AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seinfeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diog
Rerorerorerorero~
Rerorerorerorero~
avatar

Messages : 1089
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 21

MessageSujet: Seinfeld   Dim 24 Mar - 17:46



« What's the show about ?
- It's about nothing. »

C'est en 1989 que Seinfeld arrive sur les télévisions des US. Crée par l'humoriste Jerry Seinfeld et Larry David, cette sitcom durera 9 saisons au cours desquelles elle se démarquera comme étant l'une des meilleures séries de tout les temps. Déjà transgressive à son époque - mais encore aujourd'hui, Seinfeld est l'exemple parfait du programme prenant à contre pied les conventions et les règles basiques des émissions du petit écran. Un simple motto dirigera la ligne artistique de la sitcom - It's a show about nothing.


De gauche à droite : Kramer, George, Seinfeld & Elaine

La force de la série n'est pas tant dans ses histoires - même si elles restent remarquablement bien écrite comme on le verra plus tard - mais surtout dans ses personnages, uniques et aux caractères tous très différents. Jerry Seinfeld qui joue son propre rôle de comique, entre son coté maniaque et son absence totale d'expression de sentiments, fait office de "médiateur" au milieu des intrigues, souvent en retrait du bordel généré par ses autres amis - généralement sa seule préoccupation c'est d'essayer de trouver des excuses pour rompre avec sa petite amie du moment. Elaine Benes quant à elle, en plus d'être son ex, est le seule perso féminin proéminent de la série, multiplie les conquêtes au fil des épisodes. Toujours encline à plaquer ses compagnons et à casser du sucre sur le dos de ses amis, Elaine est aussi une féministe convaincue. Elle se moque souvent de George Constanza, le meilleur ami de Seinfeld. Comme il le dit lui même, il est petit, gros, chauve et binoclard et dispose d'une palette de réactions phénoménale. Radin et menteur, il est en plus impatient (et pête souvent des cables en hurlant « GEORGE IS GETTING UPSET! ») et se glorifie toujours de se démarquer par la médiocrité de ses actions. Tout le contraire du voisin de Jerry, Kramer, grand maladroit inventif et impulsif, toujours là pour faire le pique asiette et pour passer sa vie dans un appartement qui n'est pas le sien, populaire avec les femmes sans que l'on sache vraiment pourquoi.


Chacun d'entre eux essayent tant bien que mal se survivre aux tracas du quotidien, même si les normes et les conventions sociales sont souvent bien étranges à leurs yeux. Kramer qui s'indigne de ne pas pouvoir se garer sur une place pour handicapé, George qui se demande pourquoi on lui reproche de manger un éclair à peine entamé jeté à la poubelle : leur meilleure porte de sortie pour se débarasser de leurs problême est généralement de laisser exprimer les plus bas instincts qui sommeille en chacun de nous, bien qu'ils aillent à l'encontre total de la morale. Le mensonge ou la manipulation est toujours une bonne solution et c'est ça qui fait toute la force à la fois de ces personnages mais aussi des histoire racontées par chaque épisode. Chaque histoire entrainera toujours une conséquence dans celle d'un autre personnage et sont toujours connectées d'une manière ou d'une autre, et ce qu'ils feront subir à d'autres, le karma se chargera de leur rendre à la face plus tard dans l'épisode. Aucune morale, aucun sentiment de tristesse pour ces quatre new-yorkais qui se fichent totalement de ce que peuvent ressentir les personnes qu'ils côtoient.


Des situations génantes, à la limite de l'absurde où on se demande toujours jusqu'où ils pourront aller pour assouvir leurs propres interets, Seinfeld non seulement est l'initateur d'un genre mais aussi un OVNI télévisuel encore jamais vu jusqu'alors, aux thèmes peu souvent abordés (jusqu'à dédier tout un épisode entier à la masturbation) et à l'humour jamais scabreux ou off-the-topic. Les personnages se contentent d'être ce qu'ils ont toujours été au fil des saisons, sans jamais évoluer moralement ou apprendre de ses erreurs, et finissent toujours leur dure journée de leurs dure vie de citadins dans le snack habituel qu'on retrouve dans tout les épisodes, théatre de leur réunion où chacun pourra exprimer son désarroi - mais sans jamais sombrer dans la tristesse ou dans le mélodramatique mais avec une fine couche de réalisme et d'analyse de nos habitudes à nous, spectateurs (il suffit de voir George, essayant tant bien que mal d'exposer son problème à Elaine qui ne fait que lui couper la parole pour pouvoir se plaindre à son tour, jusqu'à énerver son ami « Est-ce qu'on est là pour discuter de mon problème ou de ton problème ? »). C'est au final ce qui rend Seinfeld si unique - pouvoir justifier ses scénarios par une simple excuse qui sonne terriblement vraie : Seinfeld est une série à propos de rien, qui se contente d'analyser avec brio la vie en société, ses contradictions et ses conventions. On a tous un peu de George, de Kramer, de Jerry et d'Elaine en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.
3 fromages


Messages : 117
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Seinfeld   Dim 24 Mar - 18:21

BEST.SERIE.EVER

Franchement je suis ultra content de voir un article sur Seinfeld sur ACK, je comptais même y écrire une review à l'occasion. Chaque épisode est tellement génial, toujours avec ce petit rien, le petit problème qui grandit tellement et prend tellement d'ampleur que ça finit en situation ultra awkard. Puis les persos sont tellement égoïstes, tellement centrés sur eux-même, toujours ultra cyniques, c'est tellement nous quoi. C'est dommage quand même que tu restes assez bref finalement, t'attardant surtout sur le B.A-BA de se que présente la série (caricature de la vie du petit bourgeois New-Yorkais moyen), et si je sais bien que c'est difficile de parler de celle-ci (tout le plot tiens dans "it's a show about nothing", et pourtant ça va toujours tellement plus loin !), t'aurais pu t'attarder un peu sur les moments stand-up de Seinfeld, l'importance des personnages secondaires (la famille Costanza, Unlce Leo, NEWMAN)... et surtout de son importance dans la création du comique moderne ! Parce que le "about nothing", c'est grosso-modo la base de l'humour des mecs comme Gad Elmaleh et compagnie, le fameux humour one-man show basé sur les tracas de la vie quotidienne, les petits riens, l'anecdote sans importance que tout le monde connaît... sans le génie, ni l'audace, ni le sens critique de Seinfeld (et surtout ils sont moins drôles). Et, alors qu'aux U.S.A la série est aussi culte que le serait les Simpsons (dans le sens que absolument TOUT LE MONDE connaît), les pays francophones l'ont passé à la trappe et peuvent se bouffer ces eratz de Seinfeld (ou alors se taper des dvd avec une VF DE MERDE !). Nan Seinfeld c'est bon comme un bol de Cheerios, perso dès que j'ai un coup de blue hop un petit épisode, je pleure bien de rire et ça repart.

Spoiler:
 


Dernière édition par Pizza le Mar 2 Juin - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique
avatar

Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 27
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: Seinfeld   Lun 25 Mar - 13:34

Je connaissais la série que de nom, mais à voir la tête des acteurs, je suis plus que persuadé d'avoir vu un épisode.

La présentation de la série est bonne et on voit bien où ils veulent en venir, mais c'est vrai que tu aurais pu t'attarder sur ce qu'à apporter la série dans le domaine de l'humour, étant donné que tu le précises.

Enfin, c'est sympa de voir une petite review sur une série. moai1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Seinfeld   Lun 25 Mar - 16:08

Woaaah tu fais passer ça pour un truc super cynique, dans mes souvenirs c'était plus léger ! En tout cas c'est vraiment une série qu'il faudra que je finisse par matter.

review quality control
Revenir en haut Aller en bas
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie
avatar

Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Seinfeld   Sam 13 Avr - 14:14

Hello

C'est vraiment cool cette petite review culture alors qu'on est en pleine pénurie d'article! Comme je te l'ai dit, je vais la mettre pour la prochaine update qui arrivera lors de la v2. Pour qu'on puisse avoir une review culture à ce moment là ! moai1

Au niveau de la review en elle même. C'est souvent dur de faire des articles sur des séries, on imagine toujours qu'il y'a rien à dire, passé la description de l'histoire. Mais tu t'en es drôlement bien tiré, on a vraiment compris ce que tu aimais dans la série! Et puis, là, t'écris en mode "Diogo Serious" que tu prends de temps en temps où tu expliques à peu près tout avec une netteté incroyable et une grande fluidité ! Franchement, tu sais super bien écrire.

Avec ça, la review est bien équilibré, des images permettent de bien séparer un article relativement court mais suffisant à tout raconter. On ne ressent aucun manque mais il est vrai que vu comme tu le décris, la série parait hyper serious business alors que dans le fond, elle est plutôt drôle non? On ne ressent hélas pas vraiment cet aspect, tu ne parles vraiment d'humour qu'au dernier paragraphe. C'est le seul petit reproche que je ferais.

En tout cas, c'est vraiment un très bon article Diogo !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aquite
L'enculé le plus cool
avatar

Messages : 2341
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Seinfeld   Mar 27 Mai - 20:41

SEINFELD !!! CETTE SERIE DE MALADE OO !!!  JE SUIS DANS LE CUL 
CE JEU D'ACTEUR GENIALISSIME  OMG2 
CES SITUATIONS DE OUF  tigre brésilien 
BEST.SERIE.COMIC.EVER  GRO CUI1 

 :mad: GO MATER  :mad: 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seinfeld   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seinfeld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: