AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei   Lun 27 Déc - 1:30

Sayonara Zetsubou Sensei

!IMPORTANT
Les fautes d'orthographe présentes dans cet article n'est surement pas dû à des erreurs d'inatention!
IMPORTANT!

Sayonara Zetsubou Sensei pourrait se traduire par « Adieu, Professeur Désespoir »
Il s'agit d'un anime totalement hors du commun.
Pourtant, la trame de base est d'un classicisme à faire peur, un professeur un peu particulier est transféré dans une classe d'étudiants. Évidemment, la personnalité de la plupart des étudiants est détaillée et le professeur, avec ses méthodes spéciales, essaiera de les aider.
On a pu voir ce schéma notamment pour le célèbre GTO ou encore Negima voire, pour sortir du cadre des animes, « Les Choristes » ou le « Le Cercle des Poètes Disparus ».

La différence, là, c'est que le professeur est VRAIMENT particulier.
Nozomu Itoshiki (car c'est son nom) a perdu espoir en toute chose, voit tout de manière la plus pessimiste possible, est constamment en plein désespoir et ne demande pas mieux que d'en finir avec la vie.

La vie?


Histoire!



Comme première rencontre, on a vu plus agréable...

Il ne devra un sursis dans sa vie qu'au sauvetage (hum >>) de l'une de ses futures élèves Kafuka Fûra. Cette dernière a au contraire la faculté de voir toute chose de façon positive. La rencontre entre ces deux personnes est véritablement quelque chose, la fillette étant d'une naïveté touchante et pourtant bien plus forte moralement que le pauvre professeur.

Et pourtant, il devra exercer son métier comme il se doit!
Le désespoir ne doit en rien empêcher notre professeur d'exercer son travail.

Et du travail, il y'en a!



A quoi bon croire en l'avenir? Le professeur ne vous encourage qu'à une seule chose, écourter votre existence!


Il serait franchement réducteur d'affirmer que seul l'aspect négatif/positif régit l'anime. Non, chaque étudiant (surtout des filles au fait) a un souci particulier. Pas un petit soucis de polichinelle mais bien un trait de leur personnalité totalement dérangeante, allant de l'hikimorisme primaire jusqu'à la maniaquerie de la perfection. (Je tais exprès les pires pour ne rien spoiler >> ) Les filles sont dérangeantes, peut-être même plus que le professeur suicidaire!


Ce serait une grave erreur que de dire que l'anime est seulement tourné vers le professeur. Les filles sont aussi pas mal tarées!


Il est d'ailleurs assez amusant de constater que ce professeur désemparé se fait totalement mener par le bout du nez par ses élèves dans la plupart des épisodes. Résolvant rarement les problèmes et entrant même la plupart du temps dans les délires de ses élèves que ce soit en tant que victime ou en tant que complice!


De cette simple parole naquit un grand délire qui durera durant toute l'histoire!


Drôle?

Ne vous y trompez pas!
Les thèmes abordés sont effectivement graves et dérangeants!

Nous avons évidemment le suicide, gros phénomène social au Japon
jusqu'à la violence à domicile

Mais cela n'empêche pas l'anime d'être une œuvre avant tout humoristique.
Un humour basé sur le non-sens, les situations improbables et les « délires » que chaque épisode arrive à lancer.
L'humour se base aussi sur le grand nombre de références que contient l'anime. De Gundamn à Phoenix Wright en passant par Dragon Ball, ces références ne plombent en aucun cas l'anime et se font même assez discrètes. Il faut avoir l'œil, et le bon pour les repérer!
Au passage, la plupart de ces références sont totalement incompréhensibles pour le public français et surtout bien trop rapides! Je sais pas comment les Japonais font pour s'y retrouver mais il n'est pas rare de voir une phrase incompréhensible marqué sur le tableau du professeur (pour ne citer que lui) que l'on a à peine le temps de déchiffrer alors que l'anime passe à autre chose! Si on appuie sur pause les premiers épisodes, on finit par laisser carrément tomber pour la suite!
Certain message en gros plan tiennent d'ailleurs plus du message subliminal que du plan fixe!

En dépit de cela, l'humour au final assez soft et cynique ne provoquant que rarement de grands éclats de dire mais portant à sourire... Et surtout, une grande qualité de mis en scène mais également de la qualité des discussions tournant sur des thèmes franchement particuliers.


L'auteur joue énormément avec les noms des personnages principaux. Le nom du héros peut en effet s'écrire de manière à former le mot "désespoir" d'où le nom de l'anime d'ailleurs.


Particularité de mis en scène



où les paroles étaient écrites après la scène.

Spoiler:
 


Un exemple de passage en graphisme minimaliste. L'anime possède également un grand nombre de plan fixe ce qui ne sera pas au gout de tout le monde.


D
É
L
I
R
E


La musique n'est pas en reste et propose certaines mélodies qui ont l'air sorties de vieux films des années 20! Le tout donne un aspect assez vieillot à l'anime ce qui n'est pas déplaisant. D'autres sont bien plus conventionnelles ou rêveuses. Le résultat se marie bon gré mal gré mais laisse une agréable impression.


Avouons-le, ce genre d'anime est souvent prétexte à bon nombre de fan service, vous savez, ces passage qui permettent d'apercevoir la plupart des héroïnes en petite tenue. Cet aspect est traité de manière très curieuse dans cette anime, vous avez un exemple mémorable sur cet image (Cette tête de bonhomme est partout Ô_ô) mais autant le réalisateur se permet de censurer des culottes pas bien choquantes, autant il peut parfois les découvrir de manière totalement importune ce qui donne un résultat toujours plus curieux!


Ouverture

et
Fermeture


Je ne sais pas quelle a été la direction artistique en charge de l'opening et de l'ending mais c'est clairement une réussite en ce qui me concerne!
Usant de symboles peut-être un peu "forts" (Du genre, les fille attachées à la manière sadomaso lors de l'opening... Chose qui n'apparait en aucun cas et absolument jamais dans l'anime et ce qui a trompé pas mal de monde sur YouTube et compagnie) mais terriblement prenant et bien conçu!


L'opening présente Nozomu, le professeur fou, pervers mais surtout tordu tordu tordu tordu.........



Mon préféré, l'ending encore plus fou et dérangé!


A noter que le premier opening aurait été enlevé pour un plus conventionnel pour cause de plainte.
Pour être plus précis, il y'a marqué dans ce nouvel anime "L'ancien opening n'a pas été enlevé à cause de plaintes", étant donné l'esprit tordu du réalisateur, il y'a de bonnes chances pour que ça le soit!

Conclusion


Un anime pas comme les autres et qui ne s'oublie pas! Voilà comment je décrirais Sayonara Zetsubou Sensei! Particulièrement agréable de part le fait qu'il se détache clairement du lot, on peut cependant lui trouver quelques défauts de frustration sur le fait que l'on ne comprends pas toujours bien où veut en venir l'auteur. En effet, l'anime et l'histoire sont souvent coupé par des petits "interludes" présentant une scène animée ou une image dont l'intérêt échappe au sens commun. Cela participe néanmoins à cette fameuse ambiance.(Et certaines de ces interludes sont pas trop mal d'ailleurs)
Il y'a donc dans cet anime quelques fois des soucis de lisibilité, notamment pour les messages qui passent bien trop rapidement et l'étrange n'est pas toujours compréhensible. (Ce que j'ai essayé de retranscrire plus ou moins bien dans la présentation de cet article >> )
Un dernier défaut, certaines histoires sont clairement moins intéressantez que d'autres mais bon, j'ai envie de dire que c'est un peu normal.
En bref, que l'on aime ou pas, c'est un anime à voir, une curiosité à explorer, une découverte à faire!

L'anime n'étant pas licencié, les liens de téléchargement sont facilement téléchargeables, voici toujours un lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt C.



Messages : 860
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei   Lun 27 Déc - 2:03

Le second article que j'ai lu après celui de Project Zéro, et ce gere d'articles me donne envi de découvrir tes autres reviews et de rematter cette série juste a cause de ton article.

Sérieux la mise en page win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei   Lun 27 Déc - 2:21

Malgré l'immense succès qu'a eu cet article je crois que tu as été le premier à parler de la mise en page et ça, ça me fait plaisir. moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons animes de Tonton Haga : Sayonara Zetsubou sensei
» Les bons animes de Tonton Haga : Michiko to Hatchin
» Les bons animes de Tonton Haga : ToraDora
» Les bons jeux de Tonton Haga : Digital : A Love Story
» Les bons animes de Tonton Haga : Gurren Lagann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: