AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1776
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Mer 1 Mai - 0:13



Pour tout ceux qui prennent plaisir à explorer les abysses du jeu vidéo dans l'espoir d'y trouver des spécimens inconnus, la Super Famicom est un site de choix où partir en expédition. À l'époque, les nouvelles possibilités qu'elle ouvrait avaient boosté l'enthousiasme des développeurs à produire des petits jeux particuliers... même si ces mêmes studios disparaissaient parfois peu de temps après, sans laisser la moindre trace. Cependant, une fois n'est pas coutume, ce n'est PAS d'un de ceux-là dont il sera question cette fois-ci ; en effet, le développeur du jeu du jour, Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~, n'est autre que... Nintendo ! Hé oui. Mieux, ce n'est autre qu'Eiji Aonuma, un des principaux designers des Zelda, désormais légendaire pour son travail sur Ocarina of Time, Majora's Mask et The Wind Waker, qui signait là son premier game design et son entrée dans le monde de l'action/aventure ! La sortie tardive du jeu en 1996, alors que la Nintendo 64 était déjà disponible même aux États Unis, est sans doute la raison de sa non-localisation ; et ce n'est que vers fin 2012 qu'une certain "tashi" a mis à disposition un patch quasi-complet du jeu, à la surprise de ceux qui avaient déjà entre-aperçu Marvelous dans un pack de ROMs ou au détour d'un obscur fansite Nintendo sans espérer qu'il ne leur soit rendu accessible un jour.

Notez que le jeu n'est pas sorti tout de suite au format physique. Une première version Satellaview du jeu appelée BS Marvelous Time Athletic est sortie en janvier, et ce n'est qu'en octobre que le jeu est sorti en boîte avant d'être suivi d'une dernière version Satellaview le mois suivant, BS Marvelous Camp Arnold. Ces versions Satellaview n'avaient pas tous les éléments de gameplay de la version finale, mais elles profitaient du SoundLink, service qui diffusait à heures fixes des commentaires audio de diverses natures, dans ce cas-ci même un véritable drama avec des personnages doublés ! Il semblerait qu'il y ait eu une histoire de "stamp rally" autour de ces versions, aussi. Les "stamp rallies", pour ceux qui ne connaitraient pas, sont une espèce de tradition japonaise moderne centrée autour de l'existence de stands un peu partout dans l'archipel où siègent des tampons qui impriment diverses illustrations ; il existe des fans qui font une véritable chasse pour compléter leur collection ! Cela dit, et vous vous en doutiez, tout ceci est complètement perdu aujourd'hui. C'est donc de la version boîte, qui est de toute façon bel et bien la version définitive du jeu, qui sera la base de cette review.

Le titre du jeu, qui peut se traduire par "Une Autre Île au Trésor", fait explicitement référence au classique de la littérature d'aventure de Robert Louis Stevenson. Et en effet, il sera ici question de PIRATES ! Il est dit qu'à l'époque où les pirates régnaient encore sur les Sept Mers, le légendaire Capitaine Maverick a caché un trésor du nom de "Marvelous" sur une île déserte... mais bien sûr, personne n'a jamais pu mettre la main dessus. Et il semblerait que ce sont trois gamins américains de 12 ans - Deon, Max et Jack - partis en voyage scolaire sur Camp Island qui soient le plus près de toucher au but... sans le savoir !

Après la petite cinématique d'introduction, le jeu commence de manière un peu particulièe. En effet, le gameplay s'ouvre en mode "Search System", une interface semblable à celle d'un jeu d'aventure : Vous contrôlez un curseur et vous cliquez sur les objets ou personnes que vous voulez observer ; vous pourrez ensuite les voir de plus près, voire interagir avec eux lorsque c'est possible. Vous pouvez lancer ce "Search System" à tout moment : Si vous êtes à côté d'un élément interactif, comme un personnage, il s'ouvrira directement sur cet élément ; si rien n'est à côté de vous, vous pourrez utiliser le curseur pour analyser votre entourage. Cette interface peut parfois sembler un peu lourde, surtout lorsqu'on veut simplement parler à un NPC, mais vous finirez pas vous faire assez rapidement à cette nouveauté qui fait partie intégrante du design du jeu.



Le Search System peut parfois sembler un peu vieillot, mais il est plutôt bien intégré au gameplay.


Cela dit, l'essentiel du jeu se déroule dans des phases d'exploration dans lesquelles vous pouvez contrôler un des trois protagonistes. Tant que les persos sont sur le même écran, vous pouvez switcher entre eux à loisir en vous "passant le chapeau", symbole de qui est le leader du groupe. Vous pouvez aussi séparer un des personnages du groupe, et il vous suffit de donner un coup de sifflet pour rassembler la bande si les copains sont dans le coin. Vous serez aussi muni assez rapidement de walkies-talkies vous permettant de switcher entre les trois même lorsque vous n'êtes pas sur le même écran. Le fait de se séparer et de se regrouper sans arrêt est clairement la mécanique au centre du jeu, et il vous faudra parfois jouer avec la possibilité d'être à plusieurs endroits "en même temps" grâce à ces trois protagonistes qui peuvent évoluer de manière relativement indépendante.



Le jeu se prend assez vite en main, et vous apprendrez rapidement à faire usage du chapeau comme du sifflet.


Bien sûr, chaque perso a sa particularité, mais elle ne réside pas tant dans leurs capacités physiques. Certes : Deon est petit et rapide, Max est gros et lent, et Jack est grand et habile avec ses mains, et ça aura parfois son importance, mais ce qui va définir l'intérêt véritable des persos sont les objets qu'ils vont chacun récolter au cour de l'aventure. Par exemple, Deon obtiendra une balle de baseball lui permettant d'attaquer à distance, Max un tuba lui permettant de plonger sous l'eau, ou Jack des bottes lui permettant de sauter au-dessus des gouffres.

Il vous faudra donc bien gérer votre équipe, histoire de toujours progresser ensemble quand c'est possible ; parce que vous en aurez besoin. En effet, il y a un autre concept à prendre en compte : Celui de "travail en équipe". Lors de certains passages, il sera nécessaire d'avoir votre équipe au complet pour pouvoir unir vos forces contre un obstacle encombrant ou un mécanisme imposant, du style gros rocher ou levier géant, qui seront aussi l'occasion d'une séquence de button mashing ou d'un mini-jeu simpliste.



Il vous faudra souvent travailler en équipe, mais aussi parfois vous séparer du groupe et compter sur un atout particulier.


Tout cela est bien beau, mais que valent donc les puzzles qui parsèment l'aventure ? Hé bien, on remarquera en tout cas que l'exploration de l'environnement est un peu similaire à celui d'un Zelda 2D ; d'ailleurs, Aonuma s'est dit très influencé par A Link to the Past dans la façon dont il a conçu le game design, et il ne serait pas étonnant que le moteur de jeu du troisième Zelda ait tout simplement été rééutilisé pour ce Marvelous. Cela dit, l'aspect action est tout de même pas mal mis en retrait, pour mettre l'accent sur la résolution d'énigmes. Et... c'est là que le bat blesse. Ces énigmes sont le fluide vital du jeu, et il faut bien admettre que la plupart d'entre-elles manquent pas mal de créativité voire d'intérêt. Beaucoup trop consistent à simplement interagir vite fait avec des trucs à travers le Search System ou à des phases de travail en équipe souvent sans intérêt. Certes, il y a bien quelques idées qui se valent ci et là, et quelques résolutions rigolotes viennent parfois sauver le joueur de la platitude globale, mais rarement quelque chose de bien de mémorable. C'est dommage, car le jeu partait sur de bonnes bases, mais il donne l'impression de ne pas être "complet", de ne simplement pas avoir bénéficié d'un travail sur les énigmes qui auraient pu le rendre vraiment intéressant.



Y a quelques trucs rigolos... Quelques trucs qui sauvent parfois la mise, un peu... Pas de quoi se réjouir, disons.


Le jeu est d'ailleurs plutôt court, et son univers a en conséquence très peu de temps pour de développer. C'est encore une fois dommage, car il était fort sympathique, avec une bonne dose d'humour et des persos qui pouvaient être attachants... mais ce ne sont pas chez cinq chapitres qui seront suffisant pour laisser un impact véritable, malgré les tentatives de construire un monde varié et une OST agréable composée d'un certain Yuichi Ozaki, qui a principalement travaillé sur d'autres jeux Nintendo liés au Satellaview.



Le jeu est comique et cartoonesque avant tout, dommage que cet univers n'ait pas pu être plus "complet".


Bref, Marvelous laisse un peu le joueur sur sa faim. Certes, ce n'est pas un mauvais jeu non plus et il a le mérite d'offrir une aventure sympathique en partant d'A Link to the Past comme base, en plus de provoquer quelques sourrires grâce à ses petits détails rigolos ; mais il déçoit par des énigmes qui manquent globalement d'inventivité et un gameplay sous-exploité malgré les bonnes idées. Le titre aurait sans doute gagné à être plus long histoire d'avoir à sa disposition plus de temps pour véritablement mettre à profit les possibles subtilités de son game design. C'est dommage, car Marvelous aurait sans doute ainsi pu laisser un souvenir plus marquant que celui d'un simple soft d'action-aventure "sympa".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Mer 1 Mai - 15:24

La fameuse review de Iwant sur Marvelous!

Elle est simple, bien structuré, bien écrite, bien renseigné bref, nikel! Ah, manque peut être d'image en début de review, même si c'est jamais évident à trouver
J'ai FRANCHEMENT du mal à croire que le jeu est "pas terrible". En même temps, c'est dur de faire passer qu'un jeu est moyen ou bon par son Level Design. Il est plus facile de dire qu'il est moyen ou bon par son concept même. Et il faut reconnaitre que 3 personnages à contrôller + l'aspect Point & Click, ça donne rudement envie! Y'a un peu une incompréhension dans cette review du coup, l'avis final semble déséquilibré par rapport à tout ce qui parait positif quand tu en parles. Je sais que c'est pas évident de faire autrement, mais c'est une impression qui reste selon moi... Tu dis que les énigmes sont pas terribles... Mais j'ai vraiment du mal à imaginer comment cela peut être possible. La structure des donjons est trop linéaire façon Zelda DS? Un manque de complexité? Ce point est hélas pas clair et ça nuit pas mal à la chose.

Et puis bon, y'a aussi le fait que je te connaisses, tu as dis toi même que tu aimais pas Zelda 3 plus que ça, Terranigma ne t'a rien fait de particulier également... Je me dis que c'est pas non plus ton style de jeu quoi.

Il s'agit d'une excellente review Iwant, mais là, il va falloir que je vois par moi même de quoi il est question. Lorsque j'aurais fini ce jeu, je remonterais ce topic pour dire si franchement tu abuses ou si, ouais, c'est vrai, tout ce potentiel a effectivement été gâché.

JE REVIENDRAIS! moai1

PS : Au final, y'avait quoi comme "bugs" et truc "pas traduit" dans cette Rom?

PS2 : T'as encore besoin que je te traduise l'autre truc japonais que tu m'avais demandé?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1776
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Mer 1 Mai - 17:58

Disons que j'ai hésité à donner des exemples d'énigmes... Au final je l'ai pas trop fait, puisqu'il y en a déjà pas beaucoup et que ça arrangera rien si je les spoile. Donc, j'ai préféré simplement dire qu'elles allaient rarement très loin.

PS1: J'ai vu aucun bug. Y a quelques lignes obscure qui sont pas traduite ; style, quand on reparle à un perso après un event, parfois le gars a oublié un truc, mais rien de nécessaire n'a été oublié. On tombe sur 10 lignes pas traduites grand max sur un playtru, quoi.

PS2: Oui, je veux bien, parce que je comprends toujours pas bien le délire du "stamp rally" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Weldar
Le Magnifique
Le Magnifique


Messages : 2331
Date d'inscription : 25/12/2010
Age : 26
Localisation : Chez Scapin.

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Mer 1 Mai - 23:27

Même si le jeu t'a laissé sur ta faim et qu'il donne une dimension d'inachevé ou de pas assez poussé, cet hybride de jeu de recherche et d'aventure à la Zelda m'attire plus que tout.
J'ai vraiment envie de voir comment se présente ce Search System et ce côté action-aventure par une interaction entre trois personnages.


Bonne review Andrer, une petite découverte de plus (venant d'Aonuma en plus) pour le paysage vaste et varié de la SNES!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Dim 5 Mai - 16:15

Tu pourrais me repasser ce fameux texte Iwant? Je l'ai perdu moai1

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
enfolkefiende
erotic enka funk breaks


Messages : 1776
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 25
Localisation : Apatride

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Dim 5 Mai - 18:20

Mario a écrit:
スタンプラリーをコンピュータゲーム化した作品。セント・ギガがBSアナログ放送の第5チャンネルで実施したサテラビュー向けデータ放送番組として制作され、1996年1月に『BSマーヴェラス タイムアスレチック』が4週に渡り4コース、同年11月には『BSマーヴェラス キャンプアーノルド』が4週に渡り4コース放送された。いずれも物語上の時系列は製品版よりも前にあたり、スタンプラリーは製品版で少年たちが参加するキャンプの予行演習とされた。

この番組はラジオ音声とデータ放送によるゲームを連動させたサウンドリンクゲームとして制作・放送された。ゲームデータとともに放送されたラジオ音声ではBGMのほか、増山江威子演じるジーナ先生と内海賢二演じるアーノルド先生らキャラクターたちによるラジオドラマが展開され、ゲームのヒントが提供された。

2004年発売の『ゼルダの伝説 4つの剣+』に収録された「ナビトラッカーズ」は本作を原型として開発された。

Voilà. korokoro

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Mar 7 Mai - 23:56

Tiens, dans le fond, autant poser la traduction ici :

Trad approximative a écrit:

"Donc ça parle d'un stamp rally qui est devenu un jeu vidéo.
St.GIGA (une entreprise qui a un satellite et qui est devenu pote avec Nintendo pour le système du BS, d'après wiki),
a mis en place via les ondes analogiques BS de la 5e chaine le satelliteview. Pour ce système, ils ont créé ceci en tant que programme de diffusion de données:
En janvier 1996, Il y eut pendant quatre semaines 4 "courses" (désolée, c'est en anglais, je trouve pas le mot en français) de "BS Marvelous Time Athletic Course"
et la même année, en novembre, 4 "courses" de "BS Marvelous Camp Arnold Course" durant quatre semaines ont été diffusé.
Les deux histoires, par rapport au(x) jeu(x) publié(s) se passent avant. Dans la version publiée de stamp rally, des jeunes fillles participent aux essais d'un camp.
Ce programme a été diffusé en tant que jeu SoundLink qui est un jeu fonctionnant avec du datacasting et des sons de radio.
Diffusés avec les données du jeu, ces sons de radio, à part être la BGM, sont aussi un "radio drama" avec Jiina-sensei (interprété par Masuyama Eiko) et Arnold (interprété par Usumi Kenji) qui donnent des indices pour le jeu.

En 2004, compilé dans "The Legend of Zelda: Four Swords Adventures+", "Navi Trackers" (Japan only) sort en tant que prototype."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake
Un drakofeu sauvage apparaît!


Messages : 827
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 25
Localisation : Plus à Paris

MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Jeu 16 Mai - 16:33

Encore une très bonne review d'Iwant, plus courte que d'habitude j'ai l'impression, mais ça colle bien au jeu apparemment lui-même court.

L'espèce de mélange aventure / point & click a l'air assez étrange, comme tu dis ça doit être assez déroutant et lourdingue au début, je suis même étonné que tu dises qu'on finit par s'y faire si le jeu est court. En tout cas malgré tout, même si le jeu est finalement pas hyper mémorable (enfin selon toi), je pense qu'il doit valoir le coup de le faire. A voir les commentaires de Haga et de Weldar, il donne vachement envie, et moi aussi je dois dire qu'il me tente, j'aime beaucoup le style graphique et c'est le genre de jeu que je peux apprécier je pense. Du coup j'ai l'impression que dans ta review tu aurais pu donner un peu plus envie de le découvrir, même si c'est pas un chef d'oeuvre, apparemment ça reste un jeu sympathique, et c'est le premier jeu d'Aonuma, c'est un titre à essayer à mon sens, rien que pour voir comment le bonhomme a débuté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~   Aujourd'hui à 15:18

Revenir en haut Aller en bas
 
[SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SFC] Marvelous ~Mou Hitotsu no Takara-jima~
» BATTLE BEASTS / Les Dragonautes (Hasbro, Takara) 1987-1988
» KINNIKUMAN (Micro Action Series)- Takara 2007
» TRANDFORMERS MASTERPIECE by TAKARA
» GPS TAKARA GP35 état neuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Video Games Board :: Reviews & Dossiers-
Sauter vers: