AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koten
Mais... mais qui êtes vous ?
Mais... mais qui êtes vous ?


Messages : 196
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23

MessageSujet: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Dim 1 Déc - 2:03

(Cet article, numéro 2.5, relate une expérience très particulière que j'ai vécue mardi 19 Novembre. Il est également tiré de mon blog.)

Il s'est passé cette semaine un événement étrange. Mardi 17 au soir, j'ai vécu mon premier somnambulisme. Mais attention ! Je ne parle pas de somnambulisme tel qu'on peut l'entendre dans le contexte de tous les jours : je parle de somnambulisme hypnotique ! Ce terme désigne un état bien particulier, et n'a rien à voir avec le fait de marcher en dormant. Comme je vais en parler dans le deuxième récap' des cours d'hypnose sur skype, c'est une excellente occasion pour moi de faire un point sur cette expérience unique en son genre.


J'ai peur de paraître un peu obscur en parlant de somnambulisme hypnotique. Même si j'aborderai plus largement ce sujet dans le récap (qui viendra très bientôt, j'y travaille), je vais très rapidement expliquer l'état qui se cache derrière cette appellation trompeuse.

Un des modèles théoriques d'hypnose décrit 3 états de réponse aux suggestions différents, appelés Distraction, Dissociation et Somnambulisme. Chaque état a ses particularités, bien que leurs limites soient floues : difficile de faire la différence entre une très forte dissociation et un somnambulisme léger. Je considère ça plutôt comme un spectre continu dans lequel, plus on avancerait, plus les suggestions seraient puissantes.


Bon, je m'arrête déjà sur ce mot, "puissantes".
Vous savez -j'espère- que je n'aime pas diffuser l'image d'une hypnose manipulatrice, pouvant agir contre les personnes. C'est une vision extrêmement fausse, et il est très important pour moi de casser ce préjugé ! Cela dit, j'ai conscience que le somnambulisme est un état particulier qui, vu de l'extérieur, peut donner une impression de perte de contrôle. Et, même étudié dans sa théorie, c'est bien la notion de "puissance" de la suggestion qui ressort.
Mais il faut expliciter ce terme. La personne somnambule prends la suggestion de manière littérale et l'intègre à sa réalité. C'est souvent le terme qu'on emploie quand on explique l'état : le somnambule se crée une nouvelle réalité avec son imaginaire. Et c'est pour ça que cet état est si impressionnant. Parce que c'est réel.

Pour donner une idée de l'ampleur de ce phénomène, sachez que, lors des spectacles d'hypnose, les volontaires qui montent sur scène sont pour la majorité en somnambulisme. En fait, un somnambule réagit tellement bien aux suggestions que, lors d'un test de suggestibilité sur un groupe, il va se démarquer par la rapidité et l'intensité du phénomène. Et ça peut parfaitement arriver en street, alors imaginez lors d'un spectacle, où les gens ont payé pour se faire hypnotiser ! Le contexte joue énormément pour la réussite des spectacles ! Les spectateurs se sont conditionnés tout seul à ce que l'hypnose marche particulièrement bien, c'est d'ailleurs pour cela que les spectacles sont toujours impressionnants.

Mais alors, qu'est-ce qui se passe, dans cet état ? Comment est-ce qu'on le vit ?
... Peut-être que pour décrire une telle expérience, j'ai besoin de rajouter un paragraphe sur l'état de dissociation... Bon, je fais ça rapidement.


En dissociation, la suggestion est passée au niveau inconscient à tel point que l'inconscient exerce une résistance sur le conscient. Prenons l'exemple rapide d'une main collée sur une surface (suggestion de catalepsie) : la personne en dissociation va pouvoir lutter contre elle-même, essayer de tirer sur sa main pour la décoller, mais l'inconscient crée une résistance et la personne est parfaitement consciente que quelque chose cloche.
En plus de ça, la dissociation est un état qui s'approfondit, et sur la fin, on peut se sentir un peu dans les vapes, un peu "trop" détendu.

... Et là, on arrive au somnambulisme. Et rien ne va plus. Dans la théorie, on approfondit la transe pour changer les états, mais là, d'un coup, c'est tout l'inverse. Toutes les sensations hypnotiques disparaissent. On se sent normal, et pourtant quelque chose se passe. La réalité devient un jeu de rôle où on agit par automatismes, comme on aurait réagit si on était dans les conditions posées par la suggestion. J'insiste sur ce point : en recoupant les témoignages, l'idée d'être acteur malgré soi ressort à chaque fois. De l'extérieur, ça peut sembler impressionnant, mais de l'intérieur, on se sent parfaitement normal ! A tel point qu'on pourrait nier être sous hypnose !
Pire encore, les suggestions adaptées au somnambulisme (par exemple, les amnésies) provoquent souvent des réalités pleines de paradoxes ! Tu t'appelles Marcel alors que ta carte d'identité dit André ? PARADOXE.

... Paradoxe ? En fait non, et c'est là que ça devient fou. Face à ces paradoxes (qu'on appelle les Reminders of Reality), la personne somnambule trouvera automatiquement des explications, mais qui vont toujours nier l'existence de la suggestion. Par exemple, en réponse à l'exemple de la carte d'identité juste au-dessus, on peut imaginer une réponse comme "Non non, mais ça c'est une fausse carte, ça. T'essaies de m'avoir, ou quoi? xD".
Vraiment. La personne va nier l'évidence à chaque fois. Et ça m'amène sur le point le plus important de cet article : le glissement.


On a dit que le somnambule se crée sa nouvelle réalité, vous vous souvenez ? Et bien je pense que c'est vrai, mais qu'il faut nuancer cette phrase. Cette réalité ne se crée pas instantanément, elle se construit. Elle se construit avec tous les mensonges que va trouver la personne pour se justifier. Chaque excuse devient un morceau de réalité à part entière, jusqu'à former un grand puzzle.
Cette vision est intéressante, car elle inclut une chose, sur laquelle j'ai eu un ressenti très fort : il est possible de commencer une suggestion en dissociation et de la poursuivre en somnambulisme. Et c'est ce glissement qui est très intéressant, car il se produit très rapidement.

Pour expliquer cela, je dois raconter un peu mon expérience. J'avais passé la journée à faire des recherches sur le somnambulisme pour le récap, et j'avais cherché à analyser le blocage qui me retenait en dissociation. Tel que je le perçois, je pense qu'il s'agit "simplement" d'un problème d'esprit critique. Je suis trop analytique de la manière dont je vis mes suggestions, j'essaie de voir quand elles passent, quand elles ne passent pas, et je suis toujours avec cette activité qui met de la distance entre ma conscience et l'expérience que je suis en train de vivre.
Avec une suggestion, on a coupé cet esprit critique. De telle sorte que chaque fois que j'essayais d'analyser, j'étais capable de couper ces pensées sans qu'elles n'aient d'impact. Comme si elles étaient super lointaines. Ca donne un effet de vide dans la tête amusant, comme si, "Woosh", les pensées partaient.


La suggestion qui a provoqué le glissement était une suggestion d'amnésie. "Oublier qui étaient les personnes qui étaient en train de me parler". Il s'agissait d'amis du forum Street-Hypnose que je vois sur une base quasi-quotidienne.

Arrive le réveil, le moment où la suggestion commence réellement. J'ouvre les yeux, regarde les gens, et là, boum ! Une pensée analytique arrive très vite ! Et c'est là qu'à lieu le glissement. Cette pensée arrive, mais elle est coupée, mon analyse se retrouve court-circuitée, et très rapidement, l'état somnambulique s'installe. Je sens comme une vague de conscience qui monte très rapidement, je reprends tous mes esprits... mais tous mes esprits de somnambule.

De l'intérieur, ça a donné ça :
"Ha, ouais, donc là, je suis sensé ne pa- ////WOOOSH//// -oh mon dieu qui sont ces gens? oAo". (le "wooosh" a duré une demi-seconde à peine)

C'est ce glissement qui était magnifique ! La suggestion était passée, j'étais dans un état normal, conscient, et pourtant je me prenais tous les paradoxes du monde dans la figure. Toujours avec de nouvelles excuses, et une réalité de plus en plus présente et parfaitement logique !
De mémoire, j'ai fini sur quelque chose du genre : "Vous avez préparé un coup monté avec un type qui a piqué mon pseudo et un de mes avatars pour poster sur un forum dans l'unique but de me faire croire que j'y suis depuis des mois alors que je viens d'arriver sur cette conversation ? Putain, vous êtes forts, sérieux. xD"

Pourtant, en parallèle de ces pensées qui arrivent automatiquement, il y a dans le fond de la tête la connaissance que tout est faux. Mais ces pensées n'atteignent pas la conscience de façon suffisamment forte pour les prendre en compte. A la fin, on a juste cette impression qu'on a tout fait parce qu'on a joué le jeu, qu'on ne pouvait pas s'en empêcher. Acteur malgré soi et spectateur de soi-même.

C'était une expérience extrêmement intéressante, et j'ai hâte de réessayer. Je ne saurais pas dire si je préfère la dissociation ou le somnambulisme tellement les deux sont différents. J'ai un feeling que j'aime énormément en dissociation, et ça m'embête de ne pas en profiter lors du somnambulisme. Mais en même temps, c'est l'état le plus avancé que je connaisse en terme de réponse aux suggestions. Je veux voir ce que ça donne ! J'ai testé sur une amnésie, mais j'ai tout le champs des suggestions à redécouvrir ! Il me tarde de réessayer !!!

Cet article était sensé être une simple note, mais encore une fois, j'ai traîné en longueur. Tant pis, j'espère que vous avez pu avoir une analyse complète de cet état très particulier.


Oh, et non, il n'y a pas de contrôle mental derrière tout ça, encore une fois. Juste après cette amnésie, on a essayé une autre suggestion, mais ce n'était pas une expérience que j'avais envie de vivre, et j'ai pu parfaitement la bloquer. Preuve que même en somnambule, on ne peut pas forcer les gens à faire quelque chose qu'ils ne veulent pas ! Et c'est une excellente nouvelle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix
les juifs
les juifs


Messages : 252
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 18

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Mer 25 Déc - 18:29


TAHIA DJAZAIR
hacked by rallice team

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreamboum
rends les gens salty


Messages : 241
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 24
Localisation : Beyond

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Mer 25 Déc - 20:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Mer 25 Déc - 23:31

Ca alors, pour la première fois j'ai pu voir un flood idiot de Felix servir à quelque chose. Eh oui, j'ai totalement oublié de commenter cet article ! (Pour être honnête, j'ai souvent du mal à voir les articles cultures)

C'est marrant parce qu'au fil des articles, on voit que toi aussi tu plonges de plus en plus dans l'univers de l'hypnose. (T'es carrément sur une communauté ? Chaud...) Donc là, on est pas dans le contrôle mental maiiiiiiiiiis, tu balances quand même des trucs assez chaud. On peut imaginer que si un personne est dérangé de base, le fait de se servir de l'hypnose pourrait pousser à l'acte typiquement.

Dans ton exemple de perte d'identité, est-ce que tu avais spécialement "envie" de perdre ton identité dans ce cas ? C'est pas plutôt que l'on "te trompe" pendant que tu es psychologiquement faible ? En tout cas, très bon aparté dans ce dossier !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koten
Mais... mais qui êtes vous ?
Mais... mais qui êtes vous ?


Messages : 196
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Jeu 2 Jan - 2:41

Personnellement, j'adore les amnésies. De loin, ce sont mes suggestions préférées. xD

Citation :
On peut imaginer que si un personne est dérangé de base, le fait de se servir de l'hypnose pourrait pousser à l'acte typiquement.

Le spectre du contrôle mental plane beaucoup sur le sujet, on dirait, Haga. /D

La charte éthique interdit de faire des séances avec des personnes psychotiques. On ne pourrait pas non plus "pousser quelqu'un à l'acte" si t'entends par là faire du contrôle mental pour tuer quelqu'un d'autre/faire quelque chose de mal.
Les gens ne sont pas prévisibles. Je ne peux pas t'affirmer à 100% que rien ne va arriver. Mais si y'a un meurtre avec une séance d'hypnose, heu... C'est que le volontaire le voulait, et à mon avis, c'était bel et bien une décision consciente, pour arriver à des résultats pareils. (en plus, aucun hypnotiseur ne ferai une suggestion pareille... .___.)


Mais ce qui est important en hypnose, c'est le cadre, le contexte. A partir du moment où on est dans le cadre du jeu, où t'acceptes de jouer le jeu, les suggestions passent ou non. C'est même d'ailleurs rigolo quand elles ne passent pas, parce que ça veut dire qu'il y a du travail à faire avec la personne pour réussir à créer le phénomène.

Aussi, tu ne peux pas faire une séance d'hypnose si tu n'as pas la confiance suffisante en ton hypnotiseur pour lâcher prise. Ca ne veut pourtant pas dire qu'une fois que t'as lâché prise, tu ne peux pas reprendre le contrôle si quelque chose te semble dangereux ou va à l'encontre de tes valeurs éthiques et morales !
Je parle ici particulièrement du somnambulisme, hein. Avec une dissociation, la question de perte de contrôle ne se pose même pas.
Mais temps que t'es prêt à accepter le jeu, il n'y a pas de danger : une suggestion, ça ne dure pas dans le temps, et une amnésie du prénom, du chiffre où n'importe quoi ça ne fait pas de mal. C'est avant tout ludique, et le volontaire découvre de quoi il est capable tout seul (l'hypnotiseur ne crée pas le phénomène; c'est la personne qui s'auto-hypnotise pour se le créer, en fait).
Si les suggestions sortent du cadre du jeu, du cadre que tu es prêt à accepter, tu vas automatiquement te brusquer et casser le lien.

C'est comme par exemple, quand tu lis un livre. Il arrive des fois que le monde extérieur disparaisse un peu, que tu ne fasses pas gaffe à ce que tu réponds quand on te pose des questions. Ou bien quand tu fixes un point au loin, quand t'es dans tes pensées et qu'on doit te passer la main devant les yeux pour te faire réagir. C'est simplement ça, un état hypnotique. La théorie fait que derrière on peut passer des suggestions, mais seulement s'il y a le contexte et le cadre. Quand tu bouquines, on peut pas te forcer à tuer quelqu'un.


Le mieux, de toutes manières, c'est de le vivre. Il faut juste pas se poser de questions et accepter les choses comme elles viennent.  prin2 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haganeren
Le plus grand des rabat-joie


Messages : 4178
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 104

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Jeu 2 Jan - 12:21

Je sens que dès qu'on commence à entrer dans le domaine du controle mental, tu arrives avec les sonettes d'alarme.

Pourtant, je parlais vraiment de quelqu'un de dérangé à la base, quelqu'un qui voudrait (par exemple) tuer quelqu'un mais qui se retient encore de lui sauter dessus. Quelqu’un qui n'a donc déjà plus les valeurs morale et éthique que tu cites ou alors elles sont sévèrement atteintes. Dans ce genre de condition, on peut imaginer que l'hypnose puisse servir pour achever l'oeuvre et "pousser à l'acte".... C'est un peu tout ce que je disais.

De toute façon, d'après tous les articles que tu as écris, l'hypnose reste une sorte de contrôle mental... Jusque le contrôle est limité exclusivement à ce que la personne veut bien faire. (Ce qui change à peu près tout)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Squadarofl
mario?
mario?


Messages : 526
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 24
Localisation : TOULON XPLDR

MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   Jeu 2 Jan - 19:13

y'a moyen d’avoir un abonnement à 420 magazine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hypnose, partie 2.5 - Un premier aperçu du somnambulisme hypnotique
» Hypnose, partie 1 - Introduction
» Premier aperçu du multi de Duke Nukem Forever par jv.com
» Plantage au chargement de ma ville
» Premier aperçu de Zhaitan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artcore Kirbies :: Culture Board :: Articles Culture-
Sauter vers: