrrl
Merci Gone Home, qui je maintiens est assez brillant comme "jeu vidéo". Le mouvement féministe des années 90 nommé le Riot Grrrl a une place d'une certaine taille dans le jeu, et ça m'a donné l'envie de l'explorer un peu plus en profondeur au-delà de ce que je connaissais déjà, ce qui nous amène donc à Heavens to Betsy. L'album Calculated est un brin inégal, mais il y a quelques pièces qui se démarquent, particulièrement "Complicated". J'y vois le mélange idéal de l'énergie brute et pas du tout virtuose du punk avec la tragédie épique, apocalyptique du mélodrame adolescent des groupes féminins des années 60 (comme les Shangri-Las, avec leurs "mes parents ne me comprennent pas je fugue de la maison c'est la fin du monde les cieux se déchirent" et "mon petit ami était chef d'un bande de motards adolescent et il est mort en faisant un excès de vitesse c'est la fin du monde les cieux se déchirent"). Tout l'album n'évoque pas autant la puissance d'une tristesse connue pour la première fois, mais reste globalement très adolescent, ce qui me plaît beaucoup. Le Riot Grrrl est un genre qui varie pas mal, allant du rock très pro au pop très cartoony et sixties, Heavens to Betsy avec Calculated en présente l'aspect le plus brut.
Spoiler:
 


Uri Caine - Urlicht/Primal Light (1997)
Genre: Third Stream
Quel album absolument sublime. Uri Caine, pianiste jazz, part d'une sélection d'oeuvres du célèbre compositeur du 19e/20e siècle Gustav Mahler pour créer quelque chose de nouveau. N'allez pas croire qu'il se contente tout simplement d'en faire des versions "jazzy", ce qu'il fait est un son complètement nouveau, en compagnie d'un violoniste, clarinettiste, percussionniste et même d'un DJ avec ses tables tournantes qui invite parfois des guitares électriques au lot. Chaque morceau est unique, parfois des éléments de la musique traditionnelle juive s'invite, à d'autres moments un jazz très libre et dément s'installe, parfois tout arrive en même temps... tout simplement épatant, et aucun morceau ne peut exprimer clairement cet album à lui seul (j'aurais beaucoup aimé trouver le deuxième morceau, une interprétation du Des Knaben Wunderhorn, qui est démente et folle, mais je vais plutôt y aller avec le magnifique morceau qui donne titre à l'album)
Spoiler:
 


Converter - Shock Front (1999)
Genre: Power Noise
C'est puissant, abbrasif, pas très subtil, une sorte de musique électronique qui mets l'emphase sur le volume, le glitch, qui cherche à te briser la tête, c'est un peu la bande-son au concept de commettre 36 000 meurtres terriblement violents dans un jeu vidéo idiot et addictif qui bug. Ça donne aussi l'impression d'être légèrement décalé du signal radio que l'on veut écouter. C'est brutal et primitif.
Spoiler:
 


Sleep - Dopesmoker (2003)
Genre: Stoner Metal
Dopesmoker c'est un seul morceau de 63 minutes, un monolithe titanesque marécageux et menaçant, un certain aspect du metal mené à son ultime extrême, sans tomber dans le Drone. Ça sonne comme si Black Sabbath était en train de mourir lentement dans une tempête de sable et lâchait son ultime cri. C'est long, oppressant, ça varie peu (mais ça varie), c'est pas du Bach, ça peut être une sacré expérience à condition d'avoir la tête à ça.
Spoiler:
 


Uncle Acid and the Deadbeats - Blood Lust (2011)
Genre: euh.... Post-Proto-Metal ? Est-ce que je viens de faire une division par zéro?
Uncle Acid and the Deadbeats travaille sur des instruments et des machines de production datant de la fin des années 60. Leur son évoque massivement le proto-metal (tout ce qu'on qualifie de metal avant Black Sabbath, grosso modo les années 1968-1970) mais aussi avec une certaine emphase sur un rythme Doom Metal. C'est donc ici le genre qui renoue avec ses origines Blues, avec du gros fuzz et un chanteur qui essai d'invoquer John Lennon, offrant un contraste bienvenue au son massif de l'ensemble. On navigue dans des eaux 60s-70s, et pour en rajouter sur le tout, la pochette évoque un mélange film d'horreur italien 70s et splash screen de jeu Atari 2600. Ça me plaît.
Spoiler:
 


Chromatics - Kill for Love (2012)
Genre: Synthpop
Chromatics c'est une femme (Ruth Radelet, chanteuse guitariste claviériste) et trois hommes, ça fait de l'électro relaxe, le genre planant mais qui a quand même un rythme pop, avec une production très atmosphérique avec des clics analogiques et de l'écho, alors ça a sans surprise pas mal de succès ces temps-ci. Tout l'album est assez homogène, mais ce sont surtout les 6-7 premières pièces qui se distinguent sur les 16. Oui 16 morceaux, j'ai du mal à me décider entre savoir si l'album est solide ou trop long. On aurait pu couper certaines pièces qui passent sans qu'on s'en rende compte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SupahSnake
shhhh...「soft」&「wet」
avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Dim 23 Fév - 15:36

Putain Saturnome t'as vraiment toujours des trucs de ouf en réserve t'as dig combien de vies pour avoir tout ça? CACAS 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Lun 24 Fév - 23:29

Ahah grave, et toutes ces références au contexte socio-culturel de l'époque, à d'autres groupes tout autant peu connus, à des genres dont je ne soupçonnais pas l'existence, c'est magique ce genre de messages.

Petite tournée plus modeste:

Électroniques:
Spoiler:
 

Rap:
Spoiler:
 

Guitares etc..
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
enfolkefiende
erotic enka funk breaks
avatar

Messages : 1777
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Dim 2 Mar - 2:52

Jeff Mills - Sonic Destroyer (Live with Montpellier Philharmonic Orchestra):
 

wat

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapin malin
Membre du C.R.O.U
Membre du C.R.O.U
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 23
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   Dim 2 Mar - 23:55

kuso7 

http://www.youtube.com/watch?v=3wPbNf1jhzM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.game-freedom.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'écoutez-vous en ce moment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'écoutez-vous en ce moment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que lisez-vous en ce moment ?
» Qu'écoutez vous ???
» Qu'écoutez vous en ce moment ?
» Quelle chanson écoutez-vous en ce moment?
» Qu'écoutez vous en ce moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Général & Actualités-
Sauter vers: